Recommended Posts

Bonjour

 

Je cherche à savoir quelle serait la masse d’un miroir newtonien de 1 m de diamètre et 7 m de focale, avec un verre plein tel qu’on aurait pu le faire à la fin du 19eme siècle.

 

Donc exit les verres cellulaires, coniques, les supportages multipoints en fibre de carbone, etc !

 

Etait-ce d’ailleurs possible de faire ça à cette époque ? 1 m oui, il y en avait même des plus gros, mais f/d de 7, j’en doute…

 

a+
 

Fred

Edited by Fred_76
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

À la fin du 19è siècle, l'un des premiers grands télescopes à miroir de verre (le premier ?) est le 80 cm de Foucault, installé à l'observatoire de Marseille (avec lequel Édouard Stephan a découvert son fameux quintette). Ce n'est pas 1 mètre, mais j'ai vérifié : sa focale était de 5m80, donc il a un F/D de 7,25. On y est presque.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celui d’Herschel était à fd 10. Pour 1m20 de diamètre et 460kg en alliage de cuivre et d’étain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, le 1m20 de l'OHP répond à la demande, il a un F/D plus court que 7 !

 

J'ai trouvé sur cette page http://www.obs-hp.fr/histoire/120/h120.shtml des précisions sur le 0m80 de Marseille et le 1m20 de l'OHP : « Inventeur du miroir de télescope en verre argenté, Léon Foucault construit en 1862 un télescope de 80cm, maintenant exposé à Marseille, et conçoit peu après un plus grand, de 120cm de diamètre, mais il meurt en 1868 avant son achèvement. Un premier miroir de 120cm coulé en 1863 par la Compagnie Saint-Gobain et taillé en 1876 par Adolphe Martin (élève de Foucault) ne donna jamais satisfaction. Il fut ensuite repoli par André Couder en 1931 et installé sur le telescope en 1942, reposant sur des leviers astatiques. Ce miroir fut accidentellement ébréché en janvier 1945 lors de sa deuxième argenture et donna des mauvaises images (il est maintenant exposé dans la salle de projection, mais l'éclat de 4cm n'est plus visible car Couder meula un biseau sur le bord). Un deuxième miroir, coulé en 1877, fut recuit par Saint Gobain et taillé par Couder, et remplaça le premier en 1953. Depuis 1957 il est régulièrement aluminé dans la cuve située au bâtiment du 193cm et installée au même temps que lui. »

 

Si j'ai bien compris, le 1m20 date de la fin du 19è siècle mais n'a donné de bonnes images qu'à partir de 1957. J'ai l'impression qu'il n'y avait pas beaucoup de grands télescopes (réflecteurs) en France avant les années 1950.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici la liste des télescopes du XIXe siècle. Malheureusement ils ne donnent pas la focale ou le rapport d’ouverture :

 

https://en.m.wikipedia.org/wiki/List_of_largest_optical_telescopes_in_the_19th_century

 

Il faut regarder les ligne en bleu turquoise, celles en bleu ciel sont des miroirs métalliques.

 

Le premier qui a atteint 1 m est celui de Meudon, de F/D 3 !!! Même aujourd’hui les amateurs experts trembleraient à l’idée de faire un tel miroir… Je ne trouve pas d’info sur ce miroir qui correspondrait assez bien avec l’info que je cherche : sa masse…

 

En fait je cherche cette information pour démontrer qu’il était impossible pour un opticien de province de posséder un télescope de 7 m de long et avec un miroir de 1 m de diamètre dans un petit observatoire à Honfleur entre les années 1840 et 1868. Je suis en train d’écrire un article sur lui :

 

https://sahavre.fr/wp/rue-de-lobservatoire-au-havre/

Edited by Fred_76

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réalisations notables vers 1900, c'est à dire à la pointe de la technique de fabrication.

 

1909, le célèbre télescope de Baillaud au Pic du Midi, 60cm. C'est celui qui mit fin à la polémique des canaux martiens.

http://picdumidi.org/baillaud.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Baillaud

http://www.astrosurf.com/topic/142637-mars-hill-ou-rétrospective-sur-percival-lowell/

 

Observateur : Aymar de la Baume Pluvinel qui fit la préface de Lunettes et Télescopes de Danjon et Couder.

 

Le T1M du pic date de 1963. Il fit une carte de la Lune en préparation aux missions Apollo.

 

Le télescope de Hale , 1908, 880kg, 191mm d'épais.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Observatoire_du_Mont_Wilson

 

Je fais abstraction de certains de la liste postée par @Fred_76 car on a quelques culs de bouteille avant les années 1900, Seul Léon Foucault a initié des réflecteurs qui en valait la peine. Ensuite bon, Adolphe Martin n'était pas aussi doué pour le polissage mais il avait d'autres talents.

Le vrai précurseur des gros instruments de précision est André Couder avec ses calculs de leviers astatiques, les autres qui dépassent 1m ne sont que des collecteurs de photons.

 

https://www.webastro.net/forums/topic/189185-les-indispensables-pour-tailler-ou-contrôler-un-doublet-bk7-f2-ou-objectifs-divers/?do=findComment&comment=2849147

 

9237586573_009ab5706c_o.jpg.1f49a40eedd9

 

Même le 74" du Mont Stromlo 1955 en Australie, fabriqué en Angleterre (interférométrie par Grubb Parsons ci-dessus) est un cul de bouteille, uniquement destiné à apporter de la luminosité. C'est ce qui explique la demande expresse et le financement de la NASA pour le 1M du Pic du Midi. Sans vouloir vexer les américains, en 1960, c'est encore en France que l'on tenait le leadership grâce à Henri Chrétien et André Couder (entre autres)

Edited by lyl
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Fred_76 a dit :

Malheureusement ils ne donnent pas la focale ou le rapport d’ouverture

Tu as des cassegrain en plus dans la liste (meudon entre autres)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By DarkSyde
      Salut les Astramis ! 
      Nouveau sur le forum, mais pratiquant l'astronomie "théorique" (livres, internet) depuis des décennies (j'ai 50ans), je ne me suis mis à l'observation à l'aide d'instruments que depuis quelques années... 
      Faute de moyens financiers, je n'ai jamais pu investir dans du matériel relativement coûteux. Mais comme j'ai quelques petites idées, je fais quelques bricoles à base de récup' et de détournements à vil prix. 
      Bref ! Ce post va vous présenter mes réalisations en mode DIY (do it yourself !), des bricolages et des machins faits maison ! (d'où le titre du sujet...) 
      C'est parti ! 
       
      1er bricolage
      Bino Hiboo 2x45
      L'idée est de reprendre le concept des binoculaires qui se vendent sous la dénomination sympathique de "Yeux de hibou".
      Ayant un camescope mini-DV depuis + de 20ans (je ne m'en sers plus car il bouffe les cassettes), j'ai détourné un des accessoires acquis à l'époque :
      un téléobjectif x2 Kenko MD-20T
       

       
      J'en ai acheté un deuxième il y a 2ans sur la baie pour environ 30€ fdp inclus en provenance d'outre-manche (c'était juste après le 1er confinement). 
      Ce n'est que cet été que je suis passé à l'action: récupération de colliers "lyre" diam. 32 (qlqs € en magasin brico mais j'en avais déjà) une vis écrou rondelle et voilà le résultat :

      Pochette, bandoulière et dragonne récupérés sur un appareil photo qui ne sert plus (celui de ma compagne) et une paire de petites jumelles de chez N&D, avec des anneaux de porte-clefs. Les adaptateurs d'objectif 28>37 sont vissés pour protéger/réduire la lentille de sortie et bloquer la lumière parasite ainsi que des bouchons de bouteille 50cl de soda-cola (sans sucres pour la couleur noire !) pour la protection de rangement. 


       
      Me voilà équipé d'une paire d'yeux améliorés pour plonger dans le ciel étoilé... 
      Les grandes constellations sont visibles en entier, grossies 2x avec environ 10x plus d'étoiles qu'à l'oeil nu. Une tuerie visuelle ! 
      C'est stable, léger, on scrute la voute cosmique avec facilité.
      Et on profite d'un spectacle grandiose ! 
      Dès que les conditions sont favorables on commence à percevoir les objets diffus ou faiblement lumineux du Ciel Profond. Cela permet de préparer les pointages à effectuer au téléscope.
      Un Atlas à ciel ouvert en réel ! 
      L'écart interpupillaire est encore un peu grand (~70mm) mais c'est facilement modifiable et d'une grande tolérance pour le placement d'oeil et le cerveau fait le reste pour créer une image diablement agréable. 
      Effet waouh garanti dès que je les passe à quelqu'un "C'est génial !" 
      PS: les bino Hiboo sont entièrement et facilement démontables (sans colle ni sctoch) 
       
      À bientôt pour d'autres briko low cost !... 
    • By kds
      Bonjour,
      Sur le chemin périlleux de la désaluminure de mon 250, je souhaiterai garder l'aluminure sur la zone centrale du miroir afin de faciliter la collimaction laser.
      Que ce soit avec l'acide chlorihydrique ou le perchlorate de fer, quelqu'un a t'il accompli ce tour de force ?
      ex: grâce à un point protection de je ne sais quel produit visqueux que l'on pourrait retirer plus tard? ventouse ? autocollant ?
    • By Andromedae93
      Bonjour à toutes et tous,

      Je me suis fait plaisir en achetant l'outil suivant pour affiner ma collimation (jusqu'ici uniquement réalisée avec un Laser Baader) : https://www.univers-astro.fr/fr/collimation/791-collimateur-electronique-newton-rc-sc-ocal-pro.html
      Je rencontre des difficultés à faire la collimation "parfaite" de mon Newton F4.
       
      Voici le tube pour cette première partie de test :
       

       
      J'ai placé la caméra dans le PO, j'ai mis une feuille de papier blanc dans le tube pour cacher le primaire afin dans un premier temps, de parfaite rendre rond le secondaire.
       
      Etape 1 : Cercle représentant le PO avec prise en compte de l'offset
       

       
      Sur cette étape, pas de difficultés
       
      Etape 2 : Mise au point sur secondaire puis affichage du cercle en réduisant la taille de celui-ci par rapport à l'étape 1
       

       

       
      On voit que le secondaire n'est pas parfaitement rond.
      J'agis donc sur les 3 vis de collimation du secondaire et également sur les pattes de l'araignée pour décaler horizontalement ou verticalement.
       

       

       
      Malgré tout, je ne parviens pas à faire coïncider parfaitement le secondaire avec ce cercle rouge.
      Ai-je manqué quelque chose ?
      Le décalage horizontale vers la gauche du secondaire doit bien être fait par l'utilisation des 3 vis avec la clé Allen n'est ce pas ?

      Merci pour votre aide, car j'en suis à 4h de temps sur cette opération. N'ayant jamais fait une collimation aussi précise de ma vie, c'est pas évident.
    • By jivé
      bonjour
       
      j'ai égaré le couvercle (ou bouchon) du tube-miroir du dobson flextube 250 skywatcher (télescope installé par nuit sombre ; puis déplacement précipité de tout le matériel  suite à l'arrivée intempestive du tracteur d'un agriculteur pour travail nocturne pleins phares-projecteurs dans le champ à proximité immédiate) ; je ne trouve nulle part cet accessoire en remplacement ; optique unterlinden n'a  pas répondu à ma demande
       
      il s'agit donc du grand couvercle noir en plastique (muni de deux orifices avec leurs petits couvercles propres) du tube inférieur contenant le miroir primaire,  et non du capuchon en tissus souple de tube supérieur contenant le miroir secondaire et le porte-oculaire
       
      où puis-je trouver cet objet ?
       
      jacques
    • By Browndog
      Bonjour, en plus de mon actuel tube C8 EdgeHD, je souhaite faire l'acquisition d'une lunette et mon 1er choix s'est porté sur la nouvelle 82ED de Sky Watcher.
      Le rapport f/d de cette lunette est de 6,5.
       
      Pour l'astrophotographie, le correcteur/reducteur conseillé est le 0.9x Evolux-82ED qui porte le rapport f/d à 5,8.
       
      Ma question : existe t'il un correcteur/réducteur O,7x compatible 82ED Evolux ? 
      -> le but est d'obtenir un rapport f/d plus proche de 4,5...
  • Upcoming Events