Mick02

Histogramme acquisition

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je vous joins l'histogramme d'une brute de NGC 6946 résultant d'une pose de 30 secondes avec une ZWO 290 (+ filtre UV/IRCut) sur une lunette 80ED/500 mm. Que pensez-vous de cet histogramme ? Devrais-je poser plus ou moins longtemps ?

Merci par avance de vos retours et bonne journée.

Mick

Histogramme Acquisition.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Hello Mick,

Pour moi, l'histogramme est surtout important en planétaire et solaire :)

En CP, il faut surtout s'occuper du signal de l'objet, du fond de ciel et du rapport signal/bruit ;)

Je trouve ta brute très bonne, suffit d'en faire le plus possible comme celle-là :)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je suis :P ca m'intéresse

 

Je pense que Michel est a même de répondre ca doit etre dans un de ces post genre les Trois sigma

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci à vous Alain et Sauveur.

 

J'ai calculé le Sigma pour ces brutes de NGC 6946 et j'obtiens 4.38 :

sigma Image Brute ÷ sigma Offset = 98.7 ÷ 22.5 = 4.38.

 

Effectivement Alain je n'ai pu faire que 27 poses de 30s car la résistance chauffante m'a lâché sur la 80ED et donc apparition de buée.

 

Image issue de 27 poses de 30s + DOF

NGC_6946-80ED_ZWO290.jpg

Autoguidage du 29 juin 2022.jpg

Edited by Mick02

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 2 minutes, Sauveur a dit :

Jolie bravo!

Merci Sauveur mais ça ne casse pas des briques ;)9_9, j'étais parti pour 1 heure de pose initialement avant que la résistance chauffante ne me lâche :(

Par contre j'étais content pour l'autoguidage, rarement eu un aussi bon.

Edited by Mick02

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète 61P/Shajn-Schaldach a été découverte en 1949, sa période de révolution actuelle est  de 7 ans (plusieurs approches de Jupiter l'ont modifiée depuis 1949) et elle est passée au périhélie le 23/10/2022. Ce n'est pas un astre très brillant (sa magnitude absolue(1) est mo=12...) mais elle était assez photogénique cet automne et intéressante à suivre.
       
      Le 16 novembre, elle passait non loin de la galaxie NGC 450 et ce fut donc l'occasion de pimenter cette observation cométaire
      Manque de bol, les cirrus ont bien vite interrompu la séance et seules 17 poses de 3 minutes purent être conservées, ce qui est un peu juste pour cet exercice
       
      Il a fallu attendre 3 nuits pour retrouver du beau temps. Mais il se trouve que 61P se déplaçait alors très lentement : à peine 0.025"/min le 16 et 0.036"/min le 19 novembre.
      Du coup, il a été possible de compositer les images des 2 observations malgré les 3 nuits les séparant, ce qui n'est pas courant !
       
      Pour illustrer, voici d'abord une petite animation avec les compositages des deux nuits pris séparément :

      (l'échelle de ce crop est de 3"/min, le Nord est vers le Bas)
       
      Partant de là :
      le compositage stellaire des deux nuits donnent le meilleur pour le ciel profond, mais on se retrouve avec 2 images de la comète (ce n'est pas une fragmentation !) :
       
      et le compositage cométaire des deux nuits donne le meilleur de la comète, mais ce sont les étoiles et les galaxies qui sont alors dédoublées :
       
       
      Cruel dilemne, car la comète et NGC 450 méritent mieux :

       
      J'ai donc réalisé un montage avec le meilleur des deux approches, que je vous invite à parcourir sur le full :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle fenêtre pour la voir à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Les 16 novembre (19h30 - 20h35 utc) et 19 novembre  (21h26 - 22h35 utc)
      36 poses de 03 min à -15°C ou -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 48 min
       
      Traitement Siril 1.0.6, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      Grâce au mouvement apparent très faible de la comète, j'ai donc pu finalement rattraper le coup
       
      Elle montre une chevelure de 1.3' de diamètre et une queue de 3.4' de longueur dirigée vers PA=286° (à gauche sur ces images avec le Nord en Bas) que le cumul des deux nuits n'est pas de trop pour faire ressortir d'autant que la chevelure est aussi bien evasée vers le bas.
       
      Côté photométrie (UCAC4), les mesures donnent :
      une magnitude nucléaire : m2=17.3 ( ouverture de 6" ) une magnitude totale : m1=15.4 ( ouverture de 2.1' )  
      Je suis assez content du résultat obtenu et j'espère que le montage vous plaira à vous aussi
       
      Bonne nuit.
       
      (1): c'est l'éclat qu'elle aurait en étant distante de 1 ua du Soleil et de 1 ua de la Terre
    • By frédogoto
      Un "amateur" allemand vient de publier cette image sur la Bin
      NGC 1055 ( Wolfgang Promper ) - AstroBin
       
      je suis absolument stupéfait par cette image à la résolution démentielle !
      bien sur c'est fait avec des gros moyens et  une évidente maîtrise de chaine d'acquisition et du traitement.
      Mais c'est à la limite de l'incroyable au sens strict
      Votre avis ?
       
       

    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      J'essaie de rattraper une partie de mon retard en publiant une partie de mes photos de ciel profond de septembre et octobre derniers.
      Certaines sont encore perfectibles et je compte m'y atteler, mais je crois que ces photos peuvent être soumises à la sagacité du forum 
       
      Config : lunette APO 130 f/7 ou 76EDPH, caméra ZWO ASI533MC Pro à -10°C, filtre L-Pro, guidage OAG + mini ASI290MM, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro.
      Traitement : SIRIL (sorti tif 16 bit) puis Lightroom Classic (Jpeg en traitement final). Réduction (légère) d'étoiles avec Starnet++ sur NGC891.
       

      Grand amas d'Hercule (M13)
      Bruitée en raison du faible nombre de photos à cause des obstacles sur l'Ouest (sapins). Quelques artéfacts encore à corriger. A refaire en nomade !
      APO 130, Filtre L-Pro, 12x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 19 septembre.
       

      NGC891
      APO 130, Filtre L-Pro, 120x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 20 septembre.
       

      La star de l'automne : M31, la grande galaxie d'Andromède ! (un peu froide, peut-être ?)
      76EDPH , Filtre L-Pro, 120x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 21 septembre.
       

      M74, la galaxie fantôme... Pas mal de détails finalement, mais encore beaucoup de bruit malgré un temps de pose et un nombre de prises élevés. Elle ne se laisse pas faire, la bougresse !
      APO 130, Filtre L-Pro, 72x300s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 23 septembre.
       
      J'ai aussi un Pacman du 15 octobre, mais il demande encore du boulot... Ce sera peut-être sur un autre fil.
       
      Cordialement,
      Stef.
       
    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonjour à tous,
       
      Grâce aux instruments de l'association SADR, quelques membres de l'observatoire de Rouen ont la possibilité d'avoir accès aux merveilles de l'hémisphère sud. Pour cela, nous utilisons une lunette de 127 mm installée dans le désert d'Atacama à 2 pas du Cerro Tolo et d'autres fermes à télescopes qui pullulent dans la région.
      Nous observons depuis le mois de Juillet à raison de quelques nuits par mois (2 ou 3 tout au plus) et avons déjà acquis plus d'images que ce que nous pouvons faire de chez nous en un an ! Les conditions météo de l'hiver là bas n'ont pas toujours été très bonne, mais depuis quelques semaines, cela s'améliore très nettement.
       
      Je vous propose donc une petite sélection de quelques grands classiques difficilement observables voire inobservables depuis nos latitudes.
       
      NGC5139 - Omega du Centaure
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(30*60s) R(10*60s) V(10*60s) B(10*60s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC253
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(47*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(7*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC300
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(56*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(12*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC55
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(58*300s) R(13*300s) V(12*300s) B(17*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
       
      La suite dans quelques semaines.
       
      Jean-Christophe
       
       
       
       
    • By jeffbax
      Salut les nuiteux,
       
      Un peu de CP dans le flux de planètes 
       
      Suite à un traitement que j'avais fait pour @Nathanaelsur sa magnifique M 76, nous avons poursuivi nos échanges en MP sur quelques techniques de traitement. Il a souhaité prendre cette image de NGC 4151 comme support pour nos partages. Il m'avait prévenu que je l'aurais sur le dos un moment.
       
      Mais c'est un plaisir de traiter des images de cette qualité. Il avait publié un résultat ici en mai :
       
       
       
      J'ai tout repris à zero avec comme objectif d'affiner la luminance grâce à un montage de plusieurs couches triées, de gratter un peu plus les extensions et d'améliorer le contraste global sur la galaxie avec le jet. Le résultat lui plait et il m'a demandé de le publier (MERCI). Au final, le jet est bien visible, ce qui est assez rare sur les images amateur. L'image est d'une grande finesse. Bravo Nathanaël.
       
      Un crop sur le centre avec le jet :
       

       
       
      Puis deux Full. La première avec les aigrettes si particulières de son T250, et la deuxième sans les aigrettes (boulot assez fastidieux).
       

       
       

       
       
      ET le lien Astrobin :
       

       
       
      Voilà, j'espère que cet oeil de Sauron avec son jet vous plaira.
  • Upcoming Events