Superfulgur

Abell 43, télescope de 1 mètre Omicron C2PU

Recommended Posts

Il y a 9 heures, Superfulgur a dit :
Il y a 10 heures, jeffbax a dit :

Ces Halos légers viennent de la couche Ha.

 

C'est pas paradoxal ? En principe, en H alpha, on éteint plutôt les étoiles, tu as une espication ???

 

En vérifiant ce matin ils sont aussi sur la couche OIII. En fait on les a sur les 2 filtres autour des étoiles les plus brillantes. Mais franchement, c'est léger. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Superfulgur a dit :

Bof... J'avais explicitement demandé à @jeffbax, par mail, qu'il fasse une délinéarisation du gradient de brillance par unité de surface des brutes O III et H alpha, avant d'intégrer la photométrie différentielle - H alpha/O III + (H alpha-O III/O III + H alpha), évidemment pour obtenir une image propre, comme j'aime ; soit il a rien compris, soit il en a fait qu'à sa tête, je sais pas.

Merci Serge pour ton éclaircie mais je sais d'ou vient le problème :D et je comprends mieux maintenant pourquoi David utilise le fouet xD

Ressort le fouet et donnes-y un coup et je suis sûre qu'il va améliorer l'image xD et que les auréoles auront disparues. B|

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Superfulgur a dit :

Bien sûr. Une vraie image astro, ça doit sentir le temps qui passe, la buée, la sueur, les bruits de la nuit, le craquement sec du paquet de fraises Tagada déchiré, le "pop" sourd de la boutanche de Dompé, les ronflements du gonze endormi sur sa console, le ronronnement sourd du télescope qui, lentement, se penche vers l'ouest...

Bon après lecture, je te confirme bien Serge qu'il faut ressortir le fouet xD xD xD 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, jeffbax a dit :

En fait on les a sur les 2 filtres autour des étoiles les plus brillantes.

Merci Jeff pour tes explications ;) Au fait, j'ai vu que vous utilisiez des filtre SLOAN. Je serais éventuellement intéressé pour en acheter car ils disent que celui dédié pour le Ha et OIII enlève les reflets autour des étoiles donc si je peux avoir un meilleur résultat qu'avec le L-Extrême, je suis prêt à sauter le pas pour en prendre un mais est-ce qu'ils valent vraiment le coup car je me dit en voyant les reflet que tu as eu, je ne comprends pas bien :$

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon... Une version sans les halos, puisque certains ne voient que ça :D

 

JF

 

Abell-43-LRVB-final-1.thumb.jpg.4b5e36baf9380244ef5985afe2db1c86.jpg

  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, jeffbax a dit :

Bon... Une version sans les halos, puisque certains ne voient que ça :D

Ah bein voilà, tu vois que tu peux le faire quand tu veux. :P;) David t'a donné un coup de fouet ? xD

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

super Serge!! Je ne connaissais pas, belle découverte merci ^_^!!

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Remarquable, absolument re-mar-quable ! :x:x

Objet original et très beau, traitement au poil, bravo à l'équipe ! ;)

 

Bon ciel
Vincent

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By sebseacteam
      Bonjour à tous,
       
      Voilà une cible hyper délicate à faire, à cause de l'énorme dynamique entre le coeur hyper brillant et la corolle bien plus discrète.
      Le challenge est d'avoir les 2 bien exposés.
      Travaux pratiques comme en photo diurne avec le HDR: 2 expositions différentes, à misquer ensemble (je peux vous dire que Pix est plus facile que Toshop  
       
      La nébuleuse de l'Œil de Chat (aussi désignée NGC 6543 et Caldwell 6) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dragon.
      On estime son âge à environ mille ans.
      Cette nébuleuse a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786. Heinrich Louis d'Arrest a aussi observé cette nébuleuse à une date ultérieure non connue.
      NGC 6543 a été la première nébuleuse planétaire dont le spectre visible a été étudié par l'astronome britannique William Huggins en 1864. Il a découvert que la nébuleuse présentait une coquille gazeuse et donc, que ce genre d'objet n'avait aucun rapport avec une planète.
      Depuis, cette nébuleuse a fait l'objet de nombreuses observations entre autres par le télescope spatial Hubble. Ces études nous ont révélé sa structure très complexe faite de noeuds, de jets, de bulles et d'arcs qui sont illuminés par une étoile centrale très chaude. NGC 6543 a été d'objet de plusieurs observations depuis les longueurs d'onde de l'infrarouge jusqu'au rayon X.
       
      La partie interne de la nébuleuse sous-tend un arc d'environ 16,1" avec des extensions qui se rendent jusqu'à quelque 25". Les images profondes révèlent un halo se rendant jusqu'à 5 minutes d'arc, halo qui a été éjecté par le progéniteur pendant la phase d'évolution de géante rouge.
      La température à l'intérieur de la partie brillante de la nébuleuse varie entre 7000 et 9000 K et sa densité est d'environ 5000 particules par mètre cube. Son halo externe est cependant beaucoup plus chaud, dans les 15 000 K, et sa densité est plus faible. La vitesse du vent stellaire est d'environ 1 900 km/s. Des analyses spectroscopiques montrent que le taux actuel de perte de masse s'élève à 3,2 x 10-7 𝑀⊙ par année, ce qui semble faible, mais c'est tout de même équivalant à 20 milliards de tonnes par seconde (20 x 109 kg/s).
      La température de surface du noyau central de la nébuleuse est d'environ 80 000 K et il est quelque 10 000 fois plus lumineux que le Soleil. Il s'agit d'une étoile de type O7 + WR. Des calculs montre que la masse de cette étoile est un peu plus grande que celle du Soleil et qu'en conséquence l'étoile progénitrice avait une masse initiale théorique de 5 𝑀⊙. Son rayon est d'environ 0,65 𝑅⊙, soit 450 000 km.
       

       
      Les infos:
      SCT Meade 10"  (254/2500) + correcteur de coma  @ 1845mm 
      Player One Artemis-c imx294 + filtre Optolong L-quad Enhance
      Monture HEQ5 kit courroie Rowan
      Autoguidage via lunette guide 60/270, Asi290mm / PHD2
      Map auto avec EAF
      Acquisition NINA
       
      500 x 500ms 
      60 x 180s
       
      Gain 120
      capteur -10°C
       
      Traitement Siril, Pixinsight.
       

      une brute de 500ms:

       
       
      une brute de 180s:

       

       
      Miaou  
       
      Une V2 avec le coeur moins vert?
       
       

       
    • By Bigcrunch
      bonsoir ,

      un grand champ supplémentaire dans mon escarcelle   , centré sur l'amas ouvert NGC 7510 , pas mal de nébuleuses du catalogue Sharpless connues
      SH2-157 (la pince de Homard ) , la nébuleuse de la bulle (SH2-162) , la nébuleuse de la grotte (SH2-155) et bien d'autres ...

      ce grand champ permet de rassembler plusieurs nébuleuses connues et de comparer leur taille direct facilement...
       
      image prise le 1er juillet  ,
      avec la FS60 et le réducteur F/256mm) + filtre LExtrème + APN Sigma FP 
      64 poses /57 retenues de 180s à 1250iso prétraitement Siril/ traitement PI
      j'ose mettre une full croppée qui permet de voir la bubulle 

      bonne soirée 
      Olivier
       

       
    • By Superfulgur
      Il y a quelques semaines, j'avais été bluffé et intrigué par la photo de Nathanaël au 400, de "l'autre nébuleuse de la Lyre", Minkowski 1 chaipacombien... Du coup, j'ai eu envie de jeter un œil dessus avec le 1 mètre. Argh. Le système de pointage du télescope a "refusé" Minkowski Machinchouette, qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, et j'aurais pu planter le télescope, j'ai laissé tomber, d'autant que j'étais en distanciel... 
      Mais, en présentiel, pour la NCO (Nuits Coupoles Ouvertes) j'ai voulu remettre ça. J'ai découvert que le vrai nom de "l'autre nébuleuse de la Lyre" c'était PK-064+15.1...
      Eh bien, après 3 heures de L et 40 min de R,V et SDSS gp, Mesdames et Messieurs, la voilà !!!
       
      Seeing, 1.35 arc sec, mag limite 25, cherchez pas, jusqu'à plus ample informée, c'est la meilleure image jamais prise de cette minuscule nébuleuse... 
      Collée contre elle, à droite, une galaxie lointaine. En haut à gauche, un couple de galaxies en interaction...
       
      Le traitement, majestic, comme d'habitude, est du Maître @jeffbax, qui est sous l'eau, actuellement, entre les poses la nuit et les traitements le jour, voui, on a d'autres trucs en préparation...

      Bonnes nuits d'été à tous !
      S
       
       




    • By Achaim
      une trouée dans les nuages , je me suis dépêché a mettre en place la am5 et la FS60 , du coup j étais tellement pressé que j en es oublié le réglage du BF.....donc j ai cropsé un peut pour voir le moins possible la louze dans les coins 
      c est fait  sur une persée , juste le temps de faire 15 images de 3min , et rangement ...
      donc 15 images empilées  avec l imx533 et filtre l extrem
      siril , darktable et  graxpert pour le bruit 
      deux versions , une américaine et une européenne , comme ça il y en a pour tout les gouts 
      vu le temps , pas sur de pouvoir rajouter des prises , je sais que 45 min c est limite mais on sort quand même qlq chose je pense de regardable ....
      par contre il y a qlq étoiles qui sont entourées d u n halot , je ne sais pas pourquoi certaine et pas d autres , (luminosité.?), je n es pas tochop ni pix  , et pas trouvé comment les virer  ....après c est pas vilain , mais si une solution sans ces logiciels pour les virer suis preneur 
       
       

       

      bonne journée....
    • By stormlv
      Hello,
       
      Apres des mois ou j'ai pas pu faire d'astro, j'ai reussi a capturer la derniere couche pour completer mon M17 en palette Hubble.
       
       
       
      J'ai essaye de pas le faire trop "vert" - mais je ne sais pas si c'est mieux comme ca
       
      Je truc que j'aime, c'est que j'ai un flow de processing en PixInsight qui me donne assez de flexibilite pour la reduction du bruit.
       
      J'uitilise StarNet pour separer les etoiles du fond, et puis je peux appliquer une reduction du bruit sur la nebuleuse, sans affecter les etoiles.
  • Upcoming Events