xs_man

Nouvelle QHYCCD QHY1920 monochrome - pixels de 12 μm

Recommended Posts

Posted (edited)

Annoncée le 24 Mai dernier sur Faicebouque, et présente sur le site chinois de QHYCCD depuis au moins

3 mois,la voici, la voilà, la QHY1920-BSI. Classée comme "caméra scientifique".

 

Toutes les courbes et toutes les infos sont ici :

 

https://www.qhyccd.com/qhy1920/

 

Référence capteur : ???
Résolution : 1920 x 1200 / 2.3 Mpix,
Type : rolling shutter,
Taille capteur : 23 mm x 14.4 mm / APS-C,
Pixels de 12 μm,
CAN : 12 bits,
Cadence image : 58 imgs/sec en pleine trame.
Rendement quantique : Pic à plus de 90 %, 80% et plus sur tout le spectre visible,  
Bruit de lecture : 1 e- en HCG (voir 0.85 e- à très fort gain)
Controle "anti-Amglow" : Oui,
Refroidissement : Oui (-32° sous l'ambient)
Bruit thermique : assez élevé, 3.2 e-/pixel/s à 15°C, 0.42 e-/pixel/s à 0°C,
                            0.1 e-/pixel/s à -15°C, 0.03 e-/pixel/s à -25°C
Fullwell : 51 ke- à Gain 0;  5.8 ke- au basculement LCG/HCG,

 

image.thumb.png.7bd3d9ddcb15e2314aedf571f967e8bb.png
                  

 

image.thumb.png.2db49e022ab49978129ccdb9867dadf1.png

 

image.thumb.png.1a3409cc118362eb066cc1f0b19b1b2c.png

 

image.thumb.png.1fc7e2ec2aba225c8e887d6c68e160b0.png

 

 

image.thumb.png.8b95af399a8000a64cd16a07e2dbcf3b.png

 

Le capteur de cette caméra  me fait penser à un super-IMX 174, résolution identique mais
plus grand et surtout bien plus sensible et non affublé des tares des capteurs en "global shutter".
Le prix à payer reste sa cadence image plutôt médiocre. Mais pour une utilisation en poses courtes
ou pour l'EEA, franchement on s'en moque...

 

A noter ce capteur présente une trame visible, comme sur un IMX 174, voir les darks présents sur
la version chinoise du site :

 

https://www.qhyccd.cn/qhy1920/

 

Gain = 1 :

 

image.png.ee99cdbff61a4f054c47dfad95107d0a.png

 

 

Gain = 450 :

 

image.png.4422bcbd387084efd94c0bd55c887138.png


Donc pour résumer, énormes pixels de 12 μm, excellent rendement quantique, bruit de lecture très
bas, mais bruit thermique important et Fullwell limité (pour de si gros pixels).


Clairement un capteur taillé pour de la pose courte selon les infos disponibles.  

Bon reste à savoir le prix... Le nerf de la guerre... Qui va faire mal, c'est certain...
Et là j'ai demandé mais  aucune info pour l'instant...

 

A suivre j'espère...

 

Albéric

Edited by xs_man
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonsoir et merci mon cher Albéric ;)

Je vais enfin pouvoir faire des progrès. ;) 

C'est sympa de penser à moi ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, PETIT OURS a dit :

Bonsoir et merci mon cher Albéric ;)

Je vais enfin pouvoir faire des progrès. ;) 

C'est sympa de penser à moi ;) 

 

Commence à économiser Petit Ours, ton compte en banque risque de souffrir... :P

 

Albéric

Share this post


Link to post
Share on other sites

En application VN terrestre ou VA, en effet, à creuser....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je pense aussi au clignotement du pulsar du crabe, les anneaux d'Uranus et Neptune et pourquoi pas

les IFN et extensions faibles  en poses courtes  ?

En tout cas un potentiel de cibles énorme en sacrifiant au besoin l'échantillonnage !

Imaginez ce capteur derrière un astrographe à F/4 ou mieux à un SC Fastar...

 

Citation

ou VA, en effet, à creuser....

 

Avec une optique très ouverte, peut-être même du VA proche du temps réel ?

 

Albéric

Edited by xs_man
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, xs_man said:

Avec une optique très ouverte, peut-être même du VA proche du temps réel ?

 

Typiquement, avec une optique genre un 50mm/1.2 voir 1.0 ou 0.75 (on trouve des cailloux exotiques en 50mm/0.75, sous un bon ciel bien noir, un bon trépied avec une tête vidéo bien fluide, et un petit laptop ou tablette pour gérer la caméra. Que du bonheur j'en suis convaincu, pour des ballades dans le Voie Lactée !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sors un peu du sujet, je viens de recevoir le tarif pour la petite soeur de cette caméra (https://www.qhyccd.com/qhy9701/).

Elle est un peu moins extrême mais a quand même des pixels de presque 10 μm avec un rendement très  élevé sur tout le visible et un bruit de lecture annonçé à 0.85.

 

Le prix : 4950$ !

 

Lionel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/06/2022 à 20:36, xs_man a dit :

Imaginez ce capteur derrière un astrographe à F/4 ou mieux à un SC Fastar.

 

Avec des photosites de 12µm ??? Tu va avoir un échantillonnage de mer** non ? Par contre la détectivité sera au top. Pour certaines applications (mentionnées plus haut, pulsar, phénomènes transitoires type occultations, ...) ce serait pas mal.

 

Pour le reste, utiliser une barlow x10 ou plus sur un newton à F/4~F/5 pour approcher l'échantillonnage résolvant je n'en voit pas trop l'utilité. Dit autrement, c'est clairement pas un capteur pour faire de la HR !

 

Maintenant en CP, c'est clair que tu ne sera pas gêné par la turbulence, ce sera même le seul capteur où le mistral (ou la tramontane, remplacer par votre zéphyr local) et les défauts d'EP de la monture ne seront pas un problème. :)

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, patry a dit :

Dit autrement, c'est clairement pas un capteur pour faire de la HR !

 

Ni en HR ni en pauses longues, c'est certain !

C'est un entonnoir à photons pour la pose courte et le VA.

 

Il y a 7 heures, astroluma a dit :

Je sors un peu du sujet, je viens de recevoir le tarif pour la petite soeur de cette caméra (https://www.qhyccd.com/qhy9701/).

Elle est un peu moins extrême mais a quand même des pixels de presque 10 μm avec un rendement très  élevé sur tout le visible et un bruit de lecture annonçé à 0.85.

 

Le prix : 4950$ !

 

Lionel

 

Décidément Lionel tu es l'Hermès des bonnes nouvelles !

Merci, ce sont des nouvelles de premier ordre !!!

 

Bon au moins ça répond à 2 questions :

- Le prix de la QHY9701 : 5000 $

- Ce que ne sera pas le prix de la QHY970. Un prix plancher à seulement 5000 Euros, on peut

  oublier c'est sûr...

 

Maintenant c'est la caméra "scientifique" la moins chère disponible, on ne peut pas

reprocher à QHCCD de ne pas faire d'efforts !

Perso j'aimerais une validation pratique du bruit de lecture annoncé en mode low read noise à 0.85 e-.

Ca contredit les 1.05 e- indiqués sur la courbe de bruit de lecture.

 

Manque aussi la courbe complète de bruit thermique.  0.08e-/s/p @ -28 oC c'est un peu limité !

Comme l'autre capteur, le bruit thermique monte très vite, même avec le refroidissement.

 

Cela dit c'est en effet un sacré capteur, plus petit et à plus faible résolution que l'autre  mais

avec des caractéristiques proches.

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By jupiter1960
      Bonjour à tous,
      Je souhaiterai faire de la photo planétaire couleur, j'ai un téléscope meade schmit  cassegrain de 254 mm focal 10, et j'hésite entre une caméra  Celestron NexImage 5 Color, et une ZWO ASI462MC que devrais je prendre d'après vous? Et quel logiciel dois je prendre pour faire l'acquisition d'images avec la celestron?
      Merci d'avance.
      Gg
    • By Nathanael
      Bonjour,
      Je vous livre ce petit comparatif fait il y a quelques jours avec mon télescope newton 245/1472 (paracorr2) et deux caméras bien connues, l'asi 183mm pro et l'asi 533 mm pro. L'échantillonnage de la première est de 0.33"/p et celui de la seconde 0.51"/p. J'ai changé 3 fois de caméra pour être sur que la différence ne provienne pas du changement de seeing (série de 6 images à chaque fois). C'était pendant la pleine lune, filtre Ha 3nm, je n'ai pas refroidi beaucoup les caméras (+10°C) à cause des changements justement et il s'agit de brutes non pré-traitées. Gain unitaire (1e-/adu) pour les deux. Ce que je voulais voir, c'était l'impact de l'échantillonnage sur la taille des étoiles. Sur 5mn, avec la 533, j'ai une fwhm de 2", avec la 183, une fwhm de 1.7". Pour moi, il est clair que le critère de Niquist (échantillonner à fwhm/2) est un minimum "vital" mais que la résolution continue à s'améliorer bien au-delà de cette valeur (avec la 183 on est à fwhm/5). Le prix à payer est bien sûr la quantité de lumière, mais qu'on peut récupérer en binnant au traitement.
      Je vous mets deux images à comparer avec des pincettes. Celle prise à la 183 a été rééchantillonnée à 0.5"/p mais elle est très désavantagée par l’absence de pré-traitement, surtout à cette température (les images brutes sont beaucoup plus propres sur la 533 que la 183 notamment par l'absence d'ampglow et les bruits thermiques et de lecture très inférieurs @danielo ). J'ai aussi binné les cochonneries du coup... je pense que prétraitées correctement à -15°C, il n'y aurait pas tant d'écart signal/bruit entre les deux. Mais en finesse, il y aurait toujours le même écart.
      Pour la petite histoire, j'ai gardé la 533 et vendu la 183 mais j'ai rajouté une barlow x2 au setup pour la suite
      Nathanaël



    • By Fred_76
      Bonjour
       
      Je cherche à savoir quelle serait la masse d’un miroir newtonien de 1 m de diamètre et 7 m de focale, avec un verre plein tel qu’on aurait pu le faire à la fin du 19eme siècle.
       
      Donc exit les verres cellulaires, coniques, les supportages multipoints en fibre de carbone, etc !
       
      Etait-ce d’ailleurs possible de faire ça à cette époque ? 1 m oui, il y en avait même des plus gros, mais f/d de 7, j’en doute…
       
      a+
       
      Fred
    • By XavS
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Enfin droit à quelques vacances en Lozère pour notamment faire de l'astrophoto. Quelle chance on a eu, que du beau temps pendant les 5 jours passés dans le parc National des Cévennes. Entre les visites des grottes, des différentes gorges (du Tarn du Causse en autres ), la visite des producteurs du coin (charcuterie, fromagerie, confiture, miel), des bisons, les nuits se sont toutes terminées par de l'astrophoto. Le ciel est magnifique. Ça faisait très longtemps que je n'avais pas vu un tel ciel. La Voie Lactée est magnifique. Je n'arrivais même pas à visualiser mon matériel alors que j'étais entre 3 et 5 mètres de lui. Heureusement qu'il y a les différentes loupiottes du matériel pour le distinguer.
       
      Et sans vouloir faire de publicité, le gite "Les Espèrelles Hautes" est tout indiqué pour pratiquer l'astronomie. Le propriétaire est aussi un fan d'astro et ses deux gites sont très sympathiques. On parle de tout et bien entendu d'astronomie.
       
      Et les images :
       
      Dimanche 18/09/2022, première prise en grand champ avec le Canon 450D et l'objectif Samyang 85 mm sur la Star Adventurer. Et derrière, le C9 en action avec le réducteur et la 1600MMC. Le guidage est fait avec la TS80 et la caméra monochrome 120mini. Le tout est géré par l'Asiair plus.
       
      Il s'agit de la nébuleuse de l'Iris ou NGC7023.
       

      476 poses de 30s
      DOF : 30 / 32 / 0
       

       
      80 poses de 300s
      DOF : 30 / 80 / 50
       
      Lundi 19/09/2022, mon choix s'est porté IC1396 ou nébuleuse de la Trompe. Un léger vent m'a obligé à faire des poses de 180s au C9 au lieu des 300 habituelles. Et toujours le grand champ avec le 450D. Je suis impressionné par le nombre d'étoiles que l'on peut discerner
       

       
      1007 poses de 30s
      DOF : 30 / 32 / 0
       
       

       
      127 poses de 180s
      DOF : 30 / 80 / 50
       
      Mardi 20/09/2022, je décide de faire un regroupement de galaxies.
       

       
      670 poses de 30s
      DOF : 30 / 32 / 0
       

       
      80 poses de 300s
      DOF : 30 / 80 / 50
       
      Mercredi 21/09/2022, dernière nuit avant de tout remballer. Et oui, le temps passe trop vite quand on apprécie. Ce soir, deux objets de prévu, un amas et une galaxie. L'amas NGC6866 et la galaxie NGC7640.
       
      Le grand champ sur NGC 7650 où cette galaxie est visible mais difficile à trouver au milieu de toutes ces étoiles
       

       
      871 poses de 30s
      DOF : 30 / 32 / 0
       
      L'amas NGC6866 :

       
      20 poses de 180s
      DOF : 30 / 80 / 50
       
      La galaxie NGC7640 :

       
      75 poses de 300s
      DOF : 30 / 80 / 50
       
      Merci de m'avoir lu, vos commentaires sont bien entendu la bienvenue.
       
      Bon ciel à toutes et tous.
       
      XavS
       
       
  • Upcoming Events