xavierc

Matin du 8 juillet 2022

Recommended Posts

Dobson Strock 254/1200
Au nord puis au nord-est de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

5 dessins : 10058 à 10062

Voici ma 4ème séance d'affilée cette semaine, avec toujours tout le village éteint.
J'ai décalé une demi-heure plus tard mon réveil après 3h30 de sieste, à cause de la Lune en premier quartier de plus en plus envahissante, même si elle reste masquée par les bâtiments.
Elle éclaire un peu le ciel et se couche de plus en plus tard.

Je suis opérationnel à 1h28 et j'ai chaud avec le manteau sans pull, même ouvert.
J'éviterai quelques piqûres de moustique, l'un était même posé sur ma main prêt à commettre son forfait!

La première cible de la séance est une comète dans Ophiuchus.

Observation 10058 : comète C/2017 K2 PANSTARRS.
Facile à trouver, c'est une tache floue très faible au chercheur 9x50.
Dans le télescope, elle est assez faible à considérablement faible à 75x. Je l'ai placée à 1h43 sur le dessin.
Je la grossis 109x et 218x.
Une queue allongée est vue VI3.
Je n'ai pas noté de déplacement lors du dessin.
Son centre ponctuel est faible à très faible, je le croyais double à 109x mais ce n'est pas confirmé à 218x.
comete_C2017_K2_PANSTARRS_obs10058.jpg

Un peu de vent joue les trouble-fête à 2h tandis que le coassement des grenouilles retentit sans me gêner, lui.

Je vise un amas globulaire du Sagittaire plus bas que La Lagune.

Observation 10059 : NGC6553.
Je le vois déjà comme une petite tache très faible au chercheur, et il est considérablement faible et déjà résolu en vision indirecte à 75x.
Bien que bas, il est granuleux à 109x, allons à 218x, encouragés par la turbulence moyenne de 3 sur 5.
Son centre reste flou mais j'ai l'impression d'un rayonnement d'étoiles à la limite autour.
NGC6553obs10059.jpg

J'utilise la pierre du Mont Chiran pour équilibrer.

Je constate aussi que la Voie Lactée projette son ombre sur mon papier quand je rapproche ma main près du papier, c'est la bonne direction, aucun éclairage parasite n'est allumé autour et l'ombre est diffuse.

Puis je déplace le télescope un peu plus à l'est car sans ça l'ouest du Sagittaire où j'officie va plonger rapidement dans le mur au sud de la terrasse.

La Lune s'est enfin couchée vers 2h30.
Mes cibles sont basses au point que je suis penché sur l'oculaire, pas bon pour le cou tout ça.

Je persiste si bas sur un nuage obscur du Sagittaire bordé de nébuleuses diffuses.

Observation 10060 : B91.
Barnard 91 est à 75x et en vision indirecte clairement (!) plus sombre que le fond du ciel, avec des limites floues.
Il est bordé des portions nébulaires d'IC1275.
B91obs10060.jpg

Je remonte dans le ciel et quitte la Voie Lactée vers une galaxie de l'Aigle.

Observation 10061 : NGC6821.
Finalement vue à 75x, elle est assez facile en vision indirecte. Très très faible à VI1 à 150x, elle est diffuse, à centre plus brillant.
NGC6821obs10061.jpg

Une étoile filante est passée dans le champ à 3h24.

Je retrouve un amas globulaire Palomar à proximité.

Observation 10062 : Pal 11.
Palomar 11 est vu dès 75x, c'est assurément l'un des plus faciles du catalogue Palomar.
Je le confirme à 109x, il reste très diffus et très faible, par faible turbulence de 2 sur 5 à 150x.
Je détecte de rares étoiles VI3 à 5. Je me rappelle l'avoir résolu au Dobson 508.
Pal11obs10062.jpg

Je termine mes observations à 3h51.

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Xavier. 

Encore une belle série ! 

 

Tu as monté un chercheur 9x50 sur ton Strock ? 

Si oui, as-tu trouvé un modèle léger ? C'est pour ça que tu as besoin d'une pierre pour équilibrer ? 

 

Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe série encore une fois!!

 

accessoirement je suis preneur pour un chercheur léger en 50mm mais je crois pas que ça existe, en tous cas sur etagere…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Yves Piette a dit :

Tu as monté un chercheur 9x50 sur ton Strock ? 

Si oui, as-tu trouvé un modèle léger ? C'est pour ça que tu as besoin d'une pierre pour équilibrer ? 

Bonjour Yves et Adam

 

En fait j'ai refait en bois le support du tube du chercheur et ai juste gardé le tube optique, gagnant la moitié du poids de l'ensemble.

Son poids a été pris en compte à la conception pour l'équilibrage du télescope.

 

L'usure côté tourillons entraîne un déséquilibre vers l'avant quand je mets la barlow + mon Nagler 16, configuration la plus lourde.

 

sur la photo ci-dessous le chercheur à tube blanc et son support allégé sont bien visibles :

T250Strock_24.jpg

 

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas mal ta Barnard, bel objet bien rendu.

 

pour le chercheur 7x50, yaka épurer à fond et ne garder que l'optique (ici récup de vielle jumelle à primes porro). Ça donne ça :

image.png.566479e46f14ed9caf2507daba53052e.png

très facile a réaliser (ya pas grand chose), juste 2 petites plaques support de l'objectif et de l'oculaire (sandwich carbone-carton plume) reliés par 2 tube carbone de 6mm (cerf-volant). Platine de réglage identique à celle d'un Quickpoint réalisé en planchettes (sandwich carbone-balsa) mais on pourrait aussi la récupérer d'un vieux quickpoint en panne (yena plein vu que c’est leur principal et unique défaut, celui de tomber en panne)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, serge vieillard a dit :

yaka épurer à fond et ne garder que l'optique (ici récup de vielle jumelle à primes porro). Ça donne ça :

oui je le connais bien ce fabuleux chercheur mais ici c'est même pas envisageable :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, serge vieillard a dit :

très facile a réaliser (ya pas grand chose), juste 2 petites plaques support de l'objectif et de l'oculaire (sandwich carbone-carton plume) reliés par 2 tube carbone de 6mm (cerf-volant). Platine de réglage identique à celle d'un Quickpoint réalisé en planchettes (sandwich carbone-balsa) mais on pourrait aussi la récupérer d'un vieux quickpoint en panne (yena plein vu que c’est leur principal et unique défaut, celui de tomber en panne)

pas trop de reflets ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut un climat sec pour le chercheur de Serge, mais comme c'est prévu pour aller sous les meilleurs ciels arides de la planète, ce n'est pas déconnant.

Dans nos campagnes humides on aurait vite de la buée sur toutes les faces

 

Dans le principe ça me rappelle le système des lunettes sans tubes du 18ème siècle, avec heureusement moins de distance entre les éléments optiques!

Edited by xavierc
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sous un bon ciel, c’est parfait.

C’est sur que s'il y a des lumières parasites tapant directement l'oculaire, ça se sent - mais si lumière parasites il ya a, c’est que ce n’est pas l'optimum, sauf pour les planètes et là on s'en fout un peu car même avec des reflets et une perte de contraste, on la verra très bien dans ce type de chercheur.

 

C’est vrai que c'est sensible à l'humidité.J'ai mis un petit cache sur la lentille frontale, un petit écran en tissu noir qui se rabat quand on ne s'en sert pas. Mais avec une forte rosée, il est  facile d’essuyer les 2 faces de l'objectif. Pour l'oculaire, c’est plus chiant si ça se passe à l'intérieur. Dans ce cas, il ne reste plus qu'à faire usage du sèche cheveux, des poches ou des mains.

J'avais pensé à une simple protection, un capot en plastique léger (comme mon baffle secondaire ou en Catapak - le carton ondulé plastique-  noir), truc que j'ai fait sur le T600 ACA sur le Telrad qui s'embuait facilement et c'était vachte efficace. Nota : je me rends compte que ce chercheur est aussi sensible à l’humidité qu'un Telrad, pareil....

 

J'en profite pour redire que ta Barnard est vraiment pas mal, ça inspire pour la suite.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Matin du 21 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Terrain de foot du stade des rencontres Astrolys à la Chapelle aux Lys en Vendée.

      4 dessins : 10162 à 10165.

      Après animation pour le public, il nous reste toute la seconde partie de nuit pour nos propres observations, bien que certains instruments soient remballés juste après le départ du public.

      Le ciel est voilé par moments et endroits depuis le début de la nuit, je pointe dans les zones préservées.

      Ca concerne d'abord des galaxies d'Hercule.

      Observation 10162 : NGC6500 et NGC6501.
      Ce duo est assez facile, avec NGC6500 très faible à VI1 et NGC6501 faible à très faible.
      Les nuages reviennent dessus, je dois patienter 15 à 20 minutes pour finir ce premier dessin de la soirée.


      Il y a encore de l'animation autour chez David le président de notre club les Têtes en l'Air.

      Observation 10163 : NGC6490/5.
      Ce second duo de galaxies est vu assez facilement à 150x.
      NGC6490 est diffuse très faible à VI1, et NGC6495 très faible est elle aussi diffuse.


      La Lune se lève à la fin du second dessin à 1h45.

      Des vaches s'agitent au nord.

      Je passe aux galaxies de Pégase.

      Observation 10164 : NGC7817.
      Cette galaxie est bien effilée à 150x, faible à très faible et rehaussée de quelques nodosités, sympathique.


      David se repose de l'animation dans sa chaise longue à côté et discute avec moi qui n'écoute que d'une oreille, car le dessin astronomique requiert de la concentration.

      Puis il va dormir.

      Observation 10165 : NGC7768.
      J'espérais voir plusieurs galaxies de ce groupe, mais finalement une seule est visible, il faut dire que la Lune éclairée à un tiers gêne. NGC7768 est très faible, son centre se détache plus brillant en vision décalée à 150x.


      A 3h15 je suis fatigué et des voiles reviennent par strates, je remballe sous les meuglements lointains de vaches à l'Est.
    • By xavierc
      Nuit du 18 au 19 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      3 dessins : 10159 à 10161.

      Après 2 semaines de relâche suite à ces vacances où j'étais en manque de sommeil, je reprends les observations.
      Je suis installé à 22h38 alors que la nuit n'est pas encore totale mais la Voie Lactée est apparue.

      Un peu de vent pas gênant m'accompagne lors du pointage d'amas ouverts de l'Ecu de Sobieski.

      Observation 10159 : Basel 1.
      L'amas ouvert est vu bien détaché de son environnement à 75x.
      A 150x il est assez faible, pas mal.


      Je note que le ciel est assez mou du genou, est-ce à cause de voiles?
      Déjà un moustique se manifeste, puis il me pique à la main droite à 23h30.

      Observation 10160 : NGC6704.
      Situé à un petit degré au nord-est du précédent, il est vu condensé et partiellement résolu à 75x.
      Il reste peu résolu à 150x sur fond laiteux très faible à VI1.


      Je note encore un halo à l'horizon ouest alors que le crépuscule est officiellement fini et qu'il n'y a pas de pollution lumineuse par là.
      Il finira par disparaître.
      Ca diffuse plus ce soir car le halo connu au nord-est (centre logistique de la Crêche) est assez marqué.

      Je connais un échec sur le faible amas globulaire NGC6749 de l'Aigle pourtant déjà observé avant 2017, mais comme dit auparavant le ciel est mou.

      Je dessine une galaxie d'Hercule.

      Observation 10161 : NGC6527.
      Cette galaxie demeure invisible à 75x, est soupçonnée à 109x puis confirmée à 150x, très faible à VI2, avec son facile centre plus brillant. Elle est floue autour de ce centre en vision indirecte.


      Des nuages arrivent par là.

      Un scooter remonte en sens interdit ma rue.
      Je me suis fait repiquer cette fois au mollet gauche.
      Je remballe à 0h34 car le passage nuageux va un peu durer alors que c'est presque l'heure de ranger.
    • By pierre2nice
      Bonjour à tous
       
      La semaine dernière nous avons eu le plaisir de participer aux Rencontres du Ciel et de l'Espace (RCE) . https://www.afastronomie.fr/rencontres-ciel-espace
       
      Ce fut l'occasion de présenter notre projet pour l'équipe Nice People,  (Alain, Stéphane, Jean-Luc, Pierre ) sans oublier Christian qui nous a toujours suivis et guidés.
       
      Un point fort, LA VIDEO de notre conférence, Introduction vidéo drone de Florent Dubreuil  : 
       
       
       
      Et quelques photos de notre passage aux RCE:
       
      L'entrée de la Cité des Sciences et de l'Industrie

       
      La braderie ou nous avons proposé nos kits UVEX4 et beaucoup discuté ! ICI, Jean-Luc, Alain, Stéphane

       
      Ces kits prévus pour que chacun puisse envisager sans difficulté la réalisation d'un UVEX4 sont proposés sur notre site https://spectro-uvex.tech 

       
      Stéphane présentant les kits ( visibles sur notre site).

       
      Notre conférence, une première pour nous ! Jean-Luc super présentateur, ensuite Stéphane nous a fait une belle démo en couleurs !

       
      Nous remercions toutes les personnes qui sont venues échanger autour du projet UVEX4 en impression 3D

       
       
      Equipe Nice People (06) Fr
       
  • Upcoming Events