floastro

Collimation : quelqu'un a t'il déjà utilisé SKyWave Collimator ?

Recommended Posts

Hello à tous,

 

Je suis tombé sur un post CloudyNights ou ils parlaient de l'utilisation de SkyWave Collimator de Innovations Foresight.

 

Y en a t'ils qui ont déjà utilisé cette méthode de collimation par ce soft faisant appel à une étoile défocalisée du champ image ?

 

Liens web :  https://www.innovationsforesight.com/products/skywave-collimator-version-free-permanent-license/

 

https://astrogeartoday.com/ai-telescope-collimation-review-of-skywave-collimator/

 

Liens Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=pThQvur3y4k

 

https://www.youtube.com/watch?v=4R2NHSz261Y

 

 

 

 

SKW-Collimator.jpg.a677483640e1cf606963f1952f403076.jpg

 

 

A++++++

 

Florent

Edited by floastro
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour

 

ça a l'air intéressant mais je trouve que c'est très cher dans l'absolu 

 

jp

Edited by JP-Prost

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, frank-astro a dit :

Bonjour,

Cela a l'air assez intéressant, à tester.

Merci pour l'info.

 

Hello Franck,

 

Après avoir essayé différentes techniques dont en dernier le Collimateur Taka, je cherchais une aide pour faire la collim mais sans être obligé de démonter la caméra principale pour y installer un accessoire dédié. La revente de mon collimateur Taka va me permettre de migrer sur SkyWave.

 

Florent

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais regardé ce logiciel, mais de très loin, en attendant de pouvoir "creuser" le sujet. Mais comme certains ont testé le produit, j'en profite pour poser mes questions de neuneu :

 

Est-ce que ça fonctionne également avec un newton ou uniquement avec des optiques type RC ou SCT ?

 

Est-ce que ce logiciel permet de faire la distinction entre collimation du primaire et celle du secondaire ?

 

La dé-focalisation doit elle être importante pour obtenir des résultats représentatifs ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Cette collim me fait penser au CCDI qui fut très utilisé autrefois, même principe à partir d'une étoile défocalisée.

Mais on peut supposer que ce soft permet de meilleurs résultats, car avec CCDI (CCD Inspector) c'était à mon avis une simple "approche" pour détecter un défaut important, la collim classique avec oculaire restait le moyen le plus sur.

A tester sur une optique SC, puis vérifier que tout est Ok avec un oculaire à fort grossissement.

 

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

SkyWave (SKW) utilise l'image défocalisée d'une ou plusieurs étoiles pour calculer le front d'onde en termes de polynômes annulaires de Zernike. Ces derniers sont directement liés aux aberrations optiques.

CCDI et autres solutions similaires mesurent le diamètre de l'étoile focalisée (FWHM). Cette valeur ne dit rien sur les aberrations optiques du télescope, elle en est la conséquence (ainsi que de la turbulence), elle n'est donc pas comparable. SKW est un outil de métrologie optique qui fournit des résultats identiques à un analyseur de front d'onde de type Shack-Hartmann sur le ciel, ou à une mesure interférométrique au laboratoire (voir tests comparatifs dans ma presentation a Tuscon, ci-dessous).

La différence, c'est que SKW n'utilise que la caméra et le focuseur de l'utilisateur, il n'y a pas de matériel dédié, comme un capteur de front d'onde, nécessaire. Ainsi, la mesure est effectuée avec le même train optique que celui utilisé normalement.

Voici un lien sur une présentation (en anglais) de la technologie utilisée par SKW que j'ai donnée au Wyant College of Optical Sciences à Tucson, Arizona:

https://innovationsforesight.com/Wavefront/OSC_Colloquium_09_27_2002_full.pdf
 

Il y a également une vidéo (en anglais):

https://youtu.be/hPgL9t2F_Ig?list=PL6DwVv2hudGboXrrTD1JO2dDbrOAif-br
 

Pour collimater un télescope, SKW résume l'ensemble des aberrations sous la forme d'un score (entre 0 et 10) visible sur une cible (SKW fournit aussi la PSF avec et sans la turbulence). La position du curseur indique la valeur du score et la direction de correction des vis de collimation pour chaque miroir. Il y a aussi une version professionnelle de SKW qui fournit toutes les aberrations optiques ainsi que la MTF, EE, le front d'onde (2D, 3D), ... La version SKW-collimator dédiée à la collimation et simplifiée pour l'utilisateur non spécialiste de l'optique est basée sur la même mesure de front d'onde, c'est juste l'interface graphique qui change.

 

Voici deux liens sur les procédures de collimation spécifiques pour un STC et un RCT en utilisant SKW:
 

https://www.innovationsforesight.com/Wavefront/SKW_Scope_with_Spherical_Mirror_Alignment_011522.pdf

https://www.innovationsforesight.com/Wavefront/SKW_RCT_Alignment_011522.pdf
 

SKW, comme tout capteur de front d'onde, permet la collimation et la mesure quantitative des performances optiques de tous les télescopes.


En résumé, SKW fournit une mesure quantitative et objective de l'optique d'un télescope, ou autre, (donc aussi de sa collimation) à travers l'analyse de front d'onde à l'aide d'une seule image défocalisée d'une ou plusieurs étoiles, dans le dernier cas cela permet la mesure dans et en dehors de l'axe optique en même temps.

Nous travaillons sur l'intégration de la méthode de SKW dans le nouveau télescope de 4M Turque, le DAG, dans le cadre de son optique active.

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres interessant !!! est ce que çà peut fonctionner également sur des Cassegrains purs à F/D 20 ( çà va être compliqué pour l'échantillonnage je crois pour imager une étoile ) je pense notamment pour trouver la bonne distance entre M1 et M2 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La reponse rapide c'est oui.

 

Ci-dessous les deux formules de calcul pour la distance de defocalistion (1) et la taille du diamtere de l'etoile defocalisee (2) pour nos modeles standards.

D'autres modeles sur demande peuvent etre calcules afin de s'ajuster a des besoins specifiques.
dZ la distance de defocus , d le diametre de l'etoile, et lambda sont en metre (m).

Lambda correspond a la longueur d'onde centrale du filtre utilise, on recommande un filtre rouge, donc ca donne generalement 650nm. Sans filtre de couleur  (luminance) dans le visible on est a 550nm.

e c'est la taille de l'obstruction centrale en % du diametre du telescope, pour une lunette c'est zero. La valeur est entre 0 et 1, pour 100%.

f# c'est l'ouverture.

 

(1)  dz=124.7*lambda*f#^2/(1-e^2)
(2)  d=124.7*lambda*f#/(1-e^2)

Un exemple: A lambda=650nm (rouge) pour un telescope ouvert a f#=20 et une obstruction centrale de 45% ca donne:

Defocus (intra ou extra focale):

 

dz=124.7*650*10^-9*20^2/(1-0.45^2)=0.040655 m, donc 40655  microns ou 40.655 mm.

Diametre etoile defocalisee:

 

d=124.7*650*10^-9*20/(1-0.45^2)=0.002033 m, donc 2033 microns ou 2.033 mm.

Encore une fois pour un telescope tres lent, (comme dans cet exemple) ou tres rapide, on peut produire des modeles mathematiques adaptes afin de reduire, ou d'augmenter, le defocus, cela ne pose aucun porbleme, juste du temps de calcul (une semaine ou deux).
Les modeles standards actuels sont concus pour des valeurs classiques d'ouverture et de taille des pixels des cameras. Ils sont pre-calcules pour reduire le temps de calcul lors de leures generations.

Si le telescope ne dispose pas de focuseur mechanique externe et utilise l'un des deux mirroirs pour la mise au point, alors il faut chercher a defocaliser l'etoile au diametre d donne par la deuxieme formule.


 

Edited by gaston baudat
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Ca me parait bigrement intéressant tout cela.

Comme j'ai de nombreux instruments (miroir Vernet, SkyVision, chinois..) je vais essayer de les tester avec cette méthode et ce soft.

 

Et Monsieur @gaston baudat respect pour votre CV et votre parcours!

L'EPFL ca me parle, j'ai plusieurs collègues qui en sont sortis (je travaille dans l'industrie dans le canton de Vaud). Et quelque uns de nos chefs sont sortis des Arts et Métiers en France et sont assez brillants aussi.

 

David.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, très intéressant en effet. pas de démontage de chaine optique et on a le résultat optimum puisque sur une étoile.

 

Maintenant le système de licence me donne mal à la tête :-) (je ne remets pas le prix en cause, il y a du boulot)

 

Si j'ai bien compris : 

 

En unitaire, on envoie les caractéristiques d'un scope (si il n'existe pas) et on reçoi un model avec un crédit de licence. Chaque mesure d'une nouvelle image coute un crédit. Donc mieux vaut bien maitriser le process pour limiter les itérations. 

En Perpétuel, pas de limite sur le nombre de model et pas de limite sur l'analyse d'image (pas de notion de crédit).

 

Le prix est en dollars, je suppose qu'il faut ajouter 20% de TVA en plus ?

 

William

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

SKW a été conçu pour fonctionner "hors-ligne" sans connexion Internet.

SKW a une fonction simulation et des images de tests disponible dans le repertoire "Samples" cree apres decompression du paquet d'installtion de SKW.

Ceux-ci permettent d'apprendre a utiliser SKW.

 

La licence de SKW-collimateur est gratuite, il suffit de faire une demande la première fois que vous exécutez SKW.
Le gestionnaire de licence s'ouvre automatiquement. Vous pouvez demander (request) une clé de licence permanente, après avoir rempli les champs. Utilisez 0000 pour le champ "IF! order".

Vous envoyez votre demande de clé par email. En retour, vous recevez votre clé par email.

Voici un lien sur la gestion des licences et des modèles:

 

https://www.innovationsforesight.com/Wavefront/SKG_SKW_LicenseModelManagement.pdf

 

Après enregistrement de la clé, vous pouvez créer un (ou plusieurs) instruments dans SKW. Chaque instrument décrit un télescope particulier.

En bas de la page instrument, vous pouvez demander (request) un modèle mathématique pour votre télescope.

Les modeles permanent sont payant, il faut un modele par telescope. Ceci etant on peut changer librement (dans l'interval conseille) la longueur d'onde, la taille des pixels et la turbulence (seeing).

On peut aussi utiliser le meme modele avec un reducteur de focale jusqu'a 0.6x.

 

Pour obtenir un modèle permanent, vous devez donner le numéro de commande "IF! order" que vous avez reçu lors de l'achat d'un modèle chez nous.

Voici un lien vers notre e-store avec une matrice (en bas) des différents modèles disponibles:

 

https://www.innovationsforesight.com/product-category/software/skywave/

 

Je vous conseille de lire les spécifications des modèles.

 

Les modèles PPU viennent avec 64 crédits déjà installés. Un crédit est décompté seulement si une nouvelle image est analysée ET que le score de collimation est supérieur à 6.

Pour les scores inferieurs (collimation grossiere) aucun credit n'est decompte.

L'analyse d'une image déjà vue ne consomme pas de crédit, à moins que celle-ci ne soit modifiée.

SKW analyse toutes les étoiles utilisables dans une image et ne compte qu'un seul crédit.

La visualisation de l'étoile et la mesure de l'erreur de defocus sont accessibles sans débiter de crédit.

Les modèles UNL n'ont pas de crédit, ils sont illimités.

 

Le lien suivant est pour le téléchargement de SKW, il suffit de remplir le formulaire et de choisir le bon paquet d'installation, normalement SKW 64 bits:

 

https://www.innovationsforesight.com/support/skg_download/

 

 

 

Edited by gaston baudat
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La version 5.1 de SKW (ainsi que SKG) est maintenant disponible et peut être téléchargée ici, remplissez simplement le formulaire et sélectionnez le paquet d'installation approprié (fichier ZIP) :

 

https://www.innovationsforesight.com/support/skg_download/

 

Les clés de licence d'utilisateur actuelles et les modèles/crédits restent valides.

Pour la procédure de mise à jour/mise à niveau, consultez la documentation SKG/SKW :

 

https://www.innovationsforesight.com/software/help/SKG/SkySurveyorHTML/Upgrading.html

 

Aussi longtemps que vous sélectionnez le même dossier de travail que pour votre version actuelle, tous vos paramètres seront disponibles.

 

Pour les utilisateurs de Windows 11, il y a un problème connu de Microsoft avec OneDrive, dans certaines situations, le seul dossier visible dans la liste de fichiers est le "bureau" ("desktop"). Si cela se produit, vous devrez temporairement désactiver OneDrive lorsque vous exécutez SKG/SKW (la première fois) pour pouvoir sélectionner votre dossier de travail. Il ne s'agit pas d'un problème spécifique à SKG/SKW, la prochaine mise à jour de Microsoft Windows 11 devrait le résoudre.

 

SKW Pro est maintenant disponible à la vente. Pour ceux qui pourraient être intéressés, veuillez nous contacter (moi) pour plus d'informations et un devis. SKW Pro est basé sur une abonnement et une licence de site.

Edited by gaston baudat
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now