rguinamard

Découpe plaque fibre de carbone 6 mm

Recommended Posts

Posted (edited)

et ben j'suis pas d'accord !!!! xD

justement, je trouve que c'est un travail très simple, UNE FOIS QU'ON S'EST BIEN ORGANISE - je parle bien de faire des plaques ou profilés sandwich, pas de l’usinage qui est crado et qu'il faut gérer, et cela qu’on achète on qu'on fabrique le composite. Du coup j'ai envie de dire que si on est prêt à usiner du carbone,, franchement, l'étape de réalisation d'un sandwich est une rigolade en comparaison.

le concept :

- on se fait un moule et un contre moule >>> pour une plaque,  c’est une vitre, une plaque de mélaminé, une tôle, etc... Pour un truc avec des angles, ben on fabrique ladite forme. Pour le contre moule, juste des bouts de plaques qui enserreront la forme a coup de serre-joints, de poids (pas besoin de mettre en œuvre la technologie des pompes à vide, en effet plus chiant à mettre en œuvre).

- ce moule et contre moule sont traités pour le démoulage >>>> film plastique, papier sulfurisé, cire encaustique, etc....

- on prépare son âme à la bonne forme s'il y a des angles

- on découpe les divers plis de carbone qu'on range soigneusement et proprement dans l'ordre où ils seront mis en œuvre (c’est juste ici qu'il faut un peu de rigueur)

- on prépare pile poil ce qu'il faut de résine avec comme principe de base un poids identique de résine et de fibre ( a ajuster selon les prescriptions du produit). Pour cela j’utilise des seringues ce qui permet un dosage propre et précis, une seringue pour chaque produit. On touille bien

- et c’est parti pour la stratification, couche par couche, en imprégnant juste ce qu'il faut pour obtenir l'aspect "mouillé" du tissu, et cela recto-verso.

- Yapu ka mettre sous presse, au besoin avec un coup de chaud (sur un radiateur, voir en plein  soleil en été, etc....)

et c'est fini !!!!

- pour le nettoyage du pinceau et des seringues >>> de l'alcool à bruler.

 

Pour le temps à y consacrer, on est de toute façon pris par le délai d'usage de la résine >>>> en clair on n'y passe pas des heures !!!!!

Edited by serge vieillard
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tu le ferais regretter de pas avoir fait comme ca :D 

Mais ca me stressait trop :D ... la nuit j'aurais sans doute pu le gérer...ce sera pour le prochain telescope, ou pour la "1° refonte du 400" :D 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

cooooooooooooooooooooooooollllllll !!!!!!xD

pour te faire la main et dédramatiser l'opération,

yaka juste réaliser la plaque support secondaire, tout plat, fastoche. ça ne prendra pas plus de 15 mn et tu seras heureux !

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Elle est faite déjà :) 

 

mais j’ai l’idée de faire une modif du montage de ma platine + entretoise du porte oculaire , afin de rendre celle ci amovible pour passer plus facilement une bino. 
du coup pourquoi pas du carbone. En plus Franck griere m’a calé le colis du miroir avec des blocs de mousse polystyrène ça pourrait faire une âme :) 

pour l’instant c’est platine en alu et entretoise en cp. Pour le poids c’est très léger, j’ai 4 vis traversantes qui prennent le po+entretoise+ platine et qui dépassent dans la cage, je m’en servirai pour fixer mon passé filtre, et 4 vis qui prennent juste la platine  et se fixent à la cage.

 

j’ai une cage de 2,9kg vernie , avec son miroir,  sans chercheur ni oculaire ni paracorr. Ça me semble pas trop mal. La cage primaire fait 5,3kg sans le miroir. 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, serge vieillard a dit :

UNE FOIS QU'ON S'EST BIEN ORGANISE

 

Parfaitement d'accord, très bien résumé.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour, je ne vois vos messages que maintenant.

Serge tu es toujours super persuasif et tu expliques bien : sympa, merci à toi 

Alors pour tout dire j’ai commandé hier une petite plaque 200*250 mm de 5 mm pour 100 €. Elle a un coefficient de dilatation de 3,8E-6, idéalement proche du Pyrex (4E-6)

J’imagine découper ça à la scie à métaux. Et j’aurai quatre ou cinq trous à faire (mèche métal à utiliser  ??)

Bon par contre le paiement a merdé donc je sais pas trop si la commande a été activée ou pas

Serge, je profite de ta gentillesse pour te poser quelques questions:

* la méthode que tu décris peut-elle être utilisé pour faire du monobloc 5 mm ?

Peut-être qu’il faut s’y reprendre en plusieurs fois avec séchage/passage à l’étuve à chaque fois ?

* mais j’imagine que ce que tu trouverais logique, c’est de faire du sandwich avec balsa au milieu. Tu ne décrit  pas la mise en place du sandwich balsa lui même

tu mets ton balsa au même moment que l’encollage tissu carbone puis re carbone au dessus (Tout fait en une étape)ou tu fais ça dans un deuxième temps après passage à l’étuve des 2 pièces carbone faites au préalable ?

 

* J’ai vu que le Balsa a un coefficient de dilatation très fort. Le but principal de changer ma plaque d’aluminium pour du carbone c’est d’avoir un coefficient de dilatation beaucoup plus proche du pyrex. Est ce vous êtes sur qu’emprisonné entre deux plaques de carbone bien rigides l’ensemble  ne se dilatera pas ? Car bon la dilatation ça crée beaucoup de force : cf glace qui pete le verre ou rails de chemin de fer qui se tordent. Pour gagner quelques euros pas sur de vouloir prendre le risque si risque il y a. Mais le Balsa étant mou j’imagine qu’il va se comprimer plutôt que dilater l’ensemble, non ?

* une idée du nombre de toiles à mettre sur chaque face carbones et épaisseur a mettre de balsa pour être sur d’être aussi rigide que ma plaque actuelle alu de 6.3 mm ?

* coût estimatif tissus carbone + résine ? Est-ce que vraiment je vais y gagner pour une seule pièce à faire… (Mes trois plats pour faire barillet  à six points sont déjà commandé)

*Tu ne parles pas d’étuve  comme sur le site. Nécessaire ou pas ? Car  il faudrait que je bricole comme vu sur ton site (sauf que j’ai pas de radiateur => a récupérer quelque part )

merci pour toutes tes réponses 

Edited by rguinamard

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Yo le Raphaël !

Il y a 22 heures, rguinamard a dit :

la méthode que tu décris peut-elle être utilisé pour faire du monobloc 5 mm ?

 

Et oui, bien sûr !

Il y a 22 heures, rguinamard a dit :

qu’il faut s’y reprendre en plusieurs fois avec séchage/passage à l’étuve à chaque fois ?

et non, bien sûr !!!! recto-verso, tout ça en une passe, c’est ce qui contribue à avoir quelque chose de bien homogène - et d'où le fait que ça ne prend pas beaucoup de temps, c'est celui imparti au temps d'usage de la résine....

 

Il y a 22 heures, rguinamard a dit :

Tu ne décrit  pas la mise en place du sandwich balsa lui même

balsa,mousse, nida voir CTP

on pourrait commencer par une face et monter le mille feuille dans l'ordre. Personnellement, je commence par l'âme >>>> de bien imprégner ladite âme juste ce qu'il faut, puis de monter pli par pli en stratifiant bien >>> c’est à dire en apportant tout juste ce qu'il faut de résine et en tapotant de la pointe du pinceau - on ne fait pas de la peinture au risque de perturber le tissage !!!! IL ne doit plus y avoir de bulles, ll doit y avoir parfaite cohésion entre le pli qu'on vient de mettre et ce qu'il y a en dessous, le tissu doit avoir un aspect "mouillé", sans manques mais aussi sans excès.

Et on monte comme ça pli après pli, tranquille-pépère, mais toutefois dans le temps imparti par la résine.

Quand on arrive sur la face externe, ben on y plaque la plaque faisant office de moule, on retourne, et on recommence dans la foulée de l'autre côté. Yapuka mettre sous presse et roule !

 

Pour un truc avec une forme complexe tirée sur un moule, on commence bien sûr par la face de parement au contact du moule. Pour une simple plaque ou un profilé, on fait comme on veut ....

 

l'étuve, ça se fait dans la foulée ( ou après coup), mais toujours en tenant la forme sur son moule. C’est un terme bien pompeux pour dire qu'un coup de chaud est toujours souhaitable et profitable >>>> une simple boite en carton avec un convecteur électrique en dessous, un coup dans la cuisinière avec un thermostat faible, une belle exposition en plein soleil, un séjour sur le radiateur de la salle de bain, etc... Juste gaffe >>>> ça dégage des vapeurs peu recommandables à ce stade.

 

Il y a 22 heures, rguinamard a dit :

J’ai vu que le Balsa a un coefficient de dilatation très fort.

on s'en tape >>> c'est le composite carbone fibre qui assure la besogne, l’âme est juste là pour donner de l'inertie à ta section. Par contre il faut s'assurer de la bonne cohésion âme/composite, mais aussi de sa capacité en encaisser un écrasement éventuel (d'où le choix du type d'âme souhaité, mais pour ta plaque, on s'en fout).

 

Il y a 22 heures, rguinamard a dit :

une idée du nombre de toiles à mettre sur chaque face

perso, j'utilise de préférence un tissé 200gr/m² (le sergé, c'est bien pour les formes non développables, mais plus chiant à mettre en oeuvre), joli, assez fin pour faire des choses propres, facile à imprégner, etc.... Dans ce cas, on compte environ 0.2mm par pli, soit 5 plis pour 1mm.

 

le cout ? il est probable que pour ta plaque, tu en auras pour moins de 100€....

SI tu crains, tu pourrais faire un sandwich 1.5mm carbone, 5mm CTP, 1.5mm carbone. Je te garanti que ça ne bronchera pas pour ton miroir !!!! Plus hightech, tu remplaces le CTP par de la mousse PU.

 

tu as tout ça en image sur le site du T600-ACA, et tu vois que ce n’est vraiment pas sorcier :

http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/T600-ACA/fabrication.html

Edited by serge vieillard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Serge, super clair !

Franchement si je me lançais dans un télescope complet, ben c'est sûr que  j'essayerais...

Bon, par contre pour ma plaque 200 * 250 , je pense que je risque de mal faire pour un enjeux de quelques euros... bof...le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Et il ne faut pas oublier que le driver principal, c'est le coef de dilatation qui est pile ce que je veux sur la plaques du commerce.

Donc je vais rester sur ma plaque monobloc.

Mais vraiment, merci d'avoir pris le temps de répondre et d'expliquer . C'est super interessant.

Je reviendrais vers vous vous une fois les modifs faites pour vous dire si ça a marché pour supprimer le petit trefoil au star test.

Pas avant un bon mois car j'en profite pour refaire l'aluminure du secondaire

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ça a l’air d’avancer ton histoire avec un support 6 points en plaques de carbone à 3 balanciers!! Excellent mais va falloir nous poster ça ici aussi :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ah, tu vas sur Cloudy nights....

Dans le lien ci après , explication du pourquoi je change mon support de secondaire et les choix de géométrie/matériaux :  https://www.cloudynights.com/topic/836789-how-to-support-a-340-mm-134-secondary/

Il y a 19 heures, Adamckiewicz a dit :

Excellent mais va falloir nous poster ça ici aussi :D

Oui, tu as raison... !!

Voilà donc le support de mon secondaire quasi finalisé : reste à coller cornière à l'époxy, puis coller le miroir avec de la colle silicone aquarium.

Je vais profiter des nuits qui fraichissent pour coller ça à environ 12-15°

 

Détail :

* la plaque principale fibre de carbone ép 5mm a été achetée. Effectivement ça se découpe bien à la scie sauteuse lame métal (2 lames pour inxo utilisées quand même  ça use vite la lame)

* Support à 6 points : 3 barres ép 5 aussi, montées sur 3 rotules sphériques. ça va aller pas mal sur 6 "ronds" présents dans la masse du secondaire alvéolé

* support latéral en alu avec vis nylon 5 mm @90° pour reprendre le poids du secondaire lorsque le télescope ne pointe pas au zénith

 

On verra dans une semaine, au remontage du secondaire sur le T915  si le petit trefoil que j'observais a disparu...

 

IMG_3065.jpg

IMG_3068.jpg

IMG_3073.jpg

T915 1.JPG

T915 2.JPG

T915 3.JPG

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j’ai trouvé super ce barillet de secondaire à 6 points!! C’est à dire qu’on n’est pas habitués à voir des secondaires de 35cm!

 

superbe réalisation!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ! 

Une photo des rotules sphérique + écrou à sertir pour avoir épaisseur mini (qui doit être < à l'épaisseur des plots de colle silicone aquarium)

T915 4.JPG

Edited by rguinamard
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tres ingénieux tout ca! Tu devrais réussir à alléger ton secondaire et réduire le trefoil avec ça!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le collage tu mettras une petite cale provisoire à côté de chaque extremities de balancier/point de colle?

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, c'est ça. 3 cales en bois.

On en voit une sur la première photo.

Collage ce soir : colle, secondaire et support sont en trainn de refroidir dehors...

Bon, par contre faudrait que je copie/colle tout ça dans mon message initial de comment supporter un secondaire de 340 mm ... on est pas dans le bon post là... ;-)

Edited by rguinamard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now