• 0
Corneto

Mizar 114/900 - Que peut-on voir avec ?

Question

Posted (edited)

Bonjour à tous :)

 

Je suis l'heureux possesseur d'un Mizar, D 114 mm,  L 900 mm (rapport F/d de 8 et grossissement maximum utile de x228).

Mizar 114/900

Il est accompagné de deux oculaires : K 25 mm et K 9 mm.

 

Depuis j'ai étoffé mon matériel avec plusieurs autres oculaires de la même marque :

Occulaires Mizar

Je dispose donc aussi de : oculaires K 30 mm et K 6,5 mm ; lentille de barlow x2 et 1 filtre lunaire bleu.

 

Par ailleurs j'ai deux livres très intéressants et utiles : "A la découverte du ciel" d'Emmanuel Baudoin (Edition Dunod) et "Observer le ciel la nuit" de Robin Kerrod et Tom Jackson (Edition Gerfaut).
Ce dernier dispose d'une carte cherche-étoiles (latitude 40°-50° nord) .

Enfin, j'utilise beaucoup l'application mobile "StarWalk 2" dont j'ai acheté les extensions pour le ciel profond.

 

:D

 

J'habite en Savoie en vallée, ma commune éteint ses lumières à 23h l'hiver et minuit l'été.
De temps en temps je pars en excursion un peu plus à l'écart, avec la montagne derrière justement pour occulter l'agglomération, afin de profiter d'un ciel encore moins pollué.

 

Que peut-on réellement voir avec ce matériel ?

 

Il y a quelques semaines j'ai tenté de voir des choses du ciel profond, que nenni. Snif.

J'ai pointé (de manière peu orthodoxe certes) la constellation du cygne pour essayer de voir la nébuleuse des Dentelles du Cygne. Rien vu.

Ensuite je me suis baladé vers la constellation du Dauphin puis de la Flèche pour voir l'amas NGC 7006 puis M71 (facile à repérer car dans l'axe de la flèche). Idem, rien vu.

Enfin je me suis rabattu sur la constellation de Cassiopée car très fournie : tenté de voir l'amas ouvert M103, l'amas de la Chouette ainsi que la nébuleuse Pacman ou encore les galaxies NGC 147 et 185. Non plus, pas de résultats.

Peut-être vaguement un regroupement d'étoile pour M103, mais sans grande conviction.

Sauf pour NGC7006, tout le reste je suis sûr d'avoir pointé au bon endroit.

Est-ce normal de n'avoir rien vu de tout cela ?

 

Aussi, dernière petite question,

J'ai réussi à apercevoir Jupiter et Saturne ! On les vois très bien (Saturne en tout petit petit petit).

Pour Jupiter même si on la voit bien, hélas je ne vois qu'un grand disque blanc (avec ses 4 lunes galiléenne tout de même !). Il y a t'il une astuce pour voir les couleurs de Jupiter (filtre, etc.. que sais-je) ?

 

:)

 

Merci à tous pour votre aide.

 

Corneto

Edited by Corneto

Share this post


Link to post
Share on other sites

22 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Il y a 4 heures, Corneto a dit :

J'ai pointé (de manière peu orthodoxe certes) la constellation du cygne pour essayer de voir la nébuleuse des Dentelles du Cygne. Rien vu.

Tu peux toujours essayer, les dentelles, tu ne les verras pas à l'oculaire  :D.

 

Il y a 5 heures, Corneto a dit :

l'amas de la Chouette ainsi que la nébuleuse Pacman

La chouette tu peux la voir, même au chercheur, Pacman nenni...

 

Il y a 5 heures, Corneto a dit :

Est-ce normal de n'avoir rien vu de tout cela

Oui, les nébuleuses, tu ne pourras pas les voir à l'oculaire. concentre toi sur des objectifs très sympas comme les amas ouverts, ou encore plus sur les amas globulaires, on s'éclate avec ça, plein les mirettes comme diraient certains. Oublie les nébuleuses...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

  • 0

Bonjour, 

Il faut que ton chercheur soit très bien réglé car souvent ce qui pose problème dans le pointage,

- c'est que c'est très petit: avec ton 25mm, tu es sur un champ de 1°1/4 (grossomodo,  la largeur de ton pouce bras tendu) l'amas de la chouette fait 1/6 de ce champ, l'amas globulaire ngc 7006, 1' d'arc (je ne pense pas qu'il soit accessible avec un 114mm). Il est donc très facile de passer à côté si le chercheur n'est pas bien aligné.

- c'est très peu lumineux et contrasté, la plupart des galaxies, amas globulaires ou nébuleuses planetaires ressemblent à des étoiles faibles et floues dans un 114. On peu facilement passer dessus en pensant que c'est une étoile faible ou sans le voir.

 

Pour tes débuts en ciel profond, tu peux commencer par m57 dans la lyre, elle est très simple à pointer,  entre 2 étoiles brillantes et est très lumineuse. La double albireo du cygne, tres jolie, le double amas de persée. Si tu te sens, tu peux essayer m13 et m92 dans hercules, ça te permettra de tester si ton pointage fonctionne. 

Apres, tu peux tenter des cibles, mais il faut qu'elles soient adaptées à ton instrument. 

 

Pour Jupiter (et pour les planetes en général),  il te faut repasser en vision diurne, donc observer avec une loupiote allumée. Ça réduira l'eblouissement et augmentera le contraste. Ça ne signifie pas que ton cerveau va identifier les infos qu'il reçoit (Jupiter est très pâle, très peu contrastée,  c'est une planète difficile),  mais ça aide.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Hello et bienvenu chez les astram !

 

Je possède un instrument grand diamètre (un Celestron 11), pourtant hier et avant hier j'ai sorti le Perl 114/900 de mes débuts pour du ciel profond et franchement on voit beaucoup de choses !

 

Qq conseils :

- attends bien 15' dans le noir complet avant d'observer le ciel profond, utilise une lampe rouge ou tamisée (et ne pas regarder son téléphone !!)

- fais bien le réglage de ton chercheur comme indiqué par @guilaume

- fais la mise au point sur une étoile assez brillante avant d'essayer de regarder un objet rechercé

- utilise l'occulaire de + longue focale quand tu cherches un objet (ici le K30)

- assure toi que le ciel est bien noir (peux-tu voir la voie lactée ? ) et sans Lune

- économise pour acheter un oculaire un peu mieux (un type Plossl 30mm par ex), tu auras + de champ qu'avec un Kelner, ça sera plus facile et confortable. En occasion sinon. 

- autre gadget utile au debut : un Telrad mais c'est pas donné. Sinon si tu as des Jumelles tu peux faire un pré repérage..

 

Les objets que j'ai observés hier et avant hier au 114/900 :

Sagittaire (il faut une vue dégagée vers le sud)

- AG M22

- Neb M8 (la Lagune)

 

- Gal. M31 (Andromède)

- AG M13 (Hercule)

- Neb. M27 (Dumbell)

- Neb. Messier 57 ( la Lyre)

- Amas double de persée.

 

 Et aussi Saturne.

 

Au début c'est un peu dur sans connaitre le ciel et on ne sait pas l'aspect auquel s'attendre au chercheur. Je te conseille de commencer par M13 (Hercule). C'est facile à trouver dans Hercule. Repère le sur la carte puis balaye la zone entre les deux étoiles du flanc d'Hercule, freins desserés et en maintenant le tube à une main. Au chercheur tu dois voir comme une étoile qui serait plus grosse et diffuse par rapport aux autres qui sont ponctuelles. Quand tu as trouvé tu serres les freins et tu ajuste au centre du chercheur, puis u regardes à l'occulaire. Sinon l'amas double de persée est facile aussi.

 

Voilà, bons débuts ! :):)

 

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour ! Je te conseille de te documenter sur les objets que tu comptes observer, car tu as choisi pas mal d'objets très faibles dans un petit diamètre. Tu as observé depuis chez toi ou bien depuis ton site à l'écart ? Pour certains de ces objets, la transparence du ciel est très importante.

  • Les Dentelles sont très faibles dans un 200 mm en rase campagne. Alors un 115/900... C'est le type même de l'objet qui demande un ciel bien noir. C'est encore pire pour NGC 281
  • NGC 7006 est un des amas globulaires les plus lointains. Donc un des plus faibles...
  • M71, tu aurais dû le voir. Mais comme la région est très riche en étoiles, tu as peut-être besoin d'une carte précise ? Est-ce que "StarWalk 2" fournit des cartes montrant les étoiles vues à l'oculaire ?
  • M103, tu aurais dû le voir. NGC 457 aussi. Quand tu penses être sur l'amas, passe à un grossissement plus fort.
  • Les galaxies NGC 147 et 185 sont des galaxies à faible brillance de surface. Elles sont accessibles à la limite dans un 200 mm en rase campagne. Même au 300 mm je les trouve très faible. Ne pointe pas ça avec un 115/900 !

Un 115/900 est très bien pour les amas ouverts, et tu as raison de chercher ceux de Cassiopée. J'ai eu un 115/900 autrefois (un modèle du siècle dernier avec ses horribles oculaires Huygens), j'observais en périphérie de petite ville, et j'ai pu en trouver pas mal : M23 et M25 dans le Sagittaire, M11 (il faut grossir pour essayer de détecter ses étoiles), NGC 6633 (méconnu mais très joli), dans Cassiopée NGC 457 et M103 bien sûr, mais aussi NGC 663, sans oublier la merveille du ciel profond pour un 115/900 : le Double Amas de Persée.

 

Si tu veux tenter une nébuleuse, essaie M17 : on voit très bien sa silhouette de cygne au 115/900 (même dans mes mauvaises conditions). Ou bien les nébuleuses planétaires : M57 et M27.

 

Il faut des cartes précises pour être sûr de pointer au bon endroit, et il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs grossissements (en gros : le faible pour trouver l'objet, le fort pour le détailler).

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour, la réponse se Bruno est judicieuse. Je dirais que mis à part les objets que Messier a oublié comme le double amas ou NGC 6633, concentre-toi sur les objets de Messier (tous ceux qui commencent par M avant le numéro) ils devraient t'être accessibles. Mais tu n'auras pas de vision photographique, souvent pour les nébuleuses et galaxies ce sont juste des taches floues plus ou moins faibles et mal délimitées et toujours en noir et blanc.
Ce qui sera le plus spectaculaire dans ton instrument : les amas ouverts (petits diamants jetés sur le velours sombre du ciel) avec leurs répartitions d'étoiles qui permet de les reconnaître, la lune bien entendu.
Pour les planètes, tu n'auras pas de couleur, tu devrais voir les bandes principales de Jupiter, la tache rouge (qui fait juste une échancrure dans une des bandes lorsqu'on débute en observation) et les ombres des satellites sur le disque Jovien ainsi que les satellites lorsqu'ils sont sur le bord. Pour Saturne, la division de Cassini devrait être accessible ainsi que l'ombre de Saturne sur les anneaux lorsque l'orientation est favorable.
Le livre de référence pour ton instrument c'est "J'observe le ciel profond à la lunette de 60 ou au télescope de 115". Hélas il est épuisé depuis des années, mais si tu le trouves en occasion, n'hésite pas. Jean Raphaël y a classé les objets par saison, constellation. Il indique le degré de difficulté et l'intérêt visuel de l'objet en plus de la description qui te permet de chercher les détails qui pourraient passer inaperçus pour un œil non exercé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, Franck_77 a dit :

Oui, les nébuleuses, tu ne pourras pas les voir à l'oculaire. concentre toi sur des objectifs très sympas comme les amas ouverts, ou encore plus sur les amas globulaires, on s'éclate avec ça, plein les mirettes comme diraient certains. Oublie les nébuleuses...

 

Mais faut surtout pas dire ça, y'a des tas de nébuleuses qu'on peut voir même dans un 114, surtout s'il a un bon ciel comme cela semble être le cas :)

M8, M16, M17 et M20 pour les nébuleuses diffuses du moment, M27 ou M57 pour les nébuleuses planétaires, par exemple. Orion évidemment mais la saison est passée...

Par contre, ça ne sera effectivement pas "photographique" et faudra passer du temps pour essayer de distinguer quelques détails dans ces tâches diffuses.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 14 heures, Corneto a dit :

Est-ce normal de n'avoir rien vu de tout cela ?

il faut un bon ciel avant toute chose : dans un ciel cévenol bien noir j'ai accès aux dentelles avec une lunette de 76 mm, le 115 mm devrait passer et M71 apparaître de façon évidente enfin presque parce que M71 est assez discret, il faut grossir un peu...si c'est tes premières observations tu n'as pas pris les plus faciles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, RL38 a dit :

Par contre, ça ne sera effectivement pas "photographique" et faudra passer du temps pour essayer de distinguer quelques détails dans ces tâches diffuses.

 

Il y a 2 heures, Maïcé a dit :

souvent pour les nébuleuses et galaxies ce sont juste des taches floues plus ou moins faibles et mal délimitées et toujours en noir et blanc.

 

Il y a 5 heures, guilaume a dit :

c'est très peu lumineux et contrasté, la plupart des galaxies, amas globulaires ou nébuleuses planetaires ressemblent à des étoiles faibles et floues dans un 114. On peu facilement passer dessus en pensant que c'est une étoile faible ou sans le voir.

 

Comme dit, tu verras des taches floues et blanches. La raison est le trop faible diamètre pour du ciel profond. Rassure-toi, même au 127 mm, on n'a toujours pas de vision photographique. Pour le visuel en ciel profond, il faut du diamètre, du diamètre et du diamètre.

 

Il y a 15 heures, Corneto a dit :

réussi à apercevoir Jupiter et Saturne ! On les vois très bien (Saturne en tout petit petit petit).

Pour Jupiter même si on la voit bien, hélas je ne vois qu'un grand disque blanc (avec ses 4 lunes galiléenne tout de même !). Il y a t'il une astuce pour voir les couleurs de Jupiter (filtre, etc.. que sais-je)

Pour Saturne que tu as vue petite, petite, petite, tu avais quel oculaire ? Tu repères les planètes avec un grossissement plus faible et tu grossis avec un oculaire à plus fort grossissement (6,5 mm).

 

Pour Jupiter, tu devrais voir ses bandes. Tu ne verras pas de détails dans les bandes. Que les bandes. Et c'est très beau. Décevant si on pensait voir Jupiter et le ciel profond comme sur les photos mais la vérité est que pour voir en visuel comme sur les photos, il faut ajouter du diamètre. Et on ne peut pas ajouter du diamètre à un tube.

 

Avec un tube de plus grand diamètre, les filtres sont utiles. À 114 mm, aucun filtre ne te permettra d'avoir une vision photographique. 

 

En fait, à combien de mm de diamètre peut-on voir les objets les plus visibles du ciel profond en vision photographique, en ajoutant les filtres ? Et quel filtre ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 3 minutes, MCJC a dit :

En fait, à combien de mm de diamètre peut-on voir les objets les plus visibles du ciel profond en vision photographique, en ajoutant les filtres ? Et quel filtre ?

En visuel, on n'accumule pas les poses, donc pas de vision photographique, quel que soit le diamètre, sauf pour les amas globulaires qui sont plus beaux  en visuel qu'en photo.
Pour les couleurs des nébuleuses, ça dépend beaucoup des gens. Le vert (ou bleu) des nébuleuses planétaires est plus facilement visible dès un diamètre modeste. L'ocre et le rouge sont plus difficiles et demandent un télescope de plus grand diamètre. Aucun filtre ne permettra de voir les couleurs, sauf la couleur du filtre. Dans un 115, il n'y a pas assez de lumière pour qu'un filtre interférentiel (qui bloque une partie du spectre pour ne faire apparaître que certains détails) soit intéressant.
Par contre, sur les étoiles colorées, je pense que dans un 115, on doit pouvoir  voir les couleurs. Je pense à Albiréo bien sûr (avec ses 2 composantes, bleutée et jaune) mais les carbonées brillantes sont aussi intéressantes (Mu Céphée)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Y'a pas de règle. Ca dépend d'une montagne de paramètres, notamment la qualité du ciel et l'objet observé, ainsi que de ce que chacun considère comme "une vision photographique". 

Globalement, sur les objets les plus "courants", je dirais qu'on se prend une baffe quand on met le nez dans un 500 par exemple.

Après, c'est peut-être aussi lié au fait que c'est ce à partir de ce genre de diamètre qu'on croise moins de télescopes (les 400, ça reste relativement fréquent) et donc que la vision des objets devient "inhabituelle" et donc plus impressionnante.

Et après, quand on commence à arriver dans des trucs comme du 700, c'est un autre monde. Les dentelles avec un filtre OIII dans un 700, c'est bouleversant. Orion, n'en parlons même pas...

Edited by RL38
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 18 minutes, Maïcé a dit :

En visuel, on n'accumule pas les poses, donc pas de vision photographique

Bonjour Maïté :)

 

Chez mon ami André V. qui a un 14" (350 mm) et qui vit en zone bleue, on voit plusieurs objets comme sur des photos. 

 

 

Edited by MCJC
(350 mm)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Oh, bah quand même pas... ;)

J'ai aussi un 350 et on est très loin d'une vision photographique... Aucune couleur notamment et en terme de luminosité et de niveau de détail, ça reste "modeste", même si tout est relatif. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 46 minutes, RL38 a dit :

en terme de luminosité et de niveau de détail, ça reste "modeste", même si tout est relatif.

Je viens de lui demander par messenger si c'est moi qui étais trop impressionnée par mon expérience au 350 mm (je n'ai jamais observe dans plus grand diamètre) ou si son secret est dans ses filtres. J'attends sa réponse.

 

Toujours est-il qu'on est très très loin du 114 mm ou du 127 mm (le mien). On ne voit pas comme sur les photos mais c'est très beau. 

 

 

Tiens, je te mets ce que tu devrais vois avec ton telescope, selon Stelvision :

 

M42 avec ton oculaire 30 mm

Screenshot_20220725_101458_com.android.chrome.thumb.jpg.740b324c149ac6e8ee43500d9d9807b6.jpg

 

 

Saturne avec ton oculaire 30 mm

Screenshot_20220725_101418_com.android.chrome.thumb.jpg.176d08a374bc73b3323800d9ac3de310.jpg

 

Et Saturne avec ton oculaire 6,5 mm

Screenshot_20220725_101437_com.android.chrome.thumb.jpg.025e67b622f6c63f08ba011fb76cc8c7.jpg

 

 

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 22 minutes, MCJC a dit :

Toujours est-il qu'on est très très loin du 114 mm ou du 127 mm (le mien). On ne voit pas comme sur les photos mais c'est très beau. 

Oui,on ne voit pas la même chose qu'en photo mais ça n'enlève rien au spectacle. Quel que soit le diamètre, il suffit de choisir les cibles adaptées pour être émerveillé.

Il y a 1 heure, MCJC a dit :

Chez mon ami André V. qui a un 14" (350 mm)...

Depuis qu'Astroquébec n'existe plus, je n'ai plus eu l'occasion de le lire. Salue le pour moi lorsque tu le verras. ;)

Il y a 1 heure, RL38 a dit :

ce que chacun considère comme "une vision photographique". 

Une vision photographique, c'est une photo de l'objet que tu observes. Et même dans un 1m, on ne voit pas les galaxies avec les couleurs et la résolution en étoiles (parfois) des photos, pour les nébuleuses, c'est pareil. Si dans la nébuleuse d'Orion, on voit beaucoup mieux les étoiles du trapèze et toutes les minuscules épingles qui l'entourent, on est loin des détails dans les volutes. Et même si on distingue des couleurs, elles restent bien plus ténues qu'en photo. Donc, je maintiens que quel que soit le diamètre, il n'est pas possible de voir les objets comme sur les photos, et pour un débutant, c'est un élément primordial à savoir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 22 heures, Corneto a dit :

J'habite en Savoie en vallée,

tu es où en savoie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, Maïcé a dit :

Depuis qu'Astroquébec n'existe plus, je n'ai plus eu l'occasion de le lire. Salue le pour moi lorsque tu le verras. ;)

Je lui ai dit bonjour de ta part. Il te passe le bonjour et dit penser parfois à toi et au groupe 

 

Il m'a répondu ceci par rapport au fait que je trouve que certains de ses objets étaient comme des photos :

 

 

Julie, ton télescope a 5" de diamètre, le mien 14", ça ne se compare pas. Plus l'ouverture est grande, meilleure est la résolution et la clareté. Donc oui c'est possible que tu ais été impressionné par la netteté et la luminosité. Il n'y avait pas de filtre. Il y a aussi la qualité des oculaires, un Nagler 31mm sur mon C14 c'est comme regarder dans un hublot d'avion, on a l'impression d'être dans les étoiles.

 

 

Donc, c'est moi qui ait été impressionnée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 16 heures, Bruno- a dit :

sans oublier la merveille du ciel profond pour un 115/900 : le Double Amas de Persée.

Pour tous les diamètres, c'est une merveille 9_9...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Au 495 mm je l'avais qualifié de « pollution lumineuse » tellement c'était brillant et tape-à-l'œil... (c'est pour rire, hein, mais je trouvais qu'on l'appréciait moins qu'à 200 ou 300 mm).

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 18 heures, Maïcé a dit :

Une vision photographique, c'est une photo de l'objet que tu observes. Et même dans un 1m, on ne voit pas les galaxies avec les couleurs et la résolution en étoiles (parfois) des photos, pour les nébuleuses, c'est pareil. Si dans la nébuleuse d'Orion, on voit beaucoup mieux les étoiles du trapèze et toutes les minuscules épingles qui l'entourent, on est loin des détails dans les volutes. Et même si on distingue des couleurs, elles restent bien plus ténues qu'en photo. Donc, je maintiens que quel que soit le diamètre, il n'est pas possible de voir les objets comme sur les photos, et pour un débutant, c'est un élément primordial à savoir.

 

Evidemment, qu'on ne verra jamais à l'oeil ce qu'on peut voir en pose longue, ce n'est pas ce que j'ai dit.

Je dis simplement que quand on commence taper dans de très gros diamètres et avec un bon ciel, certains objets stars (Orion, les dentelles, etc...) commencent à fichtrement ressembler à une photo,  les couleurs en moins sauf pour quelques rares exceptions. C'est le sens de l'expression "vision photographique" dans ce contexte.

Et ça ne sera évidemment jamais le cas avec un diamètre plus "commun", comme ceux qu'utilisent les débutants (et des moins débutants).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour à tous,

 

Pour commencer, merci, merci et merci. :$^_^

 

Je n'aurais jamais cru qu'un "simple" message de débutant lancé comme une bouteille à la mer dans un forum choisi au hasard dans un moteur de recherche aurait récolté tant de réponses et permis d'apprendre autant de choses en si peu de temps !!!

 

En tout cas bravo :P Que l'humanité est belle...

 

Merci pour vos réponses. Je vais tenter de tout bien noter :

 

Pour savoir où aller avant de pointer

- Utiliser le simulateur de téléscope Stelvision

- Plutôt regarder les objets commençant par "M" pour Messier car plus accessibles

- Utiliser une carte spécialisée dans ce qui est visible à l'occulaire

 

Quoi pointer en ciel profond avec le 114/900

- Double amas de Persée
- Nébuleuse de la Chouette
- Le triple amas M37

- Grand amas globulaire du Sagittaire (AG M22)

- Nébuleuse de la Lagune

- Galaxie d'Andromède

- L'amas d'Hercules
- La grande nébuleuse d'Orion (M42)
- Nébuleuse Oméga (M17)

- Nebuleuse de Dumbell

- Nebuleuse de la Lyre

- Amas M71 (Flèche)
- Amas M103 (Cassiopée)

 

Pour pointer

- Il vaut mieux utiliser un pointeur laser ou un pointeur Telrad que classique (j'ajouterai bas de gamme de Mizar car je le trouve vraiment pas terrible, on ne voit pas la croix la nuit).

 

Mieux voir Saturne

- La centrer à l’oculaire grand ouverture K30 puis ensuite grossir avec oculaire à plus petit champ type K9 ou K6,5 (ce que je tentais déjà :))

 

Mieux voir Jupiter
- Observer avec de la lumière autour de soi pour être moins ébloui afin de pouvoir voir les bandes rousses

 

Mieux voir tout court

- Ajouter un filtre ne changera rien avec ce diamètre de télescope.

- Changer les oculaires Mizar Kxx de type Kelner par des oculaires de meilleurs type comme Plossl (30).
D'ailleurs lesquels me conseillez-vous de cette sélection (il y a un N&D à Chambéry, c'est assez pratique) ? Peut-être le duo Omni plossl 40 mm+ Hypérion 8mm (je ne sais pas si compatibles) ?

https://www.natureetdecouvertes.com/optique-astronomie/telescopes/oculaires

 

 

J'ai tout bon ? :D:D:D

 

Antho

Edited by Corneto

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonsoir, 

Il y a 6 heures, Corneto a dit :

Pour savoir où aller avant de pointer

Tu peux telecharger stellarium sur ton pc, c'est gratuit et bien fait, il y a plein de paramètres qui permettent de voir le champ de vision à l'oculaire,... (ne te fie pas à l'image des objets dans stellarium, ce sont des photos).

Il y a aussi des applications comme skysafari ou stellarium qui sont très bien également. 

Pour savoir comment aller sur les objets, tu peux consulter ce pdf: 

https://www.astroclubdelagirafe.fr/wp-content/uploads/fiches_observation/GuideAstroDebutant_1.0.pdf

Puis celui-ci :

https://www.astroclubdelagirafe.fr/wp-content/uploads/fiches_observation/MiniAtlasDuCielNormand_v2.pdf

Ils sont vraiment très bien faits. 

 

Il y a 6 heures, Corneto a dit :

Pour pointer

- Il vaut mieux utiliser un pointeur laser ou un pointeur Telrad que classique (j'ajouterai bas de gamme de Mizar car je le trouve vraiment pas terrible, on ne voit pas la croix la nuit).

Pour le chercheur, petit conseil, gardes les 2 yeux ouverts. Si il est correctement réglé et que l'etoile que tu vises se superpose dans tes 2 yeux, elle doit se trouver dans l'oculaire.

 

Pour les oculaires,  tu peux déjà utiliser ceux que tu as, les longues focales sont correctes  ce seront les focales plus petites qui sront à changer, mais rien ne presse. L'hyperion est trop gros et lourd pour le mizar dont leporte oculaire est en plastique (en plus il est trop cher) et un 40mm n'apportera pas grand chose.

Je te conseille de ne pas trop mettre d'argent pour "améliorer " le mizar, mais de plutôt mettre de côté pour éventuellement passer à un plus gros diamètre par la suite. Ce qui fait réellement gagner en perception, c'est le diamètre et l'expérience,  pas les oculaires (du moins au début).

Bon ciel.

 

 

Edit: nature et découverte n'est pas un magasin astro, tu auras de meilleures tarifs et du meilleur matériel sur des sites comme:

https://www.telescopes-et-accessoires.fr/

https://www.pierro-astro.com/

https://www.medas-instruments.com/

https://www.bresser.de/fr/home/

https://laclefdesetoiles.com/

https://www.promo-optique.com/fr/

- et d'autres que j'oublie, mais tu devrais trouver sur le forum des liens, avis, retours d'expérience sur les differentes boutiques. 

 

Edited by guilaume
Oublie
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 27/07/2022 à 17:27, Corneto a dit :

'ai tout bon ? :D:D:D

 à peu près! xD

 

pour les planètes (et la lune), attend aussi qu'elles passent au méridien, donc au plus haut dans le ciel plein sud; cela limitera les effets de la turbulence et de la diffraction chromatique, d'autant que saturne est encore bien basse cette année (ça va bien mieux pour jupiter).

 

Pour les oculaires, ne pas se précipiter, nous consulter pour affiner ton choix, puis les trouver, en neuf chez les spécialistes ou en occas par ce site...

Si tu es proche de Chambéry, peut-être es tu pas trop éloigné de La Rochette ? Notre club observe très régulièrement au dessus (à La Table), si tu as l'occasion de venir une fois, tu pourras recevoir plein de conseils et essayer à peu près tous les oculaires du marché :P bon j'exagère, mais à 4 ou 5  oculaires par astram x une dizaine de bonhommes, ça fait du choix!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now