biver

Un Mars au petit dej'

Recommended Posts

quel coquinou, ce Nicolas ! incroyable.

J'observais la planète dans la même configuration, même jour même heure, quelque part en Provence

et je n'avais à l'oculaire qu'une image des plus molle, avec juste une vague perception floue des "continents" et un vaste nuage polaire, mais aucun détail, pas l'ombre d'un soupçon de pétouillettes à glaner, bien loin de ce qu'on peut généralement observer avec un mars à 15'' de diamètre apparent.

J'ai le sentiment que 2022 sera une année sans planète pour moi ! désolé pour les datas xD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 53 minutes, serge vieillard a dit :

je n'avais à l'oculaire qu'une image des plus molle, avec juste une vague perception floue des "continents" et un vaste nuage polaire, mais aucun détail, pas l'ombre d'un soupçon de pétouillettes à glaner, bien loin de ce qu'on peut généralement observer avec un mars à 15'' de diamètre apparent.

 

Ça alors !!! :|:o:/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le seeing n'était pas optimal et les pétouillettes fugaces... mais quelques tachouilles noires plus nettes au bord du voile polaire nord - c'est là qu'il faut passer du temps à l'oculaire... J'espère qu'on retrouvera des bon seeings d'octobre dans le mois qui vient de l'opposition o.O

Alors coup de mou du côté Marseillais ou provençal? O.o

Nicolas

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, biver a dit :

J'espère qu'on retrouvera des bon seeings d'octobre dans le mois qui vient de l'opposition o.O

 

A bon, la fenêtre d'il y a dix jours du 12 novembre soir en IDF, tu l'as loupé Nicolas ? :o Mince alors ! Sans doute occupé par les RCE.

Si tu l'as loupé, j'ai mal pour toi car je pense que tu aurais pu compter au moins un bon seeing pour novembre. Etant justement un observateur particulièrement très sporadique donc me jugeant très sévèrement "inexpérimenté" en toute modestie, j'aurai aucunement loupé pour rien au monde cette fenêtre providentielle là dans mon agenda, bénéficiant d'une heureuse convergence entre nuit bonne et un samedi, soit l'accès sécurisé au terrain du club pour y planter tranquilou mon Dob T203/1200. Chercheur embué en 15 min, le tube dégoulinant au bout d'une heure. Content ce soir là que ce soit mon Newton et non le C8 si j'avais espéré objectif plus audacieux que le visuel car la frustration aurait été garantie de ne pas pouvoir dépasser le stade de la mise en température. N'étant toutefois pas à ma première soirée d'observation depuis 30 ans, je me suis rappelé que çà sentait quand même rudement bon toute cette rosée ravageuse. Et effectivement, les 300x passaient tranquille, les 400x auraient pu passer sans problème sur Mars pour 200 d'ouverture. Sur le terminateur de la Lune, les 480x auraient pu y passer. Les pétouillettes de Mars fugaces mais clairement identifiables. C'était beau, contrasté, magnifique. Une occasion de saluer par la même occasion Pierre et Serge quand ils parlent des "grossissements qui font peur" car effectivement les soirées impossibles à oublier où on peut bien grossir en toute relativité avec le diamètre et la qualité optique de l'instrument à pas loin de 2xD ou au-delà, ceci ne donne plus envie de quitter le terrain de jeu...Sauf peut-être la déception qui n'en était pas une de baigner finalement copieusement dans l'eau (chaise, tube, valise, bonnet, anorak, pantalon compris), de ne pas pouvoir se lancer dans LE dessin souhaité par ce terrible paradoxe d'un terrifiant manque de sec pour la feuille et d'être tout de même contraint de remballer ! :S

 

il y a une heure, biver a dit :

quelques tachouilles noires plus nettes au bord du voile polaire nord

 

Vues ! ;) Et je dirais même, pour mes yeux, qu'elles avaient une couleur bleu-violet foncé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, biver a dit :

Alors coup de mou du côté Marseillais ou provençal?

Yhaaa ! pas de planètes ici car bien merdouilleuses, mais un peu de ciel profond qui sent le thym et la farigoulette, post à venir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, serge vieillard a dit :

Yhaaa ! pas de planètes ici car bien merdouilleuses

 

A se demander si c'est l'habitude d'observer qui rend plus exigeant ou si c'est réellement le drame météorologique en ce moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas,

Superbe dessin de Mars, que nous avons aussi observé 150 km plus à l'est de chez toi vendredi dans la nuit au 460mm avec les copains de l'asso. On a quand même chaussé le filtre rouge sur la bino à 400 X pour contrer la turbu. Et la froide humidité était bien au rendez-vous...

 

Merci

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, lolodobs a dit :

On a quand même chaussé le filtre rouge sur la bino à 400 X pour contrer la turbu.

 

Le grossissement tout juste résolvant sur un 460mm, c'est vrai que çà doit en mettre plein les yeux, surtout en bino. Le filtre rouge doit en plus effectivement très bien passer sur une optique lumineuse pareille. A 203mm d'ouverture pour ma part, j'y préfère l'orange pour une simple logique question de transmission pour éviter l'effet "trop rouge".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, biver a dit :

Voilà un dessin de Mars moyen (j'ai pas vraiment profité du gros gabarit utilisé...):

 

Comme toujours, même quand le seeing est moyen, tu t'en sors avec brio.

Excellent comme d'habitude...

 

Il y a 12 heures, biver a dit :

Mais j'ai aussi fait quelques images avant... pour un T407 c'est pas génial, mais c'est proche du visuel:

 

Toujours au Sony Alpha7s avec ses aptitudes vidéo très intéressantes, je présume...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, A-FIOCRET a dit :

Toujours au Sony Alpha7s avec ses aptitudes vidéo très intéressantes, je présume...?

Non, cette fois-ci je teste une nouvelle acquisition (ASI178MC). L'A7s en vidéo manque de résolution (17µm/pixel) et la compression donne des artefacts. Avec l'A7s j'ai plutôt fait des rafales de 300-400 images à F/D34, qui donnait ça le 19 novembre dernier (avec aussi quelques artefacts de compression (c)Sony)mars-191122-0h55m0-t407f34mf8as10pc.jpg.a01aca749b6dc12462b8d93e18731c1f.jpg:

 

Nicolas

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca doit quand même pas être facile de maintenir la planète dans le champs étroit de la caméra avec un Dobson ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca fait des films de 25s maxi à F/4 8.6 et 12s à F/D 17.2...: il faut le doigté du suivi manuel exigé aussi quand on fait du visuel de x700 à x1400.... ;)!

Mais pour la mise au point aux petits oignons, c'est peut-être pas dans l'univers des possibles :(

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, CASTOR78 a dit :

Ca doit quand même pas être facile de maintenir la planète dans le champs étroit de la caméra avec un Dobson ?

 

Nicolas vient de répondre mais disons que çà dépend du Dobson @CASTOR78. S'il est motorisé sur les deux axes comme certains Dobsons du commerce ou alors posé sur une table équatoriale bien stable, la planète est correctement maintenue dans le champ et tu peux filmer relativement longtemps en une vidéo unique comme si tu utilisais un équatorial. En planétaire, la rotation de champ est dérisoire et si elle existe, elle se corrige très bien. S'il n'est pas motorisé, ceci reste possible mais c'est très sport. C'est un peu le même principe que en observation visuelle avec un oculaire à grand champ apparent (80° voire 100°), tout dépend de la taille du capteur en mm du détecteur et de l'échantillonnage possible, à savoir observer/filmer en laissant la planète dériver d'elle-même sur le capteur. J'avais vu une démonstration il y a quelques années sur un dobson non motorisé. En faisant préférentiellement plusieurs passages et en additionnant ensuite les meilleures images de ces passages dans un délai contenu, on parvient à en sortir quelque-chose. Mais c'est vrai que tout ceci exige un sacré doigté avec une mise au point difficile.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super dessin quand même et belle correspondance avec l'image, le dessin étant plus détaillé.

J'ai la même zone au T300 récemment mais du coup je sais pas si je vais le montrer ...O.o J'en ai beaucoup moins, et tout semble lissé par rapport à ton dessin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un est sorti sur Mars hier soir ? quand les rafales de vent se sont calmées, curieusement à la FC-100 le disque était très net, mais fort peu de détails dessus hormis une sorte de barre marquée au S ...pourtant en 2020 la lulu en montrait bien plus ...et ce n'était pas un souci de turbulence car à la même heure Jupiter était très fine, contrastée et détaillée dans les bandes ...Ca rejoint un peu le dessin au 300 mou du genou dont je parle ci-dessus, et idem en 2020 le même 300 sortait des détails d'autre envergure ...Pourtant pas spécialement de tempête de sable ou autre au vu de ce que sort Nicolas :D

En fait cela faisait comme une turbu qui aurait affecté les détails sur le disque, mais pas les bords très nets et tranchés

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, etoilesdesecrins a dit :

En fait cela faisait comme une turbu qui aurait affecté les détails sur le disque, mais pas les bords très nets et tranchés

une turbu hyper-rapide alors ?....J'ai eu le même problème au 200 mm : bords nets mais intérieur comme écrasé....descendre, descendre pour avoir juste un soupçon de détail un peu contrasté....j'vas m'acheté un Mewlon plutôt ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

le couillon, je viens de me rendre compte que c''était sûrement Mare Sirenum la grande tâche allongée contrastée au S, donc assez normal à la 100 de ne pas voir grand-chose au-dessus car le globe est assez peu fourni en formation à ce niveau :D

Ceci dit PEV77 les divers types de turbu peuvent engendrer un tel rendu, mais là Mare Sirenum était encore bien contrastée et définie à 211 X, et d'autres infimes tâches commençaient à apparaître.

En descendant en Gr tout cela devenait petit-petit !

Par contre aucune nuance saumon perçue à ce D, c'est bien du jaune -orangé pur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/12/2022 à 16:06, etoilesdesecrins a dit :

c''était sûrement Mare Sirenum la grande tâche allongée contrastée au S, donc assez normal à la 100 de ne pas voir grand-chose au-dessus car le globe est assez peu fourni en formation à ce niveau :D

Ok au 200 mm pas vu grand-chose mais à la 100 mm... oui j'aurai dû sortir ma 100 mm ! :o>:(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PEV77 a dit :

Ok au 200 mm pas vu grand-chose mais à la 100 mm..

 

C’est fou tous ces 200mm qui voient flous...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, A-FIOCRET a dit :

C’est fou tous ces 200mm qui voient flous...

pas tort ! à la 100 mm on aperçoit toujours qq chose même petit...pourtant là le miroir est pas en cause (plutôt bon sans valoir celui d' un mewlon) alors ? l'année a été bien perturbée contrairement à l'année dernière (où Jupiter s'est parfaitement dévoilé à X 360 ) et même celle d'avant...un périple cévenol en octobre n'a pas démenti ce fait : l'image semblait écrasée malgré des bords nets, c'était décevant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était pas non plus énorme comme vision, la "moustache" de la présumée mare sirenum assez frappante, pour le reste c'était des ombres fugitives très ténues sur le disque. Réobservation le lendemain car 2 soirs clairs d'affilée, il n'y avait pas de formation plus marquée que d'autres, mais le tout était un peu plus facile que les dites "ombres fugitives" de la veille. Bref un pâle magma difficile à détricotter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Orionis56
      Bonjour,
       
      Bon ben voilà ma première Mars... et elle date du 23 janvier. Je n'ai pas pu la faire avant étant donné les conditions météo  donc elle est toute petite mais tant pis je voulais tenter quand même...
      Comme je ne suis pas forcément doué pour le post traitement je mets le fichier tiff si quelqu'un veut s'amuser avec....
       
      2023-01-23-1908_3-U-R-Mars_lapl5_ap49.tif
       
      Mewlon 180
      Asi 662MC
      Powermate X2
      AS!3
      Astrosurface
       
       

       

    • By astrocris
      Bonsoir à tous,
       
      Quelques dernières images avant la fin de la saison planétaire qui aura été assez décevante pour moi. 
       
      Une nuit dégagée en partie vendredi soir dernier. Pas de vent au sol mais jet stream > 120m/s qui à brouillé les fins détails malgré un globe assez stable.
       
      Setup : TN300 à F/D = 22 , résolution = 0.09arcsec, sans ADC, ASI585. 
       
      Jupiter avec Io et Ganymède à l'arrache sans ADC (pas monté) traitement AS3 et AS-U1 par ondelettes dérotation WJ de 2 images, finition Toshop.
      17h42 TU :

       
      Mars idem mais traitement par PSF DC Wiener et dérotation de 2 images à 20h11 TU :

       
      Pas terrible tout ça, je passe à la comète. J'aurai peut-être plus de chance...
       
      Bonnes Nuits à tous
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres
       
      3 dessins : 10260 à 10262

      Je suis installé à 0h30 après 3 heures de sommeil, pour patienter avec la météo changeante et incertaine, en bordure d'une perturbation qui s'évacue.
      Un passage de voiles s'incruste d'ailleurs à la fin de l'installation, accompagné d'un peu de vent.
      Une fête d'Halloween se laisse entendre au nord-ouest chez un voisin dans ma rue.

      Aïe quelques gouttes de pluie arrivent, d'ailleurs je ne retrouvais plus la petite bâche pour couvrir la table IKEA, finalement je l'avais mise dans la chambre d'amis sous ma tente en réparation.

      Le ciel est redégagé à 1h.
      Je fonce sur les galaxies de la Baleine, pas d'hésitation à avoir en cette saison, les créneaux sont rares.

      Observation 10260 : NGC558/60/64.
      Ce trio est vu à 109x.
      NGC564 est considérablement faible à faible, la galaxie peut être prise pour une étoile floue au début.
      NGC560 est faible et allongée en vision indirecte.
      NGC558 vue VI3 est soupçonnée à 109x puis confirmée à 150x.


      Un chat miaule dans le coin.

      Je pointe l'amas de galaxies Abell 194 dans la Baleine mais un voile arrive, le ciel se couvre. Zut!
      A 2h50, ça s'améliore mais comme la Baleine a plongé trop bas, je vais pointer dans l'Eridan d'autres galaxies.

      Observation 10261 : NGC1618/22.
      NGC1618 n'est pas vue tout de suite à 150x car diffuse, puis une fois repérée elle me semble faible à très faible.
      NGC1622 vue dès 75x est condensée et faible.


      Canards et chiens se manifestent, puis un hoquet gênant à 2h30.

      Observation 10262 : NGC1625.
      La troisième galaxie du trio, trop loin pour un dessin global, est très faible, diffuse à 150x, parmi des nuages qui gênent par moments.


      Je subis ensuite un coup de fatigue.
      A 3h30 la fête d'Halloween reprend après une accalmie.
      Le bruit de la pompe de la fosse septique me fait sursauter.

      A 3h50 ça se recouvre.
      J'entends des moustiques.
      Je rentre les affaires posées sur la table IKEA et le télescope tels quels dans la cuisine au cas où.
      Puis je dors dans le lit jusqu'à 4h40, passe une tête dehors pour constater que le ciel reste couvert, et vais dormir pour de bon.
      Satanés nuages qui auront bien entrecoupé puis coupé pour de bon la séance!
    • By Adamckiewicz
      Enfin un créneau calme ces deux dernières nuits  
      Le 400 a pu enfin causer en planétaire depuis sa première lumière en septembre!! Il a encaissé 800x sur Mars et sur la Lune!! (j'avais déjà eu une ou deux belles nuits sur Jupiter)
       
      Voici donc un dessin de Gassendi du 3 janvier, ou plutôt une ébauche, il me manque une foule de détails que je n'ai pas eu le temps de retranscrire, d'autant que j'étais gelé, pas top pour dessiner tranquillement  
       

       
      Puis ce soir le petit cratère Sirsalis, qui ressemble à un petit fantôme  
       

       
      Il faut que je mette au propre un petit dessin de Mars  
    • By Rdj22
      bonsoir à tous,
      Peut être ma dernière image de Mars capturée hier soir car ça devient difficile avec ces conditions météo où, malgré un temps calme, le Jet stream était rapide au dessus de la Bretagne.
      Difficile donc de faire la mise au point et d'échapper à la présence du rebond sur le limbe (je l'ai d'ailleurs atténué sur ce résultat issu de deux vidéos de 120s)
      ... et je me suis peut être aussi compliqué la tâche en voulant aller la chercher avec 13 m de focale.
       
      bon ciel à tous
      bruno
       
      2023-01-21_1948-4

       
      Newton 400 f/d5 - powermate5X - ADC PA - ASI462mc
      FC - AS3 - Pix
  • Upcoming Events