xs_man

Nouvelle petite caméra monochrome 2 Mpixels chez QHYCCD - pixels 4 microns

Recommended Posts

Il y a 2 heures, cbuil a dit :

Comment ZWO peut-il vendre une caméra avec un capteur (SC2210) aussi pourri

Ça à mon avis c’est parce que c’est un fabriquant chinois, il doivent chercher  à ne plus avoir uniquement sony comme fournisseur.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous

 

il y a une heure, xs_man a dit :

Il reste la pose courte en CP. J'attendais le retour de Romain ou d'autres utilisateurs

mais pour l'instant rien. Mauvaise nouvelle ???

Je n'ai pas fait de test en CP mais en lumière blanche sur notre étoile. Ci-dessous ma modeste contribution à ce post. J'ai investi dans cette caméra pour sa sensibilité en particulier dans la proche UV (du moins sur le papier).

Egalement, un autre test ici:

N'étant pas expert en capteur, les analyses de Christian m'inquiètent un peu :(. J'espère pouvoir faire de nouveau tests au printemps avec le 254 et un peu plus de focale et de meilleures conditions...

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peux pas dire que je suis un anti-ZWO. Je ne devrais pas le dire, mais je possède 3 ASI533MM pro, qui servent toutes, et qui me démontre que l'on touche au très très bien. Sauf que.... le mérite est surtout du coté de Sony, qui a faite un très bon capteur (déclinaison des tout excellent 2600 et 6200). J'adore aussi ASIair (encore que la nouvelle suite ASI Studio, hum, on est en mode régressif, un bon classique).

 

C'est coté détecteur que le bas blesse. ZWO se contente de mettre de la mécanique autour et un peu de logiciel pour que ca fonctionne. Mais si le moteur est mauvais, ici le détecteur, rien ne fonctionne bien. Je ne doute pas que le capteur de 220 fait des images, j'en ai fait, mais méfiance devant les chiffres racoleurs. Ce qui fait pour beaucoup la qualité des résultats, c'est l'adéquation de la taille des pixels avec la focale et le niveau de seeing, c'est un peu le rendement quantique, et c'est très peu, sauf situation vraiment particulière , le bruit intrinsèque. Je vous met au défi de trouver une différence objective entre un capteur qui affiche 1 électron de bruit et un autre qui affiche 1,2 élection dans ce domaine. Après il y a l'affectif et le fait que les comparaisons sont difficile pour des tas de raison (il n'y a guère qu'en spectro et l'imagerie à très faible flux unitaire qui bénéficie d'un gain de bruit, et il faudrait que je dire même, très très faible flux). Donc vous

 

Je n'ai pas fait de mesure plus avant, mais l'allure de l'histogramme trahit aussi des difficultés, en particulier en faible flux. Pour moi, cette caméra c'est poubelle, mais si vous en possédez une, bien sur qu'il faut l'exploiter, pas de soucis, ce serait dommage, mais avec quelques limites que je ne trouve pas personnellement pardonnable  - et je vous en fait part.

 

On peut aussi dire que la communication de ZWO est falacieuse, bien sur reprise par tous les vendeurs (on ne peut pas leur en vouloir). C'est ZWO qui est à la faute en parlant de caméra de guidage, sans expliqué de quoi il en retourne. Même des gogos comme moi se font avoir. Ce terme "caméra de guidage" n'a aucune définition et ne veux rien dire, si ce n'est ici pour masquer une authentique défaillance technique. ZWO devrait se méfier, une réputation se défait plus vite qu'elle ne se gagne.

 

Christian Buil

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian pour ce test.

 

Cela recoupe un peu mes impressions purement subjectives. Ayant troqué récemment  mon ASI120mm par une ASI220mm (pour le guidage exclusivement) j'étais dubitatif par rapport au supposé gain spectaculaire en détectivé. Mais évidemment il ne s'agissait pas des mêmes champs avec une caméra et l'autre donc cela ne restait qu'un ressenti. Cela dit elle fait le job et a au moins l'avantage du plus grand capteur.

 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Christian, :)

 

ZWO et QHYCCD restent les deux marques qui ont réellement démocratisé les caméras astro avec des

capteurs CMOS a prix défian toute concurrance. Après il ne sont pas à l’abri d'un plantage... Mais c'est

déjà arrivé à d'autres constructeurs soit disant plus "sérieux"...

 

Moi ca me rappelle une certaine caméra Lumenera, en 2013, la LT425 pour ne pas la citer... Très très chère

mais annoncée comme la caméra mono ultime pour le planétaire, lunaire et solaire. Très très rapide, peu

bruitée, capteur carré 4 Mpix en global shutter. Le niveau de ma déception fut à la hauteur du délais d'attente

de sa sortie. Mais un petit détail n'était pas clairement précisé, et ce petit détail est crucial en planétaire.
Le gain était limité à seulement... 6 dB. Tout juste suffisant en lunaire mais sans jamais pouvoir exploiter les

90 img/sec. Et le planétaire ? En un mot : inexploitable...

 

Je l'ai toujours en travers de la gorge... Comme toi je déteste me faire enfumer, quelque que soit le fabricant.

Mais bon c'est du passé et on avance, c'est le plus important.
 
Franchement Christian, toi qui habituellement est le plus pointu, le plus rigoureux, le plus pédagogue et le

plus complet dans tes analyses, là Le soucis c'est que tu nous donnes un avis assez général. Et on ne sait

pas vraiment ce qui cloche dans ce capteur (hormis le temps d'exposition limité à 10 secondes, c'est précisé

dans les données mais quelque peu passé sous silence dans le descriptif, je suis d'accord) :
- courbes de QE / bruit de lecture / dynamique inexacts ?
  Si inexact que donne une mesure plus rigoureuse ?
- bruit télégraphique anormal ?
- bruit thermique particulièrement élevé ?
- forte trame ? Trame variable dans le temps ?
- mauvaise électronique d'amplification ?
- Amp Glow ?
- algorithme intégré au capteur style "star eater" ou lissage de bruit ?
- autre ?

 

Je ne cherche pas à m'accrocher coûte que coûte à ce capteur mais j'aimerais vraiment savoir pourquoi

l'écarter de la liste des capteurs mono "bon pour le service" en ciel profond en poses courtes. ;)


Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue être assez surpris des performances entre les deux marques outre le fait que l'une offre l'USB2 et l'autre l'USB3. Car j'avoue que c'est ce type de commentaire qui m'a fait penché pour l'achat cette caméra :

https://www.uai.it/pianeti/2022-november-19-1-observation-olivetti/

Soit le gars est payé pour faire la promo de cette caméra, soit celle-ci est clairement cantonnée à de l'imagerie en pose courte et on ne doit pas en attendre grand chose de plus (ce qui est déjà pas mal pour mon cas:)) et ce qui rejoindrait également les conclusions de Christian.

Pascal

 

(P.S. : je réédite la fin de mon message après l'intervention de Christophe sur une mauvaise interprétation d'un site web conduisant également à  une analyse erronée de ma part)

Edited by PPAQU

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour continuer à mener l'enquête, il y a ici les impressions de Christopher GO en imagerie planétaire, images à l'appui.

Est-il nécessaire de préciser l'excellence de son travail ?

Lui utilise la QHYCCD QHYIII 200 M, pas la ZWO.

Sur ce fil  il utilise soit une  QHYIII 200 M  soit QHYIII 462 M/C soit une QHYIII 290 M.

 

https://astro.christone.net/jupiter/

 

Voir les images du 11, du 12, du 14, du 15 Novembre 2022 avec la QHYIII 200 M.

Après il ne précise plus quelle caméra est utilisée, c'est dommage.

 

Selon Christpher, je cite ses comentaires :

 

"I had two imaging runs today.  The first run was cut short by clouds.  I am also testing a new monochrome camera. This is the QHY5III200M.  I have to say this is the best monochrome camera available now with an incredible IR sensitivity.  I will write a full review of this camera."

 

"I had clear skies today.  Seeing was good.  I have retired my QHY290M in favor of the QHY5III200M. This camera is far superior in noise and it's NIR is even better than the QHY5III462C!"

 

"This is my final test run with the QHY5III200M.  This camera has proven to be the best monochrome camera available.  It's sensitivity even in NIR and it's very low noise makes this an incredible camera.  From now on this will be my new default camera.  Seeing was excellent today and the sky was totally clear."

 

Puis de nouveau le 16 Decembre, 2022, je cite :

 

" I was able to test the QHYIII462M vs the QHYIII200M.    The first two RGB images were captured using the 462M while the third on was with the 200M.   The IR image was captured using the 462M and an IR 850nm pass filter.  The earlier methane band image was taken using the 462M and the later one with the 200M. 

The noise level of the 462M is very similar to the 290M.  But the 462M is more sensitive in visible light to NIR compared to the 290M.  The 200M was more sensitive in visible light than the 462M plus with lower noise.  The 462M is more sensitive in methane band than the 200M but the low noise of the 200M compensates this.  I will do another test tomorrow if conditions will be better."

 

 

Ici, un fil sur Cloudy Night avec une belle image de Mars :

 

https://www.cloudynights.com/topic/852842-mars-nov-27-1004-ut-with-c14-and-new-qhy5iii200m-camera/

 

Je cite :

 

"Here's Mars from November 27th, with data centered on 1004 UT. This was from a period of sustained good seeing, and I was able to derotate about 20 minutes each of RGB (using 4% of a total of almost 1 million frames). I was using the new QHY5III200M camera for this observation. It clearly has low noise, but my unit had a dirty optical window that affected performance, which was disappointing for a new camera! This was with a Celestron C14 and Astronomik RGB filters."

 

Presque 1 million de brutes ? :o

Sur 20 min, ça fait un temps d'expo de seulement 1 ms  ! 

De mon côté j'en étais plutôt resté sur 100 000 par bonne transparence avec l'ASI 385

couleur. Et j'image plutôt avec une expo de 5 ms. 

Bon il faut aimer les roues à filtre avec la 200 M...

 

Albéric

Edited by xs_man
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut ici :)
Je ne fais que passer, juste pour dire que mon absence de tests sur cette caméra n'est pas ( encore ) du à une quelconque déception, mais juste cruel manque de temps en ce moment. Ca viendra, mais pas tout de suite ;)

Christian, quand tu parles de "Bruit structurel considérable", c'est quoi exactement ? Bruit de lecture plus haut qu'annoncé ? Bruit thermique ? Autre source ?

A plus :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

D'après vous quelle est la focale maxi pour utiliser la nouvelle ASI220 mini avec un DO OAG en auto guidage ? J'ai un projet de ciel profond en pose courte sur les petits objets avec un maksutov 250 à focale entre 3000 et 4600 selon imageur principal . Je doute  de l'efficacité d'un DO à  de telle focale  vu le champ restreint

 

Romain as tu fait les essais

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/02/2023 à 16:53, PPAQU a dit :

Bon je réédite mon message car je pense qu'il y a également duperie du côté de chez QHYCCD car l'image plutôt flatteuse de Tiziano Olivetti publiée sur leur site n'a pas été complètement réalisée avec la QHY5III200 si on lit bien en détail les commentaires du lien ci-dessus :

"La vue était malheureusement terrible, même avec la planète si haute, j'ai ajouté 3 films avec RG des années 90 et B des années 120, pour un total de 19 minutes. " :(:(:(

Je ne parle pas italien mais il me semble évident que la bonne traduction c''est "j'ai utilisé 3 films de 90 secondes pour les filtres R et V ("RG") et 120 seconde pour le B pour un total de 19 mn" ;) 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Christophe Pellier a dit :

Je ne parle pas italien mais il me semble évident que la bonne traduction c''est "j'ai utilisé 3 films de 90 secondes pour les filtres R et V ("RG") et 120 seconde pour le B pour un total de 19 mn

Autant pour moi, j'ai repris bêtement la traduction automatique des pages web sous Firefox (qui manifestement n'est pas au point) mais qui ne dédouane pas pour autant mon manque de recul.

Mea culpa donc...

Edited by PPAQU
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Intéressante cette discussion!

Je viens de m'offrir l'ASI220mm, et j'ai aussi une ASI120mm (forcément, on est obligé quand on a 2 ASIair!). Je dois dire qu'à lutilisation, je vois quand même une nette différence au niveau du bruit final au live view. La 120 a ce défaut que dans le cas des étoiles faibles, le bruit les fait "danser" un peu... chose que l'on observe pas avec la 220.

C'est tout ce que je peux dire pour l'instant. Je pense que le vrai test se fera en dehors des villes, car le fond ce ciel est quand même haut par chez moi... (Bortle 8-9...).

J'ai tout ce qu'il me faut comme caméra CP/APN et caméras planétaires. Donc en l'état, je n'ai pas l'intention de l'utiliser à autre chose que du guidage...

 

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By goheleth
      Bonjour,
       
      Je vous expose un petit problème optique que j'ai constaté en faisant les premières lumières de mon télescope Newton adapté pour l'astrophotographie. Comme il était d'occasion j'ai fait une aluminure des miroirs primaire et secondaire. Après avoir remonté tout l'ensemble et fait la collimation, je constate une aigrette supplémentaire sur l'image de l'étoile (Vega) focalisée. Comme je savais que les chanfreins de bord de miroir pouvaient poser problème j'ai déjà positionné un masque de chanfrein devant.

       
      En défocalisant l'étoile, pour vérifier la collimation, je constate en bas à gauche de l'étoile que le miroir n'est pas parfaitement circulaire... Est-ce que cela serait dû à un serrage du miroir ? J'ai pourtant fait très attention à serrer à peine les vis de fixation de miroir car je sais que cela peut créer de l'astigmatisme en le pinçant.
       

       
      J'en fais appel à vos lumière si quelqu'un(e) aurait une explication et une solution à me proposer pour régler ce léger défaut.
       
      Merci par avance !!!
    • By biver
      La belle du moment, mais sans un ciel extraordinaire (à 50km de Paris entre les cirrus), 13P/Olbers qui pointe à son maximum de brillance ces jours-ci vers m1=6.5 (estimation aux jumelles) au NNO à une 15aine de degrés de l'horizon dans le Lynx:
      le 4 juillet au soir, 123s au foyer du T407:

      le 6 juillet au soir 154s au T407Et au 135mm en 4min:

       
      A l'autre horizon (ouest), C/2023 A3 (Tsuchinshan-ATLAS) est en train de disparaitre dans les lueurs du crépuscule: à 6° de l'horizon le 6 à 21h39 UT:

      Nicolas
    • By Jose Rodrigues
      Hello,

      J'ai la chance d'être de retour pour un été en présentiel à l'OFXB pour travailler avec @LANTHA. Du coup voici "chez moi" pour cet été

      Il a fait beau jeudi dernier, et j'ai pu observer et faire un peu de photo, en plus de préparer le T500 f/3.3 de la coupole.
      Voici une photo de ce soir-là, j'espère vous en présenter d'autres au fil de l'été !
       
      C'est une image composite (prise au même endroit, au même moment). Le sol sans suivi et le ciel avec.
      L'avant-plan est un empilement de dix poses de 30s à f/2.5, 3200 iso. Pour le ciel, il y a deux panneaux de chacun 15 x 20s à 3200 iso. Canon EOS 6D défiltré, Sigma 28mm



      Astronomicalement,
      José
    • By Xavier Meex
      Bonjour à tous.
       
      Je continue le traitement des 36 SER de Saturne de cette nuit au C11, caméra ASI585MC.
      Ici, une image à 3h18 : l'ombre de Rhéa se devine en bas à droite du globe.
       

       
      Ici un traitement de 10 vidéos. Mieux adapté à WinJupos. Ombre bien visible. 3h18 ce matin.
       

       
      Petite animation : en forçant un peu on voit le déplacement de l'ombre et on devine le transit de Rhéa.

       
      Impossible de ne pas faire coucou à Jupiter (SER individuel pris à 6h04, soit 40 min après le levé du Soleil ) qui s'est levé comme les poules, juste avant le soleil. Et moi, j'ai dormi à l'heure des fêtards mais sans gueule de bois 
       

       
      Xavier
    • By DaMs_
      Bonsoir à tous, 
      Après 4 mois de ciel nuageux, j'ai enfin pu ressortir mon matériel. J'ai donc pu essayer de photographier2 objets, M13 et M101. 
      Chacun de mes enregistrements à été fait avec la fonction "empilement" de Sharpcap, au format "fits"
       
      Dans un premier temps M13, le logiciel me sort tout seul une photo en format png (voir pj). Je trouve cette photo passable mais pas très nette. 

      En revanche, quand je passe le format fits dans mon ligociel de traitement (astrosurface), j'obtient une photo n'ayant rien à voir avec celle ci :  Pour M13, le résultat n'est pas choquant. 

      En revanche pour M101, rien à voir !!!
      Sur la photo png générée automatiquement, on peut la distinguer : (je n'ai fait ici que 85 photos de 10s chacunes)

      Lorsque je le passe dans AstroSurface, j'obtient ceci : 

      Cette fois ci, on ne distingue même plus la galaxie... 
       
      Sauriez vous m'aiguiller sur le traitement d'image ou la méthode d'acquisition afin de ne plus rencontrer ce problème ?? 
      Merci beaucoup à vous, 
       
      Bonne observations  
      Damien
       
       
  • Upcoming Events