xavierc

Nuit du 1er au 2 juillet 2022

Recommended Posts

Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
Au nord du jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

6 dessins : 10036 à 10041

Le télescope est monté après le dîner et sorti avec la nouvelle brouette.

1.jpg
2.jpg

Je n'ai pas réussi à dormir avant l'observation.
Des voisins au sud font une fête avec musique et lumières qui éclairent de biais un mur au sud.
heureusement il y a extinction des feux avant le début des dessins.
Je suis prêt à observer à 23h57, la nuit n'est de toutes façons pas complète.

Pour entamer la séance, j'observe un groupe de galaxies Hickson des Chiens de Chasse.

Observation 10036 : Hickson 70.
Certaines sont vues dès 85x. La plus grosse partie est détectée à 201x.
Le groupe contient IC4369 faible à très faible, IC4371 VI1 à 2, IC4370 faible à centre ponctuel marqué, PGC50138 très faible à VI1, PGC50133 VI5, PGC50134 VI1 à 2, et enfin PGC50123 très faible. C'est un groupe sympathique.
Hickson70obs10036.jpg

Je pointe ensuite une autre galaxie de cette constellation, sur la même carte Uranométria.

Observation 10037 : NGC5347.
La galaxie facile à 85x montre son faible centre dominant à 201x, et belle surprise, je remarque son intéressante structure spirale barrée VI3.
NGC5347obs10037.jpg

Le train passe à 0h53.
J'avais entamé le dessin d'un riche amas ouvert du Sagittaire, NGC6568, mais je l'abandonne car il part en faux, plus rattrapable.
Je me rattrape sur un amas ouvert doublé d'une nébuleuse obscure, plus bas à l'horizon de la même carte.

Observation 10038 : NGC6520 et B86.
J'aime beaucoup ce champ bas du Sagittaire mixant l'amas ouvert NGC6520 et la nébuleuse obscure Barnard 86.
A 138x, le nuage obscur est sombre et assez net, tandis que l'amas ouvert est petit et coloré. Il est dur de placer toutes ses étoiles tant il est fourni.
NGC6520_B86obs10038.jpg

Un hibou à l'Est hulule dans le silence ouaté de la nuit.

Fatigué, je dors sur le tube à 2h, je paie l'absence d'une sieste alors que j'avais aussi observé la veille.

Un insecte photo-luminescent est dans la verdure au sud, identifié plus tard comme un papillon mais pas du type luciole.

Puis je récupère avec une heure de sieste dans le lit puis le fauteuil pour le dernier quart d'heure.
Ca va mieux.

Je reviens observer quelques galaxies du Capricorne.

Observation 10039 : NGC6912.
Cette très faible galaxie vue à 85x est diffuse et peu contrastée. En vision décalée, son centre est à peine plus visible.
NGC6912obs10039.jpg

Observation 10040 : NGC6903.
A 85x, elle est petite, collée à une étoile. A 201x, elle est considérablement faible, condensée et facile.
NGC6903obs10040.jpg

A 4h05 l'aube est arrivée.

Observation 10041 : NGC6907.
Elle est vue diffuse à 85X. A 201x où elle est faible, elle dévoile un bras assez facile VI1 à 2 et des nodosités VI4 à 5 alors que l'aube arrive.
NGC6907obs10041.jpg

Je suis fatigué, au lit à 4h35.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Si le nord est en bas, est-ce que tu sais que la nodosité en bas à droite du centre de NGC 6907 est NGC 6908, une galaxie d'arrière-plan ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bruno- a dit :

Si le nord est en bas, est-ce que tu sais que la nodosité en bas à droite du centre de NGC 6907 est NGC 6908, une galaxie d'arrière-plan ?

 

Tu me l'apprends Bruno, sur les photos c'est aussi trompeur mais effectivement des études en infrarouge ont permis de découvrir cette lenticulaire.

https://en.wikipedia.org/wiki/NGC_6907

 

Une galaxie vue à travers (ou devant?) une autre, c'est excellent. Elles sont physiquement proches d'après le site cité puisque NGC6908 a traversé sa voisine voilà environ 35 millions d'années.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
      Champ Est des Nuits du Causse Noir au camping Domaine de Pradines à Lanuejols dans le Gard.
       
      5 dessins : 10075 à 10079

      Je suis installé et reposé un peu mais pas suffisamment à 23h.
      On est quelques astronomes visuels de ce côté et des photographes à l'ouest de la haie, en avance de quelques jours sur la date d'ouverture officielle de ce rassemblement des Nuits du Causse Noir.
      J'étais déjà venu sur ce site voilà 2 ans mais un mois après l'évènement.

      Je sue avec la veste sans pull, la chaleur nocturne et diurne va malheureusement durer.

      J'enchaîne quelques galaxies du Serpent.

      Observation 10075 : NGC6006/7/9.
      Ce trio vu complet à 85x est détaillé à 201x et 276x.
      NGC6006 est faible allongée en vision indirecte, NGC6007 est considérablement faible à faible, diffuse, et montre à 201x de la structure.
      A 276x il semble y avoir des grumeaux.
      Enfin NGC6009 est assez faible à considérablement faible, condensée, c'est la plus facile du groupe.


      Une chouette hulotte se fait entendre au nord-ouest.

      Je suis fatigué à minuit, ça ne sent pas bon pour la suite.
      Jupiter se lève à 0h20 sous les chants des chouettes et hiboux.

      Observation 10076 : NGC6014.
      A 201x elle est faible, diffuse, à centre ponctuel.


      Observation 10077 : NGC6017.
      Elle est vue avec la précédente à 85x, mais trop loin pour tenir sur le même dessin sans finir rikiki sur le papier.
      Elle est très condensée et assez faible à 201x.


      Je poursuis avec des galaxies Arp toujours dans le Serpent.

      Observation 10078 : Arp 101.
      A 201x, il y a bien quelque chose, mais suis-je bien au bon endroit? Le débriefing sur photo me le confirmera, mais j'avais un doute avec les 3 autres galaxies voisines, mais chacune bien écartée de ses voisines.
      Je note PGC56953 faible à très faible et PGC56938 très faible.


      Un hibou petit-duc à l'ouest et de l'animation humaine au nord percent la nuit.

      Je termine par des galaxies Arp d'Hercule.

      Observation 10079 : Arp 324.
      Il a l'air intéressant ce petit groupe, il pullule dès 85x. A 201x, des galaxies s'alignent, faibles à VI2.
      J'ai eu la flemme de noter leur éclat individuellement.


      Après 1h20 je suis trop fatigué pour voir quoi que ce soit, échecs successifs entre autres sur des nébuleuses planétaires Abell.
      Je me repose dans la voiture et arrête les frais vers 3h, trop éreinté.

      C'est compliqué de tenir la nuit après 8h30 de route (dont les 2/3 hors autoroute).
    • By xavierc
      Dobson Factory Mirrosphère 508/1920
      Au nord de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres
       
      5 dessins : 10070 à 10074

      C'est ma 6ème et dernière séance d'affilée cette semaine, avant que la Lune soit levée toute la nuit.
      Je n'ai pas pu faire de sieste avant mais je tiens étonnamment toute la nuit.
      Je suis encore en sueur avec le manteau ouvert porteur d'oculaires, pas étonnant avec les 30°C de la journée.

      Le télescope est sorti après le dîner, entièrement monté avec sa brouette (hormis le chercheur transporté à part pour éviter de le taper contre les embrasures de portes), impeccable!
      La Lune gibbeuse croissante est passée à l'ouest de la maison, je la vois encore un peu depuis l'escabeau le temps de monter le Paracorr et le chercheur sur la cage secondaire du télescope.

      1h06 marque le début des observations aux sons des grenouilles.
      Ca commence encore avec une nébuleuse planétaire de l'Aigle, c'est un copié-collé d'hier!

      Observation 10070 : NGC6781.
      Je la vois sans filtre à 85x, annulaire avec et sans filtre.
      Elle répond très bien au filtre Oxygène 3 et très faiblement au filtre HBêta.
      Elle est assez faible malgré la Lune.
      Le bord sud est noté assez net, tandis que le bord nord est flou, comme la zone interne plus sombre.
      J'attrape de délicates nodosités en vision décalée à 201x.


      J'ai aussi droit à nouveau au papillon non luciole attiré par la lumière rouge de la liseuse de ma planche à dessin comme précédemment dans la semaine. C'est ceux avec le bout de l'abdomen parfois luminescent, halte à la pollution lumineuse!

      J'entends aussi ce qui pourrait être des chevreuils au loin à l'est, sinon ces chiens sont sacrément enroués!

      Je regarde ensuite une nébuleuse planétaire Abell du Petit Renard.

      Observation 10071 : Abell 57 = PK58+6.1.
      Son pointage est délicat dans un champ riche, heureusement elle répond bien au filtre Oxygène 3 ce qui facilite son repérage à 85x.
      Très faible avec le filtre, elle me semble assez facile à 201x. Par contre sans filtre, elle n'est vue que 25% du temps en vision décalée (VI4).
      Quel gain!


      Une alarme auto retentit à l'est à 2h30, qui se déclenchera plusieurs fois cette nuit.

      Je passe au dessin d'un amas ouvert du Petit Renard, lui même limitrophe du plus gros amas du Cintre (Collinder 399).

      Observation 10072 : NGC6802.
      Déjà riche, allongé et résolu à 85x, il en devient galère à dessiner à 201x tellement il est fourni, et il reste un voile de fond pas résolu.


      La Lune s'est enfin couchée à 2h50, la Voie Lactée est bien revenue car elle était visible fade avant le coucher sélénien.

      Le Dobson est pointé vers des galaxies Hickson du Capricorne.

      Observation 10073 : Hickson 87.
      Je détecte à 85x la très faible PGC65409. Pour le reste du groupe, il faut monter à 276x pour voir PGC65415 VI2 et allongée, et PGC65412 VI4, et il m'en manque une malgré les longues minutes passées à l'oculaire.


      Le vent s'est levé puis est retombé, de même pour une crampe à force d'être perché sur l'escabeau.
      Je suis fatigué à 3h45, je me repose un peu de la crampe sur le tabouret.
      Pendant la pause, 2 satellites brillants se sont suivis puis éteints dans le Capricorne sur un axe nord-sud, descendant verticalement sur l'horizon.

      Je dessine un groupe de galaxies Hickson du Verseau pour finir la nuit.

      Observation 10074 : Hickson 88.
      Hasard du programme d'observation, j'observe le protagoniste suivant du même catalogue.
      3 galaxies sont vues à 85x puis détaillées à 276x : NGC6978 faible est effilée et son centre n'est vu qu'en vision indirecte, NGC6977 très faible et là aussi un centre de même discrétion, NGC6976 vue VI2.
      La dernière du groupe, vue qu'à 276x, est NGC6975 notée VI3 et allongée.


      De nouveau l'alarme auto se déclenche dans le quartier.
      L'aube arrive à 4h20.

      Le télescope est rentré facilement tout monté, j'ai pris le coup de main, je finirai le rangement après avoir dormi.
      Et la nuit suivante je dormirai (enfin?) normalement pour récupérer de ces 6 séances enchaînées!
    • By polorider
      Bonjour
      Belle météo sur la Savoie ces derniers jours. En cette période de nouvelle lune, il fallait en profiter car la semaine à venir sera certainement moins belle niveau météo.
      Quelques captures de visuels amplifiés.
       
      Lundi 19/09
      Site des Rafforts à Marthod (Parc naturel régional du massif des Bauges - Savoie). Altitude 900 m.
      Ciel magnifique, noir comme je l'ai rarement vu par ici. Mesures SQM-L moyennées à 20.98  (T° 6°) en milieu de nuit (avec plusieurs mesures à 21.04/05). Je ne voyais plus ma voiture ni mon scope en m'éloignant d'une vingtaine de mètres... Il y avait longtemps que je n'avais eu cette sensation de noirceur... Peut-être l'extinction des éclairages publiques dans les fonds de vallées...?
      (Clic sur les images pour les agrandir )
      Comète C/2022 E3 (ZTF) actuellement dans La Couronne Boréale:

       
      NGC 6946 à cheval sur les constellations du Cygne et de Céphée:

       
      NGC 7293 "Helix Nebula" dans Le Verseau:

       
      M 33 dans Le Triangle:

       
      NGC 253 "Galaxie du Sculpteur":

       
       
      Mardi 20/09
      Site des Rafforts à Marthod (Parc naturel régional du massif des Bauges - Savoie). Altitude 900 m.
      L'exact opposé d'hier lundi : jusqu'à 20h00 ciel nickel et à partir de 20h30/21h00 ciel couvert de cirrus à haute altitude. Dans la nuit le ciel avait une couleur gris-clair du plus bel effet . Pas top...
      NGC7635 "La Bulle" dans Cassiopée:

       
      NGC 891 dans Andromède:

       
      Mercredi 21/09
      Site des Rafforts à Marthod (Parc naturel régional du massif des Bauges - Savoie). Altitude 900 m. 
       Ciel clair sans nuages, pas de vent, atmosphère sèche.
      NGC 6047 un amas de galaxies dans Hercule:

       
      Ngc 7331 et le Quintet de Stéphan dans Pégase:

       
      Jeudi 22/09
      site du Col de la Lézette aux Saisies - Savoie  altitude 1785 m, Pas de vent, un peu d'humidité, peu de turbulence.
      NGC 7009 "Saturn Nebula" dans Le Verseau:
       
       
      NGC 7293 dans Le Verseau:

       
      M33 dans Le Triangle:

       
      Merci pour votre passage 
       
       
       
       
  • Upcoming Events