yapo

[VA] explorations estivales

Recommended Posts

La nuit du 1er au 2 août est celle où j'ai suis parti observé les nuages en montagne et à mon retour le ciel était bien dégagé.

 

J'ai commencé par UGC 10310 (Arp 2), une galaxie naine avec des renforcements qui ont échappé à ma recherche mais une galaxie compagnon en interaction ou bien une région HII apparaît comme une condensation stellaire vers l'Est bien détachée du bulbe [LEDA 101538].

 

33.jpg

UGC 10310 & LEDA 101538 en bas à droite par rapport à la galaxie, T445x286

 

Ensuite, un couple apparent de galaxies composé de NGC 6339, une spirale barrée de face, et NGC 6343,  une elliptique de face également. S'interpose entre les deux près de NGC 6339 une faible galaxie vue par la tranche, PGC 60007 et une autre du même genre, PGC 60020, se trouve plus loin vers les Sud-Est.

 

34.jpg

NGC 6343, PGC 60007, NGC 6339 et PGC 60020, T445x286

 

Puis un couple réel UGC 540 et UGC 542, dont l'une est vue par la tranche. Une troisième à proximité, UGC 536 n'a pas été remarquée (ni cherchée).

 

35.jpg

UGC 540 & UGC 542, T445x286 (UGC 536 est indiqué par erreur)

 

Enfin, j'ai essuyé un échec sur PK 147-09.1 (Htw 3) dans Persée et j'ai terminé la nuit en commençant un dessin de NGC 253. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 13 minutes, xavierc a dit :

Sinon j'ai noté un truc, c'est que quand Simbad me sort une référence LEDA, ça colle au même numéro du catalogue PGC dans Wikisky.

Ca me l'a fait si souvent que ça ne peut pas être fortuit, notre grand astro-historien des catalogues Yann doit savoir le fin mot de l'histoire?

Le LEDA ou Hyper LEDA est une continuation du PGC. La page wikipedia explique bien le truc. Maintenant le LEDA englobe le tout donc LEDA 50000 = PGC 50000, mais si on veut respecter l'aspect historique c'est PGC jusqu'à 73197 et LEDA ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau ce petit caniche jaune au nord du trèfle (pourtant j’aime pas les caniches :D )!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Adamckiewicz a dit :

Très beau ce petit caniche jaune au nord du trèfle (pourtant j’aime pas les caniches :D )

Merci, mais j'étais étonné de la couleur, elle est bien bleue sur les photos.

 

Mais là elle m'apparaissait sans équivoque jaune.

 

Le contexte de l'observation :

Observation 7463 : M20
85x, 138x et 201x. La Trifide est en réalité Quadrifide! La portion en question est assez brillante, bleue, répond faiblement en HBêta et bien en OIII.
Bizarrement la portion quart nord-ouest disparaît en OIII.
La partie non Tri-(Quadri)fide est assez faible, répond peu en OIII et pas du tout en HBêta. Sa couleur est bizarre, sûrement faussée par l'étoile incluse : jaunâtre tirant vers le rose! Et pourtant je n'ai rien bu ou fumé de louche!
L'ensemble est mieux sans filtre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, yapo a dit :

Le LEDA ou Hyper LEDA est une continuation du PGC. La page wikipedia explique bien le truc. Maintenant le LEDA englobe le tout donc LEDA 50000 = PGC 50000, mais si on veut respecter l'aspect historique c'est PGC jusqu'à 73197 et LEDA ensuite.

 

Merci Yann, tu ne faillis pas à ta réputation!

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la nuit du 2 au 3 août, ça commence par une animation publique (il faut bien en faire de temps en temps pour faire -peut-être- naître des vocations).

 

IMG_4194r.jpg

 

Comme j'avais été un peu débordé l'année dernière avec près de 75 personnes (avec un télescope), j'ai limité à 60 personnes cette année et du coup c'était plein (avec deux télescopes ce qui est plus confortable).

 

De retour sur mon lieu d'observation un peu après minuit local, je débute les observations "sérieuses" par un échec sur PK 47+4.1 (K3-21). Mais je me rattrape bien vite grâce au couple galaxie-nébuleuse planétaire NGC 6635 et PK 43+11.1 (M3-27). Les deux objets sont visibles dans le même champ à 182x, même si la galaxie est très petite et très faible, et la nébuleuse stellaire. On devine un léger halo autour de cette dernière à fort grossissement avec filtre.

 

36.jpg

 

 

Un autre couple a succédé, bien étrange également, Barnard 330 et PK 43-3.1 (M4-14). A 50x, on embrasse bien l'ensemble du globule un peu irrégulier de forme et hétérogène en degré d'extinction. Je n'en ai dessiné que les limites apparentes, les résurgences d'étoiles de la Voie Lactée et les étoiles marquantes pour la localisation. La nébuleuse planétaire quand à elle, presque de m=16 et quasi-stellaire n'apparaît qu'à fort grossissement en bordure Est du globule sombre.

 

37.jpg

Barnard 330, T445x50

 

38.jpg

PK 43-3.1, T445x286 + NPB

 

Enfin, j'ai tenté de décrypter la spirale NGC 145 (avec deux acolytes d'arrière-plan) qui montre faiblement un bras à peine plus contrasté partant vers l'Est.

 

39.jpg

NGC 145, LEDA 1049398, PGC 1962, T445x286

 

 

Edited by yapo
  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, yapo a dit :

Pour la nuit du 2 au 3 août, ça commence par une animation publique


Du Visuel Animé ? xD

Edited by Great gig in the sky
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah j'adore le Barnard avec la NP... Les associations d'objets différents me fait toujours un frisson!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière nuit exploitée, celle du 6 au 7 août bien dégagée mais éclairée par la Lune en début de soirée ce qui laisse le temps d'installer l'intégralité du matériel et d'aller faire autre chose en attendant son coucher. Une fois l'heure atteinte, je rejoins le télescope et commence à observer un duo des galaxies par la tranche pendant que des voiles nuageux provenant de l'Est pointent le bout de leur nez.

 

C'est NGC 5673 et IC 1029 et curieusement la seconde est bien plus évidente que la NGC. L'explication est historique et c'est toujours enrichissant de comprendre (ou tenter) le pourquoi de la chose. En fait, c'est Dreyer qui en compilant le NGC a amalgamé la description du premier objet brillant découvert dans la zone par William Herschel (dont la description correspond bien à l'objet le plus brillant) avec la position retenue par John Herschel dans son GC (qu'il supposait meilleure que celle de son père) mais celle de l'objet faible qu'il avait observé (sa description correspond parfaitement à celle de la plus faible galaxie). C'est ensuite Bigourdan qui a observé les deux objets et comme le NGC n'en contenait qu'un, la galaxie la plus brillante a hérité du numéro IC.

 

40.jpg

IC 1029 & NGC 5673, T445x286

 

Les voiles de nebbia balayent le ciel de plus en plus, alors je patiente en rattrapant mon retard de lecture du forum…

 

Ca se libère un peu du côté d'Ophiucus alors je pointe l'amas globulaire NGC 6539. Il ne fait pas partie de mes cibles, mais il est sur la route d'un amas Palomar alors pourquoi se priver ? Il est un peu granuleux mais pas franchement séparé. Une petite condensation se trouve sur la moitié Nord.

 

41.jpg

NGC 6539, T445x286

 

L'amas Palomar 7 alias IC 1276 est le suivant sur la carte. Bien plus faible, il est complètement nébuleux et deux étoiles probablement d'avant plan se détache du fond lumineux de l'amas. 

 

42.jpg

IC 1276, T445x286

 

PK 146+7.1 (M4-18) a ensuite été trouvée, mais il a fallu batailler car sa réponse aux filtres est quasi-nulle (NPB=OIII=Hß=1) donc l'approche par un positionnement précis s'impose. Elle me semble stellaire même à 572xUne belle étoile double serrée se trouve à 8' Nord.

 

43.jpg

PK 146+7.1, T445x286 + OIII

 

Ensuite, c'est la région HII NGC 1624 que j'ai croqué, accompagnée d'une autre région HII ultra-compacte cette fois-ci (Iras 04366+5022). Croissant plus marqué sur la périphérie pour la première et aspect allongé cométaire pour la seconde. Outre une bonne réponse aux filtres classiques NPB et OIII, NGC 1624 est également légèrement favorablement impactée par le filtre Hß.

 

44.jpg

NGC 1624 & Iras 04366+5022, T445x223+NPB

 

Et pour terminer, j'ai peaufiné le croquis de NGC 253, la grande galaxie du Sculpteur, avec un résultat assez riche.

 

45.jpg

NGC 253, T445x223

 

Voilà, c'en est terminé de la moisson !

 

Ah, au fait, un petit machaon pour Alexandre, mais alors je ne sais pas l'espèce exacte.

 

IMG_4257r.jpg

 

  • Like 4
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

cette 253 est prometteuse !

et ben en voilà une belle moisson Queyrasienne, avec un final  lépidoptérien,

et avec une belle démonstration, s'il en était besoin, de ce qu'offre le Visuel Astronomique, Admiratif, Authentique, Amateur, A ma sœur, A mon humble avis Averti, Ha je ris de me voir si belle....

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sacrée moisson Yann ! Quand je vois le nom de tes cibles j'ai l'impression d'être un débutant, je ne connais rien ou presque, c'est très rafraichissant :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, laurent13 a dit :

Sacrée moisson Yann ! Quand je vois le nom de tes cibles j'ai l'impression d'être un débutant, je ne connais rien ou presque, c'est très rafraichissant :D

Attention ! Faudrait pas qu'on me prenne pour un snob : ce n'est pas que les Messier ou les NGC soient inintéressants ! C'est juste que les objets qui m'attirent sont un peu en marge des catalogues traditionnels. Et puis on trouve souvent en bordure des sentiers battus ces petites galaxies anonymes, très faibles mais suffisamment compactes pour surnager du fond de ciel et dont il fait bon aller dénicher l'obscure référence au fin fond de Simbad... :x

Déjà quand deux astronomes amateurs parlent entre eux à la terrasse d'un café, les voisins doivent rien y comprendre mais quand deux extrémistes causent catalogues ou VA à la terrasse des RCE, ça doit être pareil... (ouais, j'ai eu l'Académie au téléphone, Visuel Authentique sera dans la prochaine encyclopédie, c'est confirmé :ph34r:).

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Yann, c'est bien un machaon. Très bien (plus sur http://papillons.blaison.free.fr/page index rhopaloceres.html#Papiliomachaon

C'est sympa ce petit mot à mon attention en particulier.

Faire de l'astro, un peu de rando et voir un papillon apollon par exemple, tout cela au Queyras que j'ai bien connu dans les années 90, ce serait le pied !!!

Pour l'astro, tu es une vraie mine de petites trouvailles. Je ne sais pas si je dois te dire merci pour toutes ces données astro (dessins, etc...) qui vont me prendre du temps à éplucher un peu.... j'ai déjà ma liste énorme de photos de papillons à m'occuper (toutes les données de juin à septembre, 81 espèces différentes vues en une seule nuit de juin !).. et j'ai observé aussi quelques galaxies et comètes bien sûr, la plupart pas encore classée...

 

2 passions dévorantes : ... Yann, un conseil, reste sur un seul truc, l'observation du ciel profond uniquement, tu le fais super bien !!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yann, juste un commentaire précis dans ta profusion de croquis. Abell 74 est très costaud, j'en avais fait 2 dessins en aveugle au C14 à l'époque. Le premier avec un grossissement trop fort (je ne connaissais pas la taille apparente de l'objet lors de l'ébauche) qui m'a permis au moins de repêcher sans filet (filtre) une petite galaxie fuseau au noyau assez brillant, toi qui aime les petites bêtes. J'ai discerné quelques auréoles très faibles  pointant vers le sud de cette galaxie sans filtrage. Mon second dessin effectué plus proche du G équipupillaire au filtre UHC est à mon avis une observation ratée. Il est probable que j'ai mis en évidence des fonds stellaires un peu plus denses mais non résolus. C'est certainement jouable ici au T600 car il y a tout de même quelques rapports positifs avec des 22 et 24". Echec au 20" (Kent Wallace). La réponse spectrale de cet objet verse dans le rouge, c'est pourquoi je reste toujours surpris quand certains clament un succès avec l'OIII surtout sur un sujet aussi large (à moins qu'ils possèdent encore un vieil OIII Lumicon avec reprise de la fenêtre Halpha).      Fabrice M.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Philippe en a fait une bonne image (en allongeant fortement la pause en OIII)… Il pourrait peut-être nous extraire la couche correspondant à l'OIII histoire de voir la répartition du flux dans ce domaine.

 

 

 

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Philippe a fait fort, je n'ai pas approfondi  l'étude de l'objet et c'est vrai que cette dernière décennie, les progrès sont remarquables en imagerie. Pour la couche bleu-vert, je m'étais juste basé sur les différentes images proposées dans Aladin et le signal était vraiment faible.  Les observateurs avertis savent de tout manière qu'il ne faut jamais baisser les bras (et les yeux).   Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yann ! je prends le sujet en cours ayant été absent, on ne peut que saluer la richesse du boulot ! Enormément de cibles jamais vues ou sorties de la mémoire pour ma part. C'est vrai que le croquis de NGC 253 est intéressant car porteur d'infos.

Concernant les atlas hors chemins, le site de Laurent en recèle pas mal. Je m'en étais inspiré. Mais ...mais ...cette course à la quantité est belle et bonne, or je constate qu'au quotidien y a rarement assez de ciels clairs pour qui suit de longues listes. Après les NSOG je pense m'y atteler un peu mais cette fois sans perdre de vue le plaisir de croquer de belles cibles classiques offrant du détail et du potentiel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/09/2022 à 22:38, yapo a dit :

Jean-Philippe en a fait une bonne image (en allongeant fortement la pause en OIII)… Il pourrait peut-être nous extraire la couche correspondant à l'OIII histoire de voir la répartition du flux dans ce domaine.

 

Vous avez l'image dans la couche bleue dans le pdf des nébuleuses planétaires Abell de Rainer Vogel : http://www.reinervogel.net/pdf/Abell_PN.pdf

 

A chaque fois il présente l'image en bleu et celle en rouge en plus de celle en luminance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/09/2022 à 18:12, xavierc a dit :
Le 11/09/2022 à 16:58, yapo a dit :

Le LEDA ou Hyper LEDA est une continuation du PGC. La page wikipedia explique bien le truc. Maintenant le LEDA englobe le tout donc LEDA 50000 = PGC 50000, mais si on veut respecter l'aspect historique c'est PGC jusqu'à 73197 et LEDA ensuite.

 

Merci Yann, tu ne faillis pas à ta réputation!

Xavier et Yann, sans chercher trop loin, l'info était aussi dans notre livre ASTRODESSIN page 557 (tome2) !   Sinon, j'imagine que les observateurs sérieux l'avaient logiquement remarqué au cours de leur recherche à moins qu'ils ne fassent confiance qu'à un seul type de logiciel (faire gaffe en la matière).  Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Sky runner a dit :

Xavier et Yann, sans chercher trop loin, l'info était aussi dans notre livre ASTRODESSIN page 557 (tome2) !

arghh, j'ai raté l'occasion de nous faire de la pub (j'aurais été un mauvais commercial, pour sûr).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now