Superfulgur

Abell 43, télescope de 1 mètre Omicron C2PU

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 3 minutes, Superfulgur a dit :

Abell 43, on la voit pas tous les jours, c'est assez faible,

si-si Super, j'en ai déjà 2 dessins !!! :D

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette publi Serge, ça fait du bien de traiter un peu ;)

 

il y a 22 minutes, Superfulgur a dit :

j'ai donné des instructions techniques, particulièrement spectrophotométriques, très strictes et circonstanciées à @jeffbax pour le traitement en couleurs, c'est assez technique, je le laisse vulgariser et vous espiquer. 

 

LOL... :D:D

 

Rien de très sorcier. c'est un R/V/B = SDSS r' + Ha / SDSS r' + OIII / OIII. Il y avait 10 min de SDSS. J'ai retouché un peu les couleurs de base lors du montage RVB sous SIRIL (le rouge est déclaré en orange foncé, le vert en vert/jaune). Il en sort une belle couleur de nébuleuse et ensuite j'ai fait une calibration photométrique sous SIRIL. A mon avis c'est pas forcément fidèle au spectre des étoiles, mais ça s'en rapproche et c'est joli ;)

 

On est pas très profond vu qu'il n'y a pas de L (on doit être à Mag 22/ 22.5 pas plus), mais la nébuleuse répond vachement bien en OIII et livre de très belles structures.

 

Le lien Astrobin :

 

get.jpg?insecure

 

JF

Edited by jeffbax
  • Like 2
  • Love 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une image incroyable :x : bravo à tous les trois !

C'est trop beau ces structures dedans, ce n'est pas une bulle bleue toute lisse :)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique Serge, quel contraste ! Toutes ces filandres visibles dans la bulle de gaz sont extraordinaires.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Recherche sur Google....apparemment c’est la plus belle image de cet astre.

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Popopo qu'est ce que c'est encore que cette folie!Les structures sont incroyablement détaillées que c'est beau!

C'est marrant on y regardant de plus prés elle a des airs d'univers cette nébuleuse comme si on voyait l’ensemble des structures de galaxies dans son ensemble.

On vous a déjà dit que vous êtes de grands malades?xDUn grand bravo l'équipe pour cette superbe image!

Edited by Vlaams59
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahoo, quelle image splendide encore une fois pour notre plus grand plaisir. :x

Pourquoi les auréoles sont visibles qu'autour des étoiles oranges / rouges et non sur les étoiles bleues ? O.o

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est superbe bravo à vous trois ! Étonnante cette nébuleuse qui mousse !

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, FranckiM06 a dit :

Pourquoi les auréoles sont visibles qu'autour des étoiles oranges / rouges et non sur les étoiles bleues ? O.o

 

Bof... J'avais explicitement demandé à @jeffbax, par mail, qu'il fasse une délinéarisation du gradient de brillance par unité de surface des brutes O III et H alpha, avant d'intégrer la photométrie différentielle - H alpha/O III + (H alpha-O III/O III + H alpha), évidemment pour obtenir une image propre, comme j'aime ; soit il a rien compris, soit il en a fait qu'à sa tête, je sais pas.

 

:(

 

 

(Ou alors, elles ont été contaminées par les deux seules poses en SDSS rp que je lui ai donné, prises sous les nuages, je sais pas...)

 

Edited by Superfulgur
  • Love 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, FranckiM06 a dit :

Pourquoi les auréoles sont visibles qu'autour des étoiles oranges / rouges et non sur les étoiles bleues ? O.o

 

il y a 15 minutes, Superfulgur a dit :

Bof... J'avais explicitement demandé à @jeffbax, par mail, qu'il fasse une délinéarisation du gradient de brillance par unité de surface des brutes O III et H alpha, avant d'intégrer la photométrie différentielle - H alpha/O III + (H alpha-O III/O III + H alpha), évidemment pour obtenir une image propre, comme j'aime ; soit il a rien compris, soit il en a fait qu'à sa tête, je sais pas.

 

😆 Putain t'es en forme Serge...

 

Ces Halos légers viennent de la couche Ha. C'est pour ça qu'ils sortent plus autour des étoiles brillantes rougeâtres.

 

Par contre ils sont bleus ! Ça c'est à cause de mon montage quand j'ai neutralisé les basses lumières pour retirer le rouge qui était très dominant.

 

Il y a 1 heure, CASTOR78 a dit :

Recherche sur Google....apparemment c’est la plus belle image de cet astre.

 

Je suis d'accord. Rien de comparable qui traîne. Merci 👍

 

JF 

 

Edited by jeffbax
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, jeffbax a dit :

Ces Halos légers viennent de la couche Ha.

 

C'est pas paradoxal ? En principe, en H alpha, on éteint plutôt les étoiles, tu as une espication ???

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben celles ci sont très brillantes et rougeâtres. Donc elles sont quasi saturées en 5mn de Ha. Après c'est aussi une histoire de reflet dans le filtre. C'est même surprenant qu'on en ait pas plus à f/3,2 en narrowband. Généralement ces filtres n'aiment pas trop les instruments très ouverts. Mais là ça passe très bien 👍

 

Après c'est vraiment léger je trouve. Pas de quoi fouetter un chat. Je cherche même pas à les retirer (très faisable). Ça donne du naturel à l'image je trouve.

 

JF 

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, jeffbax a dit :

Ça donne du naturel à l'image je trouve.

 

Bien sûr. Une vraie image astro, ça doit sentir le temps qui passe, la buée, la sueur, les bruits de la nuit, le craquement sec du paquet de fraises Tagada déchiré, le "pop" sourd de la boutanche de Dompé, les ronflements du gonze endormi sur sa console, le ronronnement sourd du télescope qui, lentement, se penche vers l'ouest...

 

 

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wahou magnifique mais comme d'hab un peu angoissant

 

En forme le Serge effectivement xD me suis bien marré

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

Une vraie image astro, ça doit sentir le temps qui passe, la buée, la sueur [...]

 

...et les deux fois 3 heures 45 passées dans la cage d'observation, à l'étroit (une cage d'observation pour T1 mètre, ça doit être étroit, non ?)...

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By home91
      Bonsoir,
       
      hier soir, j'ai profité d'une timide éclaircie en RP pour tester ma toute nouvelle caméra : une ASI585MC de chez ZWO.
      Cette caméra bénéficie d'un assez grand capteur et de la dernière techno de capteurs sans amp glow, faible bruit, etc. Je vous laisse aller voir sur le site pour plus de détails.
       
      Les conditions n'étaient pas terribles avec un vent assez fort, des passages nuageux et une Lune déjà bien présente.
       
      Trois petits essais, le premier sur la Lune derrière une Orion 80ED. Quel plaisir de mettre la Lune en entier sur le capteur.
      Ensuite direction M42, juste avec un filtre IR-cut et sans filtre anti pollution lumineuse. Deux images, l'une avec 48 x 1s et l'autre 166 x 5s.
      Cette caméra est très prometteuse avec peu de bruit et quelques pixels morts mais cela se corrige facilement avec les darks.
       
      Vivement un ciel plus calme et plus propice à d'autres essais.
       
      Bon ciel,
      Olivier



    • By AstroChile
      Bonjour à tous, 
       
      Nous revoici fin prêts avec une nouvelle image et surtout un nouveau setup déployé au Chili après "upgrade" du CDK 12.5 que nous avions là-bas. Seule la caméra est restée la même, tout le reste a été changé. Il a fallu du temps (beaucoup de temps) et toute la patience de @Jean-Philippe Cazard pour arriver à ce résultat.  
       

       
      NGC 2359. Team Astrochile. 
      CDK 500 avec monture Planewave L-500 pilotée par PWI4. Caméra QHY600MM, focusing avec PWI3.
      Séquenceur CCD Autopilot.
      Traitement image par Siril, Pixinsight, PS.
      Luminance : 16x300s, R, G et B : 12x300s
      Pour la luminance, toutes les poses ont été conservées, elles ont un FWHM compris entre 1,5 et 2,0" d'arc, avec une moyenne à environ 1,7" d'arc
       
      Niveau 0 : Fameuse nébuleuse diffuse à émission en forme de casque ailé, NGC 2359 doit son petit nom de Casque de Thor à sa forme assez caractéristique. De taille digne d'un dieu nordique, ce casque céleste mesure une trentaine d’années-lumière de diamètre.

       

       
      Nébuleuse en émission située dans la constellation du Grand Chien à environ 15 000 années-lumière du système solaire, NGC 2359 a été découverte par William Herschel en 1785.
       
      La nébuleuse en émission NGC 2361 est un "grumeau lumineux" située en bordure de NGC 2359 découvert par Bigourdan le 25 février 1887. Aujourd’hui, elle n’apparait plus dans la base de donnée de Strasbourg (Sinbad), fusionnée avec NGC 2359.
       

       
      Niveau 1 :
       
      Ce "casque" est une bulle de gaz interstellaire (le nuage moléculaire environnant) soufflée par les vents d’une étoile massive et brillante en son centre, extrêmement chaude, de type Wolf-Rayet (WR), en l’occurrence ici WR7.
       
      Les étoiles WR sont des géantes bleues massives rares extrêmement chaudes qui se trouvent dans une brève étape de l'évolution stellaire précédant l'explosion en supernova.  Elles développent des vents stellaires dont la vitesse peut atteindre des millions de kilomètres par heure. La structure « torturée » du Casque est liée à des interactions avec un grand nuage moléculaire, qui ont entrainées la formation de cette architecture complexe et notamment de ses structures courbées. A titre de comparaison, il suffit de regarder la forme nettement plus harmonieuse de la Nébuleuse de la Bulle :
       

       
      Nébuleuse de la bulle par @danielo
       
       
      Avec un taux d'expansion du Casque variant entre 10 km/s et 30 km/s selon l'endroit considéré, l'âge de cette nébuleuse donc est estimé entre 78 500 et 236 000 ans (cad un peu après l’époque où l'Homme de Saccopastore parcourait la terre près de Rome).
       

       
      L'Homme de Saccopastore, il y a environ 250 000 ans.
       
       
       
      Niveau 2 : Le vert-émeraude de cette nébuleuse provient des fortes émissions des atomes d'oxygène dans le gaz rougeoyant
       
       

       
      Image réalisée par le VLT pour célébrer le 50e anniversaire de l'ESO.
       
      La structure filamenteuse du Casque de Thor renferme une masse de gaz ionisé estimée à environ 70 M⊙, alors que la masse de l'ensemble du complexe ionisé est comprise entre 850 et 1100 M⊙. La masse totale du gaz neutre, située en périphérie de la bulle, est d'environ 320 M⊙. Toute cette matière ne provient pas de l'étoile ; il s'agit en grande partie du milieu interstellaire balayé par les vents stellaires. En tenant compte de toutes les composantes de la bulle, la masse totale de l'ensemble est d'environ 2200  M⊙.
       
      Niveau 3 :
       
      L’émission de rayons X de NGC 2359 peut être décrite par un modèle d'émission de plasma optiquement mince. Les observations de XMM–Newton montrent ci-dessous la composante d’émission X de NGC 2359 :
       

       
      Image composite en couleur de l'observation XMM-Newton de NGC 2359.
      Les couleurs rouge et verte correspondent aux bandes Hα et [O III] et la couleur bleue correspond à l'émission de 0,3-1,1 keV.
      Les sources ponctuelles ont été supprimées de cette image. J. A. Toalá et al. 2015.
       
       
       
      @Jean-Philippe Cazard et @JB Gayet
       
       
       
      Sources :
       
      Wikipedia
       
      J. A. Toalá, M. A. Guerrero, Y.-H. Chu, R. A. Gruendl, On the diffuse X-ray emission from the Wolf–Rayet bubble NGC 2359, Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, Volume 446, Issue 1, January 2015, Pages 1083–1089, https://doi.org/10.1093/mnras/stu2163
    • By RIGEL33
      Lors de la sortie improvisée du vendredi 20 janvier 2023, en attendant que la comète C/2022 E3 (ZTF) soit assez haute pour lui tirer le portrait, j’ai décidé d’imager une cible facile mais très photogénique, qui se révèle bien en grand champ : la nébuleuse de la Rosette.
       
      Cette nébuleuse diffuse, pouponnière d’étoiles, se situe dans la constellation de la Licorne, entre Orion et le Petit Chien. Cataloguée comme Caldwell 49 et NGC 2237, elle s’étend sur 130 années-lumière dans sa plus grande dimension. 10.000 fois plus massive que notre Soleil, sa lumière met 4.700 années pour nous parvenir.
      La Rosette, comme toutes les nébuleuses en émission, est composée de nuages de gaz ionisé dans le milieu interstellaire qui absorbent la lumière d'une étoile chaude proche et la réémettent sous forme de couleurs variées à des énergies plus basses.
       
      Photos prises le 20 janvier 2023 à Saucats (33) – Canon 40D défiltré partiel avec objectif Sigma 70-300, focale à 190 mm, ouvert à 5,0, sur monture StarAdventurer (sans goto ni autoguidage).
      75 poses de 60 s – ISO 1600 – 25 DOF – Iris et Toshop.
       

      (cliquez sur l’image pour voir la full)
    • By XavS
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      Enfin les affaires reprennent Du beau temps, pas ou très peu de vent mais avec du froid ; normal on est en hiver
       
      J'ai retenté samedi soir de prendre la comète du moment (C/2022 E3 (ZTF)). J'ai bien les images mais je n'arrive pas à les traiter.... Tant pis.... On essaiera plus tard à tête reposée.
       
      Ça était aussi l'occasion de tester mon nouveau matériel. Non pas astro mais utiles Des chaussettes et un pantalon chauffant et une tablette pour gérer l'asi air.
       
      Pour les fringues, le résultat est assez mitigé. Les batteries des chaussettes n'ont durées que 3h.... avec une décharge au minimum, c'est bien dommage. J'ai eu un peu froid au pied cette nuit là. Il ne faisait que -5° au plus froid de la nuit. Pour le pantalon, rien à dire , même si il m'a fallu deux batteries pour toute la nuit avec un réglage à moyen.
       
      Et voici la première image : la Lune à 43 %. Toujours au C9 avec son réducteur, autoguidage par la 120MM et prise avec la 1600MC en mode bin2. Empilement sous AS3 de 37 images sur 67. Le traitement a été effectué avec Astrosurface et Gimp.
       

       
      La deuxième image est NGC1624 (l'amas ou la nébuleuse ).
       
      Matériel : C9 + réducteur
      Guidage : TS80d + caméra 120 mini
      Prise de vue : 1600MC
      Light : 74 x 300s
      Dark : 14 x 300s
      Flat : 17 x 120ms
      Offset : 17 x 1ms
      Traitement : Siril, Gimp
       

       
      Vos commentaires sont la bienvenue
       
      Bon ciel à toutes et tous.
       
      XavS
       
    • By Papy
      Bonsoir.
       
      M31
       
      suite à la météo, depuit 4 mois , il me resté que ça à faire M31 que j ai fait il y a 2 mois
       
      Zwo 533 mc
       
      Filtre L-Pros
       
      Lieu: Dunerque centre.( ville de M...... ) et je suis d ici . pauvre de moi .
       
      3 heure de pause de 300s
       
      Merci pour vos commentaire
       
      Vu le temps ici , j ai fait 3 test d imagerie .



  • Upcoming Events