Labonnejournee

Conseil nettoyage

Recommended Posts

7F249A44-165D-4C96-A284-A4C67319A480.thumb.jpeg.c171a5b61086fd4a9997d691aab667d2.jpegBonjour tt le monde!

J’ai nettoyé ma lunette william optics avec un chiffon micro fibres, mais d’étranges traces sont apparues.

Malgré un nettoyage avec du pq et de l’alcool modifié à 90deg, elles ne bougent pas.

un conseil pour s’en débarrasser?

 

merci d’avance pour vos réponses :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Il y a 3 heures, Labonnejournee a dit :

J’ai nettoyé ma lunette william optics avec un chiffon micro fibres, mais d’étranges traces sont apparues.

Malgré un nettoyage avec du pq et de l’alcool modifié à 90deg, elles ne bougent pas.

un conseil pour s’en débarrasser?

C'est surtout la chose à ne pas faire, surtout si fait "à sec" et notamment avec les chiffons micro-fibres livrés avec les lunettes de vue (si c'est le cas). Tu vois ainsi le résultat.

 

Il te reste à utiliser un vrai micro-fibres et surtout voir ce que cela donne avec du Purosol ou bien le liquide de nettoyage qui existe chez Baader. Tu trouveras ces produits chez les revendeurs Astro. Normalement, après, il ne reste plus de traces.

 

Cdt.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Labonnejournee a dit :

un conseil pour s’en débarrasser?

Jamais de contact à sec avec quoi que ce soit sur les optiques ! Pas plus d'ailleurs que du PQ (sec ou mouillé) qui est une matière pleine de résidus abrasifs, certes bien adapté à son usage primitif mais non apprêté au nettoyage des parties nobles de nos meilleurs instruments (optiques cela s'entend). Pour nettoyer les optiques , il faut bien considérer ce que l'on est censé faire : 1) le but est d'enlever des résidus "gras" ou des particules sèches collées, c'est à dire de les absorber par capillarité dans quelque chose de mouillé avec un produit qui les dissous et qui les empêche de se répandre sur une surface plus importante qu'ils ne sont déjà. 2) il faut utiliser un produit dissolvant suffisamment puissant et surtout non agressif pour les traitements optiques. 3) pour aspirer les traces, il faut mettre ce produit en contact sur les optiques à l'aide d'une matière absorbante qui sera pure et neutre de toute autre matière (surtout pas de coton tige dont la colle du coton sur la tige serait instantanément dissoute et répandrait la colle sur l'optique !) 4) il faut s'abstenir de frotter ou d'appuyer avec insistance et surtout savoir utiliser le produit liquide nettoyant avec parcimonie pour éviter de "noyer" les surfaces avec trop de liquide ce qui aurait pour effet désastreux de déborder sur les bords de la lentille et d'aller se loger et dissoudre la colle dans le doublet ou du triplet de l'objectif ou de l'oculaire (dommage irrémédiable).

Ensuite bien choisir les produits et ustensiles, mais lesquels ? Chacun fera comme il veut s'il a trouvé sa bonne formule avec son produit de prédilection.  Voici la mienne :

Pour les femmes, prendre un coton de démaquillage dans sa trousse de toilette, pour les hommes dans la trousse de toilette de sa moitié (ou à défaut de moitié non maquillée ou de moitié tout court, soit en trouver une, soit acheter du coton, ce qui est moins onéreux finalement). C'est un rond de coton de 4 cm de diamètre environ que vous allez couper en 4  pour obtenir 4 parts qui forment chacune un angle de 90°. Vous allez humecter de 2 gouttes de produit (pas plus) l'angle vif tandis que vous pincerez entre pouce et index l'extrémité ronde du coton. Le but étant de ne pas laisser le produit toucher la peau de vos doigts car il importerait les impuretés de votre peau par capillarité sur le coton (eh oui !), et bien entendu sur l'optique. Une fois le coton humecté, le promener délicatement et sans presser pour "aspirer"  les impuretés de la surface à nettoyer. Attention ! Une seule passe par morceau de coton puis poubelle ! On laisse évaporer et on regarde le résultat. On refait autant de fois que nécessaire sans utiliser d'autre chiffon ou microfibre pour repasser là dessus. Enfin, pour chasser les petits morceaux de fibre de coton qui resteraient sur le verre, un bon coup de soufflette et Hop ! (Une poire gynécologique ou à lavement en caoutchouc achetée en pharmacie fera des merveilles, vous direz au pharmacien que c'est pour nettoyer vos optiques pour ne pas paraitre trop ridicule devant les autres clients, hein...).

Ah oui, le produit nettoyant. Mézigue, j'utilise depuis longtemps de l'essence F, c'est un distillat de pétrole très pur qui n'attaque ni le coating ni le plastique et qui coute peanuts dans tous les supermarchés. C'est un détachant à la base et comme tous les produits de ce genre il est très volatil et très inflammable.  Pour cet usage, je prends soin d'en verser quelques centilitres dans une petite fiole en verre jamais utilisée et bien bouchée (demander une petite fiole en verre pour les préparations au pharmacien quand vous achetez la poire comme ça il vous croira...) tandis que je stocke le reste à l'écart. Il faut toujours s'en servir dans un espace bien ventilé pour éviter de le respirer et toujours loin d'une source de chaleur pour éviter de faire boum et mettre le feu au logis...

Après, ce que j'ai pris plaisir à décrire n'engage que moi et chacun fait comme il veut ou comme il peut.

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens vers vous pour savoir si, une fois que les traces sont partis (ce qui est désormais mon cas, merci encore :) ), quelles sont les conséquences sur mon optique? Est-ce que cela a causé des dégâts irréversibles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Il y a 2 heures, Labonnejournee a dit :

Est-ce que cela a causé des dégâts irréversibles ?

Je ne pense pas, des traces j'en ai réguliérement eu sur mes différents instruments, lunettes, telescopes et jamais eu de soucis. C'est plus "solide" qu'on pense et heureusement d'ailleurs vu le prix de ces petites bêtes! Il faut faire attention aux produit employés, nettoyer en douceur. Les cotons démaquillants vont bien. Beaucoup de trucs "anxiogénes" sont écrits la dessus. J'utilise de l'eau déminéralisé, un peu d'alcool et c'est tout. J'ai un blaireau à barbe pour les pousiéres sur la lame du C14, si je le passe (délicatement) 3 ou 4 fois dans l'année c'est le max. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, guy03 a dit :

Je ne pense pas, des traces j'en ai réguliérement eu sur mes différents instruments

Ok, merci beaucoup :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now