COM423

Une comète et des tétards : conjonction C/2022 U2 (ATLAS) et IC410 le 12 février 2023

Recommended Posts

12 hours ago, Christophe H said:

De belles images, bravo.

Merci Christophe :)

 

2 hours ago, Nathanael said:

Insolite cette comète dans le champ! Bien joué!

Merci Nathanael :) Insolite et esthétique mais pas le plus facile à traiter en contrepartie ;)

 

Bonnes observations à vous.

 

Edited by COM423

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, COM423 a dit :

Tu as peut-être la comète du coup, c'était à quelle date précise ?

J'étais sur IC410 le 12 et le 18/02 puis IC 405 le 17/02 et M38 le 16/02

Avec un ED 80 et réducteur donc un champ assez large.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 minutes ago, Chani11 said:

J'étais sur IC410 le 12 et le 18/02 puis IC 405 le 17/02 et M38 le 16/02

Le 12 février, c'est tout bon, c'est le même soir que moi :)

La comète est toute proche de IC410 :

image.png.3f3391033a4a4f6bc3dc32d7d370c40c.png

 

Par contre, elle filait vers le Sud assez rapidement et se trouvait au Sud de Beta Tau les :

  • 16 février (7° plus au Sud de IC405/410)
  • et 17 février (9° au Sud de IC405/410)

 

J'espère que tu as beaucoup de poses acquises le 12 ;)

 

Avec la lulu de 80, tu l'as c'est sûr (je l'ai sortie péniblement mais elle est bien là avec un objo de 50mm au 600D sur cette période).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, COM423 a dit :

Avec la lulu de 80, tu l'as c'est sûr

J'ai vérifié le champ du 12/02, effectivement je devrais l'avoir. j'ai 140 poses de 2 minutes, ça devrait le faire. Je vais essayer de retrouver mes brutes sur l'APN (je ne les garde pas sur l'ordi, trop lourd).

En tout cas, merci de ton intervention :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca y est je l'ai repérée sur les brutes, en plein milieu du champ.

Reste plus qu'à traiter ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Chani11 said:

Ca y est je l'ai repérée sur les brutes, en plein milieu du champ.

Reste plus qu'à traiter ;)

Génial ! Avec près de 5h de pose, çà devrait être bien rendre ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe ! Et quelle palette de couleurs :x

Merci et bravo Stéphane ! 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à toi Anne:)
Bon ciel.

On 28/02/2023 at 6:04 AM, Nathanael said:

Insolite cette comète dans le champ! Bien joué!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des semaines de retard, voilà l'image (peu d'intégration, seulement 45s) que j'avais faite le 12 février dernier, sans avoir cherché la conjonction avec IC405... qui apparait faiblement:

64131e2b651d9_c2022u2ic405-120223-22h53m3-t407f4bddp5c-45s2.jpg.443bedd790007dca38b5b271b8db1f5d.jpg

Nicolas

Edited by biver
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 02/03/2023 at 3:27 PM, Volcryn said:

Bravo Stéphane : du beau travail !

Merci beaucoup, c'est très sympa :)

 

1 hour ago, biver said:

voilà l'image (peu d'intégration, seulement 45s) que j'avais fait le 12 février dernier, sans avoir cherché la conjonction avec IC405... qui apparait faiblement

La conjonction est dans la boîte, çà fait toujours un souvenir agréable, même avec peu de poses.

 

Bonnes observations à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était aussi un peu pour illustrer le débat sur le rendu des couleurs... dans cette composition JPG (et APN non défiltré) la coma sort très verte (purement gazeuse essentiellement) essentiellement à cause des bandes de C2. Je sais que cela reste assez subjectif (comme pour la palette SHO), mais dans les même conditions la coma de C/2022E3 a aussi ce halo vert + coma blanche + quelque de poussière blanc-jaune. Avec les images RAW (et une balance RGB 1 1/2 1), le vert tire un peu plus sur le bleu, sauf à renforcer la saturation.

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment beau à immortaliser ce genre de rapprochement, bravo !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment beau à immortaliser ce genre de rapprochement, bravo !

Edited by eddie
bugg désolé

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment beau à immortaliser ce genre de rapprochement, bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette belle photo !!!! (j'e viens bien tardivement ici car j'avais raté ce message).

 

Oui cette comète est très diffuse et très peu condensée visuellement  depuis 1 ou 2  mois.

 

Pour exemple, voici quelques mesures perso :
Mag m1 = 10,7 le 16/1 au soir avec un TN 250x50 avec un DC de 1/2 seulement et dia. app. de 2,5' d'arc alors qu'avec un filtre C2, ce diamètre gonfle à plus de 3, 5' d'arc.
Mag m1 = 12 environ le 10/2 au soir avec un TN 560x110 avec un DC de 1 seulement et dia. app. de 1,5' environ alors qu'avec le filtre C2, cela monte à 2,5' d'arc.

Mag m1 = 12,5 environ le 13/2 au soir avec un TN 560x165 avec un DC de 1. Ce même soir, je l'ai vu au TN 250 mais elle était difficile dans ce dernier télescope car très peu contrastée.
On voit bien que son diamètre apparent gonfle largement avec un filtre C2 (comme l'a fait remarqué Nicolas plus haut, elle rayonnait pas mal dans les bandes du C2).
Pas facile pour une comète aussi peu contrastée de faire une bonne mesure de m1 ; la qualité du ciel (non parfaite) du ciel n'aide pas ! 

Edited by Alexandre Renou

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 17/03/2023 at 2:13 PM, biver said:

Avec les images RAW (et une balance RGB 1 1/2 1), le vert tire un peu plus sur le bleu, sauf à renforcer la saturation.

Je trouve bien difficile d'arrêter un choix en la matière... Après une étape, où je ne faisais PLUS de correction de bruit vert après la correction de colorimétrie par photométrie, j'y suis finalement revenu suite aux retours répétés sur ce forum d'une dominante verte (que je ne voyais pas pour ma part) lors de la publication  d' images du ciel profond, pour lesquelles j'appliquais exactement le même traitement.

 

==> du coup, j'applique à nouveau la correction de bruit vert (en dernier) aux images de comètes.

  • C'est vrai que çà tire peut-être un peu trop su le bleu et je serais tenté de corriger en verdissant juste un peu la coma au post-traitement (je me sui retenu de le faire pour l'instant).
  • D'un autre côté, il aut bien dire que sans cette correction, toutes les comae tiraient vraiment franchement sur le vert, avec le recul, sans doute trop.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 17/03/2023 at 4:40 PM, siegfried_M31 said:

Chouette travail.

Merci beaucoup :)

 

On 17/03/2023 at 6:45 PM, eddie said:

C'est vraiment beau à immortaliser ce genre de rapprochement, bravo !

Trois fois merci à toi ;)

 

Bon ciel à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'avais loupée celle-ci une bien belle rencontre magnifiquement imagée Stéphane !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 18/03/2023 at 9:40 AM, Alexandre Renou said:

Pas facile pour une comète aussi peu contrastée de faire une bonne mesure de m1

Les comètes diffuses et étendues sont difficiles à mesurer et très sensibles à la pollution en effet.

On retrouve bien ces écarts de magnitudes quand on regarde ce qui est publié sur la base de données COBS à cette date :

image.png.6c2a80da0f6d16648cf5bc445d25411a.png

 

Bien que faible, la coma externe joue néanmoins un rôle sans équivoque dans la magnitude globale, c'est ce qui ressort des mesures faites avec APT en faisant varier la taille de la fenêtre d'ouverture :

image.png.34f5a618bcc49ae4a729044b98824484.png

 

4 hours ago, danielo said:

Je l'avais loupée celle-ci une bien belle rencontre magnifiquement imagée Stéphane !

Merci beaucoup Dan :)

 

Bonnes observations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Achaim
      une trouée dans les nuages , je me suis dépêché a mettre en place la am5 et la FS60 , du coup j étais tellement pressé que j en es oublié le réglage du BF.....donc j ai cropsé un peut pour voir le moins possible la louze dans les coins 
      c est fait  sur une persée , juste le temps de faire 15 images de 3min , et rangement ...
      donc 15 images empilées  avec l imx533 et filtre l extrem
      siril , darktable et  graxpert pour le bruit 
      deux versions , une américaine et une européenne , comme ça il y en a pour tout les gouts 
      vu le temps , pas sur de pouvoir rajouter des prises , je sais que 45 min c est limite mais on sort quand même qlq chose je pense de regardable ....
      par contre il y a qlq étoiles qui sont entourées d u n halot , je ne sais pas pourquoi certaine et pas d autres , (luminosité.?), je n es pas tochop ni pix  , et pas trouvé comment les virer  ....après c est pas vilain , mais si une solution sans ces logiciels pour les virer suis preneur 
       
       

       

      bonne journée....
    • By sebseacteam
      Bonjour à tous,
       
      Voilà une cible hyper délicate à faire, à cause de l'énorme dynamique entre le coeur hyper brillant et la corolle bien plus discrète.
      Le challenge est d'avoir les 2 bien exposés.
      Travaux pratiques comme en photo diurne avec le HDR: 2 expositions différentes, à misquer ensemble (je peux vous dire que Pix est plus facile que Toshop  
       
      La nébuleuse de l'Œil de Chat (aussi désignée NGC 6543 et Caldwell 6) est une nébuleuse planétaire située dans la constellation du Dragon.
      On estime son âge à environ mille ans.
      Cette nébuleuse a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786. Heinrich Louis d'Arrest a aussi observé cette nébuleuse à une date ultérieure non connue.
      NGC 6543 a été la première nébuleuse planétaire dont le spectre visible a été étudié par l'astronome britannique William Huggins en 1864. Il a découvert que la nébuleuse présentait une coquille gazeuse et donc, que ce genre d'objet n'avait aucun rapport avec une planète.
      Depuis, cette nébuleuse a fait l'objet de nombreuses observations entre autres par le télescope spatial Hubble. Ces études nous ont révélé sa structure très complexe faite de noeuds, de jets, de bulles et d'arcs qui sont illuminés par une étoile centrale très chaude. NGC 6543 a été d'objet de plusieurs observations depuis les longueurs d'onde de l'infrarouge jusqu'au rayon X.
       
      La partie interne de la nébuleuse sous-tend un arc d'environ 16,1" avec des extensions qui se rendent jusqu'à quelque 25". Les images profondes révèlent un halo se rendant jusqu'à 5 minutes d'arc, halo qui a été éjecté par le progéniteur pendant la phase d'évolution de géante rouge.
      La température à l'intérieur de la partie brillante de la nébuleuse varie entre 7000 et 9000 K et sa densité est d'environ 5000 particules par mètre cube. Son halo externe est cependant beaucoup plus chaud, dans les 15 000 K, et sa densité est plus faible. La vitesse du vent stellaire est d'environ 1 900 km/s. Des analyses spectroscopiques montrent que le taux actuel de perte de masse s'élève à 3,2 x 10-7 𝑀⊙ par année, ce qui semble faible, mais c'est tout de même équivalant à 20 milliards de tonnes par seconde (20 x 109 kg/s).
      La température de surface du noyau central de la nébuleuse est d'environ 80 000 K et il est quelque 10 000 fois plus lumineux que le Soleil. Il s'agit d'une étoile de type O7 + WR. Des calculs montre que la masse de cette étoile est un peu plus grande que celle du Soleil et qu'en conséquence l'étoile progénitrice avait une masse initiale théorique de 5 𝑀⊙. Son rayon est d'environ 0,65 𝑅⊙, soit 450 000 km.
       

       
      Les infos:
      SCT Meade 10"  (254/2500) + correcteur de coma  @ 1845mm 
      Player One Artemis-c imx294 + filtre Optolong L-quad Enhance
      Monture HEQ5 kit courroie Rowan
      Autoguidage via lunette guide 60/270, Asi290mm / PHD2
      Map auto avec EAF
      Acquisition NINA
       
      500 x 500ms 
      60 x 180s
       
      Gain 120
      capteur -10°C
       
      Traitement Siril, Pixinsight.
       

      une brute de 500ms:

       
       
      une brute de 180s:

       

       
      Miaou  
       
    • By stormlv
      Hello,
       
      Apres des mois ou j'ai pas pu faire d'astro, j'ai reussi a capturer la derniere couche pour completer mon M17 en palette Hubble.
       
       
       
      J'ai essaye de pas le faire trop "vert" - mais je ne sais pas si c'est mieux comme ca
       
      Je truc que j'aime, c'est que j'ai un flow de processing en PixInsight qui me donne assez de flexibilite pour la reduction du bruit.
       
      J'uitilise StarNet pour separer les etoiles du fond, et puis je peux appliquer une reduction du bruit sur la nebuleuse, sans affecter les etoiles.
    • By pleclech94
      Bonjour,
       
      cette nuit je me suis dit : "et pourquoi pas la nébuleuse du trèfle ?". Cette belle nébuleuse, classique de nos premiers livres d'astronomie, était en belle position en milieu de nuit pour lui tirer un portrait rapide mais efficace. Je trouve qu'elle est jolie dans la simplicité du traitement. La couleur naturelle de l'hydrogène lui va si bien.
      L'amas est cramé malgré des poses unitaires de 60 secondes.
      45 minutes de luminance
      20 minutes pour chaque couche de couleur
      Cela semble suffisant pour cette nébuleuse très brillante. Je m'en remets à vos avis d'experts.
      Personnellement je l'aime comme cela et je ne crois pas que je vais lui rajouter de la complexité avec une couche Ha.
       
      Téléscope C8 EDGE HD @ f7
      Monture AM5
      Caméra ASI533MM Pro
      filtres Baader RGB
      EDIT : version avec plus de signal (exit le bruit)

       
      Version starless
       

       

    • By Astroced69
      Bonjour à tous,
       
      Ça faisait bien longtemps que je n'avais pas fait de photo et j'ai voulu tenté un truc, faire ressortir la 2e coquille sur M57.
      J'ai donc tourné mon 200f5 vers M57 et lancé une série de pose "courte" étant donné que je ne guide pas et que j'ai un pb de suivi avec mon monture (
      Voici donc la nébuleuse planétaire M57 (NGC6720) ou Nébuleuse de la Lyre faite la nuit du 08 au 09 juillet 2024.
      Distance: env 2570 Année Lumière
      Taille: 2.24 AL
      Matériel:
      - Télescope Newton 200f5
      - Monture ATLAS EQ-G
      - Caméra ALTAIR 183M
      Prise de vue:
      - Luminance: 111x45s
      - Darks: 11x45s
      Pas de flat ni offset
      Acquisition: NINA
      Traitement: SIRIL
      Avec la foi, on commence à entrevoir la 2e coquille, par contre la spirale barrée sort super bien! On peut également voir quelques galaxies dans le champ, je vous laisse les chercher Je sais que la neb est quasi cramé mais je n'ai pas réussi (j'ai pas trop tenté en même temps) à faire un mix agréable à l’œil.

      A++
      Ced

       
       
      Crop

  • Upcoming Events