HAlfie

Influence du placement de l'ADC et F/D au point focal

Recommended Posts

Hello tout le monde ;),

 

suite aux excellents articles : 

FR : http://www.astrosurf.com/prostjp/Dispersion.html

ENG : https://skyinspector.co.uk/atm-dispersion-corrector-adc/

ENG : https://skyinspector.co.uk/adcs-part2/

ENG super pdf sur la différence entre ADC simple prismes et double prismes : http://gutekunst-optiksysteme.com/ADC-necessaryequipment.pdf

 

Je creuse à fond la partie ADC sur un newton qui travaille souvent vers des F/D entre 10 et 15 (si caméra avec petit pixels comme moa).

Je suis d'ailleurs en contact avec Martin Lewis (auteur des 2 articles en anglais) et les échanges sont très intéressants, surtout pour les newtons où la phrase qu'on lit partout "l'ADC doit travailler à F/D 15 mini sinon astig" n'est visiblement pas tout à fait aussi simple, mais ce n'est pas le sujet du post.

 

Prenons un newton 250mm F4.5 avec la barlow APM 2,67X ED comme le graphique ci-dessous (source Christian Buil). Le rapport F/D final est bien de 12.

  • La formule de calcul pour l'APM 2,67X est la suivante : =1+tirage/62,9
  •  1+105/62.9=2.67x soit F/D de 12 au point focal pour le newton 250mm F4.5
  • Illustration du haut : 1+63/62.9=2.0x soit F/D  de 9 au niveau de l'ADC et F/D toujours de 12 au point focal pour le newton 250mm F4.5
  • Illustration du bas : 1+79/62.9=2.26x soit F/D  de 10.2 au niveau de l'ADC et F/D toujours de 12 au point focal pour le newton 250mm F4.5

 

Ma question : quand on dit l'ADC travaille à tel F/D, parle-t-on du F/D "équivalent" lié au placement de l'ADC entre la barlow et le point focal ou parle-t-on du F/D total au point focal quelle que soit le placement de l'ADC entre la barlow et le point focal?

-->Dit autrement, dans la partie haute et basse du graphique ci-dessous est-ce que le F/D de travail de l'ADC est en fait le même à savoir 12 dans ce cas? Est-ce que ce qui compte au final c'est l'angle lié au F/D du point focal qui entre dans l'ADC quel que soit son placement?

-->Si c'est bien le cas, peut-on considérer que plus je place l'ADC en amont, plus ça travaille sur une grande surface des prismes , qui doivent donc être d'une très bonne qualité du coup?

 

Cette question est théorique et j'ai exprès laissé de côté l'aspect, plus je laisse de distance entre l'ADC et le point focal moins j'ai besoin de correction des prismes et donc plus je diminue les aberrations éventuelles si F/D relativement court.

 

Merci pour vos retours ;)

 

image.png.bdcb1d53710f22b07cb1fb80370cbb37.png

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on pense à F/D, il faut penser à l'angle au sommet du cône de lumière qui arrive au foyer. Cet angle est fixé par le rapport F/D.

Autrement dit, que tu mettes (ou pas) l'ADC entre la Barlow et le foyer ne change pas l'angle du cône de lumière (le rapport F/D est toujours le même).

De la même façon, que tu avances ou pas l'ADC ne change pas l'angle de ce cône.

Dans tous les cas, l'angle d'incidence max  que feront les rayons lumineux quand ils arrive au foyer (ou sur l'ADC) reste le même. Cet angle est fixé par le rapport F/D résultant. C'est cet angle max qui fixe joue dans la formation des aberrations.

Dis encore autrement, il n'y a pas de "F/D équivalent" au sens de ta définition.

 

Cela étant, pour un angle d'incidence max incident sur l'ADC, est-ce les aberrations en sortie de l'ADC augmentent avec le diamètre réellement utile de l'ADC (ce qui est le sens de ta question il me semble ? ), j'aurais tendance à dire non, mais c'est juste une intuition. Demande à Martin de faire la simu ?

 

Si la question porte sur l'impact de la qualité optique des prismes de l'ADC, c'est sûr que si tu mesures cette qualité sur une surface inférieure à la surface totale des primes, tu vas trouver mieux (j'ai mis des mesures de ce genre dans Astronomie Solaire). Mais ça va être du pouillième..

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

-->Dit autrement, dans la partie haute et basse du graphique ci-dessous est-ce que le F/D de travail de l'ADC est en fait le même à savoir 12 dans ce cas? Est-ce que ce qui compte au final c'est l'angle lié au F/D du point focal qui entre dans l'ADC quel que soit son placement?

avec les mains je pense que oui car si il est plus proche il faut augmenter l'angle des prismes. Donc faisceau plus petit, mais prismes plus ouverts, ...
Il faudrait calculer pour vérifier mais je pense que l'astig est le même quelque soit la position si l'ADC est bien réglé. 
A titre indicatif quand j'avais un montage à f/12 je voyais bien le problème. 
Mais là où il faut modérer tout ça c'est que le problème dépend de la hauteur de la planète. Sur Jupiter, on va vite passer en mode : on s'en fout. Néanmoins il y a des nuits ou l'imagerie est possible dès 15 à 20° et là il faut du F/20. F/15 ça ne suffit pas. 

Ce qu'il faut comprendre c'est que le problème est l'épaisseur de verre à traverser différente entre la partie haute et la partie basse du couple de prismes. Ca fait de l'astig. Si on rentre à f/20 l'épaisseur de verre entre le haut et le bas est proche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, HAlfie a dit :

->Si c'est bien le cas, peut-on considérer que plus je place l'ADC en amont, plus ça travaille sur une grande surface des prismes , qui doivent donc être d'une très bonne qualité du coup

 

Je pense pas que la distance du placement de ton ADC soit importante, le résultat étant indépendant de  l'angle de déviation restant la même. Parcontre, cela aura pour effet de déplacer ton foyer de l'axe focal. 

 

il y a 27 minutes, jldauvergne a dit :

Ce qu'il faut comprendre c'est que le problème est l'épaisseur de verre à traverser différente entre la partie haute et la partie basse du couple de prismes. Ca fait de l'astig. Si on rentre à f/20 l'épaisseur de verre entre le haut et le bas est proche.

 

Ben oui, le fait de modifier le rapport influencera l'angle de sortie produit par ADC. Plus c'est long mieux c'est :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

@christian viladrich et @capt flam: merci pour vos retours, c'est très clair. Donc en gros c'est bien le F/D final au point focal qui compte pour voir à quel F/D travaille l'ADC quel que soit sa position entre la barlow et le point focal.

 

@Jean-Luc Dauvergne : Ok merci. Oui tout à fait, Martin dans son 2° article montre avec ses simus qu'à partie de 25° de hauteur, les aberrations sont < au gain de l'utilisation d'un ADC quel que soit le filtre utilisé.

C'est vrai que cette année ça ne devrait plus trop être gênant sur Jupiter qui va monter autour de 40° selon où on habite, pour Saturne cependant c'est une autre histoire. Ce qui m'intéresse, c'est justement de bien comprendre l'ADC sur un newton qui bosse entre F/D 12 et 15 (donc relativement bas pour un ADC).

 

Mes échanges avec Martin et ses simus indiquent qu'il serait un peu plus intéressant de placer l'ADC le plus près possible de la barlow et de l'éloigner autant que possible du point focal car cela permettra :

1. à l'ADC d'avoir une force de correction plus faible du fait que la distance ADC --> caméra (ou point focal) soit plus grande et cela a pour effet de diminuer les aberrations induites par l'ADC si on bosse avec un F/D assez court (< 15).

2. et comme à une hauteur donné il faut moins de force de correction, on peut corriger des planètes super basses genre moins de 20°!

 

Martin a aussi démontré que le TILT sur un newton induit par le réglage de l'ADC qui sors la planète de l'axe induit une erreur de collim quasi négligeable même pour qui veut que tout sois parfait o peut :

1. jouer sur les vis de collimation du primaire pour compenser la légère perte de collim (mais c'est pas super précis je trouve où il faut utiliser une mire planète centrée avant de jouer avec l'ADC pour recentrer la planète précisément)

2.  utiliser un Gerd Neumann Excenter ou équivalent pour jouer en translation XY (Jean-Luc a quelque chose de similaire je crois marque Orion plus fabriqué?)

3. utiliser un ADC à double prismes qui reste sur l'axe optique même après correction comme le Greatstar à 1620€ ou le Gutekunst à 4000€ pour la version "light" lol...

 

Ce qui m'interpelle dans le pdf suivant (que j'ai ajouté ds le message initial comme ref) : http://gutekunst-optiksysteme.com/ADC-necessaryequipment.pdf

 

C'est le graph ci-dessous : pourquoi une telle différence de Strehl/une telle perte de contraste à F18.7 pour un objet pourtant à 45° (donc pas super bas) dans la simu entre ADC à simple prismes type ZWO, ASH ou Pierro Astro vs une ADC double prismes type Greatstar ou Gutekunst?

 

Ce que je comprends c'est que si tu bosses avec un F/D relativement court pour un ADC soit entre 10 et 15, tu as vraiment intérêt à utiliser l'ADC Greatstar ou si tu es riche Gutekunst pour éviter la perte de contraste qui n'a rien de négligeable...!

 

image.png.257cfc068e17561e1bb5371069f6da79.pngimage.png.c4537a7f2fb3e964f82bf247c37581aa.png

image.png.460adca35e830c9081f226680b0a4d2d.png

 

 

image.png.a142571280919d8de3ee202473a6d0df.pngimage.png.d262de1e6e942b46e46d7ac9a2e96f18.png

 

 

Edited by HAlfie
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparent c'est le model provenant de chez Pierro, si c'est le cas c'est un choix intéressant lorsque l'on connait le prix un model PRO.

 

PS : je viens de te mettre" à l'honneur" sur mon post "Inflation des tarifs du matériel astronomique !"

 

Edited by capt flam
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

les aberrations sont < au gain de l'utilisation d'un ADC quel que soit le filtre utilisé.

Ouai enfin ce qu'on veut c'est qu'elles soient négligeables et pas juste inférieur à la réfraction. 

 

Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

comprendre l'ADC sur un newton qui bosse entre F/D 12 et 15 (donc relativement bas pour un ADC)

Il faut monter plus haut. f/20

 

 

Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

Martin a aussi démontré que le TILT sur un newton induit par le réglage de l'ADC qui sors la planète de l'axe induit une erreur de collim quasi négligeable même

bull shit ou alors un Newton f/5 et plus. Le bon plan reste d'avoir un grand capteur, tu pars de la position 0 planète centrée, tu règles et tu laisses la planète ou elle est en faisant une ROI sur cette zone. 
Je suppose qu'il s'est mis une tolérance à strehl =0.8, mais si les défauts optiques du télescope sont à 0.85, tu fais 0.8x0.85. Si tu as en plus 30% d'obstruction tu te remets un x0.82, bref tu tombes vite vers du 0,5 à 0,6. Le but c'est de rester globalement proche de 0,8 TTC. 

 

 

Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

utiliser un Gerd Neumann Excenter ou équivalent pour jouer en translation XY (Jean-Luc a quelque chose de similaire je crois marque Orion plus fabriqué?)

Oui, même si ça me sert juste à faire les ajustement de collim. Mon adc ne dévie pas l'axe. 

 

 

Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

Ce que je comprends c'est que si tu bosses avec un F/D relativement court pour un ADC soit entre 10 et 15, tu as vraiment intérêt à utiliser l'ADC Greatstar ou si tu es riche Gutekunst pour éviter la perte de contraste qui n'a rien de négligeable...!

Tu as intérêt dans tous les cas. Mais le budget pique et les fabricants sont fantaisistes dans leur relation client. Pas très pro dans les deux cas. Mais les produits sont impeccables. 


Pour les simulations, je ne sais pas ce qu'il en est concernant le PA, mais le ZWO utilisé à f/20 ne provoque pas autant d'astigmatisme. Cette simulation me semble douteuse. Beaucoup de gens utilisent ces ADC et ont des PSF propres. 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, HAlfie a dit :

  utiliser un Gerd Neumann Excenter

 

Malheureusement, Gerd Neumann n'en fait plus. J'ai failli lui acheter le dernier, mais quelqu'un m'est passé devant :(

  • Like 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ^_^,

 

Il y a 1 heure, jldauvergne a dit :

Il faut monter plus haut. f/20

 

Oui idéalement, mais je ne souhaite justement  pas monter à F20 car :

1. J'avais fait des essais l'été dernier entre une telecentric Siebert 4X dont je peux faire varier le coeff jusqu'à 5X avec l'ASI290MM/ASI462mc vs l'APM 2,7X@3,5X et l'ASI178MM/ASI462mc. La première combinaison n'a jamais fait mieux sur Jupiter sur plusieurs soirées à conditions/traitement identiques. J'en ai conclu que la différence ne se ferait pas là mais plus sur la gestion thermique, la turbu, MAP, collim etc. J'ai donc gardé la 2° combinaison qui est en prime utilisable en lunaire avec un champ vraiment sympa sans avoir besoin de mosaïquer. Et quand on voit la Jupiter du dobson 500mm d'Emanuele De Giorgio, l'ASI178MM n'est pas le facteur limitant ici.

2. l'avantage de cette combinaison est que cette barlow a suffisamment de tirage pour que tout rentre (117mm à 2,85x en lunaire, 149mm à 3,36x en planétaire): Rotator, RAF, ADC etc. En plus ça permet d'avoir le même train optique planétaire et lunaire hormis un tube allonge à ajouter, tout le reste ne bouge pas.

3. La plage d'utilisation  de l'APM ED 2,7X est assez large,  jusqu'à 4X sans dégradation autre que sur les bords au format APS-C, aucun prob avec les 9mm de diagonale de l'ASI178MM, source : son designer. Cette barlow est vraiment réussie sur tous les plans, versatilité coeff, facilité montage, correction chromatique, correction de la coma, qualité optique et tarif!

La barlow qui corrige la coma avec coeff entre 4x ou 5x n'existe pas pour le moment (et combiner Paracorr + PM 4X non merci). On peut combiner 2 x APM 2,7X pour 6,25X mais le tirage devient fixe à 84mm et du coup ça ne rentre plus (rotator, RAF, ADC)... 

 

 

Il y a 1 heure, jldauvergne a dit :

bull shit ou alors un Newton f/5 et plus. Le bon plan reste d'avoir un grand capteur, tu pars de la position 0 planète centrée, tu règles et tu laisses la planète ou elle est en faisant une ROI sur cette zone. 
Je suppose qu'il s'est mis une tolérance à strehl =0.8, mais si les défauts optiques du télescope sont à 0.85, tu fais 0.8x0.85. Si tu as en plus 30% d'obstruction tu te remets un x0.82, bref tu tombes vite vers du 0,5 à 0,6. Le but c'est de rester globalement proche de 0,8 TTC. 

 

Je ne sais pas, il l'a modélisé comme suit partie haute avec le tilt généré par une correction ADC corrigée en recentrant avec le suivi (donc décollimation induite). 

image.png.5e750f66e7b417fdcbdbe6f50493462d.png

 

En tout cas ça rejoint mes essais effectués l'année dernière entre jouer sur les vis de collim du primaire pour recentrer la planète après correction de l'ADC qui l'avait sortie du champ, ou recentrer avec les moteurs de suivi (et donc légère perte de collim).

Je n'ai pas réussi à trouver de différences visibles côté collim avec mon newton F4.5 sous metaguide  (stack live de la tâche d'airy) entre les 2 méthodes dans la réalité. Après j'ai préféré joué la sécurité en recentrant via les vis du primaire ce que je conseille quand même.

 

 

Il y a 1 heure, jldauvergne a dit :

Tu as intérêt dans tous les cas. Mais le budget pique et les fabricants sont fantaisistes dans leur relation client. Pas très pro dans les deux cas. Mais les produits sont impeccables. 

C'était mon hypothèse dans mon projet de rester entre F/D12 et 15 pour pouvoir jongler entre lunaire et planétaire avec le même train optique hihi xD

L'ADC Greatstar arrive demain, il en reste encore quelques uns du dernier batch pour les intéressés. Bah le Steffen, il faut savoir lui parler 200w.webp?cid=ecf05e47ckso0sdklw6d21y50x!!

 

il y a 33 minutes, christian viladrich a dit :

Malheureusement, Gerd Neumann n'en fait plus. J'ai failli lui acheter le dernier, mais quelqu'un m'est passé devant :(

 

On va peut-être pouvoir s'arranger image.png.351aed972b4be3803391cb3a26020c5d.png, quand je reviens de voyage début août, si mes divers essais de start test du Greatstar sont  concluants, il y aura probablement sur les PA un ADC ZWO et un Gerd Neumann Excenter!

Tu peux me contacter à ce moment là si toujours intéressé ;). Il ajoute 18,5mm de tirage avec du M42 mâle mâle des 2 côtés.

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, HAlfie a dit :

Et quand on voit la Jupiter du dobson 500mm d'Emanuele De Giorgio, l'ASI178MM n'est pas le facteur limitant ici.

Par rapport à l'offre actuelle, l'imx 178 n'est vraiment pas un bon capteur. 
Ca vaut le coup de renarder les nouvelles caméras à petit pixels. 
Mais ça ne change pas que pour l'ADC rester aussi bas en f/d ce n'est pas idéal. 

 

 

il y a 8 minutes, HAlfie a dit :

En tout cas ça rejoint mes essais effectués l'année dernière entre jouer sur les vis de collim du primaire pour recentrer la planète après correction de l'ADC qui l'avait sortie du champ,

Oui il faut faire comme ça.

 

 

il y a 9 minutes, HAlfie a dit :

Bah le Steffen, il faut savoir lui parler

Ben c'est sûr. Je suis poli avec lui, mais il faut qu'il se donne la peine de répondre surtout. Et quand c'est pour acter une vente là il y a du monde, sinon c'est le roi des poissons morts. 
On en est réduit à la biper sur whatsapp des fois. On en est là, ... 
J'ai le n°3, l'achat remonte à 2 ans je crois, j'attends toujours qu'il concrétise la solution qu'il m'a proposé pour l'UV. 
Tu sais quelle plage de transmission aura le tien ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 45 minutes, jldauvergne a dit :

Par rapport à l'offre actuelle, l'imx 178 n'est vraiment pas un bon capteur. 
Ca vaut le coup de renarder les nouvelles caméras à petit pixels.

 

Pour l'ASI178MM, qu'est ce qui te fait dire que ce n'est pas un bon capteur exactement vs les capteurs actuels? 

 

Comparaison avec l'ASI290mm "reine du moment" :

QE : ASI178MM 81% / ASI290MM 80%

Read noise à gain 50% : ASI178MM 1,4e-rms / ASI290MM 1,2e-rms

Full well : ASI178MM 15000e / ASI290MM 14600e

Résolution ASI178MM 3096*2080 60fps (et en mode fenêtré 2048×1080 116fps ) / ASI290MM 1936*1096 170fps 

 

L'ASI178MM fut une des premières avec techno STAVIS1, l'ASI290MM est toujours en STARVIS1. Les Starvis2 arrivent mais pas en mono à petit pixel pour le moment. 

Il n'y a pas de nouvelles caméras mono à petits pixels. L'ASI678mc (en STARVIS2) et ses pixels de 2,0µm arrivera d'ici 1 semaine, je la comparerai à la 462mc pour voir.

 

il y a 45 minutes, jldauvergne a dit :

Ben c'est sûr. Je suis poli avec lui, mais il faut qu'il se donne la peine de répondre surtout. Et quand c'est pour acter une vente là il y a du monde, sinon c'est le roi des poissons morts. 
On en est réduit à la biper sur whatsapp des fois. On en est là, ... 
J'ai le n°3, l'achat remonte à 2 ans je crois, j'attends toujours qu'il concrétise la solution qu'il m'a proposé pour l'UV. 
Tu sais quelle plage de transmission aura le tien ?

 

Il n'est pas collé à son ordi ou à son tel c'est sûr ;).

Ma version fait partie du 2° batch de 20 pièces (donc entre 20 et 40 en numéro de série) avec inscrit UV VIS IR. J'avais vu sur un forum tchèque qu'un autre gars qui en a acheté un en mai 2022 indiquait des transmissions voir ici :  https://www.astro-forum.cz/viewtopic.php?t=19191&start=195#p478866

Je sais qu'il compte faire un 3° batch mais pas avant l'année prochaine.

Edited by HAlfie
Bescherelle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

J'ai le n°3, l'achat remonte à 2 ans je crois, j'attends toujours qu'il concrétise la solution qu'il m'a proposé pour l'UV. 

Oui, ça serait bien qu'il sorte une version avec traitement élargi à l'UV, comme le Pierro Astro.

 

Il y a 1 heure, HAlfie a dit :

y aura probablement sur les PA un ADC ZWO et un Gerd Neumann Excenter

 

A suivre donc (pour l'excenter ..)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, christian viladrich a dit :

Oui, ça serait bien qu'il sorte une version avec traitement élargi à l'UV, comme le Pierro Astro.

normalement c'est le cas de la nouvelle série, mais à vérifier car il n'est pas clair. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, HAlfie a dit :

Pour l'ASI178MM, qu'est ce qui te fait dire que ce n'est pas un bon capteur exactement vs les capteurs actuels? 

Tu as plus d'un facteur 2 de sensibilité en IR. Toi qui est sur un gros télescope, ça devrait être un gros critère. Le bruit de lecture est plus bas sur la 290, et il n'y a pas de trame sur la 290, sur la 178 si. C'est plus une  caméra pour le solaire la 178 je trouve. 
Dans les petits pixels l'imx183 est plus intéressant. Le 294 aussi avec le mode 1x1 débloqué. 
%E5%AE%98%E7%BD%91%E5%B0%BA%E5%AF%B8%E2% 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En IR en effet là elle accuse son âge mais l'IR ne m'intéresse que moyennement, du fait de la perte de réso. Et assez souvent quand l'IR passe chez moi (Pro planet642), le rouge n'est jamais très loin avec une résolution quand même plus sympa.

Sur le reste, la différence en bruit de lecture vs 290MM est vraiment infime 1,2 vs 1,4 à gain 50%, la différence une fois 2000 images stackées sera difficilement perceptible...

Pour la trame, oui cela arrive parfois (mais pas toujours) sur la longueur d'onde proche du rouge. Heureusement cela se corrige dans autostakkert via fonction experimentale (vert. blur à 1 et zou) au prix d'un temps de calcul supérieur il est vrai. 

 

Arf non, la 183MM (que j'ai aussi utilisé en CP et lunaire) a un read noise légèrement supérieur (mais à la marge) elle a aussi de la trame parfois dans le rouge et elle est aussi plus lente en mode fenêtré si résolution comme l'ASI178MM. C'est le "même" capteur en gros en plus grand avec les mêmes qualités/défauts.

Quant à la 294mm, à 2K€ la caméra planétaire et en mode bin1 avec read noise encore une fois > ASI178MM et surtout beaucoup plus lente en mode fenêtré équivalent à l'ASI178MM (25fps vs 60fps), non merci. Je lui préfèrerai une IMX533 de chez player one à 900€ mais du coup mon grandissement de barlow ne colle plus à la taille des pixels vu qu'aucune barlow qui corrige la coma n'existe entre 4x et 5x..

Bref ce n'est pas si évident mais après, tout est question d'utilisation, moi je m'éclate avec cette cam, en solaire, en lunaire et en planétaire xD!

 

Par contre en cam couleur, la toute dernière ASI678mc avec son read noise à 0,7e-rms à gain 50% a piqué ma curiosité, c'est 2X moins que l'ASI178mm à gain 50%. L'IMX585 est aussi très intéressante je trouve mais bon on s'écarte du sujet.

 

Il y a 13 heures, christian viladrich a dit :

A suivre donc (pour l'excenter ..)

 

Hehe yes ;)!

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Resalut ;),

 

si on résume : 

-ce qui compte comme F/D de travail pour un ADC est donc le F/D résultant au point focal quelle que soit la position de l'ADC. 

-Cependant, on a tout intérêt à placer l'ADC le plus proche possible de la barlow dans le train optique afin d'avoir un max de distance entre l'ADC et le point focal. Cela permet une correction moindre de l'ADC pour un objet donné.

-en ALT AZ, cela a comme avantage de pouvoir placer l'ADC avant le rotateur de champ (en lunaire)!! Ce qui permet donc de garder stable l'orientation de l'ADC sur plusieurs heures sans avoir à le retoucher, seule la correction des prismes demeure si l'objet visé change d'altitude uniquement!

 

Confirmé par Martin Lewis de SKyinspector  (l'auteur des 2 articles cités sur mon post initial) je cite : 

Citation

 

 If the Barlow to focal plane distance is set to a distance which gives you an effective f-ratio of f12.9 then, no matter where you place the ADC in the space between the Barlow and the focal plane, the ADC is working on a beam with the same convergence angle. Thus it ‘sees’ the same f12.9 at all positions between the Barlow and the focal plane.

The degree of ADC correction required will change with position between Barlow and focal plane, however, reducing as you move it away from the focal plane. This is because the applied correction can act over a longer distance so less prism correction is required to cancel out the atmospheric dispersion. Thus aberration is reduced as you move the ADC towards the Barlow due to the reduced correction needed and is nothing to do with any changes in f-ratio."

 

Je viens de tester 3 possibilités de placement de l'ADC dans mon train optique polyvalent lunaire/planétaire : 

  • Montage N°1 : Barlow --> Rotateur --> RAF --> ADC --> caméra  / Montage lunaire (2.85x) distance ADC vs point focal = 42mm / Montage planétaire (3.35x) : distance ADC vs point focal 55mm
  • Montage N°2 : Barlow --> Rotateur --> ADC --> RAF --> caméra / Montage lunaire (2.85x) distance ADC vs point focal = 57mm / Montage planétaire (3.35x) : distance ADC vs point focal 57mm
  • Montage N°3 : Barlow -> ADC --> Rotateur --> RAF --> caméra / Montage lunaire (2.85x) distance ADC vs point focal = 77mm / Montage planétaire (3.35x) : distance ADC vs point focal 90mm

Le montage N°3 semble le plus intéressant (avec l'avantage de ne PAS retoucher la rotation car placé avant le rotateur)! Reste à voir si l'ADC dans le montage supporte les 2kg qui viennent après (rotateur, raf etc) mais je pense qu'il n'y aura pas de problème :D!

 

Bon ciel!

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis ça dépend des ADC :D

Mon ASH de première génération avec des prismes à 4°, y a pas besoin de tourner beaucoup les manettes :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, ALAING a dit :

Mon ASH de première génération avec des prismes à 4°, y a pas besoin de tourner beaucoup les manettes :)

 

Hello Alain,

 

et merci pour ton retour ;)!

Oui bien sûr, mais si tu travailles avec un F/D relativement court pour un ADC (entre 10 et 15) pour limiter les aberrations potentielles il vaut mieux utiliser le moins de force de correction de prisme possible, ce qui sous entend placer l'ADC le plus éloigné possible de la caméra.

C'est un cas spécifique newton je dirai :).

 

Bon ciel

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By transitmk1
      comment evité ce probleme de cercle avec cette lunette de 60mmx360mm et l'asi2600,photo ci jointe sur flat

    • By pfil
      Bonjour,
       
      Une question me trotte dans la tête depuis quelques temps. J'utilise une caméra avec guidage hors-axe par prisme. Pour préparer mon cadrage et la recherche d'étoiles-guide (pas toujours évident au foyer d'un C14, mais il m'arrive d'utiliser des instruments avec un f/d plus ouvert), j'utilise un logiciel de planétarium. La question est comment indiquer au logiciel l'écart entre le centre du champ principal et le centre du champ de guidage... et si possible le savoir avec des mesures au pied à coulisse avant d'aller sur le ciel.
       
      Sur Starry Night, Stellarium et TheSkyX Pro, on rentre une distance en millimètres (elle s'appelle Prism/CCD distance sur Stellarium). Le logiciel connaît aussi le télescope (diamètres, focale). Mais ce qui me surprend, c'est que la distance le long de l'axe optique entre le capteur et le prisme (en tenant compte le cas échéant de l'épaisseur des filtres) n'entre pas en ligne de compte. C'est bien sûr normal pour les caméras à double capteur, puisque le capteur de guidage est dans le même plan que le capteur principal. Mais avec un prisme, le capteur de guidage est "en avant"... il me semble que pour une distance entre le prisme et l'axe optique donnée, plus le télescope est ouvert plus le champ de guidage doit se trouver "près " du capteur principal.
       
      AI-je manqué quelque chose ? 
       
      Philippe
    • By goheleth
      Bonjour,
       
      Je vous expose un petit problème optique que j'ai constaté en faisant les premières lumières de mon télescope Newton adapté pour l'astrophotographie. Comme il était d'occasion j'ai fait une aluminure des miroirs primaire et secondaire. Après avoir remonté tout l'ensemble et fait la collimation, je constate une aigrette supplémentaire sur l'image de l'étoile (Vega) focalisée. Comme je savais que les chanfreins de bord de miroir pouvaient poser problème j'ai déjà positionné un masque de chanfrein devant.

       
      En défocalisant l'étoile, pour vérifier la collimation, je constate en bas à gauche de l'étoile que le miroir n'est pas parfaitement circulaire... Est-ce que cela serait dû à un serrage du miroir ? J'ai pourtant fait très attention à serrer à peine les vis de fixation de miroir car je sais que cela peut créer de l'astigmatisme en le pinçant.
       

       
      J'en fais appel à vos lumière si quelqu'un(e) aurait une explication et une solution à me proposer pour régler ce léger défaut.
       
      Merci par avance !!!
    • By Goofy2
      Hello 
       
      J'ai fait un essai pour voir comment réagit le Little Baby (Vespera Pro: 50x250) avec un filtre Dual Band en entrée. Ce filtre laisse passer uniquement l'hydrogène alpha/beta et l'oxygène II/III en émission, tout le reste du spectre visible est coupé.
      Cible pour ce test: la nébuleuse M20 Trifide dans la constellation du Sagittaire. Ce n'est pas le meilleur choix car toute la partie bleue en réflexion de cette nébuleuse est totalement coupée par le filtre DB.

      Ce filtre efficace permet:
      - de bien faire ressortir par contraste les zones hydrogène alpha en émission de la nébuleuse,
      - le champ stellaire est bien atténué et non saturé. Des étoiles fines, rondes et non saturées, ça change  

      Ici c'est un CROP, le champ couvert par le capteur est beaucoup plus grand (1.6° x 1.6°)


    • By Cratos
       
      Je partage quelques liens sur l'histoire de la société '' VIXEN '' avant de tout perdre.
      Au départ, je cherchais toutes les infos possibles sur la SP 102 M.
       
      Lien vers un site qui résume pas mal l'histoire.
      https://astrofan.pl/vixen/
       
      Vixen (entreprise)
      https://ja.wikipedia.org/wiki/ビクセン_(企業)
       
      Blog du responsable en ligne.
      http://vixenmarketing.seesaa.net/article/186210560.html
       
      Lo
       
  • Upcoming Events