leonardcauvra

DK 315: décollimation que je n'arrive pas à arranger

Recommended Posts

Bonjour chers tous

 

Tiens, le retour du DK315 ! C'est vrai que cela fait longtemps qu'on est en froid tous les deux, surtout depuis que je me suis cassé la gueule avec le tube en main l'an dernier (bon, le tube n'a rien eu car je l'ai bien tenu en main en tombant sur le dos, mais je me suis quand même ouvert la main). Depuis, je l'ai laissé de côté en le regardant d'un mauvais oeil (vu que je n'ai que des déboires avec lui depuis le début). Je me suis quand même décidé à voir ce que je pouvais en faire, et pour cela j'ai levé la punition en l'autorisant à revenir sur ma table de bureau, où j'ai procédé aux réglages nécessaires conseillés par le technicien qui me l'avait "customisé" à l'époque.

Donc, dans l'ordre:

1. régler la planéité du porte-oculaire à l'aide d'un laser vert : 3 vis à régler sur la platine du porte-oculaire. Il me semble que cette étape, c'est OK

2. jouer sur les 3 vis du miroir secondaire pour amener le retour su spot vert dans le centre du viseur du laser. Là aussi, ça m'a l'air OK (bien que le faisceau vert bouge quand on tourne le laser dans le porte-oculaire).

3. et la collimation en elle-même ... et c'est là que ça merde (pour moi !). J'utilise un outil fort utile, le microscope de collimation Takahashi, qu'on utilise tranquillement  chez soi en orientant le tube vers une surface blanche pour le contraste: on voit bien en regardant dans le microscope si les bords du tube, le cercle du secondaire et l'araignée sont centrés. Il faut utiliser pour collimater les trois grosses vis arrières du miroir (chacune comprend la vis centrale à desserrer et la vis autour à serrer).  Problème: je n'y arrive absolument pas, et j'ai même accentué la décollimation.  La preuve en deux images extraites d'une courte vidéo faite à l'arrache à l'arrière du microscope de collimation. Je n'ose plus y toucher ...

Qu'est-ce que je fais de travers d'après vous ?

633d524147e5b_DK315dcollimation2.jpg.c25c71588ddc35d5251ec54992926419.jpg633d5241bffdf_DK315dcollimation1.jpg.36cb73d2da539bba05877cdb423e5eca.jpg

 

D'avance merci de votre aide.

Claude N.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Je viens de voir ce fil de discussion 

 

Je vais voir si j'y trouve mon bonheur.

Claude N.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Pour l'étape 1 : par planéité je pense que tu entends la colinéarité du PO avec l'axe du tube ? attention, la colinéarité ce n'est pas forcément aller taper au centre du secondaire avec le laser : si l'araignée est décalée, tu vas régler ton PO de traviole pour aller chercher le centre du M2 ... et là déjà ça part mal

Il faut déjà vérifier que l'araignée est centrée par rapport à la mécanique du tube.

 

Pour l'étape 2, si le spot tourne en tournant le laser dans le PO ... là aussi ça part mal : soit le laser n'est pas centré soit c'est le PO ==> quelles marques ces 2 éléments ? et ça bouge de beaucoup sur un 180° du laser ?

 

Pour l'étape 3 : si tu as accentué la décollimation .. ben c'est qu'il faut tourner les vis du primaire dans l'autre sens non ?

J'ai l'impression que ce tube te fait peur et que tu crains d'abimer quelque chose en le réglant .. mais en l'état il n'est pas utilisable : n'aie pas peur, profite de pouvoir faire ça de jour tranquillement avec le microscope Taka et pour bien analyser dans quel sens tourner les vis ....

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, leonardcauvra a dit :

2. jouer sur les 3 vis du miroir secondaire pour amener le retour su spot vert dans le centre du viseur du laser. Là aussi, ça m'a l'air OK (bien que le faisceau vert bouge quand on tourne le laser dans le porte-oculaire).

là ça part mal. Il faudrait plutôt faire ça avec un microscope de collimation. Pour que ça fonctionne il faudrait que le laser soit plus que parfait dans l'axe et pareil pour le centrage du secondaire. 

Le microscope doit te servir à régler le secondaire, et il te permet de dégrossir le primaire. Lis la doc du microscope (et oui des fois le fucking manual c'est pas mal). Ensuite tu as sur le ciel et collimate en jouant seulement sur ton primaire comme tu le ferais avec le secondaire d'un SCT. 
C'est assez enfantin. 
La limite que tu as là sans doute est lié au fait d'être horizontal. Si tu peux incline un peu ton tube à 20° pour que le M1 soit vraiment en appui. 

 

Ne te fait pas un monde du truc. Sauf gros défaut de conception ce n'est pas la mère à boire. 
Si une fois collimaté tu as de l'astig alors là oui commencent les joyeuseté. Mais tu n'en est pas la.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci à vous deux JP et JL ! :)

JP: ben pour te dire mon niveau, je ne sais pas comment on vérifie que l'araignée est centrée ni comment on la règle.

JL: si je parais "me faire un monde", c'est que je n'ai fait que des ratés avec ce tube que je ne maitrise manifestement pas (déréglages en voulant bien faire, chute, etc ...). C'était sans doute mon achat de trop vu mon incompétence, moi qui n'avais jamais utilisé que des Schmidt Cassegrain. Donc c'est vrai que je ne me sens pas cool avec ce DK 315 qui pourtant est un bel instrument optique.

 

Edited by leonardcauvra

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, leonardcauvra a dit :

Donc c'est vrai que je ne me sens pas cool avec ce DK 315 qui pourtant est un bel instrument optique.

Tu es pas plus con qu'un autre, donc avec un peu de méthode tu vas y arriver. Il faut reprendre confiance en toi. Ben oui c'est plus difficile qu'un SCT, et oui c'est un peu stressant, on a peur de ne pas y arriver, mais ce n'est pas une raison de baisser les bras. 
Si ça peut te rassurer quand j'ai reçu le µ300 j'ai passé 15 jours à ne faire que ça pour comprendre comment on règle un cassegrain. Mais si tu as de la méthode ce n'est pas si compliqué.
Pour le centrage du secondaire tu prends un réglet tout simplement. Si tu as un pied à coulisse c'est encore mieux. 
Après si ce n'est pas centré, comme le faire, je ne sais pas, il faut que tu regardes comment c'est conçu. 

Depuis le temps que tu l'as, tu n'aurais pas un peu fuit le problème ? :)
Sinon autant le revendre. Je m'étais posé la question quand il était en vente, mais il y avait trop d'inconnues sur le tube pour y aller. Il aurait fallu qu'il soit moins cher pour que je prenne le risque.
La collim ce n'est pas ce qui m'inquièterait le plus. Est ce qu'il y a le bon back focus ? Est ce qu'il y a de l'astig ? Est ce que la collim tient ? 
Mais motive toi  car si il est bien conçu tu as une F1 entre les mains. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, tiens, je viens de resserrer "comme c'était avant" les vis arrière du porte-oculaire, et j'ai vérifié ensuite avec le microscope de Takahashi. Même si c'est encore bien dans les choux, Il me semble qu'il y a un progrès par rapport à avant, non ?  Je vais me poser et voir comment je peux peu à peu améliorer ça (avant l'ultime test sur étoile, of course).

633da5975033a_DK315dcollimation3.jpg.eaa33472fb3871e6e61178437c81e8ef.jpg

 

=> Et merci encore JL, je viens d'intercepter ta réponse, t''as tout compris de mon état mental. C'est vrai aussi que je pense à la revente :$ Mais je voudrais vraiment, au moins une fois, voir ce qu'il a dans les tripes ce tube dans de bonnes conditions optiques et météo !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, leonardcauvra a dit :

Tiens, tiens, je viens de resserrer "comme c'était avant" les vis arrière du porte-oculaire, et j'ai vérifié ensuite avec le microscope de Takahashi. Même si c'est encore bien dans les choux, Il me semble qu'il y a un progrès par rapport à avant, non ?  Je vais me poser et voir comment je peux peu à peu améliorer ça (avant l'ultime test sur étoile, of course).

 

Excellent, tu vois qu'en jouant sur les vis dans l'autre sens vs ce que tu avais fait, ça améliore. Donc il faudrait poursuivre dans ce sens

Pour le microscope : tu éclaires un peu la fenêtre dépolie (blanche) ? avec une frontale par exemple. Cela permet de mieux voir le cercle interne du microscope vs la marque du centre du secondaire. D'ailleurs, ton secondaire est bien marqué ? tu vois bien tous ces cercles concentriques tel que mentionné dans le manuel utilisateur ?

Car à l'étape 3 avec le microscope, tu dois aussi affiner un peu le réglage du secondaire .. ce n'est pas que le primaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

=> JP: non je n'éclaire pas le verre dépoli du microscope, je regarde directement dans l'oculaire. Je ne connaissais pas l'astuce de la lampe frontale.

Oui, j'ai marqué le secondaire au centre avec un point au feutre et les cercles concentriques apparaissent à l'oculaire (en mieux que sur mes photos extraites d'une courte vidéo faite à la main avec mon iPhone).

J'ai bien un mode d'emploi du microscope Takahashi en anglais mais il est un peu rébarbatif et je ne suis pas sûr d'avoir tout compris à la procédure. Une version en français existe peut-être  ? :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

 

Je te propose de faire la methode  de williamson.

Malheureusement le lien ne fonctionne plus , je l'ai donc décrite (ci dessous)

Tu seras dessus à 99% . Méthode assez fastidieuse pour les gros tube , mais de jour.

 

Sinon , tu as  : https://www.univers-astro.fr/fr/collimation/791-collimateur-electronique-newton-rc-sc-ocal-pro.html

J'ai découvert ça récement et j'ai été bleufé sur un newton .

 

 

Il faut que le secondaire soit dans l'axe de la partie mécanique (Branche équidistante) .

Tu démontes le secondaire et tu places un bout de scotch transparent ( pour voir le laser) dans le trou de l'axe du secondaire .

Tu montes le laser dans le PO et le laser doit être au centre du scotch . Pour cela tu vas utiliser les vis de tilt du PO afin de réaliser cet alignement.

Éteindre le laser et ne pas le démonter

La ça se complique car tu as un gros tube !!

Il faut que tu ais une LED d'assez forte puissance (genre lampe frontale, mais avec une LED pas plusieurs et sans système qui focalise le faisceau ).

Si tu as déjà utilisé un Foucault , la methode et identique .

Il faut placer la source lumineuse au rayon de courbure du primaire (donc 2 fois la focale) . Dans ton cas ça risque d’être lourd de conséquence .

Mais avec un trépied, ça doit être jouable . Tu dois mettre une feuille de papier autour de la source afin de voir le retour

Tu enlèves le scotch et tu rallumes le laser . Tu places la source lumineuse au rayon de courbure (a faire en début de soirée , pour voir le retour) en te guidant avec le laser

Une fois que la led et au rayon de courbure et que le laser "tape" dedans , tu peux éteindre le laser et laisser la led allumé.

Tu dois avoir le retour du primaire dans la feuille papier autour de la LED . 

Tu touches au vis du primaire de façon a confondre la source et le retour .

Et tu auras fait le plus gros du travail

Il faut remonter le secondaire , vérifier avec le laser qu'il tape bien au centre .

Dégrossir le réglage en réglant le secondaire afin que l'aller soit sur le retour .

Et tu seras a 99% dessus , restera surement un peu de réglage sur le secondaire

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un peu lourd la méthode de NGC 7000, mais pourquoi pas si tu ne t'en sorts pas avec le microscope et une étoile. 
Pour que cette méthode fonctionne il faut être certains que le primaire est centré mécaniquement. 
Mais si c'est le cas, l'avantage que je vois c'est que ça se fini en ne touchant plus qu'au secondaire, et vu qu'il est sphérique tu minimises sans doute les risques de mettre de l'astig. 
Par contre attention si il faut démonter le secondaire à ce que le centrage soit conservé en remontant et surtout la distance m1-m2. Accessoirement ça ne fonctionnera que si le supporte du secondaire a un trou au centre une fois le secondaire démonté. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

et surtout la distance m1-m2

 

C'est un Dall Kirkham, ça a beaucoup beaucoup moins d'importance que pour un Cassegrain

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai le OCAL et c'est en effet très efficace sur Newton. Par ailleurs, il se visse sur le PO ce qui évite les décalages dus aux vis de serrage.

Concernant les Cassegrain (RC pour ce qui me concerne), j'ai cru pouvoir utiliser L'OCAL pour régler le Tilt et c'est parti en sucette.

Comme vous pouvez le voir sur la photo tout semblait aligné, sauf...que c'était complètement dans les choux. En fait, l'OCAL, par le fait que l'on peut décaler les réticules par logiciel, n'a aucune référence fixe pour ce qui concerne le centrage PO-Secondaire.

Si vous utilisez l'OCAL, qui est un super outil et pas hors de prix, il faut impérativement aligner l'axe optique du PO sur le centre du secondaire, et pour faire ça il faut un laser.

 

OCAL.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, JP-Prost a dit :

C'est un Dall Kirkham, ça a beaucoup beaucoup moins d'importance que pour un Cassegrain

Elle varie comment ? Tu as déjà simulé les tolérances ? Quand j'avais pris en main le µ300 avec un Shak Hartmann, j'ai vu en effet que je n'arrivait pas à la faire varier beaucoup en changeant le back focus. Je ne suis pas parvenu à l'annuler (mais j'en ai peu heureusement).
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Elle varie comment ? Tu as déjà simulé les tolérances ? Quand j'avais pris en main le µ300 avec un Shak Hartmann, j'ai vu en effet que je n'arrivait pas à la faire varier beaucoup en changeant le back focus. Je ne suis pas parvenu à l'annuler (mais j'en ai peu heureusement).

 

Non pas simulé mais on a pu voir ça au banc interféro avec un DK et un Cassegrain passés successivement : pour le Cassegrain, il a fallu être très précis sur la distance M1-M2 pour minimiser l'AS, alors que pour le DK ça ne variait quasiment pas sur des plages de quelques mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, JP-Prost a dit :

pour le DK ça ne variait quasiment pas sur des plages de quelques mm.

ah oui ok tu parles d'ordre de grandeurs encore petits en tolérance. J'avais joué sur plus de 1 cm je pense. Entre 5 et 10 cm en back focus, je ne sais pas combien ça fait projeté sur le mouvement de M2, mais il doit être x3 voire 3.5 en ordre de gradeur. Il y a quelques jours j'ai remonté M1 de quelques mm pour voir, il faudra que je mesure à nouveau à l'occasion. Ce sera plus facile avec l'EM400 que la CI700 (le shack hartmann est très sensible aux mouvements de l'étoile).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Claude, c'est bizarre sur tes images on ne voit pas la gravure sur le secondaire et du coup le reflet de la lumière du dépoli du microscope (oui il faut bien éclairer le microscope ou faire cela à la lumière du jour)

Normalement tu devrais voir cela :

 

633eb8f31d4dd_centragesecondaire.jpg.6267aac4780655897ba64b36f0744011.jpg

Les 2 cercles sont les gravures sur M2 et la petite tache au centre avec un petit point noir la lumière du dépoli du microscope, bon là mon image est faite au smartphone donc pas top mais je pense que tu as compris. Le reflet brillant c'était lorsque je n'avais pas le bon baffle, changé depuis...

Edited by wilexpel
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jldauvergne a dit :

ah oui ok tu parles d'ordre de grandeurs encore petits en tolérance.

 

Par quelques mm j'entendais 5 à 10mm au niveau du M2 :)  et effectivement, selon le rayon de courbure du secondaire, l'impact sur le backfocus est important. Mais je crois que c'est plus que 3X ou 3.5X. Par exemple sur mon DK j'ai une variation théorique de ~ 30mm de backfocus par mm de distance M1-M2.

Sur ton Mewlon 300 et avec les paramètres optiques que je connais, ça a l'air plutôt d'être x15 environ.

 

J'ai utilisé les formules classiques qu'on peut retrouver là par exemple : http://www.loptics.com/ATM/mirror_making/cass_info/cass_info.html

 

Ceci dit, @christian viladrich a fait une étude de sensibilité sur le DK qui montrait bien sa grande tolérance à la distance M1-M2 : ce qui explique pourquoi les Mewlon peuvent se permettre d'utiliser un secondaire motorisé pour la mise au point

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, JP-Prost a dit :

Ceci dit, @christian viladrich a fait une étude de sensibilité sur le DK qui montrait bien sa grande tolérance à la distance M1-M2 : ce qui explique pourquoi les Mewlon peuvent se permettre d'utiliser un secondaire motorisé pour la mise au point

Ok, très intéressant. En sortie j'ai un genre de tube allonge intégré avec des indications de position pour différents accessoires. Je pensais que c'était pour minimiser l'aberration de sphéricité. Mais si ça se trouve en fait c'est plutôt pour minimiser la course de M2 lors de la mise au point. Et perso j'aime bien le système Taka sur ce plan. Pas de soucis de PO en sortie. Une fois que l'on a dit ça, ça rend la version CRS encore plus sexy :) 
En discutant avec Rémi, la conversion n'est pas si simple, il faudrait que je lui repose la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est re-moi !

=> Je laisse JP et JL s'entretenir de choses que je ne domine pas, ça peut aider et ça ne me gêne pas ! :):)

=> William: jolie ton image faite au smartphone, t'es bon pour ne pas bouger à la prise de vue (moi c'est fait à main levée).

Ceci dit, une nouvelle intéressante pour avancer un peu: j'ai trouvé en ligne un document (anglais) sur l'usage du microscope Takahashi pour régler un RC. En utilisant un bon traducteur automatique, et en corrigeant quelques mots par ci par là, j'ai fait un pdf EN FRANCAIS que je mets gracieusement en ligne pour la communauté. C'est le mode d'emploi pour un RC, mais je suppose que c'est la même procédure pour un Dall-Kirkham, non ? Si vous lisez ma traduction (4 pages avec de zolies images), ce serait bien de me dire  si vous voyez un truc qui ne va pas ou pas adapté à mon cas.

Merci !!

=> Et le lien du pdf, c'est en cliquant ICI.

Claude N.

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce manuel met d'ailleurs en avant à la dernière étape, un possible problème d'alignement du baffle du primaire : ça m'avait joué des tours cet été ... avant que je ne comprenne d'où venait le problème

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, JP-Prost a dit :

Ceci dit, @christian viladrich a fait une étude de sensibilité sur le DK qui montrait bien sa grande tolérance à la distance M1-M2 : ce qui explique pourquoi les Mewlon peuvent se permettre d'utiliser un secondaire motorisé pour la mise au point

Oui, il y a beaucoup de mou sur le backfocus des DK. J'avais fait la simu pour des DK allant de 200 à 250 mm :

 

DK-strelh-backfocus.jpg

*

Jean-Luc, si as les spec du M300 je peux faire la simu. Bon, j'ai des spec de DK de 300 mm sur mon PC, mais autant prendre les bonnes.

 

Pour les Cassegrain, c'est plus sensible sans être dramatique :

Cass200mmF4-15-backfocus.jpg

 

C'est surtout sur les RC que la tolérance est très faible. Je m'étais fait avoir lors des premières séances avec le RC-500. J'avais un rendu très bizarre de flou/net, comme les images bleus d'Emmanuel au C14 ;)

Voici l'évolution pour le RC-500 :

RC500-simu-backfocus-2.jpg

 

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, christian viladrich a dit :

Jean-Luc, si as les spec du M300 je peux faire la simu. Bon, j'ai des spec de DK de 300 mm sur mon PC, mais autant prendre les bonnes.

 

Ah ben tiens voilà les spec de mon DK406 ... je serais intéressé par avoir sa sensibilité aussi :)

  • Primaire : diamètre optique 406mm, focale 1470mm, F/3.62, excentricité -0.743562
  • Secondaire : diamètre optique 90.926mm, rayon de courbure 836.634mm
  • Séparation M1-M2 nominale : 1144.85mm
  • Focale totale : 6600mm F/16.25
  • Backfocus : 315mm

Merci

Edited by JP-Prost

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By guy03
      Bonjour...non bonsoir!
      C'est "ballot" ....j'ai une résistance chauffante neuve (qui n'a pas chauffé d'ailleurs branchée sur un booster qui fonctionnait bien pour la résistance du C11?? ) et elle ne passe pas entre le tube et la queue d'arronde!!! Si je démonte la queue d'arronde, place la resistance, remets ensuite la queue d'arronde je pense que je vais "écraser" la résistance? La laisser comme sur la photo à votre avis ça peut le faire ? L'espace entre le tube et la queue d'arronde est vraiment rikiki!!! Si vous avez un tuyau suis preneur! Merci

    • By Astro Poulpe
      Salut à tous !
       
      J'aurais si possible besoin de l'avis des plus calés d'entre vous en optique.
       
      J'ai actuellement un Sw150P/750 et j'aimerais me fabriquer un tube 150/600 afin d'avoir un rapport F/D plus rapide.
       
      J'ai vu que de tel télescope étaient en vente, mais à un prix assez élevé, d'où ma question :
       
      Les miroirs du 150/750 pourrais-t'ils s'adapter sur un 150/600?
       
      Je pose cette question car sur le net, j'ai bien trouvé des miroirs pour 150/750 mais pas pour 150/600...
       
      PS: je possède un correcteur TS Optics MaxField.
       
      Par avance merci et bon ciel 😁🐙
    • By Banjo49
      Bonjour aux heureux propriétaires d'un Mak 127. Quelles astuces avez-vous déployé pour améliorer la mise au point et éviter les vibrations excessives du télescope ? 
      Il y a l'histoire de la pince à linge, mais il y a t-il d'autres solutions plus efficaces ? 
      Merci d'avance. 
    • By Rag83
      Bonjour,
       
      J'ai une question à propos d'un problème potentiel que j'ai remarqué il y a quelque temps avec mon matériel (Celestron Edge HD 8" + renvoi coudé prisme d'Amici 2").
       
      Quand j'observe Jupiter, j'ai une trainée lumineuse de chaque côté de la planète qui va jusqu'au bord de l'oculaire, et ceci quelque soit l'oculaire utilisé. Il y a aussi comme un rayon lumineux qui bouge en même temps que je bouge mon oeil, un peu comme quand on oriente un capteur photo en direction du soleil ou presque (je ne sais pas comment s'appelle ce phénomène en photo).
       
      J'ai posé la question à un technicien d'une boutique, il me dit d'essayer de peaufiner le noircissage de toutes les pièces de la chaine et/ou de traquer les fuites de lumière.
       
      Mais je ne vois pas comment faire ce genre de choses.
       
      Mon matériel n'a jamais subi de choc ou de mauvais traitement à ma connaissance et ce problème me perturbe.
       
      Pouvez-vous me donner votre avis sur la question ?
       
      Merci
       
       
    • By Big Universe
      Bonjour ! Comme le montre le titre, j'ai actuellement une petite galère.
       
      Hier, après avoir du ressouder un fil qui s'était barré de mon moteur de suivi  ( ce n'est pas lié au problème, le flou ne vient pas de cet axe ) et nettoyé le capteur de mon bon vieil EOS 500D ( j'ai utilisé le spray en quantités modestes et les espèces de cotons-tiges carrés pour capteurs d'un kit bien noté sur Amazon à 25€ ), je me suis dis que pour la cinquième, j'allais tenter la la galaxie du triangle ( fun fact pas très utile, c'est cinq photos loupées: mauvaise map, problèmes de monture, carte mémoire qui décède trop vite.. ).
       
      Bon je sors le bahtinov, et là, je constate des aigrettes très épaisse, pas aussi découpées que d'habitude.
      J'ai constaté que les étoiles semblent rallongées, mais pas dans l'axe d’ascension droite ( donc, je peux exclure le moteur réparé ).
       
      J'ai un peu cherché, checké ma collimation, mais ça reste flou.
       
      Je crois pouvoir néanmoins affirmer que le capteur n'est pas responsable: j'ai tourné l'appareil, le sens de la rallonge n'a pas suivi l'appareil, donc j'oserais assez décemment exclure le capteur et le kit de nettoyage.
       
      J'ai un peu farfouillé, et j'ai remarqué que la bague entre l'appareil et le porte-oculaire avait un petit jeu, et je l'ai re-serrée. C'était pas énorme, mais mon appareil n'était plus tout  à fait aligné avec le secondaire.
       
      Ma collimation, elle, est tout à fait décente ( pas parfaite, mais j'ai déjà fais de belles photos avec bien, bien pire, croyez-moi ^^ ). La MAP aussi, surtout que j'en ai essayé plusieurs.
       
      Enfin, je n'accuserais pas non plus l'autre moteur de ma monture ( une EQ3-2 et un Skywatcher 150/750 au passage ) puisque le problème reste le même avec des temps d'exposition très courts ( de l'ordre du 1/1000s ).
       
      S.O.S..
       
      Je dois dire que si ça me semble fait, c'est la seule explication possible, sachant que je ne peux malheureusement pas savoir si ça a résolu le problème... Quelqu'un ici a déjà vu ça ? Où à des pistes ? Je suis paumé:


  • Upcoming Events