JnoAstro

« Wifi Adapteur » de Skywatcher Connecter Heq5 à NINA et mode emploi apps « synscan »

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

je reposte ce fil que j avais mis dans le forum débutant et qui n a pas obtenu de réponse. 

 

J’ai acheté un « wi-fi adapteur «  de Sky-Watcher pour piloter la monture Heq5 a distance.

Le pc se connecte bien  au wifi de « wifi adapteur » .mais  NINA ne voit pas la monture.

Y a t il un drivers à downloaded ? Ou une manip particulière à faire ?

 

par ailleurs le wifi adapteur fonctionne avec l.app « Synscan «  sur iPhone. Je peux déplacer le télescope. mais je ne comprends pas la logique de mise en station , c est différent du processus avec la raquette. y a t il un mode d emploi ?


et avec l app » synscan pro » , la connection fonctionne mais les flèches ne répondent pas. . Une idée ? Un mode. D emploi ? 
 

merci d avance. 
 

jnoastro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Si j'ai bien compris le fonctionnement du Synscan Skywatcher, la raquette contient deux fonctions logicielles distinctes, l'une qui commande les moteurs de la monture (pas codeurs, vitesse de rotation), l'autre qui transforme ces quantités en coordonnées angulaires utilisables (basiquement dans le repère ''horizontal'', mais aussi en coordonnées astronomiques).

Le ''dongle'' WIFI ne contient que la première fonction de commande des moteurs.  Pour pouvoir exécuter la seconde fonction, il est nécessaire de lui adjoindre du logiciel situé sur un autre dispositif relié au même réseau WIFI. C'est le rôle du logiciel Synscan (sur PC ou smartphone, distribué par Skywatcher sur son site).

Il existe sans doute d'autres possibilités, par exemple l'environnement générique ASCOM.    

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Oui pour Ascom qui reconnaît le pilote Synscan Wifi en complément de "Cartes du ciel" ou "Stellarium" mais si je ne me trompe pas, pour les fonctions utiles à la monture, il faut ajouter EQMOD ou GS Server qui, eux, sont fâchés avec le wifi en direct et posent des problèmes de reconnaissance du port série virtuel créé pour l'occasion, comme c'est mon cas resté sans solution pour l'instant sur mon Heq5. Le même souci se pose, peut être, avec NINA (je n'ai pas encore utilisé cette plateforme) ?

 

Il faudrait voir si il y a une info. sur les forums astro. américains ou les tutos youtube en english car il semble que Nina soit pas mal utilisé outre atlantique ...

 

Pour ce qui est de l'appli Synscan Pro et de sa notice , Sky Watcher a vraiment fait à minima et c'est loin de remplacer la raquette d'origine qui n'est déjà pas top à mon goût.

Il est vraiment dommage qu'ils n'aient pas proposés un logiciel plus complet permettant de piloter leurs montures à 100% sans passer par des rustines comme Ascom ou autres pour les observations ne nécessitant pas des contrôles complexes du "setup".

 

Bonne journée,

Edited by Rocketman

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis, la fonction EQMODE n'est pas autre chose que la fonction réalisée par le ''dongle" WIFI ou la raquette réglée en ''PC direct mode'', c-à-d la seule gestion des moteurs pas à  pas, hors de tout contexte astro.

Le ''dongle" WIFI comporte un mini-serveur (192.168.4.1, port 11880) qui permet d'accéder directement aux moteurs sans passer par le logiciel SYNSCAN. C'est ce que fait ASCOM, qui ajoute  ensuite le contexte astro.

STELLARIUM peut  gérer directement le télescope (hors ASCOM) par l'intermédiare du programme SYNSCAN qui, lui aussi, contient un mini-serveur adressable sur le port 11882 du PC qui tourne SYNSCAN (en direct ou via le réseau local).

 

Ces infos résultent de mon expérience, et peuvent être incomplètes (j'utilise un Skywatcher de 2017, mais avec les mises à jour logicielles les plus récentes).

 

La documentation sur tout cela est en effet absolument rudimentaire. Les gestions par la raquette ou le programme SYNSCAN peuvent être un peu différentes. Par exemple, il n'est dit nulle part que la phase d'alignement (c-à-d la correspondance moteurs/astro)  peut se faire, quand on utilise la raquette, avec la monture dans à peu près n'importe quelle position, alors qu'en  utilisant le programme SYNSCAN, il faut nécessairement que le télescope (cas alt-azimutal) soit placé avec le tube à l'horizontal, pointé vers le Nord . J'ai aussi constaté que les précisions de suivi ne sont pas identiques, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/11/2022 à 15:28, JnoAstro a dit :

Y a t il un drivers à downloaded ? Ou une manip particulière à faire ?

 

 

Oui il faut le téléchargé et démarrer avant l'application synscan sur le pc et connecté Nina ensuite 

 

 

 

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/11/2022 à 15:28, JnoAstro a dit :

mais je ne comprends pas la logique de mise en station , c est différent du processus avec la raquette. y a t il un mode d emploi ?

 

 

La mise en station tu peux la faire au viseur puis étalonnage synscan un a plusieurs Etoiles

 

Nina offre la mes précise même sans polaire avec le module 3 point aligne c'est un plugin a téléchargé

Edited by Sauveur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By AstroNOTE-Guillaume
      Bonjour,
      Après de gros doute sur le maintien du ciel claire lors de la nuit du 07 au 08 je me suis dit ... Bon là c'est le moment de prendre MARS je ne sais pas si j'aurai d'autres créneaux après !! Donc je tente !
      Et j'ai bien fait !
       
      Le C11 sorti sur la CEM70 c'est parti pour une sessions JUJ pour commencer, le temps que le tube finisse par se mettre en température puis Mars quand elle aura bien monté.
       
      Je suis assez content car je n'ai jamais sorti de Mars de ce genre .. Dans les Marais Nantais c'est souvent humide et le vent Atlantique souvent présent mais la transparence était "correct" pour moi et j'ai réussi à sortir 2 - 3 truc intéressant !
      Je sais face à certain autre je fais largement pas le poids mais le but est déjà d'être content de moi et les images sont tout de même correct  
       
      Donc la JUJU faire avec la Player one URANUS-C (IMX585) version déroté
       
       
       

       
       
      puis Mars version déroté: [EDIT]
       
       

       
      [EDIT]
      Nouvelle version en dérotation mieux géré on voit largement la différence

       
       
       
       
      et une petite animation pour Mars faite avec les bruts traité :
       

       
       
      Voilà j'espère que cela vous plaira
      Et Bon Ciel à tous
       
    • By biver
      Quand le brouillard arrive de l'ouest, mieux aurait valu se bouger un peu vers l'Est..
      Donc à Versailles cela s'est rebouché 20 bonnes minutes trop tôt
      (T407 Dobson + alpha7s): 5h15 au foyer:

      5h21:

      Avec la powermate 2x: 5h33:

      5h43 (ça commene à s'épaissir):

      5h47... à 10000 ISO :

      6h04... l'heure fatidique:

      si si c'est vraiment pris à cette heure là en pointant vers la lune... (et quelques reflets)
      Ce qu'on remarquait aussi c'est le ciel qui s'allume aux couleurs LED-SHP vers 6h quand les villes rallument leur éclairage éteint en milieu de nuit
      Nicolas
    • By Blink
      Bonjour,
       
      J’image dans le Sud Ouest sous ciel Bortle 4 environ, avec le set up suivant :
       
      Lunette TS APO 102/520
      Sony A7S refiltré Astrodon
      Monture AZEQ6
       
      J’aime surtout les grands champs stellaires, nébuleuses, comètes etc. vous l’aurez compris. L’échantillonnage de mon set up est de 3,44 sec d’arc /pixel.
       
      Je me pose des questions au sujet de l’évolution de mon set up pour faire de meilleures photos.
       
      1. Je peux changer l’imageur : la lunette me donne de bon résultats mais sur le FF les étoiles s’étirent un peu dans les coins. Un investissement sur une nouvelle lunette pourrait corriger ce défaut. Je pense rester sur du 100 mm environ mais monter en gamme : bien sur il y a les Taka, mais hormis le prix j’ai lu que les accessoires et chez Taka sont spécifiques, pas forcément compatible avec ce que j’ai pour la TS. Donc plutôt rester sur du chinois, tout en montant en gamme…
       
      2, Je peux remplacer l’A7S par une camera 2600 MC couleur : plus petits pixels, mais besoin d’un ordinateur. Mais le champ sera plus réduit. Après il y a aussi la 6200 MC pro Color qui fait le FF et qui ferait un bon job...
       
      En laissant le prix de coté pour le moment, pour ne pas se limiter, il faudrait :
       
      -Que je conserve la possibilité d’imager de grands champs, donc un F/D court
      -Me rapprocher de l’échantillonnage idéal qui est à 120/D = 1,2 sec d’arc/pix. sur une Lu 100mm
      -Avoir des bords bien corrigés avec étoiles rondes
       
      Voilà, si vous avez des idées, elles sont les bienvenues, je vous remercie par avance !
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By antoinebba
      Bonjour
      Je viens de faire une photo de M42 sur un ts photon 200/800 avec un  correcteur/reducteur 0.95 en LRVB  avec ASIAIR et mise au point par asiair. Après traitement sirilic+siril+photoshop j'ai les aigrettes suivantes sur un détail de la photo sur les groses étoiles.
       
      Normalement je devrais avoir 4 branches (support de miroir secondaire) en fait elle sont dédoubler ét il y en a 4 autres ? Je ne comprend pas tout ?
       
      D'ou cela peut provenir ?
       
      Comme j'ai superposé des images en luminance 10sec 60sec et 120sec ainsi que les couches rgb j'ai regarder sur chaque couche ce que cela donne.
      Il semblerait que le dédoublement des aigrette est du ai fait que la grosse étoile est en fait une étoile double visible sur la couche en luminance 10 sec.
      Par contre je ne comprend pas les aigrettes en diagonale.
       
      Merci si vous avez des idées.
       
       
       








    • By SPICA
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      extirpé des mauvaises conditions automnales,  voici un grand champ qui englobe le sorcier, la cave, la pince du homard, M52, la bulle et certainement des tas d'autres merveilles.
      Pris au Samyang 135mm avec caméra ASI 2600MC sur monture SWAT350 sans guidage.
      Expositions:  filtre IDAS  NBZ en 55x180s + filtre IDAS NB3 55x180s.
      Traitement SHO pour la nébuleuse et HOO pour les étoiles, la météo ne m'ayant pas laissé le loisir de faire une couche couleur sur les étoiles.
      Pas assez de temps de pose sur la couche S, alors j'ai fait un traitement peu orthodoxe, que je ne saurais probablement pas refaire, mais qui sauve la mise.
       
       
       

       
      Bon ciel...si vous en avez un.
  • Upcoming Events