capt flam

Lunette BRESSER Messier AR-127L/1200, la meilleure lunette achromatique du marché ?

Recommended Posts

J'ouvre ce post suite à mon précédant sur AR 102/1350, car ne pouvant me la procurer pour cause de rupture commerciale, j'ai l'opté finalement pour  sa grand sœur l' AR-127L/1200. A 389 € le tube, la AR127 s'avère un maitre choix sur le marché des lunettes achromatiques , qui séduira bon nombre d'amateurs débutants comme avertis avec ses performances  En plus du model de base, j'ai ajouté 2 options qui m'ont paru indispensable  : le kit moteurs facilitant le suivi contenu de la longueur du tube, l'option goto étant peu utile en lunaire/planétaire.  En second, j'ai commander le RC50  Bresser  dédié à la lunette , qui est sans  comparaison avec le petit PO plastique fourni d'origine. 
 

62dae68257587_285504c6f6bbb8a9b039b59b504b2c71_4727128_m_1_v0618_mit_sonnenfilter-Copie.jpg.bd610eec8e0e7f138ef2c9d1f3c83086.jpg

 

Au passage, je vous rappel les caractéristiques techniques principales de la lulu :

 

• Série produit : Bresser Messier AR Hexafoc
• Type d'instrument : Réfracteur achromatique
• Design de l'objectif : Doublet Fraunhofer
• Traitement optique : Multicouches toutes surfaces
• Diamètre de l'objectif réel : 127 mm
• Diamètre de l'objectif utile : 124 mm
• Pouvoir de résolution : 0,95"
• Longueur focale : 1200 mm
• Rapport d'ouverture : f/9.5
• Système de mise au point : PO Hexafoc 2,5" 

•Parebuée : Emboité (non rétractable)
• Dimensions : 122,0 cm (L) X 13,3 cm (l)
• Poids net Tube optique : 7.9 kg

• Monture : EXOS-2 motorisé/goto (option)

•Poids de l'ensemble : 28 kg

 

Pour ceux qui ne la connaisse pas, j'ai trouvé  2 vidéos vous permettant de vous donner un  aperçu de ses capacités  :

 

 

 

Actuellement ,je suis entrain de calculer la meilleur déclinaison possible d'oculaires pour cette AR127, dont je vous communiquerai le résultat  ultérieurement.

 

PS : J'ai déjà eu cette lunette par le passé sous une autre finition en Kepler, un clone la Meade à l'époque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pour être de qualité similaire (on va dire uniquement le chromatisme et le reste identique) , à une 100 f/d 10, elle devrait être à environ f/d 13.

Ce qui veut tout dire.

Mais y a moyen de se faire  plaisir avec bien entendu 😄.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, babar001 a dit :

Pour être de qualité similaire (on va dire uniquement le chromatisme et le reste identique) , à une 100 f/d 10, elle devrait être à environ f/d 13.

 

Tu as raison, mais une telle lunette n'existe pas sur le marché actuellement.

Merci de commentaire sympa :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

 

@gitod  c'est effectivement un problème que j'ai eu avec mon ancienne, 127. Le jeux dans le barillet faisait glisser les lentilles, donnant à l'image de l'astigmatisme et un chromatisme exagéré.  Jai résolu simplement cela en assemblant les deux lentilles ensemble avec plusieurs tour d'un adhésif  résistant.  Résultat, outre le fait de régler le problème de décalage,  l'épaisseur de l'adessif à permis d'illuminer  le jeu dans le barillet "pile poil", en par là même centrer parfaitement l'objectif . Cela ma permis de retrouver une image convenable.  Pour preuve, voici une photo (recadrée) de Pétavius prise  en 2013 avec ma Kepler 127/1200 :

 

62db1c0e76bb1_Ptavius.jpg.035e27d56a4de0af754778025b538be6.jpg

 

Donc, le contrôle de l'objectif sur ma nouvelle 127 sera ma première préoccupation : régler au mieux l'objectif avant la premier observation.  La  collimation sera effectué à partir d'un star test du étoile artificielle généré par une bille en acier .Côté bricolage, je devrai  aussi réaliser des malles sur mesure en bois, me basant sur les cartons d'emballages, une pour le tube ou je une autre pour la monture .  J'ai du boulot qui m'attend :D

 

 

image.png

Edited by capt flam

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

127/1200

- CB à 4.96 (norme "bonne" Achromat  < 3.45 au delà de cette valeur c'est de moins en moins bon).

- CA ratio à 1.88 (Sidwick 3 / Conrady 5) : bof.

 

Sympa en ciel profond (diamètre), en lunaire et planétaire il faudra vraisemblablement filtrer.

 

Ce n'est certainement pas la meilleure Achromatique du marché 😁

 

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zirkel 2 a dit :

Ce n'est certainement pas la meilleure Achromatique du marché 😁

 

Tu veux parler de quelle modèle ?

 

Il y a 2 heures, ngc_7000 a dit :

Arf ça a augmenté : quasi 400€ alors que je l'ai eu 300€ en 2015 !!

 

Et oui, mais le prix est monté mais cela reste compétitif. Les autres ont augmenté aussi, par exemple la TV 127  à passé la barre des 10 000 € ! 

 

J'ai vu ton blog, et je te remercie de l'avoir son lien posté .  Très bien ton bricolage du parebuée, je vais peu être faire de même :D  C'est vrai qu'il est lourd, sur mon ancienne je l'avait remplacé par un tube plastique. Pour équilibrer le tout j'avais déporté aussi le chercheur sur le collier.

 

Je ressuscite un retour d'expérience  très intéressant par @hercule poirot de cette fameuse lunette :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ngc_7000 J'ai trouvé ton bricolage de parbuée rétractable très intéressant, et je me permet d'indiqué le lien :

https://ngc7000.wordpress.com/2017/05/15/modification-pare-buee-retractable-sur-bresser-1271200/

 

p1060107-e1494878200881_resultat.jpg.155bde1968bc5ebfce88d3a539a0be45.jpg

 

Comme toi, je trouve le petit RC plastique indigne de la 127, c'est le même type que pour les lunettes d'initiation pour enfant  xD Donc après recherche, j'a opté pour le Bresser 50, jolie finition et prix raisonnable (69€) en adéquation avec la lunette :

 

RC.jpg.8006c17a4f9019426c402cdf473e2609.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@capt flam

Je parle de la 127/1200 c'est précisé dans mon précédent message.

Il n'y a pas de secret ni de miracle, pour l'avoir expérimenté, une bonne Achromat en plus d'un objectif de qualité exige une grande focale pour corriger de façon efficace les aberrations optiques de chromatisme et de sphéricité.

f/d 9.4 pour ta Lunette est insuffisant.

. Ma Lunette f/15 est mieux corrigée que ma Lunette f/11 c'est clair et net.

 

MesureChromatisme_Achromats.jpg

Edited by zirkel 2
Correction et ajout
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le diagramme montre bien que plus le diamètre augmente, plus le rapport f/d doit augmenter. Je dirais qu'il faut être au minimum sur la dernière case jaune au minimum. Donc 127mm c'est du f/d 12. Il ne faut pas prendre plus court en achromatique pour éviter les filtres. Les filtres augmentent le contraste mais assombrissent l'image et réduisent ce fait les possibilités de grossissements forts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, du point de vue chromatisme la classique sw 120/1000 n est qu un poil moins bonne qu une 127/1200.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour les histoires de CA ratio, ce n'est applicable que sur les instruments calés F-C on foot. Ce n'est quasiment plus le cas maintenant.

 

Je considère que pour faire du planétaire en verre classique, en diamètre et f/D "pivot" est 110mm f/15 pour une Zeiss Littrow (Balkn2-F2) avec son réglage particulier.

A l'époque (1890-1925), on tâtonnait pour évaluer le comportement dans le bleu au-delà de la raie F (entre F 486 et g 435) pour savoir comment ça gêne pour le contraste planétaire.

 

En plus moderne, nous avons quelques bons exemples de réfracteurs type qui sont limites pour le planétaire : Meade FH 90/1000 (RC=4, présente de la coma mais optimale pour le chromatisme), TAL 100R (RC=4.5, la version semi-apo, corrigée haut), Istar (100mm f/12, lunaire)

 

Ce n'est pas figé dans le marbre mais une chose dont je suis sûre pour le CA-ratio : le critère de Sidgwick est suffisant en lunaire et Conrady suffisant en planétaire. Personne ne ferait des réfracteurs qui divergeraient plus de la norme.

Faire du filtrable : c'est risqué et il faut dédier l'instrument.

Il y a quelques années j'ai réglé la "Linear" de Gilbert Masse dont l'espaceur était cassé. C'est une bonne lunette 127 / 1140, copiée sur le principe de l'objectif C de Zeiss mais on ne peut pas la pousser démesurément en grossissement.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ClaudeS @lyl 

 

Le diagramme ci-dessus me sert d'indicateur général, Conrady est le critère à prendre en compte, Myriam l'avait déjà indiqué.

J'aime bien le critère Colour Blur (CB) je le trouve très proche, en terme de résultat, de ce que je vois à l'oculaire.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, lyl a dit :

Ce n'est pas figé dans le marbre mais une chose dont je suis sûre pour le CA-ratio : le critère de Sidgwick est suffisant en lunaire et Conrady suffisant en planétaire. Personne ne ferait des réfracteurs qui divergeraient plus de la norme.

Faire du filtrable : c'est risqué et il faut dédier l'instrument.

Je crois que tout est dit. Lors d'une présentation que j'ai faite au club de Challans 85, j'ai fini avec ce tableau après plus de 30 slides sur les réfracteurs achromatiques et apochromatiques. Si on ne doit retenir que cela, c'est déjà un bon début. Restez dans le vert avec un doublet achro, et encore mieux avec une ED doublet standard.

Si j'ai pris une apo 152F8; c'est pour pouvoir coupler photo et visuel, avec pour principe de voir et photographier au même moment. Avec 152mm, c'est impressionnant de voir la similitude de ce que l'on voit et de ce que l'on arrive à retrouver en photo. J'arriverais presque à dire que le visuel est plus performant, mais je ne suis peut-être pas un pro du traitement d'image.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zirkel 2 a dit :

Je parle de la 127/1200 c'est précisé dans mon précédent message.

Oui, j'avais bien compris :D Je reformule ma question : A quelle lunette tu pensés tu  représenter une meilleur affaire que la AR127 ?

A noter que le rapport de focale de la AR127 en en réalité de 9,,6 carson diamètre utile est de 124 mm . Donc cela donne  CA d'environ 1,94 d'après ton tableau. 

Cela reste acceptable par rapport aux achromatiques courtes :

 

102-460_Bresser_AR102xs_Star_Ronchitest.jpg.a839eb89214ad38b4c41bf71ebc9078e.jpg102-500_Skywatcher_Star_Ronchitest.jpg.cea88dad3183e3185c6948e28a979eed.jpgAchromate_Schnittweiten.jpg.a259b3eb1d72cc52cec977c791502605.jpg

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Oui, du point de vue chromatisme la classique sw 120/1000 n est qu un poil moins bonne qu une 127/1200"

Pour avoir observé dans les deux , la SW est mauvaise // 127

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, ngc_7000 a dit :

"Oui, du point de vue chromatisme la classique sw 120/1000 n est qu un poil moins bonne qu une 127/1200"

Pour avoir observé dans les deux , la SW est mauvaise // 127

 

Je pense aussi, j'ai un autre témoignage de @JML  positif pour la AR127 :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un seul exemplaire, difficile de généraliser.

J ai une 120/1000 et je ne peux pas dire qu elle est mauvaise.

Ca fait le job pour lequel elle a été conçue.

Je l ai acheté d occase pour quasi rien et je la garde ( modèle bleu, barillet réglable).

De même j ai eu une 102/500 avec un star test bien meilleur que ci-dessus et des détails sur mars avec un nagler 4.8 qui n est pas réputé comme oculaire planétaire.

Mais bon si je veux du level je sors ma  fc 100 ou la gran turismo😄.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ça pour répondre à la question posée sur le post initial :

 

"Lunette BRESSER Messier AR-127L/1200, la meilleure lunette achromatique du marché ?"

 

Pour ce qui me concerne ce n'est pas la meilleure Lunette Achromatique du marché.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups... une faute de frappe.  Cela fait un petit moment que je ne suis pas venu sur notre site préféré..Et je découvre ce post.

C 'est gentil de citer mes remarques au sujet de la 127/1200..sur laquelle je m'étais longuement étendu.

J 'ai toujours cette lulu que je trouve pas mal du tout, surtout vu son prix de vente.

Je l'ai moi aussi équipée du grand renvoi-coudé Bresser, du petit éclairage du viseur polaire , de la motorisation deux axes et d'un transfo 12v/220v...Ce qui me permet  de l'utiliser longuement sans pannes de ces piles rechargeables qui ne tiennent que quelques heures et qui rechargent  pendant 24h..

Comme je l'ai déjà dis : le chromatisme est très acceptable visuellement..quoique qu'un peu marqué sur la Lune à faible grossissement.

Je l'utilise avec des oculaires  Super Plôssl Meade de la vénérable série 4000 et un Plôsl 8mm Télévue. Il est sur qu'il faut lui demander ce qu'elle peut donner.. Nous ne sommes pas là avec une lulu apo de haut de gamme.. Néanmoins, elle est largement aussi lumineuse qu'un newton de 150mm et les images qu'elle fourni en planétaire sont digne d’intérêt.    Voilà pour l'instant HP

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, hercule poirot a dit :

Cher Capitaine Flam

 

Bonjour illustre @hercule poirot

 

 je me suis permis de te  ressusciter :D en repostant ton très intéressant témoignage. C'est une "pierre "de plus pour compléter mon sujet sur la Bresser AR127, et merci pour ses dernière  précisions. Coté tarif elle a légèrement augmenté : lunette + monture EXOS2 + moteurs j'ai versé 1 028 €. Je devrai la recevoir en fin de semaine avec le RC 50 Bresser(voir post précédant).

 

Merci de ton passage  et bon ciel aussi !

 

Edited by capt flam
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour capt flam et les autres,

J'ai possédé une Bresser ARL-127/1200 jusqu'à l'été dernier. Je l'ai vendu pour le diamètre au-dessus, toujours chez Bresser. :D

J'en étais très content. Le piqué est vraiment très bon : luxe de détail sur la lune par exemple (oculaire ES et Omégon). Le chromatisme est présent (sur la lune, Jupiter et Vénus) mais cela reste très acceptable évidemment mais cela dépend de notre niveau de tolérance. Mécaniquement : aucun problème, les mouvements de la crémaillère étaient fluides (c'est moins le cas sur ma lunette 152 mm). Cette lunette fait très bien son travail pour un prix relativement correct. De là à dire que c'est la meilleure du marché quand même pas ,mais elle est loin d'être ridicule. Vraiment. :) C'est un avis personnel.

Arnaud

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous

Je ne me souviens plus si je l'ai déjà mentionné.. Le point faible de cette lulu est le trépied d'origine trop court (que j'ai rallongé avec une allonge Skywatcher) et il est sous dimensionné en robustesse .. La monture est suffisante pour du visuel. Les moteurs sont très bien avec des connections sérieuses..

Cher Antares 36   J' avais hésité à l'époque avec sa grande sœur la 152/1200.. J'ai pansé que le chromatisme serait beaucoup plus fort... Toi qui a eus les deux quel en est ton avis ?    HP

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pascal C03
      Bonjour,
       
      Mon Newton se dérègle peu mais un peu quand même trop pour ne pas agir... Je fais la collimation avec la caméra en place à la focale utilisée. (à F/d 4.65)
      Manuellement, je tire suffisamment l'ensemble correcteur + raf + caméra (dans les 40mm en m’éloignant du point focal) pour avoir une large tâche sur l'écran pour une étoile semi brillante. Je joue sur les vis au dos du miroir et une fois la figure bien centrée, je repousse le bloc optique...
      seulement j'ai remarqué que lorsque une étoile est défocalisée avec le PO motorisé (peut-être dans les 2mm), la figure d'une étoile (10 x plus petite) montre une nette dissymétrie...
      Il est certain que le PO a un certain jeu et que si je tire le bloc caméra pour collimater, il va y avoir une petite bascule...
       
      Comment assurer la collim ultime pour faire du CP ?Je vire la caméra et je fais ça à l'oculaire puis je replace la caméra ?
      Je fais la collim sur une petite figure d'étoile ET avec la caméra dans sa position de prise de vue ?
       
      Comment faites-vous de votre côté ?
       
      Merci
    • By banjo
      Bonjour,
      j'ai un gros probléme avec le Laser de collimation Mark III Baader , 
      il est parfaitement collimaté aucune probléme de ce côté là ,  mais c'est la diode qui fait des miséres ,malgré le changement de pile ,
      elle s'allume normalement pendant quelques secondes puis faibli complétement ou clignote  , s'éteint puis se rallume normalement avant de recommencer son cirque .
      il pourrait s'agir d'un mauvais contact au niveau de l'inter d'allumage , mais je ne vois pas comment 
      pouvoir le nettoyer .
      Paul
       
    • By MickeFa
      Bonjour la communauté,
      Je viens vers vous ce soir car j'ai besoin de vos lumières concernant mon Setup Samyang 135 f/2 monture Nikon F + ZWO EFW + ASI 183MM Pro
      Normalement le back focus du 135 Nikon F est de 46,5mm et il est respecté avec l'adaptateur ZWO Nikon T2 (20mm) + ZWO EFW (20mm) + ASI 183MM Pro (6,5mm) (auquel il faut que je rajoute une bague d'env. 1/3 de l'épaisseur du filtre dans le chemin optique)
      L'omission de ce dernier point explique très probablement mes étoiles qui sont légèrement étirées vers les extérieurs dans les coins
      Par contre les deux points que je ne m'explique pas sont :
      1. quand j'atteins la mise au point, l'indicateur sur le boitier de l'objectif est autour de 10m et donc très loin du symbole infini ou du L
      2. quand je fais un platesolve via l'ASIAIR il me détermine une focale de 129 et non 135
       
      Est que le le 2 et concomitant au 1 ?
      Est ce que le 1 implique que je devrait significativement (par rapport à 1/3 de l'épaisseur du filtre) augmenter le distance de backfocus afin que la mise au point se fasse sur le symbole infini ou le L ?
       
      Merci d'avance de vos retours
      Bon ciel à tou(te)s 
       
    • By Jean-Paul OGER
      Bonjour les Amis, hier une jolie nuit blanche avec l'un des plus beau seeing de la saison c'est déroulé ! J'ai encore effectué un trio planétaires et pour cela j'ai comme à mon habitude poussé une collimation au Top. Ayant maintenant pour habitude d'utilisé la technique de @jldauvergne à savoir l'utilisation d'une cam couleur combinée à une monochrome et filtres Photométriques Sloan. Que dire de cette Nuit ?? bha splendide !! de magnifique détails sur Saturne ainsi que la détection d'une tempête au Nord de la planète puis une Jupiter tout aussi détaillée, en prime une jolie Mars . Equipements habituel utilisés Cassegrain Kepler 254, ASI 462 MC et 290 MM, ADC MK3 Pierro Astro, Tele Vue x2 et Filtres Baader : L, g' et r' 
       
       
      on commence avec Saturne  juste une brute en L 
       

       
      puis avec la tempête
       
       
       
      les images finales  de Saturne ( au total 7 captures dérotées ) 

       
      Arrive jupiter avec les filtres Sloan g' 

       
         Et les finales de Jupiter bien évidement il y a eu du r' et L aussi
      e
       
       

       
      et Mars  
       

       
      et a mon habitude petit Final
       

       

       
       
       
       
    • By chantepierre
      Bonjour,
      Une petite astuce qu'on trouve fréquemment sur les forums anglophones, la table sinus.
      Elle permet d'ébaucher via une perceuse à colonne et un trépan diamanté de diamètre D un miroir ou une lentille de diamètre allant jusqu'à 2D.
       
      Ici, c'est la première fois que je tente cela, je fais donc un montage rapide et utilise deux tranches de marbre plutôt que du verre.
      Je ne voudrais pas creuser un rayon erroné ou faire des éclats sur un miroir pour mon premier essai.
       
      Le principe est simple : le miroir est incliné d'un angle x, que l'on trouve via sin(x) = r / R, où r = le rayon du trépan (extérieur pour une courbure concave, intérieur pour une courbure convexe).
      Une formule plus élaborée prenant en compte le rayon de courbure du bord du trépan existe, mais pour un premier essai je ne m'y suis pas penché.
       
      J'ai donc pris mes deux disques de marbre de diamètre 123mm, coupés avec ce même trépan, et décidé de les ébaucher à un rayon de courbure arbitraire de 700mm.
      L'équation me dit d'incliner le support de 5.12 degrés.
       
      Suit la fabrication d'une table très approximative pour faire un premier test : est-ce que ma perceuse tient le choc, est-ce que tourner à la main la pièce tout en aspergeant d'eau est vraiment faisable.. ? L'angle est donc vaguement de 5°, le bois se contorsionnera sous la pression : peu importe, c'est un test. Trois pieds en téflon et deux roulements à bille servent à positionner et pivoter la pièce pendant le travail.
       

       


       
      Mon bricolage est apporté dehors, et j'abaisse lentement le trépan avec le bord faisant contact au centre de la pièce : c'est la méthode à apporter pour creuser une poche concave. Pour la pièce convexe, je ferai en sorte que le trépan ait d'abord un contact au bord de la pièce.
       

       
      De belles cicatrices sont laissées ! Ma petite perceuse à colonne ne tourne pas si droit que ça, et j'ai par moment exercé une surpression. Passons à la pièce convexe.

       
      Pour la partie convexe, j'ai trouvé la manipulation de la pièce à côté du trépan plus facile.
      Ce n'est pas parfait, mais moins "scarifié" que la partie concave.
       

       
      Les deux pièces en contact. Je suis surpris que pour un premier essai la forme/contreforme soit si bonne.
      Au sphéromètre, j'ai une lecture moyenne variant d'un dixième de millimètre entre convexe et concave, alors que je n'ai pas ajusté l'angle pour tenir compte du changement de rayon du à l'épaisseur non-nulle du bord du trépan.
      Par contre, je suis dans les choux en terme de rayon de courbure, de 100mm. Certainement mon angle fait de manière très approximative (au niveau intégré à mon smartphone). Peu importe ! Le principe est validé, et reste à construire une table robuste à angle ajustable.
       
      Si ces deux tranches de marbre étaient un miroir et l'outil associé, je viendrais d'économiser 90% de l'ébauchage. Il reste en gros une trentaine de minutes au grain 80 pour éliminer les cicatrices des deux courbes et les réunir, vu la douceur du marbre.
       
      J'espère que ce petit reportage servira à quelqu'un : de mon côté, je vais m'empresser de construire une meilleure table pour ébaucher mon doublet !
       
      Bons cieux,
      Lucas
  • Upcoming Events