stevethibout

Mémoire et soutenance au sujet de "l'astronomie collaborative", entre professionnels et amateurs

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

L'année passée j'ai obtenu un diplôme d'université à l'observatoire de Paris, et cette année au même endroit, je vise le second diplôme d'université "Structuration de l'univers".

 

J'ai choisi comme sujet de mémoire et de soutenance "L'astronomie collaborative, entre professionnels et amateurs".

 

De nombreuses collaborations existent d'ores et déjà, et initialement je souhaitais faire un tour d'horizon de celles-ci, dont les plus connues sont notamment consultables sur le site https://proam-gemini.fr/, ou sinon pourquoi pas me concentrer seulement sur certaines d'entre elles, voir une seule si j'ai assez de matière.

 

Et vous, de votre côté, avez-vous déjà collaborer avec le milieu de l'astronomie professionnelle, en vue de faire avancer la science ? Avez-vous déjà participer à des missions scientifiques en tant qu'amateur, et qui ont apporté ou contribuer à de nouvelles découvertes ? Que votre réponse soit oui ou non, n'hésitez pas à me dire ce que pensez de ce sujet, à me raconter votre expérience dans le domaine ou à me dire ce que je devrai mettre particulièrement en avant :)

 

Je suis preneur de tout ce que vous avez à partager pour en faire un mémoire intéressant, et éviter que ma soutenance soit soporifique ! 

 

Au plaisir de vous lire !

 

Steve

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,

Beaucoup d'amateurs participent aux recherches 'professionnelles', surtout dans le domaine de la photométrie d'exoplanètes et des occultations d'étoiles par les astéroides. Dans ces domaines, les découvertes sont rarement exceptionnelles, mais nos observations étoffent surtout les catalogues et les bases de données. En faisant des observations de routine d'étoiles ou d'astéroides, il arrive parfois qu'on découvre des nouvelles étoiles variables (c'est difficile maintenant avec tous les télescopes automatisés qui vampirisent complètement les nouvelles découvertes potentielles par les amateurs), ou des nouveaux astéroides doubles.

Perso, je ne fais pas beaucoup d'exoplanètes, mais pas mal d'occultations, de photométrie d'étoiles variables et d'astéroides.

Depuis une quinzaine d'années, j'ai du observer ~300 astéroides, une vingtaines d'éxoplanètes et ~500 étoiles variables. Certains astéroides m'avaient été 'commandés" par des professionnels, en vue d'observations avec des instruments plus sérieux (956 Elisa par Spitzer ou 45 Eugenia par Hubble), de même que quelques exoplanètes, dans le but de confirmer leur présence (XO-6 et XO-7). La plupart de mes observations sont rassemblées sur le site de mon assoce (http://www.aquila.free.fr/download1.htm)

je ne sais pas si ça peut aider dans ton mémoire  :$...

Matthieu

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Du côté des spectroscopistes il y a couramment des observations am-pro.

 

Par exemple avec l'alimentation d'une base de donnée de spectres d'étoiles Be, la réponse à des alertes sur des novae, des supernovae, des étoiles cataclysmiques, des confirmations d'étoiles symbiotiques ou de nébuleuses planétaires candidates...

Voir : http://www.spectro-aras.com/forum/index.php

 

Une belle histoire de collaboration pro-am est celle de la découverte d'un rémanent de supernovae historique par Pascal Le Du et Quentin Parker, voir http://www.spectro-aras.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=2822 et https://www.shelyak.com/sn-1181-une-histoire-peu-commune/

 

Jean-Philippe

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Thierry Midavaine a fait un résumé des collaboration françaises pro-am aux dernières journées SF2A: https://journees.sf2a.eu/wp-content/uploads/inscription/Tableau GEMINI 2022 des Collaborations.pdf

Pour ma part, j'ai participé à quelques actions de sciences participatives: observation de transits d'exoplanètes, photométrie d'astéroïdes et d'engins spatiaux, et des occultations.

Bon courage pour ce mémoire.

Bruno

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Bonjour

il y a un peu moins de 10 ans , on avait écrit un gros article à ce sujet "Instrumental methods for professional and amateur collaborations in planetary astronomy" . Il est visible ici : https://arxiv.org/abs/1305.3647

 

Bonne journée

Arnaud

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca collabore bien du coté des occultations astéroidales, et aussi sur l'observation de étoiles filantes.

 

Je me souviens avoir eues pas mal de discussion sur la périodes de la dernière campagne des Léonides avec Jérémie Vaubaillon ; ça remonte a une vingtaine d'années. Depuis, les collaborations sont épisodique, via l'IMO.

Les Léo, c'est tous les 33 ans. Prochaine campagne d'ici quelques années, je pense.

 

Sinon, on  collabore bien également en photométrie sur le suivi d'étoiles variables les plus diverses. Explosives, irrégulières, binaires à éclipses etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, ce qui freine sans doute la collaboration, de mon petit point de vue ... c'est que les pros ne nous sollicitent pas tant que cela, en définitive. Car lorsqu'il y a demande, il y a tout de suite réponse.

Les amateurs sont bien outillés et ont un grand savoir faire dans tout un tas de domaines, avec du temps à partager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous, et tout d'abord merci pour vos retours :) 

 

@ Matthieu, apricot, bruno, alain, merci pour vos liens qui me seront certainement très utiles pour mon mémoire ;) 

 

@ arnaud, oui Jérémie Vaubaillon m'avait également communique cet article qui est très intéressant, je pense justement m'en inspirais et en faire une sorte de mise à jour, car je pense qu'il y a pas mal de choses qui ont évolué cette dernière dizaine d'années :P

 

@ chris, je partage le même point de vue que toi, je pense en effet que la communauté astro amateur n'est pas assez au courant des collaborations qui existent. Un problème de communication en quelque sorte. Je pense qu'il y a un gros travail à faire là-dessus car les professionnels sont très preneurs des données qui peuvent être collectées par les amateurs. Et je suis persuadé que les amateurs sont très friands de faire progresser la science !

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now