ndesprez

barlow telecentrique

Recommended Posts

Bonjour,

Une chose m'échappe. Concernant les telecentriques (genre TZ4) puisque l'image disponible en aval est afocale, je ne comprends pas la nécessité d'un backfocus de 220-230 mm (pour la TZ4). Je serai très heureux que vous me l'expliquiez.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'en sais fichtre rien,  mais je me demande si cette notion de backfocus n'est pas donnée pour que la barlow donne "exactement" le facteur de grandissement annoncé. Avec un back focus plus court, le facteur de grandissement serait moindre, dans l'autre sens ce serait plus. Elle ne serait en fait pas vraiment "télécentrique" comme certaines Powermate.

https://agenaastro.com/articles/guides/agena-guide-to-barlow-lenses

image.png.400e903a2ddb602bc733f34b0e925b9e.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien pour cela que j'ai cité la TZ4 que je considère comme une VRAIE télécentrique. Il est clair que les Powermate ne le sont pas vraiment ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Norma,

 

La backfocus en sortie d'un montage télécentrique  est égal à la distance focale de la lentille convergente en sortie du télécentrique.

 

Pour rappel, un télécentrique de type TZ4 est constitué d'une doublet divergent (ici repéré par la lettre B) suivi d'une lentille convergente (répérée par la lettre C).

 

Le backfocus est égal à la distance entre C et Fc (Fc étant le foyer résultat, soit Fc.

image.png.29beec173cc09073568f7b38cb5cdfb0.png

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l’explication mais quelque chose m’échappe : sur ce diagramme il me semble comprendre que l’image sera floue si on ne respecte pas le bon backfocus? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, christian viladrich a dit :

Si on ne respecte pas le backfocus, le système n'est plus télécentrique

-> Tu n'as pas l'effet pastille centrale avec ton filtre étalon, faisant perdre le contraste sur les bords de l'image.

 

J'ecris ça pour ceux qui ne font pas de solaire vu que vous être dans la section générale Astronomie Pratique, il faut expliquer un peu plus l'intérêt.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les astos!

Je vois qu'il y a du beau monde ici!

Petite question du coup :

Les Daystar Quark ayant une télécentrique en entrée, il y a donc un backfocus à respecter en sortie... On sait de combien il est?

Merci!

 

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/08/2022 à 19:23, christian viladrich a dit :

La backfocus en sortie d'un montage télécentrique  est égal à la distance focale de la lentille convergente en sortie du télécentrique.

 

Pour rappel, un télécentrique de type TZ4 est constitué d'une doublet divergent (ici repéré par la lettre B) suivi d'une lentille convergente (répérée par la lettre C).

 

Le backfocus est égal à la distance entre C et Fc (Fc étant le foyer résultat, soit Fc.

image.png.29beec173cc09073568f7b38cb5cdfb0.png

 

Bonjour à tous,

Christian, le filtre Ha ou Cak tu le mets bien entre la lentille C et le foyer n'est ce pas ?

L'intérêt c'est que quelque soit le point du champ il n'y ai pas de différence d'incidence des rayons qui arrivent sur le filtre ?

Mais du coup si on a une pastille centrale sur le filtre, on a une zone aveugle ?

J'ai bon ou j'ai loupé quelque chose ?

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Pierre,

Oui, c'est bien cela :

- le filtre est placé entre la lentille C et le foyer résultant Fc,

- alors tous les points du filtre reçoivent un faisceau lumineux convergent dont l'axe de symétrie est perpendiculaire au filtre. Autrement dit, et comme tu le dis, il n'y a pas de différence d'incidence des rayons qui arrivent sur le filtre, quel que soit le point du filtre. La longueur d'onde et la bande passante sont donc constantes sur toute la surface du filtre (comme l'a expliqué Myriam),

- si on a une pastille centrale, alors il faut décaler l'axe du filtre pour éviter l'obstruction par la pastille.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, CDLC a dit :

Les Daystar Quark ayant une télécentrique en entrée, il y a donc un backfocus à respecter en sortie... On sait de combien il est?

Salut Christophe,

Les Quark sont conçus pour recevoir un oculaire ou une caméra sur leur porte-oculaire, ce qui fixe de fait le backfocus.

D'autre part, il y a quand même une tolérance sur le backfocus. On ne passe pas brutalement de "télécentrique" à "pas du tout télécentrique)" :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un doute :

Au-delà de Fc peut-on parler d'un système afocal ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, ndesprez a dit :

Encore un doute :

Au-delà de Fc peut-on parler d'un système afocal ? 

 

Bonjour,

Le système complet  n'est pas afocal il est télécentrique.

La barlow seule est une lentille divergente donc pas non plus télécentrique.

 

L'ensemble B + C est un afocal mais ce n'est qu'en l'utilisant comme sur le schéma que tu as un montage télécentrique.

 

Il reste télécentrique même si tu déplaces le capteur  ou le plan objet. On utilise cette propriété en vision industrielle pour qu'un objet même flou ne change pas de dimension....

 

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Télécentrique : "Cela signifie que les rayons principaux (Les rayons obliques qui passent par le centre du diaphragme d'ouverture) sont parallèles à l'axe optique devant ou derrière l'objectif, respectivement ..." Ce n'est pas afocal ça ?

En fait je pose cette question parce que si le "bacfocus" est de 220 mm, que se passe-t-il à 240 mm par exemple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/08/2022 à 15:18, pierre_charpentier a dit :
Le 12/08/2022 à 19:23, christian viladrich a dit :

image.png.29beec173cc09073568f7b38cb5cdfb0.png

 

Il y a 2 heures, ndesprez a dit :

Télécentrique : "Cela signifie que les rayons principaux (Les rayons obliques qui passent par le centre du diaphragme d'ouverture) sont parallèles à l'axe optique devant ou derrière l'objectif, respectivement ..." Ce n'est pas afocal ça ?

En fait je pose cette question parce que si le "bacfocus" est de 220 mm, que se passe-t-il à 240 mm par exemple ?

 

Y'a juste un petit détail qui doit expliquer la confusion : on parle du rayon principal qui est parallèle à l'axe optique.

Les autres rayons issus du même point objet et se dirigeant vers le point image eux ne sont pas parallèles à l'axe optique.

 

Un afocal c'est par exemple une lunette astro  utilisée avec un oculaire : ton objet est à l'infini et ton image aussi.  Ton oeil regarde une image à l'infini

Dans ce cas les rayons lumineux issus et allant vers un même point objet/image sont parrallèles entre eux mais pas à l'axe optique (sauf pour un point objet sur l'axe bien sur)

 

Si on prend le système du schéma, on a un afocal avant la lentille C (avec un oculaire fait avec une lentille divergente c'est même une lunette de Galilée...).

 

La lentille C est utilisée en infini / foyer et forme une image dans le plan Fc (le foyer de C).  Et comme le foyer objet de la lentille C est placé au foyer image de la lentille B on a des faisceaux convergents après la lentille C. Convergents mais parallèles entre eux pour chaque point du champ.

 

Si tu mets ton capteur plus loin que Fc, tu auras une image floue.

Par contre si tu changes un paramètre dans le montage télécentrique comme par exemple changer la distance entre les lentilles B et C, le plan de focalisation va se déplacer  et s'éloigner de Fc (par exemple va passer de 220 à 240) 

Mais comme les foyers des lentilles B et C ne seront plus confondus, les rayons principaux des différents faisceaux sortant de C  ne seront plus parallèles à l'axe optique.

Tu auras une image nette dans un plan de focalisation  qui sera éloigné de 20 mm de Fc (par exemple) et ton montage ne sera plus télécentrique au sens de la définition.

 

Regarde le lien de Christian avec ses schémas optiques très clairs, tu seras dans le cas stage 3 ou stage 4 suivant le sens de la variation de distance que tu auras considéré entre lentille B et C

 

Le 20/08/2022 à 15:12, christian viladrich a dit :

 

Mais comme dit Christian, ce n'est pas binaire entre montage télécentrique et montage pas du tout télécentrique et ça va évoluer en douceur.

 

Une autre façon de faire varier le télécentrisme du montage c'est de garder la distance lentille B lentille C constante mais de faire varier la position de focalisation de l'objectif O.

 

Avec une barlow télécentrique (donc un assemblage de la lentille B et C) c'est ce qu'il se passe si j'ai bien tout compris.

 

J'espère que mes tentatives d'explication sont plus claires ..

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, cela sera suffisant pour mon application. Reste à agiter mes petits doigts en écoutant la douce musique de mes machines-outils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By aubriot
      bonjour,
       
      le VMC260L est un superbe télescope mais son chercheur c'est une horreur : pas de possibilité d'installer un renvoi coudé avec un oculaire réticulé éclairé ou une caméra
      j'ai envisagé dans un premier temps de prendre une FS60CB mais vu les contraintes techniques et ces dimensions ( anneaux et queue d'aronde à changer ) j'ai laissé tomber
      je désire donc utiliser un modèle plus simple et plus léger les ASKAR FMA comme lunette guide mais je trouve peu de retour sur ce type de matériel
      votre expérience sur ce matériel m'intéresse et surtout sur ces points :
       
      - type d'aberration optiques constaté
      - finition  du produit
      - qualité du PO
      - stabilité du système avec un RC ou caméra
      - sensibilité de la MAP
       
      merci d'avance et bon ciel
       
    • By Ajax795
      Bonjour à tous,
       
      après plusieurs années d'absence, je me remet à l'astrophoto avec une sacré envie, ça m'avait vraiment manqué 😀!
      J'étais habitué à faire de la photo au newton et a l'APN mais je change d'orientation à cause de l'encombrement et j'aurai besoin de vos avis.
      Je pensais partir sur :
      - la nouvelle monture AM5 de ZWO qui allie compacité et capacité de charge et pouvant porter jusqu'à 13 kg sans contrepoids.
      - une skywatcher esprit 80ED à f5
      - une asi 294 mm pro avec à une roue à filtres EFW 7x36 + filtres ZWO LRGBSHO
      - l'asiair pour piloter le tout
      J'ai une petite lunette de 60mm que je rajouterai plus tard pour faire l'autoguidage.
      Il me semble que c'est une configuration assez courante mais je voulais avoir votre avis pour être sur de ne pas faire de bêtises.
      J'ai notamment quelques doutes sur la taille des filtres. Du 31.75 mm est-il suffisant ou vaut-il mieux prendre du 36 mm ? 
      Et si on prend du 36 mm, toute la chaine optique doit donc être en 50.8 mm j'imagine ?
       
      Merci d'avance pour vos éclaircissements 😊.
    • By morbli
      Bonjour,
      Plus une étoile est lumineuse plus les aigrettes sont visibles, oui mais à partir de quand ?
      Est-ce qu'avec une étoile faible les aigrettes sont là mais qu'on ne les distingue pas ?
      Bref, quels sont les critères d'apparition des aigrettes sur un instrument ?
       
      Merci pour vos réponses.
    • By Gamma
       
       
      Bonjour à tous
       
      Le dôme de l'ELT mesurera environ 79 mètres de haut.
      Or la focale sera de 743 m…
      Où est l'erreur ? A moins que le tube soit d'un genre particulier comme un Cassegrain ou un Newton ?
      Merci
    • By Pepit0
      Bonjour à tous, 
       
      Petit up suite à deux sujets ouverts sur le forum.... 
      En effet après un an de réflexion, de travaux et d'attente, voici le C11 rénové est paré pour de nouvelles aventures !!
       
      Je possède cet instrument depuis 10 ans , mais il date de 1988 environs. Il m'a été offert par mes parents et vient d'un astram qui me l'avait cédé en énième main pour une bouchée de pain (500€). 
      Il était en piteux état  optique et mécanique : aluminure trés dégradée, pas d'anti-reflet sur la lame, peinture rayée et écaillée, vis endommagées ou manquantes, pas de montage propre sur queue d'aronde Losmandy pour aller sur ma G11, le support du  secondaire tourne et il y a du jeu.. Mais je savais qu'il avait des optiques bien taillées made in USA (après plusieurs star tests). J'ai donc décidé de lui donner une nouvelle jeunesse. 
      Suite à quelques échanges, j'ai décidé de refaire complètement l'instrument : voir 
      http://www.astrosurf.com/topic/154306-colle-baffle-sct-celestron-marquage-primaire/
      http://www.astrosurf.com/topic/153564-avis-sur-aspect-aluminure/
      Et même plus... 
       
      J'ai donc : 
       - démonté tout l'instrument en marquant scrupuleusement les optiques et les vis au feutre indélébile
      - remplacé l'intégralité des vis par des neuves (maxi galère avec les vis américaines...). Comme les longueurs et diamètre des têtes de vis n'existent pas au standard, j'ai du les ajuster une  à une à la scie et à la lime circulaire montée sur perceuse... 
      - décapé moi-même toute la mécanique, et fait repeindre l'extérieur à la résine époxy (chez Peintepox, ils sont top!). L'intérieur du tube a été repeint au Mussou Blak comme de nombreux astram sur le forum, + pose de feutrine noire sur le par-lumière du secondaire. 
      - j'ai démonté le baffle du miroir primaire et le support du secondaire (ce qui impliquait d'enlever la colle...). 
      - les deux miroirs ont été décapés et ré-alluminés chez MCM, 96% + traitement hydrophobe
      - la lame de Schmidt a été traitée anti reflet visible 400-700nm 0.5% face + traitement hydrophobe sur la face extérieure, toujours chez MCM
      - découpe de nouveaux joints et calles en liège
      - j'ai tout remonté moi même jeudi et vendredi, avec de la colle spéciale pour les optiques.. Galère !!  J'ai contrôlé du mieux que j'ai pu l'assiette du primaire sur son support ainsi que le parallélisme de la lame et du primaire avec des manips maison. J'ai freiné les vis à la Loctite 243 (sauf celles de la lame de schmidt et de collimation !).
      Montage propre de la nouvelle queue d'aronde avec écrous anti-desserrement  à l'intérieur du tube (le primaire ne les touche pas). Les parties à graisser ont bénéficié d'une graisse téflon, ce qui a permis de supprimer une partie du shifting. La MAP reste un peut raide cependant et il y a un peu de jeu dans le roulement... 
      - désormais le support du secondaire ne bouge plus et ne tourne plus, suite à des ajustements avec de l'adhésif et  de la colle faible tenue. 
       
      Premier essai  vendredi soir par la fenêtre en visant l'immeuble d'en face, ça donne une image !! Bon ça ne m'a pas l'air terrible mais il fait nuit alors difficile d'apprécier... Nouvel essai samedi matin : c'est la cata !!! L'image est toute floue et en bougeant l'œil on s'aperçoit que l'image n'est pas fixe dans le champ de vue, "comme s'il " y avait 
      plusieurs foyers selon la position de l'œil. Aie aie aie !! 
      Bon là je me dis que c'est peut être la collimation vue que je ne l'ai pas faite  (même si ça semble vraiment catastrophique)... Il va falloir que j'attende une soirée dégagée pour viser une étoile... Pas de soirée claire avant plusieurs jours. Alors là pas question d'attendre une semaine d'angoisse !
      J'ai donc bricolé une étoile artificielle avec une boite de lentilles du Puy en carton,  dont un coin percé d'un trou d'aiguille et peint en noir, et une lampe de poche à l'intérieur le tout posé sur un trépied photo sur le pallier de mon immeuble pour avoir le recul nécessaire (bonjour le tête des voisins ^^'), et le scope à l'autre bout de l'appartement... J'ai dégrossi la collimation comme ça, à 70x, juste pour voir si ça améliorait les choses. 
       
      Nouvel essai  : ouiiii ça a marché !!: l'image est bien nette jusqu' à 280x sur un objet terrestre !! J'ai donc réussi à tout remonter correctement le scope! J'affinerai la collimation sur le ciel. Je ferai un vrai star test à la webcam pour voir car c'est là qu'on verra si le montage est vraiment correct, et pouvoir éventuellement ajuster le serrage des optiques. 
       
      Voilà pour conclure, l'achat de l'instrument + les travaux ça fait quasiment le prix un instrument neuf. Mais j'y tiens à ce scope, et comme ça je suis sûr d'avoir un truc bien fichu (en fin qui me satisfait), et pourquoi acheter du neuf au lieu de remettre en état de l'ancien ? Il y en a qui le font bien pour les maisons ou les voitures... 
       
      Ci-dessous qq photos. 
       
      Bons cieux à vous tous   
      Pierre



  • Upcoming Events