exaxe17

Cameras Player One , test d'IMX 464,585 et 533

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Merci pour ces informations Stéphane.

En ce moment ça bouge au niveau des capteurs.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super comparatif très instructif 😊👍! Un grand merci! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2022 à 01:06, exaxe17 a dit :

mémoire vive 256mb de DRR3, ce n'est pas pour cumuler des images (il faudrait des GO) mais cela sert à stabiliser les infos avant de transiter vers le pc d'acquisition

 

Je ne comprends pas cette phrase. "Stabiliser" les informations j'avoue ne pas trop comprendre à quoi et en quoi cela peut être utile.

J'ai le sentiment que le constructeur à ajouté de la mémoire (et en fait un argument commercial) PARCE QU'il a ajouté une fonction DPS de pré-processing (dans la caméra plutôt qu'à postériori dans le PC, pourquoi pas ...) et que cette fonction a besoin de mémoire pour travailler. J'ai bon ?

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour "se substituer " a la mémoire vive du pc et éviter l engorgement du port usb.

combien de fois je vois la mémoire tampon passer à pas grand chose sous firecapture car mon DD sature.

Edited by aubriot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, HAlfie a dit :

Super comparatif très instructif 😊👍! Un grand merci! 

merci ,

Il y a 3 heures, patry a dit :

Je ne comprends pas cette phrase. "Stabiliser" les informations j'avoue ne pas trop comprendre à quoi et en quoi cela peut être utile.

Zut, pourtant il me semble que cela est clair, mais tu me fait douter car en electronique tu es une reference! les données sont stockées dans le cache de 256mddr3 puis passe dans le cable. Cette memoire tampon sert à ne pas saturer l'usb. Non? c'est du flan pour toi? J'ai tres peu de connaissance en informatique hardware.

Il y a 3 heures, patry a dit :

PARCE QU'il a ajouté une fonction DPS de pré-processing

oui c'est sur , il le decrit comme cela:

"The planetary cameras from Player One Astronomy have DPS (Dead Pixel Suppression) technology. The DPS is anaylse many dark frames to find out thoes fixed abnormal pixel and record the map in camera memory. In imaging, each exposure frames, thoes position of dead pixels will be given a median value according to the active pixels around that abnormal pixel."

Mais en meme temps une carte de pixel mort doitpas peser des tonnes? (8,3mb en vrai)

il y a 23 minutes, aubriot a dit :

Pour "se substituer " a la mémoire vive du pc et éviter l engorgement du port usb.

combien de fois je vois la mémoire tampon passer à pas grand chose sous firecapture car mon DD sature.

merci, et je le vois à l'utilisation! c'est une de mes cameras que j'ai eu les plus stable dans mes mains!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, aubriot a dit :

combien de fois je vois la mémoire tampon passer à pas grand chose sous firecapture car mon DD sature.

 

Oui, s'il y a un frein, forcément, cela va coincer à un moment ou à un autre. Sur mon portable, sans SSD, j'ai augmenté la ram pour bufferiser plusieurs Go. Bon c'est surtout en lunaire que c'est utile (en planétaire, je n'ai jamais eu de problème même en HDD). Au final, sur des captures pas trop longues, ca tient mais à la fin il faut compter plusieurs secondes (voire dizaines de secondes) pour finir de stocker le fichier. C'est pas trop gênant en planétaire car dans l'intervalle on change le filtre, on refait/vérifie la map, bon tout cela qui se fait dans ton dos.

Avec le SSD, je n'ai plus jamais eu de problème, à peine quelques images passent par le buffer sous Firecapture quelques fraction de secondes puis tout rentre dans l'ordre (ASI178, je n'ai pas encore beaucoup d'expérience avec la 462). Pourtant je n'ai pas non plus une bête de course (ACER E17, un i5 6200, 12Go de RAM -augmenté-, un SSD de 256Go + un HDD de 500Go devenu un second SSD de 500Go puis de 1To).

 

Il y a 3 heures, exaxe17 a dit :

Cette mémoire tampon sert à ne pas saturer l'usb. Non? c'est du flan pour toi?

 

Du flan ... non, mais est-ce utile ? Faut voir. Car si tu a des problèmes de débits, c'est pas 256Mo qui vont y changer grand chose. Regarde quelle taille fait ta capture à la fin. Tu les remplis en combien de temps les 256Mo ? Et après ?

A la limite, avec un horodatage (GPS ou autre) dans la caméra, les petites fluctuations de débit (insensible à l'usage) peuvent être lissées. Ainsi une occultation qui peut durer quelques fraction de secondes, ces caméras peuvent avoir une précision à la milliseconde et si tu inscrit la date à la capture c'est encore mieux plutôt que d'être tributaire de l'interface pour dire ensuite à quelle heure l'image a été prise. Bien sur il reste nécessaire que le débit d'image soit inférieur au débit de l'interface, sinon retour à la case départ.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, patry a dit :

Regarde quelle taille fait ta capture à la fin

Tu crois que la capture doit être finis pour transiter dans le câble? J'imagine plutôt que des que la capture commence elle migre vers la ram , la ram se remplis et balance l'info via le cable sans attendre qu'elle soit pleine? 

Évidemment que le cache de 256mb de cache n'est pas une unité de stockage pour une caméra astro, mais juste une solution d'attente pour migrer tranquille dans l'USB . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas dit cela, mais que la taille de la cache doit s'exprimer par rapport à la taille de ton fichier et du temps qu'il faut pour le générer.

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce post :) je n'ai toujours pas reçu ma Saturn avec son capteur IMX533 , elle s'est perdue depuis une semaine dans les entrepôts de Fedex France ( les nuls!!! ) 

par contre je peux vous  dire que suite à mes déboires  le service clientèle de Player One est topissime!!!! :) 

Edited by jp-brahic
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma saturne je l'ai reçu 1 semaine apres etre parti de chine!

l'avantage que j'ai ,c'est d'etre present à leurs arrivée , j'attendais Fedex .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, exaxe17 a dit :

l'avantage que j'ai ,c'est d'etre present à leurs arrivée , j'attendais Fedex .

 

moi aussi j'étais présent toute la semaine , j'étais en vacance :) ils n'ont jamais réussi à me livrer , même pas un coup de fil , un SMS , rien!!!! une honte 

sans parler que je me suis fais ballader pendant une semaine avec leur " Hot Line" sur taxé en plus !!!!!  

mais aujourd'hui Eureka j'ai réussi à les avoir au tel avec un dame charmante qui a résolu le pb avec un point relais en 2 mn , alors que les autres pendant une semaine n'ont pas été capable de trouver une solution!!!

à noter que Player One était prêt à me renvoyer d'ici la fin de la semaine une nouvelle caméra via DHL !!!

juste pour rire les commentaires de Fedex France sur Trust Pilot , No comment : https://fr.trustpilot.com/review/fedex.fr

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, jp-brahic a dit :

je n'ai toujours pas reçu ma Saturn avec son capteur IMX533

Bonjour à tous,

 

Grâce à vos posts, j'ai découvert le site de Player One et j'avoue que la Saturn IMX533 m'intéresse aussi, hésitant avec la ZWO 533 Monochrome. Cela dit pour la Saturn, c'est un refroidissement passif. Est-ce moins intéressant que le refroidissement de la ZWO 533 ? Actuellement j'image avec une ZWO 290 Mini sur une 80ED/500 mm (et ensuite une 102/714 mm à venir).

 

@jp-brahic : J'ai hâte de voir tes images avec la Saturn ;)

 

A surveiller :https://player-one-astronomy.com/cooled-camera/

 

Bonne journée.

Mick

Edited by Mick02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut stéphane :)

Très bons tests, hâte de voir la suite ;)

 

Tu es en contact avec eux ?

Sony a annoncé l'imx462 monochrome, tu sais si l'intégration dans une cam est prévue à court ou moyen terme ?

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

çà y est reçu ;) j'espère faire des tests demain matin sur le soleil en H-Alpha même si avec 42 fps seulement ce n'est pas son domaine de prédilection

mention spéciale à Fedex : la caméra a fait 9 000 kms en 2 jours mais pour faire les 25 derniers kms il a fallu 10 jours !!! no comment 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super petit récap de ce test et de cette marque prometteuse.
Ils m'ont contacté récemment et j'ai pu vérifier la qualité des produits avant et ils 'mont convaincu ! c'est pour cette raison qu'ils sont maintenant dispo sur univers astro.
C'est très récent mais je suis maintenant en contact direct avec eux et j'ai des info sur des future produit .... qui va déchirer !! mais chute lol

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, AstroNOTE-Guillaume a dit :

t j'ai des info sur des future produit

 

 la Jupiter? ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ils sont manifestement spécialisé dans les cameras non refroidies si je comprends bien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Poseidon (aps-c) et Zeus (full frame équivalent 6200) sont annoncées pour la rentrée en mono & couleur : https://player-one-astronomy.com/cooled-camera/

Je ne vois pas de révolution par rapport à leurs cousines chez ZWO /QHY etc.   le prix peut-être ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Cyg a dit :

Je ne vois pas de révolution par rapport à leurs cousines chez ZWO /QHY etc.   le prix peut-être ?

C'est une question de choix derrière et le prix oui

 

Pourquoi prendre QHY plutôt que ZWO ou l'inverse ? c'est les même au final ! là c'est pareil à mon sens on retrouve les même capteurs et caractéristiques forcément. Le choix reste propre à chacun au final :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Cyg a dit :

Poseidon (aps-c) et Zeus (full frame équivalent 6200) sont annoncées pour la rentrée en mono & couleur

Hâte de connaître les prix car je lorgne sur cette marque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, AstroNOTE-Guillaume a dit :

Pourquoi prendre QHY plutôt que ZWO ou l'inverse ? c

Les différentes options que propose QHY (ph, ultra courte),l' obturateur mécanique, ect...

Atik est plus cher mais pour la correction du tilt avec un bf très court c est possible. Zwo tu peux toujours courir .

il y a 19 minutes, Cyg a dit :

Je ne vois pas de révolution par rapport à leurs cousines chez ZWO /QHY etc.   le prix peut-être ?

La possibilité de descendre d un delta de 40°C avec double etage pour commencer..c est pas grand chose mais avec zwo en été c est dur de descendre en dessous de zéro degré.

On dirait aussi que le tilt peut etre gérer par derrière...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis perdu par rapport au Dark Current, d'un côté certains veulent descendre au maximum en T° en poses longues, d'un autre ça ne semble pas important en poses courtes, alors que j'ai des conclusions plutôt différentes : un refroidissement en deçà de 0° ça ne change pas grand chose, par contre être à 45° en poses de 1s génère quand même pas mal de bruit:

 

Le dark current de la ZWO 533mm:

image.png.9ed4079971ec3fb72ad2c70567c4b925.png

 

En poses longues de 500s :

0,12e- @-15°C 

1,00e- @0°C et beaucoup de signal donc 1e- c'est vraiment négligeable, même à 0°

 

En poses courtes de 2s, en extrapolant *2 tous les +5°C, température ambiante de 27°C, capteur à 60°C voir 45°C avec la techno PCS de PlayerOne (données PlayerOne, c'est très chaud pour nos nuits) :

2e- @45°C (PCS)

16e- @60°C (sans PCS) avec peu de signal

 

Et en poses très courtes de 0.5s, en extrapolant la courbe de dark current à *2 tous les +5°C :

0,5e- @45°C  , presque autant le bruit de lecture

4e- @60°C avec très peu de signal, beaucoup plus que le bruit de lecture !

 

Le refroidissement même léger a quand même un certain intérêt pour les nuits chaudes, /2 ce bruit tous les 5°C tout de même ! Ou bien il ne faut pas faire de Lucky Imaging sans refroidissement les nuits chaudes...

 

Edited by Cyg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Fred_76
      Bonjour
       
      Mon 6D rendant l'âme après 10 ans de bons et loyaux services, je me suis décidé à investir dans un boitier qui, j'espère, durera aussi longtemps. Alors j'en ai profité pour l'analyser dans tous les sens.
       
      Je vous passe le débat sur son prix (2900€+100€ pour la bague), je ne fais pas que de l'astrophoto.
       
      Boitier
       
      Le Canon R6 mk II est de type hybride, aussi appelé "mirror-less", donc sans miroir. Sa monture RF offre un diamètre de 54 mm, identique au diamètre de la monture EF qui équipait les réflex numériques de la marque.
      Le boitier nu pèse 670 g.
       
      Distance optique

      La distance optique est la distance entre le plan du capteur et la platine de montage des objectifs. Comme il n'y a plus de miroir dans les hybrides, celle ci a été réduite à 20 mm (contre 44 mm dans les reflex EF et EF-S). Il faut donc une bague spéciale, vendue 110€ pour adapter les objectifs EF à la monture RF. Je parle plus loin de ces bagues.
       
      Capteur

      Le capteur CMOS est de type "Dual Pixels" propre à Canon, et n'est ni empilé (stacké) ni éclairé par l'arrière (BSI).
      C'est un capteur de 24,0 MPix, offrant des images de 6000x4000 pixels, chaque photosite faisant 5,98 µm de côté.
       
      Alimentation et autonomie
       
      Les batteries LP-E6NH sont du même format que celles qui équipaient pas mal de boitiers reflex de la marque (par exemple le 6D). Le boitier est compatible avec toutes les batteries LP-E6*.
       
      Le processeur Digic X qui équipe le R6 mk II est très rapide. Même si c'est le même qui équipe le R6 mk I, il a été optimisé pour consommer moins.
       
      L'autonomie CIPA (calcul très conservatif, avec batterie LPE6NH neuve) donne une autonomie de l'ordre de 450/760 photos contre 380/510 avec le R6 mk I (le premier chiffre est avec l'utilisation du viseur électronique, le second avec l'utilisation de l'écran LCD, en mode économie d'énergie). En pratique, on peut aller bien plus loin avant d'épuiser la batterie.
       
      On peut aussi l'alimenter directement via un powerbank avec mode "PD Power Delivery" sur la prise USB-C. Plus besoin de fausse batterie. Quand l'appareil photo est éteint, ça permet aussi de charger la batterie  dans le boitier (uniquement les LP-E6NH, pas les LP-E6 ni les LP-E6N). C'est donc pratique quand on se déplace dans un endroit sans électricité car un Powerbank de 28000 mAh permet plusieurs charges et évite de trimbaler plein de batteries... à 110€ la batterie, ça fait des belles économies !
       
      Fonctionnalités intéressantes
       
      Intervallomètre
      La série EOS R de Canon, dont le R6 mk II fait partie, dispose (enfin) d'un intervallomètre interne. Mais celui-ci est limité à 99 photos (ou un nombre infini) et ne permet pas les photos en mode Bulb, donc on est limité à des poses de 30 s en mode M. L'alternative est d'utiliser un intervallomètre externe. Ca ne coûte pas cher mais ça ajoute un truc supplémentaire à transporter, avec des fils en plus et des batteries à gérer, d'où risque d'oubli et de panne supplémentaire.
       
      Si on est nombreux à le demander, peut-être Canon décidera d'ajouter le mode Bulb à l'intervallomètre et permettra un nombre plus important de photos, dans une évolution du firmware ?
      La page Contact de Canon est ici : https://www.canon.fr/support/consumer_products/contact_support/
       
      Antiflicker
      La série EOS R de Canon permet d'activer un système qui analyse le scintillement de la lumière et déclenche la photo au bon moment. C'est très pratique pour faire les flats et éviter les bandes sombres quand le temps de pose est assez court. L'activation de ce mode n'a aucune conséquence sur la qualité des photos.
      Il désactive cependant l'utilisation de la prise de vue en obturateur électronique, mais comme ce mode fait énormément grimper le bruit, il est préférable de s'en passer.
       
      Bruit et Obturateur mécanique/électronique + Dual Pixel RAW
       
      Le mode Dual Pixels RAW
       
      Le capteur CMOS de Canon est de type "Dual Pixels RAW" (ou DPR). Ce mode peut être activé ou non.
       
      La technologie DPR consiste à placer deux photodiodes sous chaque pixels (ou une partie des pixels) là où normalement il n'y a qu'une seule photo diode. Quand ce mode est activé, le RAW contient alors deux images, l'une qui combine le signal des deux photodiodes, l'autre ne contenant que le signal d'une des deux photodiodes.
       
      Le photographe peut ensuite, via le logiciel DPP de Canon, ajuster des micro-réglages sur la netteté en exploitant la petite parallaxe entre les deux photodiodes. En contrepartie les fichiers sont deux fois plus volumineux et on note une augmentation du bruit.
       
      Canon recommande l'usage de ce mode pour des focales de plus de 50 mm et une ouverture maximale de f/5.6 en réglant la valeur ISO à 1600 au maximum. La distance au sujet a aussi son importance, elle doit être comprise entre F/50 et F/5, F étant la focale exprimée en mm. Avec un grand angle de 14 mm souvent utilisé en paysages de nuit, cela correspond à un objet compris entre 0.3 et 3 m... autrement dit même en paysages de nuit, ce mode n'est pas utile.
       
       Le type d'obturateur
       
      Canon propose 3 méthodes d'obturation pour la prise de vues :
      - obturateur mécanique (avec des rideaux), c'est le mode par défaut
      - obturateur électronique avec 1er rideau
      - obturateur électronique pur (incompatible avec le mode DPR)
       
      Les deux premiers modes limitent le temps de pose à de 30s à 1/8000s et les images RAW sont codées sur 14 bits par plan de couleur.
      Le mode électronique permet d'aller à 1/16000s mais les images sont codées sur 12 bits par plan de couleur et sont bien plus bruitées.
       
      Tous les modes permettent le mode Bulb sans limitation de durée.
       
      On a donc 5 combinaisons possible :
      - DPR activé et obturateur mécanique
      - DPR activé et obturateur électronique 1er rideau
      - DPR désactivé et obturateur mécanique
      - DPR désactivé et obturateur électronique 1er rideau
      - DPR désactivé et obturateur électronique
       
      Le mode obturateur électronique 1er rideau donne le même résultat que le mode avec obturateur mécanique, je ne détaille donc pas plus ce mode.
       
      Taille des fichiers
       
       Les courbes suivantes montrent l'évolution des tailles des fichiers pour une photo prise à 1/8000s dans le noir complet. Seul le bruit de lecture est donc présent, et comme il est aléatoire, plus il y a de bruit, moins la compression est efficace et plus la taille du fichier augmente. C'est donc une bonne méthode pour comparer la taille des fichiers d'une méthode à l'autre, et pour se faire une idée de l'évolution de la quantité de bruit selon les ISO.
       

       
      Sachant que les photos prises avec l'obturateur mécanique sont codées sur 14 bits, et que celles prises avec l'obturateur électronique sont codées sur 12 bits, on se serait attendu à ce que les fichiers "méca" soient plus volumineux que les fichiers "élec", or c'est l'inverse qui se passe,  bizarre.
       
      Le doublement de taille en mode DPR est normal car ce mode dédouble la quantité de données à stocker.
       
      Bruit de lecture et gain
       
      Les mesures ont été faites pour les 3 combinaisons suivantes :
      - DPR activé et obturateur mécanique
      - DPR désactivé et obturateur mécanique
      - DPR désactivé et obturateur électronique
       
      A noter que si vous voulez faire des offsets synthétiques, le niveau est de 512 ADU jusqu'à 320 ISO, et de 2048 à partir de 400 ISO.
       
      La méthode d'acquisition et de calcul est détaillée sur le site de Christian Buil.
       

       

       

       
      Le constat est flagrant, la meilleure combinaison est de désactiver le mode DPR et d'être en obturateur mécanique (courbe verte). L'utilisation de l'obturateur électronique (courbe rouge) fait exploser le bruit sur les images, surtout en dessous de 1600 ISO. Même si l'écart se réduit au delà de 1600 ISO, ce mode reste malgré tout plus bruité. Le mode DPR activé (courbe orange) double la taille de l'image et ajoute du bruit, il n'est donc pas vraiment utile.
       
      Modification des RAW avant sauvegarde
       
      Sony nous a habitué au Star Eater. Nikon est plus subtil, Canon l'est encore plus.
       
      La réduction de bruit laisse des traces dans la transformée de Fourier d'une image d'offset. Il s'agit généralement d'un filtre de type passe bas qui se traduit par un éclaircissement de la zone centrale de la transformée de Fourier, un peu comme si on avait un vignettage.
       
       Bill Claff explique très bien sur son site l'impact des divers prétraitement sur la transformée de Fourrier.
       
      Voici à quoi ressemblent les transformées de Fourier selon les réglages de prise de vue.
       
      Une réduction de bruit est apportée à 100 ISO, comme en témoignent les zones blanchâtres au centre,  mais s'atténue progressivement pour disparaître  complètement à 1600 ISO.

       

       
      Avec l'obturateur électronique, on ne note plus de traitement de réduction de bruit :

       
      Curieusement, sur l'ensemble des images de la FFT, on voit apparaître deux lignes horizontales à mi-hauteur de l'axe. Peut-être l'effet des pixels dédoublés du capteur Dual Pixels.

       
       Les darks
       
      Les darks sont très propres. Voici un dark à 3200 ISO, pose de 60 secondes (histograme auto sur Siril), pas d'amp glow notable à part un léger éclaircissement sur les bords droit et gauche :

       
      A+
       
      Fred
    • By RIGEL33
      Lors de la sortie improvisée du vendredi 20 janvier 2023, en attendant que la comète C/2022 E3 (ZTF) soit assez haute pour lui tirer le portrait, j’ai décidé d’imager une cible facile mais très photogénique, qui se révèle bien en grand champ : la nébuleuse de la Rosette.
       
      Cette nébuleuse diffuse, pouponnière d’étoiles, se situe dans la constellation de la Licorne, entre Orion et le Petit Chien. Cataloguée comme Caldwell 49 et NGC 2237, elle s’étend sur 130 années-lumière dans sa plus grande dimension. 10.000 fois plus massive que notre Soleil, sa lumière met 4.700 années pour nous parvenir.
      La Rosette, comme toutes les nébuleuses en émission, est composée de nuages de gaz ionisé dans le milieu interstellaire qui absorbent la lumière d'une étoile chaude proche et la réémettent sous forme de couleurs variées à des énergies plus basses.
       
      Photos prises le 20 janvier 2023 à Saucats (33) – Canon 40D défiltré partiel avec objectif Sigma 70-300, focale à 190 mm, ouvert à 5,0, sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      75 poses de 60 s – ISO 1600 – 25 DOF – Iris et Toshop.
       

      (cliquez sur l’image pour voir la full)
    • By XavS
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Ma première image de 2023 n'est pas celle que je voulais mais enfin un ciel dégagé . Et comme dab, la météo s'est plantée. Ils avaient annoncé des nuages. Depuis mon balcon en plein centre ville, la nébuleuse d'Orion est bien visible à l’œil nu ; une jolie tâche facilement reconnaissable. Mais l'objectif du soir était la comète C/2022 E3 (ZTF).
       
      Sur les poses de 30s, elle est bien visible mais le fait de la photographier avec une pollution lumineuse maximum sans filtre est une pure utopie Le résultat du prétraitement avec Siril est calamiteux On remet ça à samedi (si la météo le permet), que je monte dans mon coin de montagne Du coup je me tourne vers le rapprochement entre la Lune (23 %) et Jupiter.
       
      Une seule prise au Canon 450D avec l'objectif Samyang 85mm : 1/4s à 800 ISO. vite fait, bien fait... sur trépied fixe.
       

       
      Et si on zoom un peu sur Jupiter, on voit les lunes Callisto, Ganymède et Europe.
       

       
      Bonne soirée à toutes et tous et surtout bon ciel
       
      XavS
       
       
       
       
    • By frédogoto
      Bonjour
      je partage avec vous un petit timelaps pris ce samedi 20 janvier (1 minute)
      réalisé avec un gopro !!!! ( et bcp de traitement)
       
       
      Edit, une V2 version longue (2 minutes au lieu d'une)
       
       
    • By tommy
      Bonjour, 
      Petite session astro hier soir en profitant d'une éclaircie. 
      80 poses de 40 sec 
      1200 iso
      Filtre OIII
      Sony a7 IV
      Newton 150-600 +correcteur de coma. 
      Bon ciel 
      Thomas 

  • Upcoming Events