JPP 78

Blague kleinienne

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui, j'ai vu cela... Je dois manquer d'humour, je ne goûte pas bien cette plaisanterie, de la part d'un Etienne Klein dont j'ai dévoré plusieurs bouquins qui m'ont ouvert l'appétit  sur toute sa production.

 

:ph34r:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, starjack a dit :

Oui, j'ai vu cela... Je dois manquer d'humour, je ne goûte pas bien cette plaisanterie, de la part d'un Etienne Klein dont j'ai dévoré plusieurs bouquins qui m'ont ouvert l'appétit  sur toute sa production.

 

C'est vrai , d'ailleurs la DLR (Agence spatiale allemande) déclarait à ce sujet :

De sa part, c'est vraiment petit ! ;)

 

En espérant que cela ne t'a complètement pas coupé l'appétit :

 

Exoplanète Jaffa Bulle imagée par l'Extremely Large Telescope.


depositphotos_10272653-stock-photo-moldy

 

 

Surface de la Lune, dans la région de "la vallée des Alpes" par le premier orbiter suisse.


1367335-image-d-arri%C3%A8re-plan-d-un-g

 

 

 

 



 

  • Like 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, starjack a dit :

de la part d'un Etienne Klein dont j'ai dévoré plusieurs bouquins qui m'ont ouvert l'appétit  sur toute sa production.

 

de sa part effectivement et quelle que soit la raison pseudo éducative, c'est déplacé surtout après ses quelques récents démêlés juridiques pour différents plagiats avérés...

 

Personnellement j'ai lu (et donc acheté) quasiment toute sa production mais ces histoires et surtout la manière très désinvolte qu'il a eu de tenter de s'en sortir par le déni et la mesquinerie alors que la faute était archi prouvée m'a définitivement coupé l’appétit, il y a fort heureusement bien d'autres auteurs scientifiquement plus scrupuleux pour ne pas encombrer sa bibliothèque d'ouvrages purement mercantiles "écrits" essentiellement pour se faire mousser l'égo au détriment de chercheurs authentiques qu'il s'est permis de piller aussi éhontément... 

 

 Qu'il reste donc avec ses anagrammes si drôles soient-ils, (pour autant qu'ils soient bien de lui... car rien ne m'interdit plus d'en douter), je l'ai relégué parmi quelques autres pseudo-scientifiques de plateau-télé-réalité comme amuseur public sans réel intérêt... à peine au dessus d'un Jean-Claude Bourré ou des Bogdanov...

 

Et que lui se permette de dire: "Quand un scientifique est le seul à dire ce qu'il dit, en général, il se trompe." ça me fait doucement rigoler les genoux... Kopernik, Giordano Bruno, Gallilé et bien d'autres jusqu'à Einstein lui-même sont des contre exemples flagrants de cet apophtegme de café du commerce...

Edited by Daniel Bourgues
  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben moi, elle m'a bien fait marrer cette blagounette.

 

Qu'il y ai des cons  naïfs pour croire ce genre de truc ça me troue le luc !:/

 

Le pire, c'est certains journalistes qui pris ça au premier degrés sans la moindre vérif.

 

Penser qu'il a été obligé de présenter ses excuses ça me flingue, on ne s'excuse pas de la connerie des autres.

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Superfulgur a dit :

Cette histoire de chorizo est une honte.

 

Oui un écart inexcusable. C'est vraiment une insulte à la face des professions scientifique et journalistique.

Les Galilée et Bruno ont été condamnés  pour avoir transgressé le dogme, bien qu'ils fussent dans l'orthodoxie. Mais là c'est pire !

Se croyant spirituel, il a voulu prendre ses alter egos pour une bande de facétieux...

 

Ah non, il faut un peu réfléchir   (citation de Supersulfure)

 

Mal lui en a pris, il aurait dû les considérer pour ce qu'ils sont, des …

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Daniel Bourgues a dit :

Et que lui se permette de dire: "Quand un scientifique est le seul à dire ce qu'il dit, en général, il se trompe." ça me fait doucement rigoler les genoux... Kopernik, Giordano Bruno, Gallilé et bien d'autres jusqu'à Einstein lui-même sont des contre exemples flagrants de cet apophtegme de café du commerce...

 

Pas du tout d'accord avec ça :-) Les contre-exemples d'une époque ou la méthode scientifique n'existait pas vraiment (pas comme aujourd'hui) et où des enjeux religieux se mêlaient de tout ça ne sont pas de bon contre-exemples...

 

Aujourd'hui la méthode scientifique est bien rodée. L'image du scientifique défendant une idée géniale seul contre tous est une image d'Épinal. Ca ne marche pas (ou plus) comme ça. Si un résultat est obtenu de manière rigoureuse, avec cette méthode désormais bien éprouvée, de sorte qu'il soit testable et reproductible par d'autres, alors il n'y a pas de raison qu'il soit rejeté par la communauté scientifique. 

 

Rappeler qu'en science le consensus est ce qui confère le plus haut degré de certitude, et qu'à l'inverse le "seul contre tous" n'en n'offre que l'un des plus bas degré, est très important de nos jours où les médias tombent vite dans le travers de relayer une étude unique et spectaculaire, et où des pseudo-scientifiques font le forcing pour essayer d'imposer leurs vues auprès de communautés de crédules en exploitant jusqu'à l'écœurement le "seul contre tous"...

 

Après on peut ne pas apprécier la méthode avec laquelle Klein a effectué ce petit rappel, ça en revanche j'en conviens tout à fait :-)

 

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous noterez que je me suis contenté de vous transmettre cette information sans autre commentaire mais je ne suis pas déçu...

  • Like 2
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux faces (prononcer à l'anglaise)  de l'astéroïde "E. Klein" se réfléchissant artistiquement dans le miroir du HST.

Les vues spectaculaires de sa "valle del amor" nous montrent cette faille à explorer d'urgence. Sera t-il même même possible d'atteindre son noyau ?...  

 

image.png.2061e49318dbffafaa9121b902f7c42d.png

 

 

 

 

 

 

 

  • Love 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, LucaR a dit :

Les contre-exemples d'une époque ou la méthode scientifique n'existait pas vraiment (pas comme aujourd'hui) et où des enjeux religieux se mêlaient de tout ça ne sont pas de bon contre-exemples...

 

Désolé, mais si je suis absolument d'accord avec toi sur le fait que les critères de la science ont effectivement évolué pour tenter éradiquer toute la pourriture qui tente encore de nous faire prendre des vessies pour des lanternes, les contre exemples historiques ne sont ni inutiles ni invalides. Que je sache Einstein n'a pas eu réellement à faire à une inquisition religieuse et pourtant on ne peut pas dire qu'il ait été très bien accueilli par la communauté scientifique, et même si quelques uns le suivaient (ou le précédaient selon certains...), il a fallu sacrément enfoncer le clou pour faire sentir la piqûre... 

 

Et il ne serait pas inutile de relire (ou de lire) Giordano Bruno lorsqu'il tourne en dérision les doctes gardiens du temple de la science officielle (voyage à Londres)... alors oui il y a des charlatans, il y en a toujours eu et il y en a encore hélas... faut-il rappeler entre autres le cas Claude Allègre et le climatoscepticisme? Si la méthode scientifique est aujourd'hui fort heureusement mieux cernée et mieux définie, elle reste quand même soumise qu'on le veuille ou non à deux handicaps majeurs... à commencer par le paradigme économique qui permet à quelques hurluberlus magnats de la finance de dicter sinon ses résultats difficilement contestables, mais au moins ses directions et ses ressources, et les médias directement corrélés à ces mêmes magnats qui ne s'embarrassent pas d'éthique c'est le moins qu'on puise dire... même si certaines revues sont très sérieuses, la plupart des communications orientées grand public ne sont qu'un ramassis de conneries... et pire encore pour ce qui concerne les enfants et l'éducation... et alors sur l'Internet n'en parlons pas...

 

J'ajouterai que le domaine scientifique est vaste et qu'il ne se résume pas à quelques équations majeures, il est parfaitement évident que des pouvoirs financiers parviennent sans difficulté à infléchir des résultat qui ne leur conviennent pas voire à circonvenir des recherches pour faire perdurer leurs petits trafics à très grande échelle, et ces gens là ont bien plus de pouvoir que n'en avait l'inquisition.

Alors gardons-nous bien de croire qu'on vit chez les Bisounours et que le monde est enfin épuré de ces gangrènes.

 

Sinon oui je suis d'accord avec toi pour dire que dans les grandes lignes la méthode d'aujourd'hui permet de mieux cerner et distinguer le vrai du faux, mais attention aux filtres économiques qui s'interposent...

 

Et pour en revenir au cas Klein, c'est particulièrement pour réagir à son apophtegme réducteur et simpliste que j'y suis allé de ce petit couplet caustique, car pour quelqu'un qui s’embarrasse aussi peu d'éthique, il est très mal venu de prétendre donner des leçons de ce genre...:P

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Superfulgur a dit :

Klein doit démissionner

 

Tout-à-fait d'accord ! Il essaie de se faire pardonner par des excuses, mais c'est trop tard. >:(

Il mérite même le goudron et les plumes ! >:(

 

Nan, il a surtout oublié le précepte de Desproges : "on peut rire de tout mais pas forcément avec tout le monde".

 

Bon, cette histoire ne mérite pas qu'on en fasse tout un fromage !

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alain MOREAU a dit :

** notez la longueur de la phrase : je suis capable de la prononcer d’une traite sans reprendre haleine, c’est mon entraînement d’apnéiste ! 

 

 jolie tirade, personnellement j'apprécie de côté "proustien" de la phrase "apnéenne", à la différence qu'en fait de recherche du temps perdu on est plutôt en recherche du deuxième souffle, mais l'envolée lyrique n'a que faire des considérations bassement prosaïques ou des contraintes métaboliques que nous impose notre système respiratoire limité, fi des interjections maigrichonnes de la littérature de gare, vive l'ouverture vers les espaces de l'imaginaire débridé qui a tant à dire qu'il ose prendre le risque de s'étouffer en le clamant.

Edited by Daniel Bourgues
correction de coquille
  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, starjack a dit :

Bon, cette histoire ne mérite pas qu'on en fasse tout un fromage !

 

Perso je regrette surtout de ne pas avoir eu l'idée de la tranche de chorizo avant lui !!...

 

Du coup ça m'a un peu énervé o.O (*)..E. Klein démission !!!!!!!!!!....

 

 

 

(*) J'ai la vague impression que je je ne suis pas le seul

  • Like 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Daniel Bourgues a dit :

Que je sache Einstein n'a pas eu réellement à faire à une inquisition religieuse et pourtant on ne peut pas dire qu'il ait été très bien accueilli par la communauté scientifique, et même si quelques uns le suivaient (ou le précédaient selon certains...), il a fallu sacrément enfoncer le clou pour faire sentir la piqûre... 

 

... ce qui est totalement normal et fait partie de la méthode scientifique ! Il y aurait fallu au contraire s'inquiéter si tout le monde avait dit : "Ouah génial Albert ton idée, on s'en tamponne de la rigueur et des preuves, trop cool ton idée, on l'accepte sans réfléchir, parce qu'on est open nous !".

Eh non ! La science ne marche pas ainsi. La recherche, la construction de la science, c'est pas pour les fragiles et les pieds tendres.

Faire de la science, c'est accepter la critique, et se remettre au travail, encore et encore jusqu'à apporter suffisamment d'arguments pour effectivement démontrer que l'on a raison. Et parfois, c'est en se remettant au travail que l'on réalise que l'on s'était en fait trompé !

Je connais des étudiants qui ont abandonné la recherche, car ils ne supportaient pas la pression psychologique de la remise en cause permanente, comme je connais des "scientifiques" qui sont partis en vrille, convaincus d'avoir raison seuls contre tous. 

 

il y a 53 minutes, Daniel Bourgues a dit :

Et il ne serait pas inutile de relire (ou de lire) Giordano Bruno lorsqu'il tourne en dérision les doctes gardiens du temple de la science officielle

 

La science officielle ? à l'époque de Giordano Bruno ? Tout comme avec Galilée, ce n'est pas une question de défense d'un dogme scientifique, ni même religieux en fait, mais une question de remise en cause de la parole de représentants religieux qui avaient une autorité politique. Ca n'a rien à voir avec une question scientifique.

Par ailleurs, les affirmations de Bruno relèvent de l'inférence philosophique et n'ont rien de scientifique.

 

il y a 53 minutes, Daniel Bourgues a dit :

J'ajouterai que le domaine scientifique est vaste et qu'il ne se résume pas à quelques équations majeures, il est parfaitement évident que des pouvoirs financiers parviennent sans difficulté à infléchir des résultat qui ne leur conviennent pas voire à circonvenir des recherches pour faire perdurer leurs petits trafics à très grande échelle, et ces gens là ont bien plus de pouvoir que n'en avait l'inquisition.

 

Ah ? On peut savoir de quoi il s'agit ?

Non, la fraude scientifique orientée par des intérêts financiers est un phénomène totalement à la marge.

La science reste globalement très intègre, pour la bonne et simple raison que justement, la taille de la communauté scientifique qui permet son autocritique permanente l'empêche de prendre pour argent comptant ce que quiconque raconte. Les erreurs sont relativement vite repérées et autocorrigées.

 

C'est surtout que quand les scientifiques publient leurs résultats, les gens dont les intérêts sont contraires à ces résultats s'en contrefichent totalement.

Edited by George Black
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Daniel Bourgues a dit :

Que je sache Einstein n'a pas eu réellement à faire à une inquisition religieuse et pourtant on ne peut pas dire qu'il ait été très bien accueilli par la communauté scientifique

 

C'est vrai, Einstein est l'exemple du génie méconnu, méprisé, raillé par ses pairs. Il est accueilli en génie absolu après la Relativité générale, il obtient le Prix Nobel de Physique en 1921, et ensuite, plus personne n'entend parler de lui.

Terrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrible, absolument terrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrible.

 

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, je trouve la blague de Klein gentille, elle donne le sourire, elle est presque poétique. Et je la trouve innocente tellement elle était évidente. En revanche, certaines réactions m'inquiètent !

 

En ce qui me concerne, je suis très coutumier de ce genre d'humour. Comme le disait un de mes mentors : "Ce n'est pas parce que l'on fait des choses sérieuses qu'il faut faire la gueule". L'humour est le dernier rempart de la démocratie, il aiguise l'esprit critique et rend la vie supportable.

 

Citation

Guillaume de Baskerville : Mais qu'y a-t-il de si inquiétant dans le rire ?
Jorge : Le rire tue la peur, et sans la peur il n'est pas de foi. Car sans la peur du diable, il n'y a plus besoin de Dieu.

 

  • Like 1
  • Thanks 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

@PascalD Sur l'ensemble des publications scientifiques, c'est très à la marge. D'autant qu'au final, ces travaux sont eux-mêmes marginaux face au consensus scientifique. Ca donne juste du grain à moudre aux complotistes.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et dans les phénomènes prétendus "à la marge" on pourrait en rajouter jusqu'à la nausée... tel que les agissements de l’industrie minière hors de tout contrôle...

avec le béni-oui-ouisme les apprentis sorciers ont encore de beaux jours devant eux.

https://www.decitre.fr/livres/remedes-mortels-et-crime-organise-9782763745060.html

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Daniel Bourgues a dit :

Et dans les phénomènes prétendus "à la marge" on pourrait en rajouter jusqu'à la nausée... tel que les agissements de l’industrie minière hors de tout contrôle...

avec le béni-oui-ouisme les apprentis sorciers ont encore de beaux jours devant eux

 

Je suis désolé : mais en plus des commentaires précédents sur la science, tout ceci démontre un sérieux amalgame entre recherche, publication scientifique professionnelle internationale avec comité de lecture, rapports internes de recherche industrielle, presse de vulgarisation, ingénierie, industries, et j'en passe, et donc un sacré manque de compréhension de ce qu'est la science, qui en sont les acteurs, et comment elle fonctionne.

 

L'auteur qui est mentionné dans le livre critique non pas les médicaments en eux-mêmes, ou la recherche, mais bien le fait que l'industrie pharmaceutique pousse à la consommation. Ce qui n'est pas la même chose.

Beaucoup de critiques sur le bien fondé de certains médicaments viennent d'études universitaires. Il ne faut pas confondre ces études avec les rapports d'études internes, non reviewés, et issus des industries pharmaceutiques elles-mêmes.

Enfin, ces rapports, comme les études scientifiques universitaires, peuvent être tout à fait raccord entre elles, et montrer le bien fondé d'un traitement.

 

Le fait que l'administration d'une compagnie pharmaceutique pousse ses représentants de commerce à proposer à des médecins des voyages en échange de pousser à la prescription d'un traitement, même quand ce n'est pas fondé, c'est un autre problème, qui n'a rien à voir avec la pratique scientifique.

 

Un exemple ? L'hypertension. L'hypertension tue, c'est un fait. Je suis moi-même sous anti-hypertenseur. Sans traitement, ma tension monte à 18/11. Sous traitement, je suis à 12/7. J'y ai gagné une vraie qualité de vie (fini les malaises handicapant et les états de fatigues chroniques) et statistiquement en espérance de vie (l'hypertension a fait de nombreuses victimes dans ma famille).

On sait très bien ce que le pays doit à ces traitements en terme d'espérance de vie. 

Maintenant, ce qui devient critiquable, c'est quand l'industrie pharmaceutique utilise de manière fallacieuse des résultats scientifiques pour pousser à la prescription d'antihypertenseurs pour faire passer des gens de 13/8 à 12/7. Or là, justement, il y a de plus en plus d'études scientifiques universitaires qui tirent la sonnette d'alarme sur la dérive.

Le hic, c'est que quand certains médecins (qui ne sont pas des scientifiques) écrivent des brulots comme celui que tu mentionnes, tu as des gens qui ont réellement besoin de ces traitements qui les arrêtent avec des conséquences catastrophiques.

Edited by George Black
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage qu'une histoire de saucisson finisse en eau de boudin! Mais les gens gens n'aiment pas être pris pour des jambons. :ph34r:

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now