PATRICEM33

Newton astrographe quelle marque ? Ou artisan ?

Recommended Posts

Il y a 12 heures, danielo a dit :

C'est vraiment dommage car il n'a aucun équivalent sur le marché (en particulier au niveau de la conception mécanique). Est-ce que tu sais pourquoi ?

Je ne sais pas, il faudrait lui demander ou il peut répondre directement s'il voit ce post. J'imagine que c'est un peu comme "tout le reste"... Coût de réalisation vs coût de vente, temps de réalisation dans un contexte où il est maintenant difficile d'avoir les pièces et de pouvoir garder le prix annoncé au client au moment où le devis est réalisé et où le matériel va être livré... Pour une autre entreprise connue (SV), Thierry Ruiz s'est exprimé sur le même forum voici qq mois. Une petite entreprise est là pour vivre et arriver à faire vivre ses salariés quand il y en a plusieurs, et ce à peu près correctement. Nous, on réfléchit en astrams, eux, même s'ils sont astrams aussi, réfléchissent en artisans.

Edited by BL Lac
Aurtografe !
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Oui, pour moi dans ma recherche d'un télescope astrographe de 200mm, il y aurait eu un stronglight 200mm f/d 4, je n'aurais pas hésité une seconde :$. .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, PATRICEM33 a dit :

Oui, pour moi dans ma recherche d'un télescope astrographe de 200mm, il y aurait eu un stronglight 200mm f/d 4, je n'aurais pas hésité une seconde :$. .

 

On parle tarif, et tu refais ta réponse ! xD

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Stronglight 300 était à l'époque si je me souviens bien au tarif de 6,5k€ et à la vue de la qualité je les aurais mis. 

Mais là n'est pas la question vu qu'il ne fabrique plus... D'où ma recherche actuelle ;)

Edited by PATRICEM33

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant ce post. Je réfléchis aussi à un newton rapide pour du Full Frame (j’ai un 6D astrodon aussi), pour moi l’évidence c’est l’Epsilon 160ED ou dans une moindre mesure le 130, mais a f/3.3 c’est pas un peu chaud à collimater ? Et pour la mise au point je pense qu’il faut prévoir un moteur du type EAF.

 

Sinon il y a les nouveaux SkyWatcher à f/4 qui viennent de sortir en 150 et 200mm a des prix indécents (comparés aux Taka évidement). Il faut juste rajouter le correcteur de coma, mais ça fait des instruments qui sur le papier répondent à tes critères pour environ 1000-1200€. Après niveau qualité je ne sais pas ce que ça vaut, ni si le correcteur SW est adapté au FF, mais je serais curieux de tester !


Apres, si tu passe au CMOS refroidi dans quelques temps, est-il nécessaire d’avoir un instrument avec un si grand cercle d’image corrigé, sachant que les cameras FF sont assez rares et très chères sauf erreur de ma part. Ou bien tu as déjà repéré un modèle précis ?

Edited by lepithec

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme toi au départ ce sera couplé avec mon 6d astrodon.

Pour la suite je mettrais dans doute une asi2600 couleur qui a un format aps-c car pour l'instant les cmos FF, il faut sortir un sacré budget, et pour l'instant je préfère le mettre dans le Newton (optiques et mécanique au top).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, PATRICEM33 a dit :

Le Stronglight 300 était à l'époque si je me souviens bien au tarif de 6,5k€ et à la vue de la qualité je les aurais mis. 

Et oui, mais si il n'est plus au catalogue, c'est que c'était pas rentable...
Ajoute l'inflation sur les matières premières, ça nous fait un 300mm à peine sous 10k€...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, lepithec a dit :

ni si le correcteur SW est adapté au FF,

 

Il faut au minimum un correcteur 2,5 pouces pour le FF, en tout cas avec un miroir parabolique.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que pour le ciel profond la qualité optique pure a une importance...? j'aurais tendance à privilégier la conception générale vu que la résolution sera de toutes manières limitée par le ciel.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, CB7751 a dit :

Est-ce que pour le ciel profond la qualité optique pure a une importance..

 

C'est vrai que passer de lambda/8 à lambda/10 n'aura que peu d'incidence en astrophoto CP mais il faut quand même une optique correcte, et certains aspects comme la faible rugosité de la surface (pour limiter la diffusion autour des étoiles brillantes) et l'absence de bord rabattu sont importants. 

 

Avec les faibles échantillonnages que permettent les caméras actuels (0,5" à 1"/pixel) les défauts se voient rapidement (un secondaire un peu astigmate par exemple).

 

Là où je suis d'accord, c'est que la conception mécanique est au moins aussi importante.

 

Un astrographe newton avec de bonnes optiques ce n'est pas compliqué à trouver, il suffit de prendre un modèle du commerce et de faire repolir ou remplacer les miroirs par un artisan, mais pour  une mécanique qui tient la route c'est plus difficile. 

 

Le problème à mon avis est que les newton ont (à tort) une réputation d'instrument "low cost" et sont moins à la mode que les apo pour l'astrophoto (alors qu'ils sont nettement mieux adaptés pour des focales > 700mm) du coup dans la gamme au-dessus des GSO et Skywatcher standard on ne trouve pas grand chose en dehors des réalisations d'artisan.

Edited by danielo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2022 à 15:43, BL Lac a dit :

c'est un peu comme "tout le reste"... Coût de réalisation vs coût de vente,

 

Moi je pense que tout simplement c'est impossible de faire des optiques Et de la mécanique quand on est tout seul. 

Peut être que le prototype n'a pas donné satisfaction non plus ? Faudrait voir ce que ce tube produit comme images. 

 

@PATRICEM33 tu as fait faire le devis chez arp83 ?

En partant d'un tube carbone tout fait il n'y a "plus que" l'araignée et le barillet  à faire. Ça coûtera pas des milliards à mon avis...

Tiens nous au courant. 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des petites news suite à la réponse de Mirro-sphère :

Franck fait l'intégration de ses optiques dans un tube (à ce que je comprends, je le lui fournirais).

Pour le diamètre du secondaire, pour lui 57 mm doit passer, soit 28 % d'obstruction.

Distance miroir plan / capteur = 140mm  afin que je puisse mettre mon 6D full frame (55mm de backfocus =  bague M48 T grand champ + distance capteur).

Délai de fabrication des miroirs : 3 mois.

 

Je ne comprends pas les 140mm entre le secondaire et le plan du capteur sachant que je souhaite mettre le correcteur de Wynne TS 3 pouces (longueur 99.8mm) ? Si qqun peut m'éclairer ?

 

Je vais demander à ARP83 ( @zeubeu ) pour la fabrication du tube.

 

Patrice

 

Edited by PATRICEM33

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PATRICEM33 a dit :

Distance miroir plan / capteur = 140mm  afin que je puisse mettre mon 6D full frame (55mm de backfocus =  bague M48 T grand champ + distance capteur).

 

Le correcteur de Wynne 3 pouces fait 100mm de long, demande un backfocus de 63mm et recule le foyer de 17mm.  Dans la configuration idéale la lentille d'entrée du correcteur doit affleurer juste à l'intérieur du tube pour maximiser l'éclairement tout en évitant d'obstruer le faisceau. Si ton tube possède disons un diamètre extérieur de 250mm et un tube de 5mm d'épaisseur, la lentille d'entrée va se retrouver à 120mm du secondaire. 

 

En tenant compte des données ci-dessus, la distance entre le miroir secondaire et le plan focal doit être de 120+100+63-17=266mm.

 

Tu peux rajouter éventuellement qq millimètres pour avoir de la marge.

 

(sur le mien c'est très proche j'ai 271mm).

 

Il y a 2 heures, PATRICEM33 a dit :

Pour le diamètre du secondaire, pour lui 57 mm doit passer, soit 28 % d'obstruction.

 

Ça me paraît beaucoup trop peu pour un capteur plein format, surtout avec une telle distance primaire-secondaire. Le mien fait 75mm pour le correcteur 2,5 pouces, pour le 3 pouces ça doit être encore trop juste.

 

Voici la simulation avec le soft vignettage.exe pour un secondaire de 78mm :

 

capt.jpg.af4205824240a4e6a3dd5cbf67f5ed39.jpg

 

Pour une utilisation en astrographe pour le plein format je pense que 78mm c'est le minimum.

 

 

Le plein format est quand même une contrainte forte dans ton projet (taille du secondaire, diamètre du porte-oculaire et du correcteur), il faudrait peut-être que tu te demandes maintenant si lorsque tu passeras à une caméra CMOS tu resteras en plein format. Dans le cas contraire tu pourrais optimiser le tube pour de l'APS-C (quitte à l'utiliser pour l'instant en plein format avec ton reflex  même s'il n'est pas optimisé pour cela).

 

Exemple avec un Paracorr 2 pouces :

 

Le correcteur fait 76mm de long, recule le foyer de 47mm, backfocus de 56mm donc , la distance entre le miroir secondaire et le plan focal devient 120+76+56-47=205 mm seulement.

 

Évidemment un porte-oculaire en 2 pouces suffit.

 

Concernant le miroir secondaire, pour bien illuminer un format APS-C tu peux descendre à 67mm (33,5% d'obstruction).

 

 

Edited by danielo
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/10/2022 à 07:58, danielo a dit :

u coup dans la gamme au-dessus des GSO et Skywatcher standard on ne trouve pas grand chose en dehors des réalisations d'artisan.

 

que penses-tu de ceux ci-dessous qui me semblent au dessus des GSO/SW :

  • SHARPSTAR 200mm à F 3.8 en natif - jusqu'à 3.2

image.png.9abcf6dcba3052f55874f699ca9c875f.png https://www.sharpstar-optics.com/index.php/15F28/277.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, danielo a dit :

En tenant compte des données ci-dessus, la distance entre le miroir secondaire et le plan focal doit être de 120+100+63-17=266mm.

 

Si on calcule le tirage il ne faut pas enlever les 17mm...

On a 120 mm entre le secondaire et l'intérieur du tube : 120

La longueur du wynne : 100 mm

Le BF de 63, et on va rajouter 10 mm de marge quand même... ça fait un tirage de 293 mm.

 

Avec un secondaire de 90 mm (et une obstruction de 0.45) on obtient tout juste 26.4 mm de cpl...

 

Avec un Baader MPCC en 2" , le tirage descend à 251, un secondaire de 80 mm donnerait un cpl de 25.1 mm.

 

C'est un peu juste pour exploiter du 24x36.

 

Fred

 

Sur le SHARPSTAR 200mm à F 3.8 en natif - jusqu'à 3.2 , ils mettent un 90 mm, c'est pas pour rien :-)

"The 20032PNT is designed with a 200mm f/3.2 parabolic primary mirror, a 90mm-minor-axis flatten secondary mirror"

 

Edited by zeubeu
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zeubeu a dit :

Si on calcule le tirage il ne faut pas enlever les 17mm...

 

Je pense que si il faut les enlever ! Ou peut-être que nous nous sommes mal compris :  ce que j'ai calculé c'est la distance secondaire - plan focal sans correcteur, donc le tirage natif du télescope.

 

Dans mon exemple, lorsque la MAP est faite, le capteur de la caméra se trouve à 120+100+63= 283mm du secondaire. Comme le plan focal est déplacé de 17mm vers l'extérieur par le correcteur, ça veut dire que sans correcteur le plan focal se situerait 17mm plus près du secondaire, càd  une distance de 283-17=266mm.

 

(C'est pour cette raison que le Paracorr permet d'imager même avec des tubes prévus pour le visuel car il ressort le plan focal de 47mm)

 

Je ne suis pas certain qu'il y ait besoin de laisser beaucoup de marge du moins lorsque la focale du miroir est exactement connue. Romano Zen avait mesuré 815mm pour mon miroir lorsqu''il l'avait terminé, c'est avec cette valeur que j'ai fait mes calculs et c'est tombé pile poil à moins de 2mm près.

 

 

Il y a 2 heures, zeubeu a dit :

Avec un secondaire de 90 mm (et une obstruction de 0.45) on obtient tout juste 26.4 mm de cpl...

 

A mon avis il faut faire un compromis entre éclairement au centre (qui baisse lorsque l'obstruction augmente) et éclairement dans les coins. 

 

Voici la simulation avec un secondaire de 78mm et un secondaire de 88mm, en tentant compte de la perte de lumière due à l'obstruction :

 

illum.jpg.32bc901137d6b7f36699ed2c0f54733b.jpg

 

On voit qu'avec le secondaire de 78mm (à droite) on gagne évidemment au centre, et, comme on part de plus haut, on ne perd quasiment rien dans les coins par rapport au secondaire de 88mm... Donc avec un secondaire de 88mm, l'éclairement est un peu plus uniforme qu'avec un secondaire de 78mm mais globalement il y a plus de lumière avec le 78mm.

 

Avec ce raisonnement je pense que  80mm (donc 40% d'obstruction) convient très bien.

 

Et on constate par ailleurs qu'à partir de 83mm, l'éclairement dans les coins plafonne car c'est le vignettage par le correcteur lui-même qui est le facteur limitant.

 

 

Il y a 2 heures, zeubeu a dit :

Sur le SHARPSTAR 200mm à F 3.8 en natif - jusqu'à 3.2 , ils mettent un 90 mm, c'est pas pour rien :-)

"The 20032PNT is designed with a 200mm f/3.2 parabolic primary mirror, a 90mm-minor-axis flatten secondary mirror"

 

C'est un correcteur réducteur, qui va déplacer le plan focal vers le secondaire et donc va réclamer beaucoup plus de tirage natif : dans notre exemple, en utilisant les données de TS, il faudrait une distance secondaire-plan focal native de 315mm donc c'est normal qu'il ait besoin d'un plus gros secondaire ;)

Edited by danielo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @danielo

Je vais revoir mon cahier des charges pour ce newton car la finalité est de mettre une CMOS type 2600 donc format APS-C, donc ça reviendrait à faire un peu le même que toi ;).

Merci @zeubeu, il faut que je te contacte prochainement pour savoir ce que tu peux faire comme tube mais chut :)...

Merci @FRANKASTRO64. Pour Axis, il ne fait plus de newton en dessous de 250mm de diamètre.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, PATRICEM33 a dit :

Je vais revoir mon cahier des charges pour ce newton car la finalité est de mettre une CMOS type 2600 donc format APS-C, donc ça reviendrait à faire un peu le même que toi ;).

 

ça me paraît une sage décision !

 

C'est quand même mieux que tu commences par choisir le correcteur de coma pour bien optimiser le montage. Ce que j'ai testé en 2 pouces :

  • Le Baader MPCC à oublier pour f/d=4 car produit de l'aberration de sphéricité.
  • Le correcteur GPU vendu par TS et Skywatcher : étoiles bien fines au centre et champ  bien corrigé en général. Quelques défauts cependant : assez pointu sur les réglages (backfocus au 1/10e en particulier), assez sensible au lumières parasites, et vignettage quand même non négligeable (un peu moins de 80% d'éclairement dans les coins APS-C).
  • Le Maxfield 0.,95x, étoiles  un peu moins fines que le GPU avec mon miroir à f/4, mais vignettage un peu moins important  (la différence est faible). Je ne l'ai pas testé très longtemps.

 

Sinon en 2,5 pouces mon correcteur actuel le TS Wynne Riccardi qui a remplacé le GPU. Je ne l'ai pas encore utilisé avec de grands capteurs mais la couverture de champ semble meilleure que le GPU sur les formats testés (jusqu'à 4/3) : au tilt résiduel du capteur près la FWHM est quasi-constante sur le champ. Il est également plus tolérant sur le backfocus et plus résistant aux lumières parasites. L'illumination est très bonne sur le format APS-C (j'ai mesuré 92,6% d'illumination dans les angles).  Le champ corrigé couvre en principe  le plein format mais l'illumination tombe à 70% dans les coins.

 

Restent le Paracorr II et l'Explore Scientific que je n'ai pas testé. Contrairement aux précédents ils ont un léger effet barlow. 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, danielo a dit :

Le Baader MPCC

 

il est plus conçu pour les lunettes que les Newton d'où ta remarque, même si Baader indique qu'il est optimisé pour les Newton à F4

 

Pour infos, je l'utilise sur certaines de mes lulu.

 

chez Baader pour les Newton, il faut mieux prendre le Correcteur de coma Baader RCC I qui fonctionne très bien avec un rapport d'ouverture partir de F/3.5 à F/6, il est optimisé cependant pour un rapport d'ouverture de F/4. Le backfocus a une valeur 91,5mm.

 

Après tu en as d'autres, comme celui de Vixen : le Vixen Corrector PH que j'ai pu tester sur un Newton Vixen R200SS ouvert à F4 (c'est un système type Wyne, 3 éléments en 3 groupes) : Aucune aberration chromatique et étoiles nettes jusqu'en bordures de champs et du capteur - inconvénient : il te réduit la focale de x0.95

 

Egalement supérieur au GPU SW :

Bref, un coma correcteur c'est comme les chaussures, il faut l'essayer avant d'acheter !

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FRANKASTRO64 a dit :

 

Il me semblait que les correcteurs GPU de Lacerta, Teleskop Service et Skywatcher étaient identiques du point de vue optique ?

 

Il y a 2 heures, FRANKASTRO64 a dit :

le Vixen Corrector PH que j'ai pu tester sur un Newton Vixen R200SS ouvert à F4

 

J'y avais pensé aussi lorsque j'ai changé de correcteur, mais il a comme inconvénients de nécessiter un porte-oculaire de plus de 2 pouces et de ne pas avoir de connexions standard. Pas complètement évident à adapter sur un tube d'une autre marque donc. Et difficile d'évaluer ses performances avec les spots diagrams que publie Vixen (boîtes de 400µm...). Tu l'as testé avec quel capteur ?

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai le Sharpstar qui est un f3.2 avec correcteur réducteur.

I couvre très largement le APS-C (en fait il couvre le FF)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Bretoc a dit :

J'ai le Sharpstar qui est un f3.2 avec correcteur réducteur.

 

Il a l'air intéressant ce tube, tu as des images faites avec ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En voici une avec un peu de tilt 

camera Omegon veTEC571C et filtre dual band Antlia 5nm

 

384CAA8B-6D9F-4D78-A173-31532C601B87.jpeg

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je pense que le réglage du backfocus aussi n'est pas bon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By AstroNOTE-Guillaume
      Bonjour,
      Après de gros doute sur le maintien du ciel claire lors de la nuit du 07 au 08 je me suis dit ... Bon là c'est le moment de prendre MARS je ne sais pas si j'aurai d'autres créneaux après !! Donc je tente !
      Et j'ai bien fait !
       
      Le C11 sorti sur la CEM70 c'est parti pour une sessions JUJ pour commencer, le temps que le tube finisse par se mettre en température puis Mars quand elle aura bien monté.
       
      Je suis assez content car je n'ai jamais sorti de Mars de ce genre .. Dans les Marais Nantais c'est souvent humide et le vent Atlantique souvent présent mais la transparence était "correct" pour moi et j'ai réussi à sortir 2 - 3 truc intéressant !
      Je sais face à certain autre je fais largement pas le poids mais le but est déjà d'être content de moi et les images sont tout de même correct  
       
      Donc la JUJU faire avec la Player one URANUS-C (IMX585) version déroté
       
       
       

       
       
      puis Mars version déroté: [EDIT]
       
       

       
      [EDIT]
      Nouvelle version en dérotation mieux géré on voit largement la différence

       
       
       
       
      et une petite animation pour Mars faite avec les bruts traité :
       

       
       
      Voilà j'espère que cela vous plaira
      Et Bon Ciel à tous
       
    • By biver
      Quand le brouillard arrive de l'ouest, mieux aurait valu se bouger un peu vers l'Est..
      Donc à Versailles cela s'est rebouché 20 bonnes minutes trop tôt
      (T407 Dobson + alpha7s): 5h15 au foyer:

      5h21:

      Avec la powermate 2x: 5h33:

      5h43 (ça commene à s'épaissir):

      5h47... à 10000 ISO :

      6h04... l'heure fatidique:

      si si c'est vraiment pris à cette heure là en pointant vers la lune... (et quelques reflets)
      Ce qu'on remarquait aussi c'est le ciel qui s'allume aux couleurs LED-SHP vers 6h quand les villes rallument leur éclairage éteint en milieu de nuit
      Nicolas
    • By Blink
      Bonjour,
       
      J’image dans le Sud Ouest sous ciel Bortle 4 environ, avec le set up suivant :
       
      Lunette TS APO 102/520
      Sony A7S refiltré Astrodon
      Monture AZEQ6
       
      J’aime surtout les grands champs stellaires, nébuleuses, comètes etc. vous l’aurez compris. L’échantillonnage de mon set up est de 3,44 sec d’arc /pixel.
       
      Je me pose des questions au sujet de l’évolution de mon set up pour faire de meilleures photos.
       
      1. Je peux changer l’imageur : la lunette me donne de bon résultats mais sur le FF les étoiles s’étirent un peu dans les coins. Un investissement sur une nouvelle lunette pourrait corriger ce défaut. Je pense rester sur du 100 mm environ mais monter en gamme : bien sur il y a les Taka, mais hormis le prix j’ai lu que les accessoires et chez Taka sont spécifiques, pas forcément compatible avec ce que j’ai pour la TS. Donc plutôt rester sur du chinois, tout en montant en gamme…
       
      2, Je peux remplacer l’A7S par une camera 2600 MC couleur : plus petits pixels, mais besoin d’un ordinateur. Mais le champ sera plus réduit. Après il y a aussi la 6200 MC pro Color qui fait le FF et qui ferait un bon job...
       
      En laissant le prix de coté pour le moment, pour ne pas se limiter, il faudrait :
       
      -Que je conserve la possibilité d’imager de grands champs, donc un F/D court
      -Me rapprocher de l’échantillonnage idéal qui est à 120/D = 1,2 sec d’arc/pix. sur une Lu 100mm
      -Avoir des bords bien corrigés avec étoiles rondes
       
      Voilà, si vous avez des idées, elles sont les bienvenues, je vous remercie par avance !
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By guy03
      Bonjour...non bonsoir!
      C'est "ballot" ....j'ai une résistance chauffante neuve (qui n'a pas chauffé d'ailleurs branchée sur un booster qui fonctionnait bien pour la résistance du C11?? ) et elle ne passe pas entre le tube et la queue d'arronde!!! Si je démonte la queue d'arronde, place la resistance, remets ensuite la queue d'arronde je pense que je vais "écraser" la résistance? La laisser comme sur la photo à votre avis ça peut le faire ? L'espace entre le tube et la queue d'arronde est vraiment rikiki!!! Si vous avez un tuyau suis preneur! Merci

    • By antoinebba
      Bonjour
      Je viens de faire une photo de M42 sur un ts photon 200/800 avec un  correcteur/reducteur 0.95 en LRVB  avec ASIAIR et mise au point par asiair. Après traitement sirilic+siril+photoshop j'ai les aigrettes suivantes sur un détail de la photo sur les groses étoiles.
       
      Normalement je devrais avoir 4 branches (support de miroir secondaire) en fait elle sont dédoubler ét il y en a 4 autres ? Je ne comprend pas tout ?
       
      D'ou cela peut provenir ?
       
      Comme j'ai superposé des images en luminance 10sec 60sec et 120sec ainsi que les couches rgb j'ai regarder sur chaque couche ce que cela donne.
      Il semblerait que le dédoublement des aigrette est du ai fait que la grosse étoile est en fait une étoile double visible sur la couche en luminance 10 sec.
      Par contre je ne comprend pas les aigrettes en diagonale.
       
      Merci si vous avez des idées.
       
       
       








  • Upcoming Events