Kit

Célestron 14 et mise au point

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Kit a dit :

J'avais essayé de tourner ce "bouchon" sans constater la moindre  amélioration, à ce moment je n'avais pas desserré les deux vis de blocage.

 

A ce stade, tout est donc normal. Le miroir était bloqué grâce au deux vis de blocage comme expliqué par Teko38. C'est la procédure normale pour l'envoi du tube. Le bouton de mise au point ne peut donc pas tourner.

 

J'imagine donc que maintenant tu as débloqué les deux vis du blocage du miroir. Le bouton de mise au point doit donc tourner librement ? Est-ce le cas ? Et pense à remettre le "bouchon" noir sur le bouton de mise au point. C'est plus sympa pour la manipulation de ce bouton.

 

La mise au point sur les Celestron SC se fait par déplacement du miroir primaire. D'où le bouton de mise au point.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

le bouton en photo c'est la molette de mise au point qui permet de faire la mise au point en translatant en avant ou en arrière le miroir primaire. Le caoutchouc noir que tu as enlevé ne sert qu'à une meilleure préhension du cylindre en alu que tu mentionnes: il faut donc le remettre ... la vis cruciforme que tu vois sert à démonter tout le mécanisme, donc à ne pas toucher

 

La mise au point par translation ne marchera évidemment que si tu débloques le miroir en dévissant les 2 autres molettes de blocage qui elles bloquent le miroir en translation afin de transporter le tube en toute sécurité. Si tu ne dévisses pas ces 2 molettes, tu empêches la translation et donc si tu forces sur la molette de mise au point .. eh bien tu peux l'endommager. Mais comme tu n'es pas bourrin dixit, ça n'a pas dû arriver :)

 

JP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Kit a dit :

Pour répondre à BL Lac au sujet de la doc française : 

J'ai acheté le C14 chez Médas. La législation sur l'obligation de traduire les instruments importés (la plupart) est souvent contournée. Les traductions ne sont pas toujours de qualité (sans doute par traduction automatique) .

Elles sont souvent incomplètes et je connais malheureusement le problème pour avoir utilisé des appareils dont une partie de la documentation seulement était traduite

 

Effectivement la "loi Toubon" (https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000005616341/) est très rarement respectée par les importateurs et/ou les revendeurs pour ce qui concerne le matériel d'astronomie. Suivez mon regard à presque 360°...

Mais justement, Médas fait exception !...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Kit a dit :

J'ai acheté le C14 chez Médas. La législation sur l'obligation de traduire les instruments importés (la plupart) est souvent contournée. Les traductions ne sont pas toujours de qualité (sans doute par traduction automatique) .

Elles sont souvent incomplètes et je connais malheureusement le problème pour avoir utilisé des appareils dont une partie de la documentation seulement était traduite.  

Dis-toi dans ce cas que Medas justement (j'ai pas d'actions chez eux !) est certainement justement l'importateur (et importateur historique de Celestron) qui produit les meilleurs notices en langue française pour les matériels Astro. Encore 15 ans en arrière, tu aurais eu un matériel Meade, tu aurais compris ce qu'était une traduction automatique, même pas relue...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, voilà, tout a été bien dit je trouve !

 

En relisant soigneusement ce fil et en prêtant attention aux liens et documents, c'est clair.

 

Et ne pas oublier le conseil de ne pas pointer juste "le ciel" qui risque d'être tout bleu ou tout noir, mais un clocher du voisinage ou la lune, pour le premier exercice de mise au point (et de réglage du chercheur comme ça a été dit).

 

Le tout avec un oculaire de grande focale, comme dit aussi, parce qu'avec une focale de presque 4 m, le champ est bien petit et le grossissement bien fort !

 

Bon ciel !

 

Jacques

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense vous avoir suffisamment embêté. Merci pour vos réponses. Nous pourrions reparler des documents fournis par Médas.

Pour ma part je pense que le document de la monture CGXL est bien fait mais celui du tube insuffisant. 

J'avais reçu le C14 (neuf) à l'automne dernier et SANS modifier le réglage de mise au point j'ai essayé d'observer le ciel en commençant modestement.

Je n'ai rien vu lors de ma première installation (une petite cour dans un village de Beauce). Un peu dépité, j'ai attendu le printemps pour refaire un essai.  

Je rappelle que j'avais un Newton 120  de 1983 et le saut était grand (trop ?). J'ai voulu me faire plaisir pour ma retraite. À ce sujet le C14 est un peu lourd à fixer sur la queue d'aronde. 

Je suis certainement bon pour contacter Médas.

Merci à tous et bon ciel 

  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Kit a dit :

J'avais reçu le C14 (neuf) à l'automne dernier et SANS modifier le réglage de mise au point j'ai essayé d'observer le ciel en commençant modestement.

Je n'ai rien vu lors de ma première installation (une petite cour dans un village de Beauce). Un peu dépité, j'ai attendu le printemps pour refaire un essa

C'est tout à fait normal. Il y a aucune chance que la mise au point puisse être bonne, sachant que la mise au point dépend de l'oculaire utilisé (et aussi du renvoi coudé).

 

Il ne faut pas se décourager pour autant. Le C14 est un très bel instrument, et passées ces petites misères de démarrage, tu vas bien en profiter du ciel d'été :)

 

N'hésite pas effectivement à appeler Medas. Une conversation téléphonique permettra certainement de t'éclairer rapidement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Kit a dit :

Je pense vous avoir suffisamment embêté

Bonjour,

 

Tu ne nous embêtes pas...

 

Comme dit dessus par Christian, le C14 est un très bel instrument, qui reste "mythique" malgré la possibilité d'avoir maintenant accès à de très grands diamètres Go-To comme certains Dobson haut de gamme motorisés. Le C14 est exigeant... Mais il "envoie". Les presque 4m de focale font que dès que tu observes M51 ou M13 avec un oculaire même de longue focale, tu as une vue magnifique.

 

Il y a 10 heures, Kit a dit :

À ce sujet le C14 est un peu lourd à fixer sur la queue d'aronde. 

Tu as 22kg à porter pour le monter sur la CGX, c'est pas rien non plus. Il existe des "astuces" pour l'assembler (fais une recherche sur le Web, on en a déjà parlé sur les forums) comme poser le tube verticalement sur une table et faire en sorte que la barre queue d'aronde soit pile au même niveau que la mâchoire de la monture. Vu que tu sembles être dans un endroit "tranquille" (petit village en Beauce), plusieurs sur le forum te conseilleront sans doute de l'installer à poste fixe si possible. Beaucoup d'astrams ont des abris de jardin dont le toit est monté sur 2 rails de portail. C'est une des solutions les moins onéreuses pour avoir un vrai/son propre observatoire, et cela change tout, tu ne te préoccupes plus de la mise en place, ton matériel reste à demeure ; tu n'as plus qu'à ouvrir et fermer le toit (c'est le cas de mon C14... et bien d'autres ont adopté la même solution).

 

Cdt.

Edited by BL Lac
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour compléter le message de BL Lac, j'utilise aussi parfois un C14 (classique, pas Edge) et c'est vrai que la manipulation est délicate.

 

Une solution est de présenter le tube vertical ( donc miroir principal orienté vers le bas) face à la platine de la monture.

Il faut bien sûr garder le tube fermé avec son capot et bloquer le miroir principal avec les deux molettes.

 

J'utilise un siège de camping sur lequel je place une planche, et je mets dessus une série de coussins (ceux qu'on pose sur des chaises pour ne pas avoir mal aux fesses). On pose ensuite le tube dessus, à la verticale. En jouant sur le nombre de coussins, on peut placer le tube au bon endroit sur la monture de façon à ce que, quand on enlève le tout, il n'y ait pas un trop gros déséquilibre qui, avec le poids du C 14, pourrait même endommager la monture.

 

Une image valant mieux que des mots:

DSC01739.jpg.51ae0b787dfbe662d21f7ff0a39c5b9d.jpg

 

Jean-Pierre

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Kit a dit :

J'avais reçu le C14 (neuf) à l'automne dernier et SANS modifier le réglage de mise au point j'ai essayé d'observer le ciel en commençant modestement.

Je n'ai rien vu lors de ma première installation (une petite cour dans un village de Beauce). Un peu dépité, j'ai attendu le printemps pour refaire un essai. 

C'est quand même ambitieux de se lancer dans un si gros achat de matériel sans se former un peu. Tu trouves facilement des stages comme ceux de l'AFA ou encore de nombreux clubs qui peuvent aider et seront en plus content de pouvoir jeter un œil dans un beau et gros télescope. 

 

Il y a 12 heures, Kit a dit :

 À ce sujet le C14 est un peu lourd à fixer sur la queue d'aronde. 

La méthode de JPMasviel est la bonne, ça rend le montage facile. Mon tube fait 31 kg je ne pourrais pas le monter sans cette façon de procéder. 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pas mal la methode... et dire que je me suis cassé de dos pendant des années pour le poser sur la ci700.

Et donc, une fois le tube placé et serré dans la queue d'aronde, tu mets les 2 contres poids sur la barre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Kit a dit :

Je rappelle que j'avais un Newton 120  de 1983 et le saut était grand (trop ?). J'ai voulu me faire plaisir pour ma retraite.

 

Ca se comprend ! Mais c'est comme passer d'une Renault Clio à un Porsche Cayenne, gros, lourd, qui va très vite. Oui, faut faire un stage de conduite ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bon, les blaireaux, oups possesseurs de Cayenne ne sont pas soumis aux même règles sur la route que les conducteurs de Clio ? 

Edited by Yoann DEGOT LONGHI
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, JPMasviel a dit :

Une solution est de présenter le tube vertical ( donc miroir principal orienté vers le bas) face à la platine de la monture.

Il faut bien sûr garder le tube fermé avec son capot et bloquer le miroir principal avec les deux molettes.

Bonjour Jean-Pierre.

Je n'ai jamais osé procéder ainsi avec le mien, et j'ai peut-être tort... ¬¬ puisque ta méthode semble fonctionner.

 

Je m'explique: sur mon C14 (version normale), le plan avant de la virole avant (qui tient la lame) est tangent à la face avant du porte secondaire.

Ce qui signifie qu'en posant le tube sur une surface plane rigide, il n'est pas exclu d'appliquer une contrainte sur la lame du fait que l'appui est aléatoire entre la virole et le porte secondaire.

Sur un appui mou, comme des coussins, le problème reste le même: on n'est pas certain que le poids du tube n'est pas pris que sur la virole avant.

S'il y'a une petite partie du poids repris par le porte secondaire, la lame subit une contrainte.

 

Je sais que la lame résiste à des contraintes de plusieurs dizaine de kilos (il y'a une super vidéo sur youtube qui montre l'expérience de rupture de celle-ci), mais c'est un risque que je ne veux en aucun cas prendre pour l'instant.

Je me trompe?

 

Edited by Simon Fabre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simon je ne pense pas que le secondaire sorte de la virole avant : en mettant le cache avant métallique, on peut poser le C14 à la verticale tête en bas sans induire de contrainte sur le secondaire & la lame

 

JP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Simon Fabre a dit :

S'il y'a une petite partie du poids repris par le porte secondaire, la lame subit une contrainte.

Oui, c'est parfaitement vrai.

 

Mais la solution est très simple. J'ai découpé en rond un carton de quelques mm d'épaisseur pour le mettre au fond du capot métallique avec un trou au centre de façon à ce qu'il n'y ait aucune pression sur le porte secondaire. Il n'y a donc pas de contrainte sur la lame.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour . Un c14  à vendre  sur ce site cause santé . Problème de poids  . Mais C 14 en visuel sa doit être  bien , mais acheter un c14 pour la retraite faut être en bonne  condition physique ,, , j ai un c 11 sur monture losmandy  pour moi sa va ,,   Charger dans la voiture  . Trajet . ensuite installer  . observation . Ensuite démontage . Changer voiture . Monter dans l hlm sans ascenseur . Bon j habite au rez-de-chaussée quelques marches ..   observer en mode bino avec le c11 . Ex orion  magnifique . Mais le C 14 sa doit être autre chose en visuel  en mode bino . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JP-Prost a dit :

Simon je ne pense pas que le secondaire sorte de la virole avant : en mettant le cache avant métallique, on peut poser le C14 à la verticale tête en bas sans induire de contrainte sur le secondaire & la lame

Je re-vérifierai Jean-Pierre ¬¬, mais si ça ne tangente pas ça passe quand-même très près. Faudra que je pense à faire une photo pour en avoir le cœur net.

 

il y a 44 minutes, JPMasviel a dit :

Mais la solution est très simple. J'ai découpé en rond un carton de quelques mm d'épaisseur pour le mettre au fond du capot métallique avec un trou au centre de façon à ce qu'il n'y ait aucune pression sur le porte secondaire. Il n'y a donc pas de contrainte sur la lame.

Oui effectivement, je n'y avais jamais pensé et c'est aussi simple que génial pour régler le problème!! :)

Edited by Simon Fabre
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Cyril a dit :

Pas mal la methode... et dire que je me suis cassé de dos pendant des années pour le poser sur la ci700.

Et donc, une fois le tube placé et serré dans la queue d'aronde, tu mets les 2 contres poids sur la barre ?

Oui. 
Un C14 on peut encore y arriver en y allant directement mais c'est galère. C'est la limite haute en tout  cas et en effet, pas bon le dos, ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, JPMasviel a dit :

J'utilise un siège de camping sur lequel je place une planche, et je mets dessus une série de coussins (ceux qu'on pose sur des chaises pour ne pas avoir mal aux fesses).

 

Pour le C14 de William, j'ai utilisé mon établi qui est bien justement réglable en hauteur. Je place l'établi à coté de la monture, pose le tube tête en bas sur l'établi, fait glisser le tube sur la tête de la monture et il n'y a plus qu'à serrer.

Ensuite, tu installe les CtP et on peut tourner la monture en toute sécurité.

Penser à retirer l'établi, mais bon cela me paraît évident quand même !

 

Parce que venir installer la platine losmandy (et les 22kg de C14 qu'il y a autour sinon c'est un peu facile) précisément ... c'est un peu scabreux je trouve (surtout pour du matériel qui n'est pas à soi).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je voudrais rassurer ceux qui pensent que j'ai acheté un Porshe Cayenne. Ce n'est pas indécent de s'offrir un cadeau après 42 années de travail. Merci à tous ceux qui ont fourni des aides à l'installation du tube. J'ai prévu une installation "à demeure". 

Bref, je joins la page 8  de la documentation Médas en français ( je lis un peu l'anglais technique mais on se trompe souvent par manque de modestie en croyant  maîtriser cette langue).

à la section l'ESSENTIEL DE VOTRE INSTRUMENT / Molettes de tension du support miroir :

 le schéma 2-4 indique les molettes de tension.

En regardant le schéma de  Teko38, ce seraient les deux vis à tête creuse hexagonale  à dévisser ?

Et dans ce cas à quoi servent les deux molettes vaguement coniques ? 

arrière du C14.pdf 

Cordialement

  

P1080583.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Kit a dit :

Je voudrais rassurer ceux qui pensent que j'ai acheté un Porshe Cayenne. Ce n'est pas indécent de s'offrir un cadeau après 42 années de travail

 

Ah, désolé, je n'ai pas voulu être blessant avec ma plaisanterie. Je comprends parfaitement, et partage, l'envie de se faire plaisir avec un plus gros matos quand la possibilité survient !

 

Et je ne faisais que reprendre par une image automobile qui se voulait drôle ce que finalement tu disais, quand tu mentionnais toi-même que tu avais fait un grand saut depuis le Newton 120.

 

Pour revenir au sujet,  les deux molettes vaguement coniques servent à bloquer le miroir une fois la mise au point faite, pour que quand on fait de la photo, la mise au point ne bouge pas d'un poil au long de la soirée. Au fur et à mesure du mouvement en ascension droite, ou bien quand on change de cible, quand le tube se déplace et que le poids du miroir s'exerce dans une direction différente cela peut entrainer un léger déplacement du primaire, qui suffit à dégrader la mise au point ou même le pointage d'une petit cible.

 

En visuel, je pense qu'il n'est pas utile de les serrer. Et même, de nombreux possesseurs de Edge HD ne les serrent pas du tout.

 

Bonne suite de découverte de ce beau matériel !

 

Jacques

 

PS: et ce sont bien les deux petites vis à tête hexagonale à proximité du porte-oculaire qu'il faut dévisser avant de se servir du tube. Elles servent uniquement pour le transport du tube, pour bloquer de manière ferme le miroir et éviter un dommage.

Edited by starjack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elles servent à bloquer le miroir, (essentiel en photo), lorsque la mise au point est faite.

Ce dispositif est assez récent sur les celestrons. Sur les anciens modèles, ca n'existait pas, et les vis de blocage du primaire (pour le transport) étaient à la place de ces molettes.

En effet, les vis à retirer sont celles autour du porte oculaire comme le notre le post de teko 38 en page 1

Amitiés

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien voilà !

Teko38, Starjack et Cyril m'ont enfin éclairé sur les deux vis à desserrer. 

Si je résume bien 

1) la mise au point du C14 sortant de l'atelier Médas n'est qu'approchée (puisque dépendante de l'oculaire ..) 

2) Il fallait dévisser les deux vis creuses hexagonales (3/16 de pouce) pour finir la mise au point avec un clocher d'église ou une cible terrestre assez lointaine.

Une clef allen de 3/16 fournie avec un télescope à 13 000 euros aurai aussi pu me mettre un doute. 

 

C'est écrit où ça dans la doc en français de 21 pages fournie par Médas ? Parce que je l'ai lue cette doc !   

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now