MickeFa

Samyang 135 : Distance mise au point / Backfocus

Recommended Posts

Bonjour la communauté,

Je viens vers vous ce soir car j'ai besoin de vos lumières concernant mon Setup Samyang 135 f/2 monture Nikon F + ZWO EFW + ASI 183MM Pro

Normalement le back focus du 135 Nikon F est de 46,5mm et il est respecté avec l'adaptateur ZWO Nikon T2 (20mm) + ZWO EFW (20mm) + ASI 183MM Pro (6,5mm) (auquel il faut que je rajoute une bague d'env. 1/3 de l'épaisseur du filtre dans le chemin optique)

L'omission de ce dernier point explique très probablement mes étoiles qui sont légèrement étirées vers les extérieurs dans les coins

Par contre les deux points que je ne m'explique pas sont :

1. quand j'atteins la mise au point, l'indicateur sur le boitier de l'objectif est autour de 10m et donc très loin du symbole infini ou du L

2. quand je fais un platesolve via l'ASIAIR il me détermine une focale de 129 et non 135

 

Est que le le 2 et concomitant au 1 ?

Est ce que le 1 implique que je devrait significativement (par rapport à 1/3 de l'épaisseur du filtre) augmenter le distance de backfocus afin que la mise au point se fasse sur le symbole infini ou le L ?

 

Merci d'avance de vos retours

Bon ciel à tou(te)s 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je pense qu'il faut accepter pourquoi est conçu cet objectif: https://samyang.fr/optiques-mf/48-135mm-f2-ed-umc.html

C'est le constructeur qui le dit:

"La grande ouverture offre confort de visée et une faible profondeur de champ idéale pour isoler le sujet principal. Les 9 lamelles de son diaphragme permettent un rendu harmonieux des flous d’arrière-plan.".

 

Le sujet principal vu la focale dans cette utilisation type va être entre 5 et 20 mètres et les coins, c'est pour le bokeh :D

 

Il se trouve qu'il est très bon et très apprécié en astro, cela ne veut pas dire qu'il est conçu pour la perfection optique (et des specs métrologique) sur tout le champ et à l'infini. Donc: fermer d'un cran si la coma dans les coins te gène.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Crub pour ton retour

C'est vrai que même s'il est très apprécié, ce n'est pas une optique dédiée

Pour le coma il n'est pas trop gênant non plus, surtout pour son utilisation première, le grand champs (ex. ici)

Mais je me demandais, bien que cela ne soit pas dérangeant proprement dit, s'il était normal que la MaP se fasse vers les 10/20 mètres plutôt que plus près de l'infini et si cela n'avait d'effet sur la focale implicite que l'ASIAIR me donnait (129 vs 135) J'avais cru voir sur d'autres foto que certaines MaP étaient plus proches du symbole L.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la focale, il faudrait avoir les infos du constructeur (brevet, autre...). Car en général, la focale réelle n'est pas celle indiqué sur l'objectif. Elle est arrondi. Par exemple 198mm réel pour 200mm annoncée.

Certaines formules optiques, je pense à un zoom Nikkor 70-200 f/2,8, font que la focale change en fonction de la distance de mise au point. Pour ce zoom, à 200mm, sur l'infini, focale quasiment de 200mm mais à la distance mini de mise au point, la focale est plus proche de 135mm !

Sur une focale fixe, cela doit être plus rare ce genre de comportement sauf pour certains objectifs macro.

 

J'utilise de temps en temps, un objectif Nikkor avec une bague d'adaptation et une caméra. Je ne me souviens plus où se trouve le repère de mise au point par rapport à l'infini. J'avais regardé pour dégrossir la MaP mais après, j'ai rarement regardé où le repère se trouve exactement...:)

Jérôme

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jerome pour ce Rex

Bon je crois que je n'ai trop à cogiter là dessus du moment que je limite le coma, que la MaP arrive à se faire et que la focale implicite est relativement proche de celle annoncée

 

Bon ciel à tou(te)s

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Gamma
       
       
      Bonjour à tous
       
      Le dôme de l'ELT mesurera environ 79 mètres de haut.
      Or la focale sera de 743 m…
      Où est l'erreur ? A moins que le tube soit d'un genre particulier comme un Cassegrain ou un Newton ?
      Merci
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous, 
       
      Voici liris au Rasa 8, 2h de poses (800 x 10s), avec une Altair 294C et un filtre IDAS NBZ UHS. 
      Je ne saurais trop dire pourquoi, je ne suis pas tout à fait satisfait du resultat. Peut etre ce degradé bleuté au fond du ciel qui vient de je ne sais où (pollution lumineuse ou mauvais traitement).
       
      Qu'en pensez vous ?
       

    • By Nathanael
      Bonsoir,
      Je reviens sur ce phénomène étonnant, si quelqu'un a une explication?
      L'empilement à 0.261"/p sur ngc 7217 donne une fwhm de 1.8" sur cette étoile assez brillante :

       
      Après binning 2 par traitement même fwhm :

       
      J'avais déjà fait un post sur le sujet sans que se dégage une  explication.
      L'application pratique de ce phénomène, c'est qu'on peut échantillonner très fin pour gagner en finesse (voir ce post) puis binner x2 pour récupérer la lumière qu'on aurait avec un échantillonnage deux fois supérieur sans perdre de résolution par rapport à l'échantillonnage fin. Le beurre et l'argent du beurre en quelque sorte (il manque @danielo le sourire de la crémière : le champ! ). Du reste, c'est un peu ce que je fais ces dernières années sans vraiment comprendre pourquoi : je peux aussi continuer comme ça...
      C'est également ce qui m'a fait dire à @skuenlin il n'y a pas longtemps que quand on image en bin2, on bénéficie quand même du gain de résolution qu'on aurait en bin 1.
      C'est aussi pour ça @zwo&qhy que j'aimerais bien une 533 avec des pixels de 1µm
      Nathanaël
       
       
    • By CPI-Z
      Bonjour à tous,
      La dé-rotation des satellites de Jupiter dans WinJupos est possible avec la dernière version de WinJupos (pas sur le disque ou encore des ombres sur le disque).
      J'ai trouvé l'info ici :
      https://www.astrotreff.de/forum/index.php?thread/274600-winjupos-12-1-2/
       
      traduction avec google translat

       
      Quelqu’un connaît-il la procédure ou un tuto sur le sujet ?
    • By Pepit0
      Bonjour à tous, 
       
      Petit up suite à deux sujets ouverts sur le forum.... 
      En effet après un an de réflexion, de travaux et d'attente, voici le C11 rénové est paré pour de nouvelles aventures !!
       
      Je possède cet instrument depuis 10 ans , mais il date de 1988 environs. Il m'a été offert par mes parents et vient d'un astram qui me l'avait cédé en énième main pour une bouchée de pain (500€). 
      Il était en piteux état  optique et mécanique : aluminure trés dégradée, pas d'anti-reflet sur la lame, peinture rayée et écaillée, vis endommagées ou manquantes, pas de montage propre sur queue d'aronde Losmandy pour aller sur ma G11, le support du  secondaire tourne et il y a du jeu.. Mais je savais qu'il avait des optiques bien taillées made in USA (après plusieurs star tests). J'ai donc décidé de lui donner une nouvelle jeunesse. 
      Suite à quelques échanges, j'ai décidé de refaire complètement l'instrument : voir 
      http://www.astrosurf.com/topic/154306-colle-baffle-sct-celestron-marquage-primaire/
      http://www.astrosurf.com/topic/153564-avis-sur-aspect-aluminure/
      Et même plus... 
       
      J'ai donc : 
       - démonté tout l'instrument en marquant scrupuleusement les optiques et les vis au feutre indélébile
      - remplacé l'intégralité des vis par des neuves (maxi galère avec les vis américaines...). Comme les longueurs et diamètre des têtes de vis n'existent pas au standard, j'ai du les ajuster une  à une à la scie et à la lime circulaire montée sur perceuse... 
      - décapé moi-même toute la mécanique, et fait repeindre l'extérieur à la résine époxy (chez Peintepox, ils sont top!). L'intérieur du tube a été repeint au Mussou Blak comme de nombreux astram sur le forum, + pose de feutrine noire sur le par-lumière du secondaire. 
      - j'ai démonté le baffle du miroir primaire et le support du secondaire (ce qui impliquait d'enlever la colle...). 
      - les deux miroirs ont été décapés et ré-alluminés chez MCM, 96% + traitement hydrophobe
      - la lame de Schmidt a été traitée anti reflet visible 400-700nm 0.5% face + traitement hydrophobe sur la face extérieure, toujours chez MCM
      - découpe de nouveaux joints et calles en liège
      - j'ai tout remonté moi même jeudi et vendredi, avec de la colle spéciale pour les optiques.. Galère !!  J'ai contrôlé du mieux que j'ai pu l'assiette du primaire sur son support ainsi que le parallélisme de la lame et du primaire avec des manips maison. J'ai freiné les vis à la Loctite 243 (sauf celles de la lame de schmidt et de collimation !).
      Montage propre de la nouvelle queue d'aronde avec écrous anti-desserrement  à l'intérieur du tube (le primaire ne les touche pas). Les parties à graisser ont bénéficié d'une graisse téflon, ce qui a permis de supprimer une partie du shifting. La MAP reste un peut raide cependant et il y a un peu de jeu dans le roulement... 
      - désormais le support du secondaire ne bouge plus et ne tourne plus, suite à des ajustements avec de l'adhésif et  de la colle faible tenue. 
       
      Premier essai  vendredi soir par la fenêtre en visant l'immeuble d'en face, ça donne une image !! Bon ça ne m'a pas l'air terrible mais il fait nuit alors difficile d'apprécier... Nouvel essai samedi matin : c'est la cata !!! L'image est toute floue et en bougeant l'œil on s'aperçoit que l'image n'est pas fixe dans le champ de vue, "comme s'il " y avait 
      plusieurs foyers selon la position de l'œil. Aie aie aie !! 
      Bon là je me dis que c'est peut être la collimation vue que je ne l'ai pas faite  (même si ça semble vraiment catastrophique)... Il va falloir que j'attende une soirée dégagée pour viser une étoile... Pas de soirée claire avant plusieurs jours. Alors là pas question d'attendre une semaine d'angoisse !
      J'ai donc bricolé une étoile artificielle avec une boite de lentilles du Puy en carton,  dont un coin percé d'un trou d'aiguille et peint en noir, et une lampe de poche à l'intérieur le tout posé sur un trépied photo sur le pallier de mon immeuble pour avoir le recul nécessaire (bonjour le tête des voisins ^^'), et le scope à l'autre bout de l'appartement... J'ai dégrossi la collimation comme ça, à 70x, juste pour voir si ça améliorait les choses. 
       
      Nouvel essai  : ouiiii ça a marché !!: l'image est bien nette jusqu' à 280x sur un objet terrestre !! J'ai donc réussi à tout remonter correctement le scope! J'affinerai la collimation sur le ciel. Je ferai un vrai star test à la webcam pour voir car c'est là qu'on verra si le montage est vraiment correct, et pouvoir éventuellement ajuster le serrage des optiques. 
       
      Voilà pour conclure, l'achat de l'instrument + les travaux ça fait quasiment le prix un instrument neuf. Mais j'y tiens à ce scope, et comme ça je suis sûr d'avoir un truc bien fichu (en fin qui me satisfait), et pourquoi acheter du neuf au lieu de remettre en état de l'ancien ? Il y en a qui le font bien pour les maisons ou les voitures... 
       
      Ci-dessous qq photos. 
       
      Bons cieux à vous tous   
      Pierre



  • Upcoming Events