jfleouf

Occultation par Uranus - 13 septembre 2022

Recommended Posts

Salut à tous,

 

Dans la nuit du 12 au 13 septembre 2022, Uranus va occulter une étoile de magnitude ~12. La différence de magnitude (6 magnitudes !) entre la planète et l’étoile va rendre la photométrie trèèèèèès difficile pour l'occultation principale. En revanche, il devrait être possible de détecter l'occultation par certains des anneaux avant/après l'occultation principale.

 

Pour l'Europe de l'Ouest, la deuxième partie du spectacle sera après le lever du jour. Pour les USA c'est le contraire : couple étoile/Uranus encore sous l'horizon pour la première partie (avantage à la cote Est).

 

Impossible donc (à moins d'observer depuis le milieu de l'Atlantique) de faire une belle observation complète, avec la chute de luminosité bien symétrique pour les deux cotés des anneaux, mais on peut toujours faire une moitié.

 

Ça restera un beau challenge, avec l'anneau epsilon (le plus gros et plus lointain des gros) à seulement ~2 secondes d'arc du bord de la planète. Autant dire que les observateurs avec un gros diamètre + bon seeing seront avantagés.

 

Plus d'infos ici : http://iota.jhuapl.edu/20220913Uranus.htm

 

Pour l'instant les prévisions météo sont plutôt bonnes par chez moi (Mississippi - ENFIN, après 5 semaines de ciel presque tout le temps couvert !)

 

Pour rappel, c'est avec une occultation de ce type que les anneaux d'Uranus furent découvert en 1977.

 

Bonnes observations !

 

jf

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

L'article dit qu'il s'agit d'une étoile rouge. En imagerie, passer dans l'IR n'aura donc que des effets bénéfiques (extinction d'Uranus mais pas des anneaux, seeing, etc.)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Christophe Pellier a dit :

L'article dit qu'il s'agit d'une étoile rouge. En imagerie, passer dans l'IR n'aura donc que des effets bénéfiques (extinction d'Uranus mais pas des anneaux, seeing, etc.)

 

Effectivement, j'ai oublié de la préciser dans mon message, mais ils recommandent d'utiliser un filtre méthane pour atténuer Uranus sans trop couper le flux de l'étoile.

 

Autre avantage, ça permet de couper le fond de ciel et donc de limiter les interférences par la Lune, qui sera bien grosse, et pas très loin.

 

Pour ma part, je pense utiliser un filtre 850nm IR pass ou bien le I de set Johnson Cousins) sur mon Atik 414ex et un filtre rouge tout simple sur une ASI174MM ou une 120MM. J'aurai deux télescopes en action : un C8 et un C11. Reste à décider comment j'apparie tout ça. 

 

Option #1: Je mets la Atik 414ex sur le C11 avec une barlow (échantillonnage de 0.24" / pixel). Faut voir si j'ai assez de signal avec des pauses de ~1 secondes (l'occultation par l'anneau principal ne devrait durer qu'entre 4 et 10 secondes). Problème avec l'Atik : il faut fenêtrer serré pour éviter de perdre trop de temps à télécharger les images entre chaque prise. Avantage : elle est hyper sensible ! Le vrai problème c'est que le suivit est franchement pas terrible sur le C11 (monture CGX que je n'ai jamais réussi à bien régler).

 

Sur le C8, je pourrais "assurer le coup" avec un réducteur de focale (0.7x) et  une 120MM (0.38" / pixel). Là, pas de problème de suivit. L'engin est sur une Avalon M-zero qui vient d'être révisée en Italie cet été, ça roule (sauf que j'ai eu seulement deux nuits claires pour tester ça depuis début Aout).

 

Bref, faut que je termine les préparatifs. Les prévisions météo sont bonnes pour chez moi !

 

Bonnes observations à tous !

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci du partage !
 

En Europe de l’ouest (j’ai regardé pour la Suisse) c’est quand même coton, le premier contact avec l’anneau epsilon est autour de 3h57 UT, soit à peu près en même temps que la fin du crépuscule nautique. Vu la magnitude de l’étoile cible ça risque d’être coton de suivre le phénomène au delà de 15 ou 20 minutes 
 

ceci dit je le tenterais bien :) 

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour l'info,

vite fait sur stellarium:

631e4a23e7472_GIFUranusoccult.gif.6a41df0eedce53128f1f56d946b63f9b.gif

 

 

Edited by Saci-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Arnaud T60 a dit :

un lien qui donne quelques horaire de passages de l'étoile dans les anneaux .

 

https://www.iota-es.de/uranus_rings_details.html

 

Il y a quelque chose qui m'échappe: les horaires donnés dans cette page ne correspondent pas du tout à ce qui est affiché dans stellarium: ce dernier prédit par exemple le passage derrière l'anneau epsilon vers 4h18 heure locale (FR, CH, BE,...), or les prédictions de l'IOTA donnent ~3h57 UT (enfin j'imagine que c'est bien UT...), soit 5h57 heure locale. Une idée?

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté j’ai vérifié avec Occult V4 et je retrouve peu ou prou les valeurs données par Stellarium…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Arnaud T60 a dit :

j'ai vérifié sur Lucky Star pour Uranus et le mid time  pour Paris est vers 5h TU

 

Sur Lucky Star, c'est l'heure de l'occultation par Uranus, vers 5h11m TU.

Sur Lesia, c'est l'occultation par les anneaux qui est indiquée, qui sera plus facile à voir en France car le Soleil sera plus bas sous l'horizon. A Nice, l'anneau Epsilon sera éclipsé une première fois à 3h57 TU. Lors du 2nd passage de l'anneau, le jour sera levé.

Et puis, même si Stellarium et Iota ne donnent pas tout à fait les mêmes horaires, j'ai plus tendance à croire Iota, qui doit prendre en compte les plus récents éléments orbitaux d'Uranus.

Matt

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais justement ce qui est bizarre c’est que je n’arrive pas avec le soft Occult (utilisé pour donner les éphémérides sur le site de l’IOTA)  à retrouver ce qui est donné sur le site de l’IOTA. Après, ce soft n’est pas trivial à utiliser et j’ai peut être merdé quelque part. 

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne saurai pas dire pour les différences entre Occult / IOTA / Stellarium, ...

 

Comme Matthieu, j' ai plutôt tendance à faire confiance aux données de l'IOTA, c'est à dire, cette table : http://iota.jhuapl.edu/20220913UranusContactTimes.txt (qui est censée venir directement de Occult d'ailleurs...)

 

Je signale aussi plusieurs échanges intéressants sur les techniques possibles dans le groupe de discussion de IOTA : https://groups.io/g/IOTAoccultations/topics

 

En gros, ça va être coton ! Pour rappel : l'anneau Epsilon est à ~2" du bord de la planète, l'occultation par espilon ne durera qu'entre 2 et 8 secondes et l’étoile est 6 magnitudes plus faible qu'Uranus... L'utilisation d'un filtre rouge/methane/IR pass aidera pour la différence de magnitude, mais il faudra tout de même avoir un télescope assez gros pour avoir du signal avec des pauses rapides (1 seconde) et un échantillonnage sous les 0.5"/pixel (même avec 0.5"/pixel, ça ne laisse que 4 pixels entre Uranus et l’étoile - pas sur que ça suffise).

L'autre avantage de travailler dans le rouge/IR c'est qu'on aura moins de soucis de seeing pour ceux qui ont une atmosphère turbulente au dessus de la tête.

 

Pour ma part, c'est décidé, le montage principal sera C11 + barlow 2x + Filtre IR pass (850+) + Atik 414ex --> échantillonnage de 0.24"/pixel. Si j'arrive à capter assez de signal avec des pauses <0.5 secondes, j'ajouterai du tirage pour augmenter encore l'échantillonnage .

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, AlSvartr a dit :

ce soft n’est pas trivial à utiliser

 

Ca, je confirme, je trouve que ce logiciel est une calamité. Il est sans doute efficace, mais l'interface et l'utilisation sont une horreur sans nom.

Voilà, il fallait que ça sorte...:$

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jfleouf a dit :

Pour ma part, c'est décidé, le montage principal sera C11 + barlow 2x + Filtre IR pass (850+) + Atik 414ex --> échantillonnage de 0.24"/pixel. Si j'arrive à capter assez de signal avec des pauses <0.5 secondes, j'ajouterai du tirage pour augmenter encore l'échantillonnage .

 

Moi je ne sais pas trop quoi faire: d´un coté j'ai une runcam night eagle  + IOTA VTI que je teste pour la premiere fois, mais il semble que les poses ne sont pas extensibles a la seconde. L'avantage c'est l'horodatage hyper precis (GPS).

 

Sinon l'ASI533, mais sans barlow. Ou bien l'ASI290 avec barlow.... Mais avec celle-là je n'ai pas un vrai horodatage...

 

Bref je ne sais pas :D

 

Pour le filtre j'ai un des astrodon NIR (800->900) qui fera l'affaire.

 

EDIT: J'ai fait un test sur saturne à l'instant avec ce filtre , la runcam detecte Dione et Thetys qui ont des magnitudes entre 10 et 10.5, donc avec un peu de chance sur l'etoile de magnitude 12.5 qui est apparemment plutot rouge ca pourrait passer... ce qui est moins drole c'est que je suis à f/5 (2m de focale), et sans barlowter je risque bien de confondre l'etoile et Uranus.

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, d'autant qu'il n'y a pas beaucoup d'étoiles de comparaison dans le champ, de magnitude proche de 12, donc pour faire de la photométrie précise, ça va être coton.


Moi je suis en train de suivre des astéroides, je vais faire des essais sur Uranus dans ~2/3 heures, mais je ne suis pas sûr de continuer...

Je vais sans doute mettre une barlow 2x sur mon T400. Ca va me mener à 4m de focale, 0.3" par pixel. A moins que je rajoute un téléextendeur (0.2" par pixel...)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, AlSvartr a dit :

Sinon l'ASI533, mais sans barlow. Ou bien l'ASI290 avec barlow.... Mais avec celle-là je n'ai pas un vrai horodatage...

 

J'vais fait des tests il y a quelques années (en utilisant un arduino qui faisait flasher une LED pendant 1 ms au début de chaque seconde) et l'horodatage du logiciel d'acquisition (Firecapture) était excellent. Avec une horloge PC fraîchement synchronisée, j'avais une précision de l'ordre de la milliseconde. A ta place, je prendrai la camera avec la meilleure chance de détecter le truc, sans me soucier trop de la précision de l'horodatage. Je vois ça plus comme une manip amusante qu'une réelle contribution scientifique.

 

il y a 22 minutes, Matthieu Conjat a dit :

Ouais, d'autant qu'il n'y a pas beaucoup d'étoiles de comparaison dans le champ, de magnitude proche de 12, donc pour faire de la photométrie précise, ça va être coton.

 

Oui, pour la photométrie de précision c'est mort à mon avis. Mais la détection de l'anneau est jouable.

 

Je pense que sur le C8 je vais tenter l'observation en visuel pur...

 

jf

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jfleouf a dit :

A ta place, je prendrai la camera avec la meilleure chance de détecter le truc, sans me soucier trop de la précision de l'horodatage. Je vois ça plus comme une manip amusante qu'une réelle contribution scientifique.

 

Je vais finalement tenter avec l'ASI178 avec une barlow 2x. On verra bien ce que ça donne...

 

Il y a 3 heures, jfleouf a dit :

Oui, pour la photométrie de précision c'est mort à mon avis. Mais la détection de l'anneau est jouable.

 

Oui clairement, si on arrive à détecter ne fut-ce-que l'anneau epsilon c'est déjà une belle victoire mine de rien...

 

EDIT: en attendant, j'en ai profité pour faire une petite image d'Uranus. Ce n'est pas terrible (hauteur de la planete: 30 degrés) mais on voit tout de même l'éclaircissement au pôle ;) Sauf erreur l'étoile à côté c'est notre cible du jour....

uranus__2022-09-13_T_01-05-43-0791_L_lapl5_ap12.png.74c89b6e64c426385fd7517872d6e20a.png

 

Une petite deuxieme faite avec la planete un peu plus haute:

 

uranus__2022-09-13_T_01-36-37-0472_L_lapl5_ap4.png.73ee75768ae1b6ff9a41d90b2c207605.png

 

20% de 1400 images de 700ms. Le pôle est vraiment évident.

 

Edited by AlSvartr
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok je viens de comprendre pourquoi il semblait y avoir une différence entre stellarium et occult: je me suis planté :) je regardais l'anneau mu, et non l'anneau epsilon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben voilà c’est plié les cirrus ont progressivement envahi le ciel, ça s’est joué à 1h30 près, j’espère que vous avez eu quelque chose !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ciel OK pour moi, mais je doute qu'on puisse voir quelque chose. Je vais traiter les images, mais l'étoile n'est quasiment pas visible, trop proche d'Uranus. La turbulence n'était pas tip top.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Matthieu Conjat a dit :

Ciel OK pour moi, mais je doute qu'on puisse voir quelque chose. Je vais traiter les images, mais l'étoile n'est quasiment pas visible, trop proche d'Uranus. La turbulence n'était pas tip top.

 

Pareil pour moi. Impossible de voir l’étoile autour du moment du premier passage derrière l'anneau epsilon. Meme avec un stack... Peut etre moins difficile avec le deuxième passage et une planète beaucoup plus haut dans le ciel, mais je n'ai pas eu le courage d'attendre. Du coup j'ai remballé pour pouvoir dormir un peu. Échec total :( On apprend tous les jours :)

 

jf

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Jean-Paul OGER
      Bonsoir les Amis , j'ai retravaillé Uranus prise à son opposition le 09 Novembre 2022 et le résultat est très bon. Cette nuit ci j'avais utilisé un filtre Baader 610 nm qui a aidé a révéler le Pole de la planète . J'ai aussi pu traiter Mars prise pendant un épais brouillard, le traitement était très difficile avec des passages nuageux, une Mars capturée dans un brouillard très épais et un air fortement humide, malgré tout cela j'ai pu obtenir un résultat pas trop mauvais . Ces deux planètes ont été prise avec le télescope habituel Cassegrain Kepler 254 sur monture CGX, Caméra ASI 462 MC, ADC MK3, TV x2.
       
      ici Uranus en pleine Opposition avec un traitement meilleur que la dernière fois   
       

       
      puis Mars prise pendant un temps vraiment pourri mais un seeing assez stable le 18 Novembre 2022 
      traitement un peu renforcé 
       

       
      puis traitement plus doux mais le brouillard n'a pas aider à pouvoir avoir plus de détails 
       

       

       
      puis un petit bonus, je me suis repris d'une Mars prise le 08 novembre par un très bon seeing
      ici juste une vidéo de 240 secondes  et un traitement peut être trop doux 
       

       

       
      voilà  j'espère que le ciel reviendra clair parce que pour le moment c'est la pluie qui gagne du terrain 
       
       
       
       
       
       
       
    • By dfremond
      Bonjour!

      Je me suis decidé a traiter mes bandes et faire le bilan d'un mois qui m'a un peu déçu question seeing, je pensais qu'il n'y aurait rien de bon a tirer de tout ce que j'ai accumulé dans mes disques dur et que je laisse trainenr faute de temps.
      Avec le recul, et beaucoup de boulot de traitement,  sur 4 nuits (4 , 9 ,11 et 13 novembre) il y a de bonnes surprises.

      Je vais commencer par Neptune, que je n'ai imagé que le 9 novembre, aprés, ça devenait un peu difficile.
      Toujours au filtre proplanet 742 d'Astronomik, j'ai été surpris d'obtenir une image tout a fait correcte en gardant 95 % d'une capture avec exposition 172ms, 495 d'ampli avec l'IMX 462C.
      Etonnamment, l'image brute est bonne et les essais de traitement n'ameliorent pas vraiment le rendu: la surface est viegre de toute façon.
       
      Version brute (laissée en couleur)
       

       
      Version traitée
       
       
      Rapprochons nous du Soleil, passons à Uranus, que j'ai imagé à plusieurs reprises. Et tant qu'a faire, soyons fou, essayons le CH4 me disais-je, sans trop y croire!!
      Je pense que vous avez tous admiré l'image de Neptune faite en IR par le JWTST, qui met en valeur les anneaux tres fins de cette planete.
       J'avais déjà remarqué combien le filtre CH4 assombrit le disque de Saturne et surexpose ses anneaux, et, comme le signale Jean-Luc Dauvergne   sur sa chaine YOUtube (que je vous conseille) la manip est interessante sur Uranus qui commence a se presenter de 3/4 face et dont les anneaux pourraeint etre mis en valeur de la meme façon.
      J'ai tenté le coup avec mon Flextube 305, n'y croyant pas trop. Ayant une petite experience des poses "courtes" ou plutot semi-longues (plusieurs secondes) en ciel profond avec mon flextube, je n'ai pas hésité a poser 5 secondes par images, ampli poussé tres loin. De toute façon, en dessous, rien ne se passait...
      L'image est evidemment tres sombre mais on voit un disque, et par chance, le pretraitement avec PIPP permet de rendre le film accessible a AS3. Et le "miracle" se produit: on arrive a voir, avec le meme traitement, 4 satellites et le limbe de la planete, qui est donc manifestement assombri.   Par contre, pour les anneaux....   je cherche toujours.... c'est pas gagné.. Je pense qu'il faudra un filtre CH4 plus selectif que mon ZWO et surtout un miroir plus grand. La chasse est ouverte.
       
      le 11 nov
       

       
      le 12 nov
       

       
      Bon je sais , le rendu est un peu moche, il faut poser beaucoup plus longtemps.

      Plus classique, une image en Baader 680
       

       
      Puis en proplanet 742
       

       
      Allons directement vers Jupiter, j'ai laissé tomber Saturne cette fois!
      Le 9 novembre, le seeing avait de bons passage, sans plus, mais  AS3et Astrosurface ont fait du bon boulot.
      Sur l'ensemble de mes capture, il y a 3 bandes qui sont recuperables, avec captures 60 a 90 secondes
       
       
      20h45TU
       

       
       
      20h47TU
       

       
       
      20H49TU
       

       
       
       
      J'en ai fait un petit gif
       
       

       
       
      Et une derotation d'image qui respecte les satellites! merci winjupos!
       
       

       
       
      Enfin, Cap su Mars, que j'ai imagé le 4, 9, 11, et 13 novembre.
      LE debut etait tres difficile, avec , le 4, seule l'image en IR742 de "potable"
      Mais c'est le 11 et surtout le 13 novembre que ça devient sympa: le seeing a bien voulu me faire une fleur. 
       
      Nuit du 11 au 12
       

       
      Le 13

       
      le gif:

       
       
      On remarque que la calotte Nord est couverte d'un nuage assez irregullier, avec en particulier comme un espece de grumau qui ressemble à un cumlulus de type congestus, comme si le dégazage de la calotte au soleil etait à l'origine d'une convection suffisamment importante. Ou alors artefact? Mais j'ai vraiment l'impression qu'il y a quelquechose.C'est la deuxieme fois que je vois ce phenomene, dejà present sur une animation de la derniere opposition. 
       
      J'espere que ce post n'etait pas trop lourd..
       
       
      Bonne nuit claire et à la prochaine!
       
    • By Jean-Paul OGER
      Bonsoir les amis , la soirée du 9 Novembre 2022 était assez compliquée niveau seeing, j'ai commencé par Jupiter avec une stabilité très compliquée et un jet assez fort, un seul SER sort un peu du lot mais bon ce n'était pas le top et donc aucune dérotation possible ( le reste a servi pour DeTeCt ) , j'ai donc ensuite passé par Uranus et Mars avec des condition un peu plus stable vu la hauteur des planètes  comme toujours Cassegrain Kepler 254 sur monture CGX, ASI 462 MC et ajout du R+ IR 610 nm pour Uranus 
       
      La collime était difficile à obtenir donc j'ai du passer sur du r' 

       
      on passe sur le seul SER potable sur Jupiter dont le seeing était très mauvais 
       

       
      maintenant Mars bon c'était encore instable mais un peu mieux que jupiter  
       

       

       
       
       
      petite rotation avec le seeing changeant 

       
      on passe sur Uranus  
      alors pour celle ci j'ai fait un SER de 10 minute combiné avec la 462 mc ( étant très bonne dans le proche infrarouge ) ainsi qu'un 610nm Baader
       

       
      ici avec renforcement 

       
      Ses satellites :  
       

       
      Animation 
       

       
      et la finale 
       

       
      j'espère que cela vous plaira, j'ai eu un petit retard sur le traitement  
       
       
       
       
       
       
    • By Simon L
      Bonjour à tous,
       
      La nuit dernière enfin un temps dégagé dans les alpes!
      On a donc pu monter à l'observatoire du mont d'arbois afin d'imager, cibles du jour: Mars et Uranus.
      Seeing loin d'être dingue, mais on a quand même pu sortir des choses acceptables  
       
      Bon ciel à tous




       

    • By Simon L
      Bonsoir à tous,

      Je suis monté hier avec 3 copains à l'observatoire du mont d’Arbois (haute Savoie, au dessus de saint gervais) pour faire une nuit planétaire sur le SC meade 400mm.
      Je vous mets quelques photos du panorama lors de la montée avec un levé de lune sur le Mont Blanc
       

       

       
      Nous ne nous sommes pas attardés sur saturne car elle s'éloigne et arrivés à 19h30 la haut, la mise en température du tube et une forte turbulence en début de soirée nous ont retardés.
       
      Ce n'était pas le seeing de l'année, mais on a pu tout de même sortir quelques images: Jupiter, mars et uranus.
       

       

       

       

       

       
      Vers, 5h00 nous étions bien fatigués, l'heure était a redescendre, je vous poste une photo de mon binôme et moi même dans la coupole avant le départ
       

       
      Bon ciel à tous!
       
  • Upcoming Events