belier1762

Lunette Skywatcher 120 ED black diamond ou evostar

Recommended Posts

Il y a 10 heures, capt flam a dit :

"Elle ne dépend pas de l'angle d'azimut", je n'est jamais affirmer cela.

 

Bon, comme il y a confusion je vais remplacer par les thermes de coma et distorsion.

 

De toute façon, cela ne changera en rien mes premiers propos.

Bien sûr que si :

Il y a 11 heures, capt flam a dit :

L'Aberration de sphéricité intervient justement dans la composition de l'image HORS axe

Hors d'axe signifie que tu exclues la constitution de l'image à angle d'azimut nul : dans l'axe.

 

D'évidence t'exprimes mal sur le sujet, on te fera grâce du niveau de compréhension. C'est la raison pour laquelle je fais un rappel des définitions admises en optique.

---------------

Il y a 1 heure, frédogoto a dit :

dans le cas des mak l'obstruction est vraiment faible mais c'est vrai en théorie.

je n'ai jamais eu l'occasion de tester un MAK de 150 vs lunette de 150 a grossissement egal. je serai positivement curieux de voir la différence.

Fred, un mak 150 a environ 34% d'obstruction, c'est au-delà du ratio de 32% estimé par les référents et professionnels de l'optique (D.Malacara, Y.Kletsov, Takahashi) pour assurer que l'instrument atteindra les limites de la diffraction. Il y a donc perte et destruction irrémédiable d'information, le pouvoir de résolution s'en voit réduit à celui d'un diamètre inférieur.

Quand j'indique destruction, il s'agit de l'information résolue qui devient non extractible par les procédés numériques tel que l'empilement d'images.

Edited by lyl
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, frédogoto a dit :

Bien que tu sois  pro lunette (j'e précise que pour du planétaire de mon point de vue c'est de la posture irrationnelle)

un mak 150 fera bien mieux le job

tout en étant bien moin lourd

en ayant plus de résolution

et  focale native bien mie adaptée.

 

ça c'est factuel.

Même un CC154 GSO fera ce qui est décrit malgré les 38% d'obstruction.

En comparant la 120ED et ce CC sur les telluriques en visuel. Le contraste de la 120ED, juste un peu mieux, par comparaison avec le CC. Le détail et son contour est bien présent dans le CC.

Le CC 154 à 500€ partout...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, lyl a dit :

D'évidence t'exprimes mal sur le sujet,

 

 Ce que je voulais faire entendre par 'aberration sphérique :

 

C'est la différence de mise au point entre les rayons provenant du centre de l'optique et ceux en provenance du bord.

 

Donc je me permet d'affirmer que les lunettes ED ont des performances supérieures aux télescopes maksutov dans ce domaine.

 

Là, es tu d'accord avec mon énoncé ou as tu encore quelque chose à préciser ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, gitod a dit :

Même un CC154 GSO

 

Pour faire une comparaison équitable, il serait plus logique de l'opposer à une lunette APO de 150 ;) 

A vrai dire , c'est un bon télescope aux performances très correctes dans cette gamme de prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/07/2022 à 17:14, capt flam a dit :

- Moins de surfaces correctrices donnant d'avantage d'aberration sphérique

Le 28/07/2022 à 17:38, capt flam a dit :

Ce que je voulais faire entendre par 'aberration sphérique :

 

C'est la différence de mise au point entre les rayons provenant du centre de l'optique et ceux en provenance du bord.

Pour un réflecteur doté d'un miroir parabolique et un objet situé à l'infini : l'aberration de sphéricité est ... nulle. Une parabole donne une image ponctuelle (stigmate) dans l'axe : c'est le foyer de la parabole.

Les aberrations hors d'axe ne sont pas de l'aberration sphérique : c'est principalement de la coma et de l'astigmatisme.

Effectivement, il faut un paquet de surface pour corriger la coma si le f/D est court.



Apparté :

un Maksutov Newton est non parabolique, mais, à f/D 8 et 6" de diamètre, il ne demande que 2 surfaces réfractives et 2 surfaces réfléchissantes : une sphère et un plan.

C'est un cas particulier (diamètre, ratio f/D et obstruction) ou l'on peut faire un instrument de référence uniquement limité par la qualité de fabrication qui est tout de même délicate pour les parties réflectives. Le bonus est que le champ est quasiment plat sur 29mm de diagonale sans avoir à ajouter d'éléments optiques supplémentaires. Bien réglé, il entre encore en compétition avec une TOA 150 avec un temps de mise en température réduit. Par contre il n'aura jamais l'angle aussi grand qu'un triplet réfracteur comme une TOA...

---------------------

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parabole

image.png.ad6b502b1935d041d0dbd0e57c11d2c3.png

           -------------------

image.png.611d61ccfb3b1efe951229ceedd2e060.png

https://www.telescope-optics.net/reflecting.htm

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

Effectivement, il faut un paquet de surface pour corriger la coma si le f/D est court.

 

Ah,  enfin un point d'accord :D

 

Par contre, je t'arrête sur l'astigmatisme.  Même si hors axes (rayons tangentiels) la coma est en pure optique de l'astigmatisme, ce dernier n'est pas une aberration dans le sens couramment employé. 

 

En pratique,  lorsque l'on utilise ce therme, c'est pour  définir une forme irrégulière des surfaces optiques en rapport aux courbures prédéfinies,  et mises en évidence par le test de PTV. Bref, l'astigmatisme dans ce cas n'est pas une aberration mais un défaut induit lors du  processus de polissage des optiques.

 

Certains thermes peuvent effectivement porter à confusions.

 

PS :  humour : sur ce poste, il m'arrive parfois de me sentir stigmatisé xD

 

Edited by capt flam

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Personnellement j'ai un doute sur l'objectivité du test de la page luxurion. Test fait par des américains ou il y a deux produits américains et un russe.

 

Avec des commentaires qui sont surprenants sur le fond du ciel qui est à la fois moins sombre et plus sombre selon que l'on regarde un amas ou une nébuleuse dans le MN61.

Une vue meilleures avec de la turbu et moins bonne sans ou sans amélioration.

C'est novateur un télescope d'un diamètre plus important meilleur quand il y a de la turbu !

 

Ce feedback sur le MN61 ne correspond pas à ce que l'on retrouve ailleurs.

Il y a de nombreux partages qui donnent le MN61 aussi bon qu'une apo de 5' ou 6'''.

En effet avec 20% d'obstruction central l'impact n'est pas visible à l'oeil.

Par exemple :

Review MN61

 

Il y a eu aussi je crois plusieur type de NM61 avec des traitements d'aluminure de différentes qualités (version deluxe). Par défaut c'est 93%. Est cela le "pb" de celui du test ?
 

Pour se détendre : il y a même un gars sur astromart qui a affirmé que son MN61 vaut mieux que son mewlon 210. Mais qu'au final il garde le mewlon et vend le MN61 faute de place.

Ca c'est une sacré preuve si on veut le croire. C'est la magie des forums.

Commentaire MN61 Astromart

 

Dans ce test Luxurion il y a une lunette qui fait rêver : une 130 astrophysics. Reste que passée au banc (cf test airylab) cette lunette est comme les cousines elle a aussi ses limites liés aux choix de son concepteur.

 

Le MN61 est comme l'a montré @lyl parfaitement corrigé sur tout son champ, abérration de sphéricité comprise ce qui n'est  pas le cas de la 130 ni du star master, ni d'une 120 Ed.

Pas besoin de posts dans des forums ou de tests à 10 au fin fond de l'arizona pour le vérifier.

4 simulations dans un logiels d'optique et c'est sans appel.

Après il y a la réalisation.

 

Pourtant dans le test Luxurion c'est traduit que ces deux derniers instruments sont aussi bien corrigés.

Ont-ils utilisé des oculaires qui corrigent les abérrations sur ces instruments en en ajoutent dans l'autre ?

Ont-ils trouvé à plusieurs tout un tas de bonne raisons de donner la 130 gagnantes et dénigrer le MN61 ?

Créé un correcteur de coma ou un applanisseur de champ congnitif ad hoc ?
Bu je ne sais combien de Buds pour se mettre d'accord ?

Autres ?

 

J'ai du mal à imaginer 10 ricains élire un produit russe meilleur que la star de leur lunette Apo ou qu'un instrument produit sous le nom de "maitre des étoiles"...

Et encore moins si l'un d'entre eux à payé l'équivalent d'une voiture pour sa précieuse APO de 130...

 

Bah je ne leur en voudrais pas d'être éventuellement chauvins ou partiaux.

Ca ne reste que des points de vue.
Et ca fait les joies des forums quand c'est repris.
Gaulois.jpg.cfcfa28b58ae3aafe18412b54b50e73b.jpg

Je dis ca détendu car à une époque j'ai utilisé ce site comme une source fiable et gobé cet avis / test y compris.

Perso je ne me risquerai plus à fonder le mien sur le leur.

 

27 minutes ago, capt flam said:

PS :  humour : sur ce poste, il m'arrive parfois de me sentir stigmatisé xD

xD
 

Cyrille

 

Edited by Cyrille Thieullet
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/07/2022 à 21:39, capt flam a dit :

Bref, l'astigmatisme dans ce cas n'est pas une aberration mais un défaut induit lors du  processus de polissage des optiques.

Non, pas spécifiquement un défaut de polissage : toutes les formules optiques simples ont de l'astigmatisme.



Le triplet optique dit de Cooke est le premier à pouvoir minimiser cette aberration (jusqu'à un certain point : l'angle maximal admissible)

Je cite un des cours d'un astram de ce forum

image.png.4587334ad8d19169ff7b40c26eb4198b.png

Le niveau de connaissance que tu as sur la gestion de l'astigmatisme semble limité aux angles utiles en astronomie :

La parabole non corrigée de la coma et de l'astigmatisme est le pire des systèmes derrière le doublet achromatique qui s'en sort avec son 1.5° de champ utile avec des verres modernes et les diamètres importants.

image.png.857c29c5f9aec436255e71662c6408be.png

Le Ritchey-Chrétien a qui il ne reste que l'astigmatisme et de la courbure de champ montre aussi des limites. (3-4° full angle)

Note : pour le Schmidt-Cassegrain, il s'agit de la formule avec le ménisque bien plus éloigné pour une correction complète, rien à voir avec les célestrons qui collent le secondaire au ménisque (correction loin d'être parfaite).

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Cyrille Thieullet a dit :

Le MN61 est comme l'a montré @lyl parfaitement corrigé sur tout son champ

Non, j'ai parlé du MN68, j'ai discuté avec Markus et l'opticien après avoir fait les calculs à l'époque (évaluation des tolérances)

Le soucis des MN6x est la stabilité d'alignement ménisque/tube et de collimation qui était assez touchy à f/6. J'ai joué la sécurité et idem pour le choix d'oculaires plus simples à f/8.

Le MN61 (Intes Alter) ou MN66 (Intes Micro) est excellent mais moins stable. L'histoire m'a donnée raison, je connais quelqu'un qui a la version f/6 (MN76 je suis pas sûre), c'est plus délicat.

++ Ton exemple est celui de quelqu'un qui maitrise son tube.

 

Techniquement, la sensibilité est au cube du ratio f/D ( 6->8 : 2.4 fois) avec un plus gros coefficient que sur le rare Schmidt-Newton (ménisque plus difficile à réaliser sauf si Jean Dijon est à la manoeuvre)

https://www.telescope-optics.net/Mak-Newton.htm

image.png.770a2fa1d1cbcd3a21da0441e36b5a5a.png

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Cyrille Thieullet a dit :

Personnellement j'ai un doute sur l'objectivité du test de la page luxurion. Test fait par des américains ou il y a deux produits américains et un russe.

 

Bonsoir Cyrille,

 

C'est vrai, il a aussi parfois une part de subjectivité dans ces tests. Je me souviens quand même d'un test sur blog Français qui opposé un C8 à une AP130, la dernière écrasant le pauvre réfractaire sous tous "les angles".

 

Après, il faut pas oublier la constante de production, à savoir que d'un tube à l'autre, surtout concernant  le marché "de masse", la qualité des optiques peu varier sensiblement.

 

Au plaisir de t'avoir lu :D

 

Pascal

Edited by capt flam
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/07/2022 à 22:05, Cyrille Thieullet a dit :

Il y a de nombreux partages qui donnent le MN61 aussi bon qu'une apo de 5' ou 6'''.

En effet avec 20% d'obstruction central l'impact n'est pas visible à l'oeil.

 

Alors pour la taille au dessus, en l'occurrence le MN71 deluxe Sital mieux de L/8 (donc le top dans la gamme et c'est effectivement excellent) V.S. Apo AP ou TEC de 180, tu vois la différence. Elle est faible, mais il y en a une. Et dans certains cas, ça fait la différence. (Je pense au planétaire à très fort grossissement quand les conditions le permettent.y compris en bino)

Après c'est pas le même prix non plus, ni les mêmes contraintes de monture, il y a un rapport x10 sur le prix et x3 sur la monture 

Mais tu ne fais pas la même chose avec du tout. Le MN71 va couvrir un capteur micro 4/3 en gros (22mm) alors que apo de 180 couvre sans problème un capteur 36*36 et même si encore plus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cyrille Thieullet : si ça peux te rassurer, le test du site Luxorion est la traduction d'un test du site Scopereview qui est présenté comme le test ultime.

 

Déjà, les tests de Scopereview sont à mon avis parfaitement fiables. Le testeur a une grosse expérience et a testé des centaines d'instruments. Surtout, ses tests sont comparatifs.

 

Mais c'est le test ultime : la meilleure lunette vs le meilleur Newton vs le meilleur catadoptrique. Il y avait eu des tests, avant, pour déterminer le meilleur dans sa catégorie. Ceci signifie donc que l'Intes MN 61 est considéré par ce site américain comme le meilleur catadioptrique au monde (à l'époque du test, donc il y a vingt ans). Et c'est un américain qui le dit (ce n'est donc pas un Celestron, par exemple).

 

Bon, il a fini dernier du test ultime, mais ça reste le meilleur catadioptrique au monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le testeur de scopereview est Ed Ting.

Il a aussi des vidéos sur youtube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

@Bruno : Rien que le fait que des personnes présentent cela comme le test ultime, je trouve ca amusant xD.

 

M. Ting dit lui même :

Test original

A propos de l'APO :

"This particular sample of the AP130 has perhaps the most perfect star test I have ever seen."

A propos du mirroir Zambutto du Star Master:

"RMS Wavefront Error: 1/74 Peak to Valley Wavefront Error: 1/29.6 Strehl Ratio: .993"

 

Et pour le MN61 ?

"Allen's MN61" . Bref, c'est celui d'Allen. Pas besoin de plus pour décrire la qualité.

Il vient direct du producteur, aucune sélection particulière, ou tuning ?

 

Donc M. ting va comparer un mirroir L/8 Russe du commerce avec un Zambutto à 1/29 et une APO sélectionnée ?

Ca c'est un test ultime ?

 

D'ailleurs M. Ting le dit lui même en parlant de l'AP :

"This telescope's reputation certainly preceeded it. Going in, many of us wondered, to varying degrees, how the AP could possibly lose. Was this blind prejudice, or informed bias based on years of experience? I was anxious to find out."

 

Et après après avoir dit que le Zambutto gagne au point à la fin de conclure :

"...But everyone wants an Astro-Physics refractor"

 

Après sur le test, il compare des instruments :

- qui ont des focales diffférentes : F8, F5.6, F6,

Ca voudrait dire utiliser des oculaires différents pour avoir le même grossissement et comparer le contraste par exemple ?

- qui ne sont pas corrigé du tout de la même manière sur le champ,
D'ailleurs, les tests sont fait avec des oculaires de :

6 mm and 8 mm Radians, the 7 mm Nagler, and the 19 mm and 27 mm Panoptic.

Soit pas grand chose pour aller checker  le champ sur les bords. C'est gentil pour l'apo et le dobson.
 

- qui vont d'une collimation inexistante, à facile, puis complexe.

Et rien  à ce propos n'est mentionné.

 

Nous sommes loin de ce que j'appellerai un tests ultime dans ses conditions d'exécution.

Après pour M. Ting que ce soit pour lui son test ultime ok.

Ce n'est qu'un avis personnel.

Et je parle de mon coté d'un biais. annoncé par l'auteur lui même de l'article et affirmé quand il dit si l'on inlu la notion de désire dans l'équation c'est l'P qui gagne.

 

Et alors on explique dans luxurion qu'une apo de 130 est meilleure qu'un mirroir de Zambutto de 175mm obstrué à moins de 20%.

Alors que dans le post original ce n'est pas la conclusion factuelle !

Car tout le monde rêve d'une Astrophysics ?

Y compris celui qui a traduit ?

 

J'ai gobé ce résulat ultime qui a un biais manifeste.

Et vous vous voulez continuer ou pas ?

 

Cyrille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne dit pas que le Zambutto est moins bon.

Mais qui à l'heure actuelle peut acheter un zambutto et où ?

Une AP de 130 c'est faisable.

Et puis elle plus polyvalente pour peut-être un poil moins lumineux ou moins résolvant.

 

Je viens de regarder une vidéo de ce Monsieur au sujet d'une achro 120mm f5 (Orion, je pense)

Et bien il n'en dit pas que du mal tout au contraire.

Même en photo il l'a comparé a une AP Stonoway et il dit qu c'est très honnête.

Donc il n'est pas pro AP.

Edited by babar001

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Cyrille Thieullet a dit :

Et pour le MN61 ?

"Allen's MN61" . Bref, c'est celui d'Allen. Pas besoin de plus pour décrire la qualité.

 

C'est surtout celui qui a été jugé comme le meilleur des catadioptriques dans un test précédent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui il dit que le Starmaster avec son Zambutto est meilleur qu'une apo sélectionnée 130 de chez AP.

Ce qui ressort donc de ce test, c'est qu'a qualité équivalente un newton est meilleur qu'une APO pour peu que le diamètre soit supérieur.

 

Il y a eu des milliers de post pour statuer si une APO était meilleure ou pas qu'un newton. Peut être que ce test reflète ce qu'il en est. Ed reconnait un bias subjectif dans sa conclusion. C'est honnête. Ce n'est pas mentionné sur le site Luxurion.

J'aime aussi les APO. Je les utilise en photo.

Pour du visuel planétaire ou non c'est uniquement des Dobson.

 

Personellement j'ai un Zambutto de 400mm F4 en quartz. Le ronchi du mirroir est parfait et conforme quasiment au pixel près à un ronchi théorique. Le ronchi théorique est en transparence sur le ronchi du mirroir.

62e79f715882c_CZ406mmronchitheoricalronchigrid.jpg.058fde00c5c779698ad039883a4f3ec7.jpg

Sur le ciel, ce mirroir offre un constraste excellent.

Carl produit toujours. Enfin il y a deux ans quand nous avons échangé sur un autre sujet c'était encore le cas.

Il maitrise l'aluminure depuis 2015 et a gagné encore en qualité de surface sur ses subtrats quartz.

Il suffit de le contacter.

 

J'ai testé chez un copain ma FSQ fraichement recue en 2004. Il avait un 250 F6 fait maison avec un mirroir qu'il avait poli à L/15.

Sur Orion c'était meilleur dans la TAKA avec un nagler de 17mm.

Champ plat ?, F5 au lieu de F6 ?, magie de la qualité Taka ? Nous avons été surpris.

Puis en passant sur Saturne ou un amas globulaire,  c'était plus pareil.

 

Et puis sur cet aspect subjectif, aux RAP quand j'ai amené le 480 au début il n'était franchement pas ok. Seulement en monochromatique les perfs étaient conformes. Et bien en OIII en regardant M17, à écouter les personnes, il n'y avait pas mieux autour dans les 600 qui étaient là. Tellement les étoiles étaient fines partout dans le champ, les détails subtils, l'effet 3D comme dans un 1m, etc... J'ai entendu tout cela.

C'était "Le" Clavius 480. Et pour certains ce qu'ils allaient voir devait forcément être extraordinaire.

 

Cyrille

Edited by Cyrille Thieullet

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Cyrille Thieullet a dit :

J'ai testé chez un copain ma FSQ fraichement recue en 2004. Il avait un 250 F6 fait maison avec un mirroir qu'il avait poli à L/15.

Sur Orion c'était meilleur dans la TAKA avec un nagler de 17mm.

Champ plat ?, F5 au lieu de F6 ?, magie de la qualité Taka ?

Puis en passant sur Saturne,  c'était plus pareil.

 

Heureusement pour le 250 car si une 106mm fait mieux sur Saturne qu'un 250 c'est qu'il pose problème ;)

Une FSQ c'est fait pour le grand champ je pense, que ce soit en photo ou visuel (y mieux en apo visuelle pour le même prix, sans être du tout un spécialiste de la question).

 

Edited by babar001
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui @Bruno, je suis d'acord avec toi. Ils n'ont pas trouvé mieux dans la catégorie.

Avec 38% de diamètre en plus, ne pas voir des objets visibles dans la 130, je me demande si c'est pas  l'aluminure ou la qualité de surface des mirroirs en excluant un pb de collimation. Après tout un MN61 c'est une sorte de newton avec une lame de correction.

 

Je trouve que ce qui lui a été mis en face est dans une autre catégorie : des objets d'art au sens littéral car fait par des Artisans hors normes et de légende.

 

Faire disparaitre cette notion du subjectivité liée au désir d'avoir une AP dans le test Luxurion, c'est compréhensible d'un certain coté et en même temps ca prive les gens qui lisent l'article de comprendre tout le coté "sentimental" que nous pouvons avoir vis à vis de nos instruments.

Qui explique aussi les discussions de passionné.e.s dans les forum.

 

Et à titre personnel c'est, comme l'a dit Ed, un critère important qui entre dans l'équation.

Mais dans ce cas ca peut plus être le test ultime ou de référence.

 

Cyrille

 

Edited by Cyrille Thieullet
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/07/2022 à 17:02, belier1762 a dit :

Que pensez vous de la lunette Black Diamond 120  ED et/ou celle Evostar 120 ED ....  quel serait les différences ...

pratique principale  le Planétaire

Pour revenir au cœur du sujet, j'ai malheureusement comparé en sortie club une 120ED flambant neuve avec un dobson Explore Scientific 406 et une VIxen 102M

La soirée était très froide (-8°C) sur le parking luge du Semnoz. On a remballé 90mn après qu'on ait commencé, finale avec un café rhum : le chasse-neige était de sortie et nous arrosait avec ses pleins phares.

Le dobson a fini par nous sortir une image correcte d'Orion M42/M43, bien lumineuse, heureusement plus de détails que dans la Vixen 102M mais pas énorme : il n'a jamais été en température.

Même remarque pour la 120ED, plus lumineuse que la Vixen 102M mais embrumée : rien à faire. Les collègues ont passé plus de temps sur la 102M que sur les autres instruments.

 

La 120ED est plus lumineuse mais je n'ai jamais pu apprécier le piqué attendu.

 

Sur l'image du test interférométrique de Tommy Nawratil, on relève un PtV assez important à l/3.5. Il ne faut pas le mettre sur le dos de la fabrication mais de la formule optique. Cela reste un bon choix. Obtenir 0.957, c'est le signe d'une très bonne finition/réglage. Il faudra assurer ensuite pour le choix des oculaires, et sans doute éviter certaines conditions atmosphériques ou s'y préparer.

 

 


Le PtV minimum théorique est à ~l/4 à cette longueur d'onde (c'est la même formule que la 150ED (S-FPL53 + N-LAK14). Le front d'onde est naturellement distordu, c'est correctement maitrisé.

Note : suis inversée sur le RIC plot, c'est normal.

image.png.3ad0e6e0ebedc5794bd54eace79c7c47.pngimage.png.c96534f888b8351fe03bc6aecfe9f61a.png

image.png.0b8974111e0a58f838427c4c71c04b5d.pngimage.png.a124664b106402377e847ccd0eb90f74.png
C'est un doublet qui tient bien 1° de champ

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à Tous

J'ai reçu ma 120 Ed Sw dans sa valise bien protégée, Elle est imposante mais ça va encore et le poids acceptable 5,2 kg , avec un oculaire Let 28 en 50,8 assez bon d'ailleurs, avec ce dernier j'ai pu voir le ciel brièvement.... les conditions de mon ciel était assez pollué et une brume en plus. Ben j'ai bien apprécié cette visée sur une étoile et je dois dire que je suis satisfait. 

J'attends un bon ciel pour en profiter plus

Bon Ciel à Tous

Merci

Marc;)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma Vixen 102M fait toujours la starlette en été avec le public en dédoublant les doigts dans le nez epsilon 1 et 2  de la Lyre dès 80X avec un Vixen or 12.5mm en coulant 24.5mm. Elle ne peut pas s'en empêcher quelque soit les conditions de turbulence et de mise en température.  C'est dans sa nature d'être toujours au top.:D

Edited by ClaudeS
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By TheSirDragonfly
      Bonsoir,
      Ce soir j'ai tenté pour la première fois d'utiliser mon Askar FRA 400 avec des oculaires pour observer en visuel et impossible d'arriver à faire le focus, le point focal était dans la lunette.
      J'ai essayé avec un renvoi coudé 2" et oculaire 26mm et 40mm, pareil sans le renvoi coudé puis avec des oculaires de 1"1/4. Dans tous les cas le point focal est vers l'intérieur de la lunette.
       
      La lunette fonctionne parfaitement en astrophoto.
       
      Avez-vous des idées ? Est-il impossible d'utiliser cette lunette en visuel ?
       
      Merci.
      Etienne.
    • By astrocg
      bonjour
      je voudrais avoir des retours d'expérience sur la possibilité d'utiliser une tête binoculaire sur lunette style Televue Genesis ou Bresser Messier sans glasspath ou barlow.
      parvient on à la mise au point en minimisant le chemin optique (avec/sans renvoi coudé 31,75mm)?
    • By thierrymartin2018
       
      j ai essaye de simuler pour la retrouver ce 0.63, car certains annoncent une focale de 230 mm mais vu que c est un e optique a plusieurs lentilles qui peut savoir ou se trouve la focale. De toute maniéré  230-(230 *0.63) = 85 mm et non pas 105mm Je suis parti sachant que 105mm est le back focus du réducteur  selon Celestron. En prenant  250 mm de focale que je suppose .  je  calcule le gain reducteur de 250-105/250 = 0.58. ( ce n est pas 0.63)  le réducteur entraine un avancement du foyer final ou du backfocus du télescope par rapport a  sa position optimale  qui est 127 mm pour 2030mm de focale  au dos du télescope au pied du filetage mâle  qui permet d attacher les optiques. Or cette dilatance sert a calculer le système en sachant que le backfcus idéal se compte a partir de la surface optique du miroir primaire. . Le backfocus  + la distance qui sépare les 2 miroirs donne p' le conjugue de p qui lui est la distance du foyer du primaire a la surface du miroir secondaire. p'/p est le grandissement du secondaire qui est 5 étant donne que le primaire est a F/2 et que le télescope est a F/10. Or on peut estimer  la distance entre les 2 miroirs a  environ  303mm . ce qui veut dire que le foyer du primaire est environ a 103 mm au dos du secondaire car f1=406mm  ( 406-303 = 103)   ce qui donne p'= 5 x 103 = 515 mm et donc le miroir  primaire est a 515-303-127 =-85 mm derrière le dos du télescope qui sert a mesurer les 127mm. . Ainsi on le backfocus idéal  85+127 = 212mm. C est une approximation car on ne pas vraiment mesurer précisément la Distance entre les 2 miroirs. Une autre simulation avec  303.5 mm,  p devient 102.5 et p' = 512.5mm et donc le backfocus au dos du primaire est égale a 512.5 - 303.5 = 209mm. et la distance miroir dos du télescope égale 82mm. ( 209-127).  En prenant la valeur moyenne des 2  resultats . cette distance est fixee a 83.5 mm pour le calcul.  Pourquoi j ai besoin de savoir cette distance sinon pour recalculer la focale  quand on quitte la position 127mm. Ici on besoin de déplacer la focale du télescope de la valeur 105/0.58 = 181.03mm . La distance miroir primaire nouveau foyer vaut  181.03+83.5 = 264.53mm. . Pour rendre plus facile le procede on sait déjà qu il faut réduire la distance entre les  2 miroirs  pour atteindre ce nouveau foyer. On déplace le secondaire et on garde fixe le primaire pour garder les 83.5 mm qui le sépare de la position de référence au dos du télescope. Il faut dire que F/10 va augmenter. Cette augmentation va servir a calculer l effet réel du réducteur sur la focale résultante du télescope équipé du réducteur.  On a toujours le foyer primaire a sa position . et le miroir secondaire va bouger pour permettre de focaliser non pas a 127 mm au dos du télescope mais a 181.03mm.  j ai donc choisi  la nouvelle distance des 2 miroirs a 302mm  . p' = 302+264.53  = 566..53 mm  et p  = 406-302 = 104mm   .on calcul  p'/p = 566.53/104= 5.447. En reprenant le  rapport f/2 qui ne bouge jamais  on a F resultante = 2 x 5.447=10.894 soit 203.0x 10.894 = 2211.482mm de focal a comparer avec 2030 a l origine. la différence doit être celle qui permet d établir le foyer initiale pour introduire le réducteur. 2211.48-2030= 181.48 mm  On n est pas loin de 181.03mm . Cette simulation  sert finalement a comprendre ce que veut dire 0.63 ou F/6.3 . en effet 0.58 x 10.894 =  6.31.
      Je crois  que ce reducteur a cette appelation car son usage a 105mm de backfocus engendre une augmentation de la focalde du telescope  et c est  la nouvelle focale resultante qui est reduite d un facteur 0.63 et non pas la focale originale. En effet 105mm est le bon backfocus  . et finalement  la focale finale est 0.631 x 2211.482 = 1395.44 mm  . le gain de reduction du temp est  0.58 au carre = 0.3364 ou 33.64%  plus rapide . pour un C8  le champ eclaire vaut 39x 0.58 = 22.95mm de diametre.  Un APS-C est un maximum dans ce cas...En esperant quelqu un qui a une autre proposition a presenter. Je me suis inspirerde la Doc du Alan Gee II
       
    • By bricodob300
      Bonsoir,
      Tout est dans le titre, 
      Pour 4 surfaces d'un correcteur de Houghton de 260 mm de D
      Merci 
    • By banjo
      bonjour à tous ,
      j'ai un gros problème pour régler la collimation de ma lunette 200/1800 avec le reego , les points sont hyper sombres  et j'e n'arrive pas à voir les points secondaires , alors qu'avec la 120/1000 ils sont très lisibles  ou la 150/1200  ils sont encore bien visibles.
      Avez-vous eu ce genre de problèmes , c'est vrai  ma vue est médiocre mais une telle différence est surprenante .
      Paul
       
      VOIR PLUS BAS POUR LA RESOLUTION 
  • Upcoming Events