fou d'astro

Projet de voyage en Islande pour observer les aurores boréales

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous !

Nous avons décidé de faire le voyage en Islande en février prochain pour observer (enfin !) les aurores boréales.

Je m'adresse donc à notre communauté pour recueillir idées et conseils concernant les lieux d'observation et d'hébergement, et tout autre commentaire sur le sujet.

Merci par avance pour votre contribution !

François

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 

:D 

il doit y avoir d’autres sujets plus récents ici ou sur Webastro, il me semble qu’il y avait des discussions à ce sujet avant le covid. Vu l’activité solaire ça va être le moment d’y aller!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qunad on y a été en octobre 2017, on réservait du jour pour le lendemain via booking,... en fonction de la météo... A peu de chose près, ayant réservé le site de la première nuit (bungalow) 2j avant le départ, en décidant en fonction des prévisions météo s'il valait mieux visiter le sud ou le nord...

En février cela risque d'être beaucoup plus rude côté météo, je crois.

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'ai fait un mois de décembre, en plein coeur de l'ile ... on a pas mal subi la météo sans pouvoir bouger, c'est un peu frustrant (et c'est pas une moitié de mauvais temps qui te tombe dessus :) ). Comme dit Nicolas, si tu as la possibilité d'être mobile et de décider au dernier moment en fonction de la météo, ça paraît bien. Mais en février, ça risque effectivement d'être plus compliqué pour circuler ... .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

combien de temps ?

Sur 1 semaine, il faudra faire un choix côte nord ou sud. Et cela en fonction de la météo comme le dit Nicolas, ce coquinou. C'est bon de prévoir être mobile pour traquer les trouées nuageuses. Nota, resté sur la côté Ouest permet déjà de belles choses.

Cela étant en février, pas certain que les latitudes de mouvement soient à l'optimum.

 

En tout cas de faire les réservations au jour le jour une fois sur place au fur et à mesure de l'avancée du périple.

La côte sud est formidable et permet de très belles étapes. N'importe quel guide fera l'affaire pour les répertorier.

C’est un pays vraiment fascinant, et y aller en hiver doit être une belle et rare expérience -peu choisissent ce mois.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 4 septembre 2022 à 18:15, fou d'astro a dit :

observer (enfin !) les aurores boréales.

 

Super idée ! C'est drôle, j'y pensais moi aussi récemment, juste avant de tomber sur ce post ;)

Edited by PerrouriefhCedric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà si tu peux met le nord au programme du voyage, le Sud ça devient Disney land, je ne te déconseille pas d'y aller car il y a des incontournables (Geysir, Jokullsarlon, Skogar, Gulfoss) mais la massification du tourisme prend un mauvais chemin. 

Si tu vas dans le nord et que tu prends une voiture à Reykjavik assure toi qu'elle soit cloutée. Ca peut passer avec des pneu neige dans le sud, mais dans le nord il m'est arrivé de rouler avec 140 km/h de vent sur la glace, ... genre t'es content de les avoir tes clous et tu y va doucement, ... très doucement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour vos interventions !

Je compte partir une grosse semaine. Le but est de pouvoir observer les aurores boréales (un vieux rêve) donc je laisse de côté les aspects touristiques et visites de sites, quitte à y retourner à une autre période de l'année. 

Excellent point concernant la mobilité et donc le fait de ne pas réserver les hébergements trop à l'avance. Il faudra effectivement louer une voiture adaptée, 4x4 obligatoire avec si possible une option de pneus cloutés. Bien noté !

Et enfin, la question de la côte nord versus sud reste posée car je n'ai pas compris de vos posts s'il y avait une côte à favoriser en considérant uniquement le critère d'observabilité des aurores boréales. La météo est-elle plus incertaine sur une des deux côtes ? Est-il préférable de faire "face au nord" pour les observations ?...

 

Merci encore.

François

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Les copains t'ont dit l'essentiel, que du bon conseil....

 

Depuis plus de 15 ans, je pars régulièrement dans le nord de la Scandinavie, à environ 300 km au nord du Cercle par passion de ces régions, et aussi pour l'observation des Aurores dont je ne me lasse jamais....

En résumé:

- être mobile autant que possible pour chercher la trouée, la zone géographique avec un ciel clair;

- séjourner sous ses latitudes en moyennes au moins une semaine en effet, pour se donner la chance d'avoir au moins une nuit claire, ou bout de nuit...

- inutile de gaver les "agences d'aurores" touristiques.... Juste chercher un endroit à l'écart des villages/villes, ça peut être un simple bord de route, ...

- s'équiper en conséquence pour être capable de passer confortablement la nuit complète, avec une buffer sécurité niveau alimentaire, régulation thermique, hydratation te permettent en cas de nécessité de tenir raisonnablement au moins un jour, voir deux jours de plus, on sait jamais....

- téléphone chargé avec du back up énergétique à garder contre soi, "hors gel".... et surtout vérifier dans la mesure possible la couverture réseau du coin ou tu souhaiterais aller....

- ...

- Pour le choix, Nord/Sud... ça va en effet dépendre de ta latitude d'observation:

En gros, les aurores se manifestent dans la haute atmosphère, dans une zone qu'on appelle "l'ovale auroral"..... En gros une zone en forme de couronne/donut tout autour des régions arctiques, mais à une latitude un peu plus élevées, en moyenne, que celle du Cercle Polaire... mais plus basses que les zones polaires les plus élevées à proprement dites...

 

En gros, ça veut dire que:

- Au niveau de l'Islande, pas si haut que ça en latitude (passage du Cercle autour des 66°N le long des côtes, en gros, la tendance sera de chercher à regarder vers le Nord, et pas forcément "très haut dans le ciel"..... trouver un coin ou l'horizon Nord est bien dégagé est important dans ce cas là... et pourquoi pas, si raisonnablement accessible, chercher vers les côtes Nord...

 

- Au niveau du Nord de la Norvège, Suède et Finlande, vers les 250-300 km au Nord du Cercle, on se retrouve plus ou moins en dessous "d'une section" du cercle ou oval auroral". ça signifie que  bien souvent les aurores se manifestent au dessus de notre tête, vers le zénith, ou en tout cas bien au dessus de l'horizon Nord. Ne pas avoir accès direct à horizon Nord dégagé est un peu moins critique, souhaitable, mais pas critique.

 

- plus haut en latitude, au Spitzberg par exemple, on est à l'intérieur de la périmètre du cercle ou oval auroral, "dans" le cercle ou oval auroral. et du coup, il arrive qu'il faille regarde un peu plus vers le sud de sa position pout observer lesdites aurores, pas forcément au zénith donc, mais plutôt vers le sud, plus ou moins haut dans le ciel.

 

J'insiste sur le fait que ce ne sont que quelques généralités, et c'est un comportement statistique, une tendance que j'ai constaté à de très nombreuses occasions au moins dans les deux derniers cas. L'oval ou cercle auroral voit ses positions fluctuer dans le temps, sur l'échelle des jours, l'intensité de l'activité solaire variant aussi d'un jour à l'autre...

 

Pour les aurores australes dans l'hémisphère Sud, mêmes principes...

 

Deux, trois trucs en passant.

 

Bonne quête aurorale !

 

à+,

Lambda

 

 

 

Edited by lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, lambda a dit :

 

 

J'insiste sur le fait que ce ne sont que quelques généralités, et c'est un comportement statistique, une tendance que j'ai constaté à de très nombreuses occasions au moins dans les deux derniers cas. L'oval ou cercle auroral voit ses positions fluctuer dans le temps, sur l'échelle des jours, l'intensité de l'activité solaire variant aussi d'un jour à l'autre...

Oui il faut ajouter que la latitude de l'aurore dépend de sa puissance, donc en Islande l'avoir au dessus de la tête ce n'est pas exotique, et je l'ai vue une fois se barrer franchement au sud (elle est restée visible mais cette nuit là je pense que les écossais ont pu en profiter, enfin là où il faisait beau en écosse et les Féroé étaient sans doute idéalement placées). En fait si on se met sous l'ovale auroral moyen on n'est pas forcément idéalement placé pour les gros coups de tabacs (qui sont les plus spectaculaires du coup). 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que ce qu'il faut considérer, ce sont les possibilités de latitude de déplacement A CETTE EPOQUE de l'année. Je n'en sais rien et c’est à voir.

Cependant, je fait confiance cet incroyable pays pour déneiger les axes principaux (principalement la route qui fait le tour de l'ile). Mais à voir en cas de grosses chutes de neige si plus ou moins rapide.

Ensuite un 4x4, j'sais pas trop si c’est nécessaire, l'important étant de rouler sur des routes enneigées et donc avec équipement adaptés - et pas forcément du 4x4.

 

SI tu squeeze l'aspect touristique, alors concentres toi sur une étoile à 3 branches que tu prendras au dernier moment selon les prévisions journalières, au besoins en retournant sur tes pas pour prendre une autre direction >>>> soit une montée ver le nord, soit de longer la côte sud vers l'est, soit d'aller plein sud sur la petite péninsule de l'aéroport (c'est là où l'on a eu une nuit explosive !!!!), sans avoir l'idée de pousser très loin, juste ce qu'il faut pour sortir d'une pérturbation localisée - si ça couvre toute l'ile, évidemment c'est foutu, mais voir de quel coté le beau temps reviendra sera utile....)

 

la position de la couronne aurorale dépend du pk. En clair ça monte ou ça descend plus ou moins sud/nord. On ne sais jamais, c’est la surprise du jour et c’est bon de consulter les sites qui indiquent ce paramètre. En tous cas par rapport à la Norvège, tu n'es pas obligé de monter trop au nord, le pole magnétique étant  au nord du Canada. (post croisé avec JLD)

Edited by serge vieillard
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En Islande le climat varie beaucoup le long de la côte sud en raison des glaciers, le Jokulsarlon en particulier a un micro climat plutôt favorable. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'y vais pour la 4eme fois début novembre. J'aurais recommandé octobre / novembre pour éviter ou réduire énormément les problèmes causés par la neige...

La première fois que j'y suis allé c'était un mois de février, pas d'aurores car on n'était pas mobile, et un petit peu la trouille d'aller à l'aventure.

On a bien eu de la neige, j'ai trouvé globalement la météo assez fiable; mais quand ça tombe, ça tombe. En 20 minutes tu as 3 cm sur toute les routes dans la capitale, et si t'es au milieu de nulle part que tu te prends 20 cm que la voiture est bloquée, t'as plus qu'à appeler le 112.

 

Mon dernier trip c'était en solo en octobre 2019, j'ai loué une voiture aménagée et je me suis baladé 2500km en 7 jours.. j'ai eu une belle nuit d'aurores. Rouler puis dormir au milieu de nulle part sous les aurores boréales avec rien ni personne 50km à la ronde c'est un plaisir particulier.

Voilà pourquoi je privilégie la mobilité, je n'ai pas peur de juste faire des siestes plutôt que vraiment dormir pendant une semaine. Si il faut faire 500km pour aller quelque part où il n'y a pas de nuage le soir je le fais.

Louer la voiture aménagée revient bien moins cher que voiture + logement, il y a des campings un peu partout, ils ne sont pas tous ouverts hors saison mais on arrive à se débrouiller, à se doucher etc..

C'est ma façon de faire un trip photo je suis bien conscient que ça marche pas pour tout le monde.

 

L'Islande c'est beau partout... Le cercle doré et toute cette zone sud Disneyland (l'expression de JLD est tout à fait juste) c'est à voir au moins une fois et au moins "vite fait". Les bus qui défilent, beaucoup de touristes asiatiques.. passé Vik et plus on va à l'Est moins il y en a.

Quand on traverse les villes minuscules de l'Est et Nord Est, on a l'impression d'avoir voyagé dans le temps tellement il n'y a rien de ce qu'on est habitués à voir chez nous.

Dans les coins que je rêve de shooter sous aurore boréales: Jokulsarlon, le fameux lagon/glacier au sud; et Arctic Henge une sorte de monument en pierre au nord est. Mais il faut être réaliste, n'importe où où il n'y a pas de nuage et des aurores c'est bon à prendre.

 

 

Edit: oh.. et ça c'est pour le côté photo. J'avais calé le précédent voyage pendant la nouvelle lune, pour justement capter des aurores même si elles étaient faibles, je regrette. Sur mes photos d'aurores tout est très sombre et impossible de distinguer clairement un paysage. Du coup le prochain c'est pendant la pleine lune...

Edited by CB7751

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, CB7751 said:

Voilà pourquoi je privilégie la mobilité ... n'importe où où il n'y a pas de nuage et des aurores c'est bon à prendre.

Ce sont vraiment les deux points clefs AMHA, et en fait un peu les deux seuls ou on a un pouvoir d'action possible, pour se donner un max de chance de voir quelque chose....

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, jldauvergne said:

En fait si on se met sous l'ovale auroral moyen on n'est pas forcément idéalement placé pour les gros coups de tabacs (qui sont les plus spectaculaires du coup). 

 

Faut admettre qu'entre observateurs d'aurores, on a tous (AMHA) des exemples et contre exemples. Perso, mes plus belles (Zone d'Inari (Fi) ou d'Abisko (Se), ou encore sur la frontière norvégienne/Finlandaise, ou encore dans le Finnmark norvégien côtier)  étaient plutôt très hautes dans le ciel et avec une "distribution" plutôt côté Nord initialement, mais avec il est vrai, assez souvent, des développements se construisant au fil des minutes qui se passaient, allant clairement en direction du Sud.

Edited by lambda

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci à tous pour vos conseils éclairés. Nous avons donc réservé nos vols pour février prochain !

Mon idée est de ne réserver que la première et la dernière nuits en hôtel sur Reykjavik, de façon à rester mobile en fonction de la météo.

Pensez-vous que c'est risqué de tabler sur le fait de trouver des hébergements libres le reste du temps ? 

 

François

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tranquillou, ça va le faire !!!!

et 'noublie pas de nous raconter tout ça, c'est toujours assez épatant comme aventure. Et ton périple étant en plein hiver, ce sera riche d'enseignements.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now