Goofy2

Soirée astro, nuit du 18 au 19 octobre 2022

Recommended Posts

Hello z'atous   :)

Un peu d'astro, nuit du 18 au 19 octobre 2022.
Lune un peu après son dernier quartier et se levant un peu avant la fin de la séance d'observation.
Ciel dégagé, pas de vent, turbulence moyenne, 10°C descendant à 8°C.
J'ai attendu 01h00 du matin, heure à laquelle mon village éteint tous ses lampadaires.

Observation faite avec l'eVscope 2, le Ouistiti   😁

---
- La galaxie M74 (NGC 628), vue de face, de type SA(s)c, dans la constellation des Poissons.
Cette galaxie est également appelée la "Galaxie du Fantôme" en raison de sa faible brillance de surface.
M74 a été découverte par l'astronome français Pierre Méchain en 1780, puis observée par Charles Messier qui l'intégra dans son catalogue quelques semaines plus tard.
Magnitude: visuelle +9.39, luminosité de surface +23.02 mag/ardsec².
Dimensions: 10'30" x 09'30".
Distance: 30.010 millions d'années lumière.

 

---
- La galaxie NGC 772, vue de trois quart, de type SBb, dans la constellation du Bélier.
Cette galaxie est également appelée la "Galaxie de la Crosse de Fougère" en raison de sa forme générale.
NGC 772 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785.
Magnitude: visuelle +10.31, luminosité de surface +22.08 mag/ardsec².
Dimensions: 04'45" x 03'48".
Distance: 106 millions d'années lumière.
 

---
- La nébuleuse M42 (NGC 1976) située dans la constellation d'Orion.
Aussi appelée "Grande Nébuleuse d'Orion".
Magnifique nuage diffus qui brille en émission et en réflexion au cœur de la constellation du même nom. C'est la nébuleuse la plus intense visible à l'œil nu depuis l'hémisphère nord en l'absence de pollution lumineuse. Elle fait partie du vaste nuage d'Orion s'étendant sur près de la moitié de la constellation.
Elle a été découverte en 1610 par Nicolas-Claude Fabri de Peiresc. Il fut apparemment le premier à remarquer son aspect diffus bien que Ptolémée, Tycho Brahe et Johann Bayer assimilèrent les étoiles du centre à un seul gros objet. Galilée avait détecté de petites étoiles de cette région en observant avec sa lunette astronomique peu de temps auparavant.
Magnitude visuelle: +4.0, luminosité de surface 21.96 mag/arcsec².
Dimensions 01°30' x 01°00'.
Distance: 1343.9 années lumières.

 

---
- La nébuleuse planétaire NGC 1514 dans la constellation du Taureau.
Aussi appelée "Nébuleuse de la Boule de Crystal".
Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1790.
Elle est constituée d'une paire d'anneaux en raison de la présence d'un système binaire d'étoiles vieillissantes au centre de la nébuleuse.
Magnitude visuelle: +10.19, luminosité de surface 19.80 mag/arcsec².
Dimensions 01'40.38".
Distance: 2479.1 années lumières.

 

 

Ciel profond 2022-10-19 - eVscope_GAL_M74.jpg

Ciel profond 2022-10-19 - eVscope_GAL_NGC772.jpg

Ciel profond 2022-10-19 - eVscope_NEB_M42.jpg

Ciel profond 2022-10-19 - eVscope_NP_NGC1514.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

sympa comme tout

pour M42 tu as laissé le mode AUTO ou tu as fixé le gain et le temps de pose ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En vision amplifiée, nous ne pouvons pas jouer sur le gain et le temps de pose du capteur. Le temps de pose est calé immuablement à 4 secondes et le gain est géré automatiquement par l'application. Par contre en vision amplifiée, nous pouvons jouer sur le rendu de l'image de synthèse courante en jouant sur la luminosité et le contraste.

A noter qu'en mode "science participative" nous paramétrons le gain, le temps d'exposition et la cadence. C'est du mode "Live View", pas de la vision amplifiée.

 

Pour M42, c'est en auto. D'ailleurs toutes les images ici sont en mode automatique.

 

Avec la dernière version logicielle (la v2.0.2 de juillet dernier), j'ai remarqué que pour l'observation à l'oculaire, je peux améliorer le visuel en jouant sur le contraste et la luminosité. Par contre pour la version sauvegardée à destination de mon ordinateur, c'est souvent le mode auto qui offre le meilleur rendu (moins de bruit de fond).

Pour l'observation à l'oculaire de l'eVscope je pousse un peu la luminosité (entre 0.2 et 0.4) et je baisse un peu le contraste (-0.2, voir un peu plus). Par contre avec un tels réglages, si le visuel à l'oculaire est vraiment sympa, la même capture vue sur mon ordinateur à postériori se révèlera très bruitée.

 

Ce que je fais : après avoir fait un affinage des réglages (luminosité et contraste) pour un beau rendu à l'oculaire, je sauvegarde ce visuel amélioré, puis je passe en réglage automatique et je sauvegarde de nouveau le visuel en auto. Au final, c'est souvent la version auto qui passe le mieux sur l'ordinateur et je poubellise l'autre version.

 

Je trouve que les visuels à l'oculaire sont plus contrastés, plus "péchus" et les couleurs plus vives que ce que je vois sur les images sauvegardées. Alors pour retrouver cette sensation que j'ai eu à l'oculaire, je retouche un peu à postériori la photo sauvegardée en renforçant un peu le contraste et les couleurs. Juste ce qu'il faut pour retrouver ce que j'ai vu à l'oculaire.

Pour la nébuleuse planétaire NGC 1514  (la Nébuleuse de la Boule de Crystal), je n'ai pas réussi à restituer la très belle couleur bleu vive vue à l'oculaire (luminosité  à +0.4 et contraste à -0.4). Là sur l'image ci-dessus, le bleu est blafard, malheureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour tes publications. Tu mets la barre à un certain niveau qui nous oblige à faire aussi bien. Promis je vais m'y mettre un de ces 4😁😎😊

 

À propos du rendu de couleurs, il est probable que l'espace de couleur de l'oculaire (écran) soit trop flatteur. Et gonfle à outrance certaines couleurs..... A contrario ton écran de PC pourrait avoir un rendu nettement plus fidèle. Tu as peut-être même étalonné ton écran avec une sonde.

Je comprends que tu sois un peu déçu par un rendu moins flatteur sur PC, mais c'est très probablement la "vérité".

 

Il y a aussi un autre facteur à prendre en compte : la vision nocturne. Regarde ton écran dans l'obscurité avec une luminosité réduite.... Est-ce que par hasard certaines couleurs finissent par être plus marquées ? Perso j'ai fait ce constat déjà. Mais c'est pas non plus énorme.....

Continue de nous épater

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les explications

 

Concernant le rendu de l’image sur les écrans, voilà ce que j’ai constaté :

Sur smartphone ou tablette équipé d’un écran AMOLED l’image est superbe si on est dans le noir (les oculaires des Evscopes sont des AMOLED je crois)

Dés qu’on a de la lumière l’image est beaucoup plus blafarde

 

Sur l’écran de mon PC de jour comme de nuit avec la pièce éteinte ça manque de « pêche »

 

J’ai essayé de les bricoler sur Lightroom mais une fois que je les regarde avec mon smartphone je me rend compte que j’ai trop poussé les manettes

Et on perd en nuances

Certes c’est plus contrasté et ça pète aux yeux … mais on s’éloigne de la réalité

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j'ai vu le Nébuleuse de la Boule de Crystal à l'oculaire, j'ai dit à voix haute: "waouuu !". Quand je l'ai revue sur mon ordinateur, le peps n'était plus là.

Même pendant l'observation, l'image de contrôle sur ma tablette Galaxy S6 10" (écran OLED) était moins belle que le visuel à l'oculaire (la couleur était plus blafarde).

Certains disent que l'oculaire électronique est inutile, je ne suis pas d'accord. C'est un peu plus beau à l'oculaire électronique, un peu plus flatteur. Je lui reproche juste son champ apparent étriqué.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites