Sonne

C/2022 E3 et la petite Ourse - 29 janvier 2023

Recommended Posts

Un beau résultat, bravo :)

J'adore la dernière pour le repérage de la belle ;)

Bon ciel.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle présentation en effet.

Sympa les versions négatif et avec la Petite Ourse dessinnée.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Sonne a dit :

mais je ne suis pas satisfait.

Ben pourtant il est bien joli ce grand champ avec la belle :)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La comète avec toute la Petite Ourse, ça c'est intéressant !

 

L'antiqueue est presque aussi développée que la queue, et j'ai eu du mal à déterminer qui était qui. Vu leurs orientation, la queue qui part vers le haut est bien la queue de la comète, et l'antiqueue part en bas à droite (au début je croyais que c'était elle, la queue, bizarrement elle est aussi bien visible que la queue).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Bruno- said:

L'antiqueue est presque aussi développée que la queue, et j'ai eu du mal à déterminer qui était qui. Vu leurs orientation, la queue qui part vers le haut est bien la queue de la comète, et l'antiqueue part en bas à droite (au début je croyais que c'était elle, la queue, bizarrement elle est aussi bien visible que la queue).

Salut Bruno,

L'antiqueue était visible surtout vers le 23 janvier quand la Terre a croisé le plan orbital de la comète qui présentait alors 3 queues :

  • la queue de gaz à l'opposé de la direction solaire
  • la queue de poussières incurvée
  • et donc l'antiqueue du côté solaire

Exemple le 21 janvier (focale 200 mm) :

image.png.1e72fb5782031528ca4237fbdfbcb46f.pngNord en Bas

 

Fin janvier, l'aspect a bien changé et l'antiqueue n'est plus visible, reste :

  • la queue de gaz toujours à l'opposé du Soleil,
  • et la queue de poussières en très vaste éventail

Voici ce que çà donnait le 29 janvier avec 300 mm de focale :

image.png.4e92ec75be06bb5a13ef53c5e8708ff9.png

(Nord vers le Bas)

 

Pardon @Sonnede polluer ton post avec mes images, mais c'est toujours mieux avec une illustration ;)

Stéphane

Edited by COM423
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux dire que la queue plus large, à droite de l'image que tu viens de poster, serait la queue de poussière, orientée avec 120° d'écart par rapport à la queue de plasma ?

 

J'ai du mal à y croire car la queue de poussière part normalement dans la même direction que la queue de plasma et ne s'en écarte qu'à partir d'une certaine distance. De plus il me semble que cette queue (que je dis être l'antiqueue) est bien en train de tourner (l'angle faisait ~170° le 21/01, ~120° le 29/01, et toujours du même côté). Je vais chercher des photos prises entre le 21 et le 29 pour voir si c'est la queue de poussière qui aurait fait un tour complet.

 

De toute façon ce que j'appelle l'antiqueue est située pile poil sur la trajectoire passée de la comète. (La comète se dirige ~ vers le ONO, et l'antiqueue est dirigée ~ vers le ESE.)

 

--------------

Sur cette photo : http://www.astrosurf.com/topic/159529-comète-c2022-e3-ztf-3h54-de-pose/

prise vendredi soir, l'antiqueue est bien visible et a pas mal tourné par rapport à ta photo, elle est à ~135° par rapport à la queue de plasma. Je ne vois aucune raison de penser que ce n'est pas la même.

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Bruno- said:

Tu veux dire que la queue plus large, à droite de l'image que tu viens de poster, serait la queue de poussière, orientée avec 120° d'écart par rapport à la queue de plasma ?

 

Je ne suis pas un spécialiste de la formation des queues de poussières, mais de ce que j'en ai compris :

La queue de poussières et son antiqueue ne sont qu'une seule entité, c'est la perspective géométrique qui permet de voir l'antiqueue pendant quelque temps.

 

Les poussières relâchées par le noyau subissent une force répulsive (pression de rayonnement) mais uniquement pour les particules fines.

Les grosses poussières, elles, demeurent sur l'orbite de la comète, à l'endroit où la comète se situait quand elle les a relâchées.

 

Et ce sont précisément ces grosses poussières qui sont suceptibles d'être perçues sous forme d'une antiqueue.

Du fait de la grande diversité de la taille des poussières relâchées, la queue forme donc un éventail qui peut être très large et dont l'enveloppe n'est que le lieu géométrique de toutes les poussières relâchées précédemment et qui ont suivi une trajectoire dépendant de leur taille.

 

Voici une animation très instructive, je trouve, concernant l'antiqueue de C/2022 E3 :

C2022E3_simulation_Giddeon_Antitail.gif.3f54bcc859ca621e187c0a90fe83fdc4.gif

Cette simulation a été faite par Giddeon Van Buitenen ( http://astro.vanbuitenen.nl/home )

 

Bonne soirée.

Edited by COM423
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, cette simulation ! :)

 

Donc l'antiqueue, c'est la queue des grosses poussières, celles qui se déposent sur la trajectoire. Dans ce cas, il faut remplacer dans mes messages « antiqueue » par « queue des grosses poussières » (qui n'est anti- que lorsqu'elle est à 180° de la queue de plasma, comme vers le 21/01). Cela dit elle est encore un peu "anti", à environ 120° de la queue de plasma...

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Bruno- said:

Cela dit elle est encore un peu "anti", à environ 120° de la queue de plasma...

"Antiqueue "pour le fait qu'elle est visible dans la direction opposée à la direction normale de la queue, en clair dirigée vers le Soleil au lieu d'être à son opposé .

 

Mais c'est la queue de GAZ qui est dirigée à l'opposé du Soleil (à 1 ou 2° près).

La queue de POUSSIÈRES est facilement observée dans une direction tout autre...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, COM423 a dit :

"Antiqueue "pour le fait qu'elle est visible dans la direction opposée à la direction normale de la queue, en clair dirigée vers le Soleil au lieu d'être à son opposé .

... ce qui fait bien 180° de la queue de plasma. Là elle est à 120°, donc dans le demi-plan opposé, c'est pourquoi je disais "un peu" anti.

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 31/01/2023 à 00:08, COM423 a dit :

Un beau résultat, bravo :)

J'adore la dernière pour le repérage de la belle ;)

Merci Stéphane.

C'est bien aussi d'avoir un champ plus large pour situer l'objet dans son contexte. :) C'est en la cherchant aux jumelles que j'ai fait le rapprochement avec la grande Ourse !:D

 

Le 31/01/2023 à 08:54, sebseacteam a dit :

Très belle présentation en effet.

Sympa les versions négatif et avec la Petite Ourse dessinnée.

Merci Seb

 

Le 31/01/2023 à 08:57, polo0258 a dit :

 très belle prise jérôme ! :)

Merci Paul

 

Le 31/01/2023 à 09:33, ALAING a dit :

Ben pourtant il est bien joli ce grand champ avec la belle :)

Merci Alain.

Je trouve l'image un peu trop contrasté, il y a une perte dans la visibilité des queues. Et "problème" avec les couleurs par rapport à mes brutes...

 

Le 31/01/2023 à 09:38, XavS a dit :

Une bien belle prise ;) Bravo :)

Merci XavS

 

Il y a 23 heures, Bruno- a dit :

La comète avec toute la Petite Ourse, ça c'est intéressant !

Merci Bruno.

Il y a pleins de manières de la cadrer. Mais il faut pas mal de nuits claires... Ce n'est pas le cas en ce moment. :(

 

Il y a 21 heures, COM423 a dit :

Pardon @Sonnede polluer ton post avec mes images, mais c'est toujours mieux avec une illustration ;)

Aucun soucis. Un petit rappel théorique est toujours intéressant. 

Son aspect a bien évolué au fil des jours.

 

Il y a 20 heures, ValereL a dit :

Jolie prise Jérôme !

Merci Valère

 

Il y a 10 heures, Philippoïde a dit :

sympa ce grand champ

Merci Glob

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobSaintClar
      Après la tentative avortée d'hier, je remets le couvert ce soir : cette fois, je me suis déplacé ! J'opère depuis le jardin d'une amie qui réside dans le piémont, à une heure de route de mon logis. Son ciel est meilleur, mais l'horizon nord-ouest est encombé d'arbres : ils limiteront mes prises de vue, je ne pourrai enregistrer que huit images, toujours de 2 minutes chaque.
       
      Je vous présente directement le résultat de l'empilement de l'ensemble, sur la comète :
       

       
      La queue en éventail du 2 mars s'est affinée et allongée, jusqu'à sortir du cadre ! Le seestar ne permet pas de gérer l'orientation du capteur : le mieux que je puisse faire, c'est décentrer le noyau, pour donner de l'air à la queue. Je suis satisfait du résultat, mais 16 minutes de pose totale, à F5, c'est trop peu. Je m'en sortirais mieux avec un meilleur rapport d'ouverture (genre F3, m'voyez), sans même parler du suivi cométaire "fait maison" !
    • By biver
      Bonjour,
      Session comètes en beauce hier soir, ayant anticipé la dissipation des cirrus... mais un passage de stratus est quand même venu interférer au moment critique des observations des 2 comètes de la famille de Halley, 12P/Pons-Brooks et 13P/Olbers (périodes 71 et 69 ans) qui se couchent tôt.
      12P est désormais facilement visible aux jumelles 7x50 (queue sur 1.7°), et bénéficie d'une brusque montée d'activité suite à un petit sursaut le 29 février.
      Aux jumelles je l'ai estimée à m1=5.8.
      Entre les nuages à 20h55, voilà une prise de vue au foyer du T407 (32x1s), 40x40':

      Le télescope étant encore trop chaud, les étoiles brilantes sont un peu en forme de flamèches...
      Dans la suite de la soirée, en visuel+photo il y avait 13P, 144P, 62P et C/2023A3... à suivre
      Nicolas
    • By BobSaintClar
      Ce soir, branle-bas de combat : il est 18h lorsque les nuages qui m'isolent de ma came(*) - le ciel étoilé - daignent s'effilocher. Ils trainent ci et là, nonchalants, plus troués que les chaussettes de Jean-Marie Messier... c'est l'occasion tant attendue !
      Je jette le Roboscope dans le porte-bagage, j'enfourche mon vélo et je file au bord du fleuve Koyama, à deux-trois kilomètres de mon domicile : sur les berges surélevées du vaste cours d'eau, j'ai une vue NO bien dégagée ! Il y a un peu de vent, il fait froid (-4°C) et je ne suis pas très bien vêtu, urgence oblige... pas grave !
       
      Le ciel oscille entre Bortle 6 et 7, j'ai du mal à voir la cinquième étoile de Cassiopée... c'est mauvais ! Mais quand on est à jeun, qu'importe le flacon ? Je sors le bouzin, l'oriente vers la comète, puis lance les poses par séries de deux minutes, pour ne pas laisser filer la belle. Je redresserai et j'empilerai les images sur l'astre vagabond sous PSP, parce que, euuuhh... je ne sais pas faire autrement  
       
      Bref : après environs 18 minutes de poses cumulées, je rentre au chaud et m'attele à la tâche. J'y passe deux bonnes heures (la dérotation aux calques, c'est vraiment cyan), et voilà le résultat  

       
       
      Les trainées sont bizarres ? C'est parce les images empilées ont été additionnées (au début), puis moyennées (à la fin). Par conséquent, chaque filé d'étoile présente une luminosité variable.
      Je vous offrirais bien une image avec des étoiles fixes, mais ça non plus, je ne sais pas faire...
       
      (*)Jeu de mot level 3
    • By COM423
      Bonjour,
       
      L'année 2024 a pour particularité de voir passer au périéhlie, à 5 semaines d'intervalle,  deux comètes périodiques de type Halley :
      12P/Pons-Brooks le 21/04/2024 : de plus en plus belle et dont on parle pas mal mais aussi 13P/Olbers le 30/06/2024 dont on parle moins car elle est plus discrète...  
      Pour plus de précisions sur 13P, je vous renvoie au post précédent dédié à Olbers :
       
      dont voici une nouvelle image acquise en ce mois de février (sans conjonction notable cette fois, ce n'est pas à tous les coups !) :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering 1 pose sur 2
      Nuit du 11 au 12 février 2024, de 17h59 à 19h52 utc
      98 poses de 60s à -15°C, Temps d'intégration de 01 h 38 min
      Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      13P/Olbers se développe bien puisque la chevelure fait à présent 6.1' de diamètre, avec un possible départ de queue vers PA=75° :

       
      Voici les mesures photométriques, la montée d'éclat se poursuit à la même rapidité :
      magnitude totale, m1 = 12.3 (rayon d'ouverture de 3.5') ==> c'était 15.6 le 14 décembre dernier magnitude nucléaire : m2 = 15.4 (rayon d'ouverture de 6") ==> c'était 16.8 le 14 décembre dernier  
      13P devient malheureusement de moins en moins visible, très basse au SW dans le ciel crépusculaire.
      De mon côté, je vais devoir attendre son retour dans le ciel du matin et ne pourrais pas suivre son maximum d'éclat
       
      Mais je suis bien contentvd'avoir pu lui tirer le portrait en février du coup 
       
      Très bonnes observations à toutes et tous.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Pas de conjonction comète/Objet du ciel profond à vous proposer pour ce post, mais une observation poussée sur la comète atypique C/2017 K2 (PANSTARRS) que j'ai suivie pendant plus de 3h le 13 février dernier, voulant détailler au mieux sa morphologie suite à l'aperçu réalisé le 03 décembre dernier et relaté ici :
       
      C/2017 K2 (PANSTARRS) est désormais à 4,6 ua de la Terre et 5 ua du Soleil et elle faiblit lentement, tout en présentant encore une belle chevelure et une longue queue :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 13 au 14 février 2024, de 18h08 à 22h05 utc
      209 poses de 60s à -15°C, Temps d'intégration de 03 h 29 min
       
      Traitement Siril-1.2.0, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2,5"/pixel
       
      La chevelure fait 1.9' de diamètre et on devine la queue sur une longueur de 16.5' vers PA=184°.
      A une telle distance du Soleil, cette longueur représente 3 273 600 km ! Pour une comète à 5 ua du Soleil c'est vraiment totalement atypique.
       
      Les mesures photométriques donnent  :
      m1 = 13.4 ( rayon de 1.1' ) ==> c'était 12.8 le 03/12/2023 m2 = 15.3 ( rayon de 6" ) ==> c'était 14.5 le 03/12/2023  
       
      Sur le site COBS ( https://www.cobs.si/obs/comet/1670/ ), d'autres observateurs ont signalé la queue sur une grande longueur, jusque 1° même en décembre 2023.
      Parmi eux, il y a cette belle image de Damian PEACH du 31/12/2023 près de la Tête de Cheval :
       
      Elle fait 43' vers PA=182°
      Au passage, je ne sais pas comment il fait pour l'avoir aussi brillante, moi elle paraît si ténue en comparaison...
       
      Les articles dédiés à cette comète hors norme mentionne une activité qui a probablement démarré vers 30 ua par la sublimation de glaces très volatiles (CO, CO2, N2) qui ont entraîné de petites particules de poussières se déplaçant à faible vitesse. Ce sont ces glaces hyper volatiles qui explique l'activité de cette comète, dont la taille maximum du noyau est estimée à 9 km.
       
      Elle n'est plus spectaculaire, mais tellement atypique que son suivi reste passionant je trouve et j'espère que vous aussi un peu
       
      Très bonne soirée et bon ciel.
       
       
  • Upcoming Events