Sign in to follow this  
Nathanael

Récupération d'électronique de monture sw

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je suis tombé sur cette annonce :

image.png.991304905b5ddbf20f8c38890d1516be.png

Et il m'est venu une idée.

Les connecteurs "2" sont pour les moteurs pas à pas 4 fils (dont une prise mâle reste sur le premier moteur). Les signaux envoyés sur eux proviennent d'un driver (sur la carte) dont les 2 entrées sont :

-  un signal "carré" d'une certaine fréquence (pour la vitesse du moteur)

-  un signal continu (0 ou 5v probablement) pour le sens de rotation.

Les électroniciens du forum sauraient-ils me dire si on peut retrouver l'endroit de ces deux signaux (par moteur) et les repiquer?

 

Si cela était possible, je pourrais sûrement m'arranger pour envoyer ces signaux sur mon arduino et via quelques adaptations logicielles sur celui-ci rendre mon secteur lisse "compatible ascom". Certes, le goto sera fastidieux et sans intérêt mais le goto relatif accessible. Et surtout le recadrage par astrométrie devient possible (fini la perte éventuelle de l'étoile guide lors des  rembobinages, je pourrais dormir tranquille! ;)).

 

Merci par avance,

Nathanaël

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je ne vois pas trop ce que tu veux faire , mais envoyer la commande des moteurs pas à pas vers un ardino ne va te servir à grand chose !!?

Tu aurais été mieux àfaire directement un Onstep ou équivalent , plus simple et directement compatible ASCOM

https://onstep.groups.io/g/main/wiki

 

en version WeMos R32 with CNC V3 Shield c'est très simple coté hardware un peu galère coté software.

https://onstep.groups.io/g/main/wiki/19670

 

Edited by ngc_7000
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok. Mais j'ai déjà une électronique à base d'arduino qui gère le rembobinage du secteur lisse, ce qui n'est pas une mince affaire. Je doute que je puisse intégrer ce dispositif à Onstep même si je n'ai pas tout lu. Je me disais que au lieu des impulsions "calculées" par l'arduino, je pouvais envoyer celles de la carte sw, ce qui, en terme de vitesse et de sens, serait géré par eqmod, donc ascom? Mais je ne suis pas assez calé pour savoir d'emblée si ça peut marcher.

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Onstep gère des sécurités , je ne pense pas qu'il puisse prendre en charge le rembobinage .

 

Aux7 is an input only pin and can be used for one of the following 

Limit Sense - A switch (or series of switches wired in parallel) can close pulling the limit sense LOW to stop any slew and tracking.  You should protect the Limit Sense input against ESD with a 0.1uF capacitor and a reasonably strong 2K2 pull-up resistor.  This can be physical limit switches and/or an emergency stop button as shown here:  

 

image.png.af604d462f9a98f4a49007bdb9299d33.png

 

De toute façon tu vas perdre le pointage puisqu'il faudra rembobiner . le temps du rembobinage ne sera jamais fixe .

Cela imposera de refaire un alignement .

Tu pensais faire comment ?

 

Il y a peut-être une solution a travers des scripts ASCOM ?

Edited by ngc_7000

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arf , j'avais pas vu le lien !!

Mais comme ça rapidement ça me semble infaisable . Débrayage/embrayage .

La seul solution que je vois c'est des codeur sur les axes

Et la Onstep sait faire , pas vu dans le détail la fonctionnalité , mais les codeurs doivent être sur un serveur

6379facb74b86_Capturedcran2022-11-20110000.jpg.4c1efb3359f8957f9c080507e2bcb0dd.jpg

A lire

https://onstep.groups.io/g/main/wiki/3863

https://onstep.groups.io/g/main/wiki/26881

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reformule ma demande initiale : est-il possible de repiquer sur une carte sw la "fréquence" et le "sens" des moteurs, en entrée des drivers?

 

Il y a 1 heure, ngc_7000 a dit :

De toute façon tu vas perdre le pointage puisqu'il faudra rembobiner . le temps du rembobinage ne sera jamais fixe .

Cela imposera de refaire un alignement .

Tu pensais faire comment ?

 

Alors, actuellement, lorsque le contact de fin de course du secteur lisse est actionné :

1- le télescope est bloqué mécaniquement en position

2- le rembobinage s'effectue (le secteur lisse est sur friction)

3- le secteur lisse revient en arrière 1s (pour l'hystérésis du système)

4- le télescope est libéré

5- une vitesse rapide est appliquée pour rattraper l'étoile guide. Ce temps est ajusté empiriquement car le calcul théorique (temps écoulé, nombre de pas) ne fonctionnait pas (à cause des pas qui sautent je suppose).

6- Si tout va bien, l'étoile guide est dans le "carré de guidage" et le guidage (qui a perdu l'étoile mais qui ne s'est jamais arrêté) remet l'étoile au centre du champ.

7- Une ou deux poses (qui ne se sont pas arrêtées non plus) ont des filés d'étoiles et c'est reparti pour deux heures.

 

Ça marche très bien, mais ce n'est pas compatible ascom, donc je n'ai pas accès à certaines fonctionnalités intéressantes comme le recadrage astrométrique. Plus ennuyeux, c'est que depuis que j'officie à 3m de focale (comme ici) il arrive que l'étoile guide ne revienne pas dans le carré. Ce carré fait 128 pixels de côté au mieux soit 0.75 mm avec la 174mini, c'est comme de remettre une aiguille de 3m de long dans un carré de cette taille... faut être précis!

 

Si j’arrive à rendre mon système compatible ascom, je peux demander un recadrage astrométrique toutes les deux heures (durée de l'entrainement) et de fait mon étoile guide reviendra au centre du carré à chaque fois.

 

Le secteur lisse en fonctionnement avec son rembobinage auto est visible ici (cliquer sur "la vidéo.mp4" pour plus de lisibilité).

 

Nathanaël

Edited by Nathanael

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça me semble vraiment pas simple !!

Car même si tu fais un driver Ascom avec l'arduino pour informer du rembobinage (Travail qui demande beaucoup de temps et de mise au point ) .

Tu perdras quand même la position et vu la précision que tu demandes ça me semble irréalisable .Sauf avec des codeurs .  Mais je me trompe peut-être !!

La seule solution que je vois ,  c'est de revoir l'entrainement de façon à avoir un vrai goto (VSF/Roue dentée ; friction ...) , cela t'apporterais plus d'ergonomie .

Car avec ce système,  tu ne fais qu'un objet par nuit , à moins d’être à coté pour changer d'objet !! Pas vraiment cool !!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je reviens sur cette idée de récupérer une carte sw pour nos télescopes faits maison. Merci @jean dijon pour le lien ci-dessus, l'auteur m'a dit que l'opération n'est ni immédiate ni garantie.

 

Autre idée : est-il possible de reconstruire l'impulsion et le sens à partir des signaux envoyées aux 4 fils du moteur? En logique, du genre : si ... et ... ou etc... c'est facile à programmer sur un arduino ça.

 

Merci!

 

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Classe Telescope de ASCOM, le boulot est déjà fait il reste à faire les fonctions d'appel et de retour par le port sériel dans ton arduino.

https://ascom-standards.org/Help/Developer/html/Methods_T_ASCOM_DriverAccess_Telescope.htm

Exemple ton port série écoute et reçoit la commande S#  et passe l'appel à la fonction suivi sidéral.

La Classe  Telescope est sans doute la plus fournie dans ASCOM, voir sur YT il il y a les tutos de Tom How.

Visual Studio est gratuit pour le particulier tu peux coder en VB ou en C++

Pour l'astrométrie ce sera un peu plus complexe mais tu peux envoyer les coordonnées calculées dans le driver télescope par les fonctions :

Synchro à une position donnée

https://ascom-standards.org/Help/Developer/html/M_ASCOM_DriverAccess_Telescope_SyncToCoordinates.htm

Déplacer vers ...

https://ascom-standards.org/Help/Developer/html/M_ASCOM_DriverAccess_Telescope_SlewToCoordinates.htm

 

De quoi occuper de nombreuses soirées pluvieuses ;)

 

A+ ;)

 

Edited by Raphael_OD
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Chris277
      Bonjour les copains,
       
      Depuis plus d'un an j'étais face à un problème recurrent de NON detection par le PC de l'ipolar : "Camera fail to connect". Bizarrement les tests à la maison se passaient bien et j'ai d'abord changé le cable USB.
      Mais toujours connection très rare à force de brancher / débrancher l'usb, plus de 50 x parfois et des décos surprises. 
      Alors début juillet, après avoir fait 4h de route pour rien pour aller au spot, j'ai démonté la CEM70.
      D'abord la caméra et de l'autre coté la platine circulaire qui porte la prise USB vers le hub et la caméra. D'abord c'est logique, du socket USB, les cables montent directement au HUB  USB qui se situe au dessus et sous la queue d'arronde voir image 1. Les cables redescendent ensuite vers le ipolar. J'ai simplement déco/reco des connecteurs.

      Et puis avant la sortie suivante, je me suis dit, qu'il fallait regarder du coté du HUB, puisque lui est toujours detecté par le PC et pas la CAM qui est branché dessus et que rien de louche coté CAM.  Alors J'ai dévissé le HUB et la queue d'arronde puis le PCB du HUB et là surprise :

      Plein de dépôt d'oxydation des soudures comme si la carte avait pris la pluie ou une forte condensation. La monture est d'occase. En haut à droite, le connecteur USB de l'IPOLAR est bien touché aussi.
      Alors l'hypothèse est la suivant, à la maison, au sec, ces dépôts sont secs et assez isolant et ça fonctionne. Et dehors, ces dépots sont probablement hydrophiles, se gorgent d'humidité nocturne et deviennent des résistances en les soudures... C'est cohérent, car les nuits sèches, ça fonctionnait sans problème. J'ai tout nettoyé à la brosse à dent et dans un premier temps j'ai tout tartouillé de graisse silicone diélectrique que j'avais sous la main (pour bateau). Et  100% réussit le soir même malgré un passage de brume au col où j'observais.
    • By Astroced69
      Bonjour à tous,

      Ça fait quelques temps maintenant que j'ai une monture Orion ATLAS EQ-G et je m'essaye de plus en plus à la photo.
      J'ai remarqué depuis le début que j'avais une sorte de "dérive" lors de mes poses. En gros sur des poses supérieures à 30s je vois les étoiles s'allonger dans un sens puis revenir à leurs formes normales et s'allonger à nouveau dans l'autre sens.
      Je vous mets un exemple, pour replacer le contexte, j'avais lancé une pose de 1min30 sur M31 avec mon CANON 350D+Sigma 120-400, j'étais en mode BULB et la pose est resté bloquée car je suis parti faire autre chose entre temps et la pose à durée au final 3374s... Je sais ça fait long pour ceux qui aurait un doute je mets une capture d'écran  avec les EXIF de la brut . Précision je n'autoguide absolument pas et j'utilise soit mon APN 80D +Sigma 120-400, soit un 200f5 avec une caméra ALTAIR 183M (c'est surtout avec ce setup que je vois l'allongement )
      La mise en station semblait plutôt bonne étant donné que les étoile ne sont allongées que dans une direction.
      La question est, qu'est ce qui peut provoquer cet allongement? la VSF AD trop contrainte ou alors voilée ou tordu? ou autre chose??
      La monture est entièrement d'origine mais j'ai prévu de remplacer tous les roulements, je ne sais pas si ça changera quelque chose, on verra bien...

      Alors, à votre avis ça vient d'où??

      Merci d'avance pour vos réponses

      A++
      Ced


    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By lebras53
      Bonjour à tous,
      Depuis quelques temps, sous NINA connecté à ma monture Celestron CGX drivée par CPWI, je constate que le retournement au méridien ne fonctionne plus. Quand le processus de retournement arrive à l'opération de pointage de la nouvelle position après retournement, la rotation sur l'axe DEC se fait correctement mais pas celle sur l'axe RA qui va dans le mauvais sens et atteint rapidement la limite de déplacement provoquant l'arrêt de la monture et l'échec du retournement. Quelqu'un a-t-il déjà rencontré ce problème ? Comment résoudre cela ? J'ai trouvé une solution provisoire qui est de créer deux séquence distinctes une avant et une après le retournement mais cela ne me satisfait pas vraiment parce que le retournement fonctionnait très bien avant J'ai pensé à un problème lié à la mise à jour du logiciel NINA vers la version 3.1 HF1 mais, sur dicord, le créateur de NINA a regardé le fichier log et il me dit que tout est correct et que le problème viendrait du driver de la monture c'est à dire de CPWI. Mais comme cela fonctionnait correctement avant, je ne comprends pas bien sa réponse. Merci de votre aide, Guy
    • By transitmk1
      j'ai enfin fini mon nouveau support de camera zwo avec le teleobjectif canon a l'imprimante 3D,maintenant direction les nebuleuses tres large a ma portée,le tout monter sur la lunette 102mm et l'asiairplus bien sur le tout piloté de mon salon via bluestacks et apkpure avec asiair ou anydesk





  • Upcoming Events