JnoAstro

Guidage d un mak 180 2700mm pour CP !

Recommended Posts

Le 12/03/2023 à 14:45, Bruno- a dit :

Ici, je crois que tu confonds résolution et définition.

 

La définition, c'est le nombre de pixels d'une image. Avec une caméra 3000×3000 pixels, tu auras une définition de 3000×3000, ou bien de 1500×1500 si tu fais du binning 2×2, ou encore autre chose si tu « croppes ».

Oui effectivement j’ai tendance à utiliser un mot pour l’autre. Merci pour l’explication. 

 

En tant que photographe, je regarde toujours la définition des photos. Parce que si tu as une bonne résolution, mais que ta définition est pourrie, tu vas avoir ta résolution plus fine que la definition. Chaque pixel affichera plusieurs détails très bien résolus ce qui est inutile. Il faudrait donc que la définition soit au moins égale à la résolution. 
 

peut être que vous qui avez l expérience savez que ça. N arrive jamais. En tout cas Nathaniel exprime bien mon idée.  Si je veux imprimer mes photos en a2 j ai besoin de définition. Et je ne l aurais pas avec la 80ed qui a par ailleurs une résolution optimale inférieure au mak 180. 
 

donc mon idée n est peut être pas réalisable mais se tient théoriquement.
 

les arguments de ceux qui me déconseillent sont :

le temps nécessaire. ok

la complexité exponentielle du setup ok

que le résultat sera mauvais. , ils ne le prouvent paso.O 

leur expérience leur permet de conclure que ça ne vaut pas le coup d essayer. O.o

 

Je suis assez impressionné par le matériel de @compustar . Je me dis que cest peut être la preuve que je n y arriverai pas : s il a passé 20 ans et un budget très élevé pour shooter à 2700mm , il a du tester le mak 180 et laisser tomber très vite.  :|

 

Comment font les pros pour imprimer en a2 une petite nébuleuse plein cadre sans pixelization avec des photos de 1 mo ou moins.  ?  C est mon objectif. , des grandes et des petites. A paris. 

A mon avis ceux qui font ça on des tubes puissants  de grands diamètres et longue focale à la campagne. 
 

D ailleurs Pour une caméra, on devrait donc parler de la définition et je vois sur Unterlinden qu’ils parlent de résolution.

60FD7CD8-F0BA-4F5B-A75C-D7CD4E8729BF.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, JnoAstro a dit :

Si je veux imprimer mes photos en a2 j ai besoin de définition. Et je ne l aurais pas avec la 80ed qui a par ailleurs une résolution optimale inférieure au mak 180. 

 

Pas du tout. Si tu veux imprimer tes photos en A2, ce qu'il te faut c'est beaucoup de pixels, ce qui dépend de la camera, pas du télescope ! Si tu fais une photo de paysage avec une optique de 24mm par exemple, rien ne t’empêche de l'imprimer en A2 du moment qu'il y a assez de pixels.

 

Je vais être un peu direct, mais plusieurs de tes messages laissent entendre que comme tu es suffisamment malin pour faire fonctionner le matos au delà des limitations que tout le monde pointe sur ce forum. Mais tu pourrais être Einstein, que cane changera pas les limites (liées à la précision d'usinage des pièces) de ta monture. En plus de ça, tes messages montrent que tu confonds dégrées et minutes d'arc, résolution et définition, ... Bref, je réitére mon conseil : pratique et prends le temps d'apprendre par la pratique !

 

La 80ed a une focale assez courte, ça sera parfait pour les objets un peu étendus (genre nébuleuse d'Orion, tète de cheval, ...). En plus, le guidage sera plus simple et les temps de pause plus court (rapport F/D plus petit).

Le mak te donne beaucoup plus de focale et du coup le champ de vision sera beaucoup plus petit. Pas mal pour les petits objets (nébuleuses planétaires et galaxies principalement) mais attention, tu vas être grossièrement sur-échantillonné ! Chaque détail que tu peux résoudre (combinaison de la résolution du télescope + étalement du au seing + suivi) sera étalé sur plusieurs pixels. Chacun de tes pixels couvrira ~0.3" sur le ciel. Si tu peux guider ta CEM70 à 0.5" RMS, tu pourras t'estimer très content, mais la turbulence va étaler chaque point de lumière sur au moins 1 ou 2" (6x6 = 36 pixels pour 2"). Ca donnera un aspect empâté à tes images (grosses étoiles) et en plus ça va diluer le signal (alors que tu es déjà à F/D 15). Du coup tu vas faire du binning 4x4 et tu n'auras plus la définition pour imprimer en A2 :P

 

Utiliser le mak + ASI533 ça me semble pas mal pour faire du lucky imaging sur des objets petits et bien contrastés (le trapèze au cœur de la nébuleuse d’Orion, les petites nébuleuses planétaires, pas mal de galaxies, les petits amas globulaires) mais tu as tout intérêt à commencer avec la 80ed sur des objets plus étendus (c'est pas ce qui manque). Et bien sur, le mak sera très bien pour faire du planétaire.

 

J'ai un C11 (Focale = 2800mm) et une 533MM sur CEM70, donc j'ai une petite idée du problème. C'est un setup pas mal du tout pour certaines cibles (petits objets, occultations d’étoiles par des astéroïdes, photométrie d'objets faibles, ...) mais pour débuter, la 80ed est beaucoup plus simple et donnera des résultats satisfaisant beaucoup plus vite.

 

Un filtre anti-pollution lumineuse serait un gros plus aussi.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JnoAstro a dit :

En tant que photographe, je regarde toujours la définition des photos. Parce que si tu as une bonne résolution, mais que ta définition est pourrie, tu vas avoir ta résolution plus fine que la definition. Chaque pixel affichera plusieurs détails très bien résolus ce qui est inutile. Il faudrait donc que la définition soit au moins égale à la résolution. 

 

Ah, cette fois tu confonds la définition (3000x3000 pixels) et l'échantillonnage, je crois.

 

Si l'échantillonnage est trop grossier (genre 4" par pixel), la résolution sera plus fine que l'échantillonnage. Ça s'appelle le sous-échantillonnage. Mais avec le Maksutov et la taille actuelle des pixels, aucun danger en ciel profond.

 

Si l'échantillonnage est plus fin que la résolution (genre 0,29" par pixel), on suréchantillonne : on s'impose plus de difficultés, en particulier le temps de pose devra être plus long, pour en rien gagner en résolution.

 

Il faut trouver un équilibre entre ces deux extrêmes, et je pense que tu as dû lire des choses à ce sujet.

 

Attention : en ciel profond, la résolution n'est pas liée à l'échantillonnage, ni même au pouvoir séparateur du télescope (en général) mais à la qualité du suivi et au seeing.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, JnoAstro a dit :

Si je veux imprimer mes photos en a2 j ai besoin de définition

Pas tant que ça... Pour une exposition photo récente, j'ai fait des tirages d'images lunaires réalisées avec une caméra à 3 Mp. C'est largement suffisant pour du 20x30 (cm) et limite pour du 30x45 (mais l'image n'est pas pixelisée).

Pour d'autres expo, pas d'astro, les tirages mesuraient 120 x 80 cm et c'était parfait avec les fichiers de 12 Mp de mon APN. Bon, ca serait plus confortable avec 24 Mp. Au-dessus, c'est inutile. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jfleouf a dit :

Si tu veux imprimer tes photos en A2, ce qu'il te faut c'est beaucoup de pixels, ce qui dépend de la camera, pas du télescope !

Merci de tes conseils. 
 

Ce que je dis est que la 533  fait une image de 9 Mo et que l’objet représente moins de 5% de la surface de la photo quand tu croppes pour cadrer la photo (Ech 1,29 ) de la 80ed, ton image fait 450ko et tu ne peux pas l imprimer en A2. 
Avec le mak, à bin 3  , l’échantillonnage est a  0,86 et on a 1 mo de definition . ca doit passer en A4 peut être A3 mais pas A2. 


ce que je ne sais pas c est l effet que va donner un échantillonnage à 0,86 … nettement inferieur à 1,5 pr le Cp.  si vous me dites aucune chance, je ne peux que m incliner. 

 

D ailleurs je vais essayer les photos avec la 80ed. Elle sera sur la cem70 en parallèle du mak. Je pourrais lancer 2 acquisitions en même temps des que j ai acheté 2 caméras. L une sur l Asiair , l autre sur un pc. 
La je vais gagner du temps si la monture suis. 
 

voilà 

 

JnoAstro

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, JnoAstro a dit :

Ce que je dis est que la 533  fait une image de 9 Mo et que l’objet représente moins de 5% de la surface de la photo quand tu croppes pour cadrer la photo (Ech 1,29 ) de la 80ed, ton image fait 450ko et tu ne peux pas l imprimer en A2. 

 

Ça c'est vrai seulement si tu prends des photos d'objets tout petit. Mais il y a plein d'objets très grands à prendre en photo.

 

Par exemple, la nébuleuse d'Orion, elle tiendra à peine dans le champ de la 80ed + 533 avec le running man, donc tu ne vas rien cropper du tout et tu auras une belle image de 9 mega pixels. Pareil pour la tête de cheval. Si tu veux la tête de cheval + la flamme, ça va rentrer tout juste avec 80ed + 533. Pareil pour les Pléiades, la galaxie d’Andromède, et tout un tas d'objets magnifiques (m8 + m20 en été, ...)

 

Je t'invite à utiliser Stellarium et utiliser la "Image Sensor Frame" (en haut à droite) avec 80ed + 533 pour te donner une idée du cadrage.

 

il y a 22 minutes, JnoAstro a dit :

D ailleurs je vais essayer les photos avec la 80ed. Elle sera sur la cem70 en parallèle du mak. Je pourrais lancer 2 acquisitions en même temps des que j ai acheté 2 caméras. L une sur l Asiair , l autre sur un pc. 

 

Tu vas acheter deux 533 ???

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, JnoAstro a dit :

Avec le mak, à bin 3  , l’échantillonnage est a  0,86 et on a 1 mo de definition . ca doit passer en A4 peut être A3 mais pas A2. 


ce que je ne sais pas c est l effet que va donner un échantillonnage à 0,86 … nettement inferieur à 1,5 pr le Cp.  si vous me dites aucune chance, je ne peux que m incliner. 

 

Un échantillonnage à 0.86 c'est pas délirant. Le problème c'est que ton champ de vision sera hyper réduit --> OK pour les petits objets mais pas pour les gros. Comme en plus tu vas t'ajouter toutes les galères: tube plus lourd (quoique si tu gardes les deux en permanence sur la mouture, ça ne change rien du coup), temps de pause BEAUCOUP plus long pour capter le signal des objets diffus, effets du seeing et des problèmes de suivit beaucoup plus visibles --> images moches.

 

Bref, tu as beaucoup plus de chances de faire de belles images avec la 80ed et tu peux toujours t'amuser avec le Mak sur des cibles plus petites pour voir ce que ça donne.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, JnoAstro a dit :

Ce que je dis est que la 533  fait une image de 9 Mo et que l’objet représente moins de 5% de la surface de la photo quand tu croppes pour cadrer la photo (Ech 1,29 ) de la 80ed, ton image fait 450ko et tu ne peux pas l imprimer en A2. 

 

Mais si, tu peux l'imprimer en A2, il suffit de la dilater ! (Une photo A2, donc quasiment un poster, ce n'est pas fait pour être regardée à la loupe, si ?)

 

Une image 3000×3000 pixels, si on l'imprime sur une feuille de 30×30 cm, ça fait 1 pixel = 0,1 mm. C'est tout fin ! Tu veux encore plus de finesse ? Pour quoi faire ?

 

OK, tu veux plus de finesse. Dans ce cas il faut améliorer la définition, par exemple trouver un capteur 8000×8000 (il me sembe qu'on commence à en trouver). Note que la définition ne dépend que du capteur, pas de la focale du télescope par exemple.

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :

Par exemple, la nébuleuse d'Orion, elle tiendra à peine dans le champ de la 80ed + 533 avec le running man, donc tu ne vas rien cropper du tout et tu auras une belle image de 9 mega pixels.

Tu as plus que raison , j avais fais la simulation mais elle ne s est pas uploadee.
Je met aussi celle avec Dumbell pour avoir un peu raison parce que la il faut cropper. .  Bien sûr on peut faire des mosaïques et j en connais qui vont hurler. 
a cause du temps et de la complexité , et ils auront raison , j en ai peur. 

D4E1174A-DC0C-46BA-AEFE-CD47CCC80319.jpeg

3CA3B690-1EA6-4D4D-BF9F-47696D4435F7.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :

Tu vas acheter deux 533 ???

C t le sujet du post 

soit une 290 mm avec petits pixels pour mieux guider , soit une à plis large pixels comme la 294mc ou 533mc ou autre à pixel vers les 4 ou 5 microns qui permettrait de guider ou d’imager avec la 80ed en parallèle du mak. 
 

ces truc là ça se revend très bien si jamais. j achèterai d occasion. Je penche pour la 294 Mc car ça me permettrai de faire des photos couleur direct mais je demandais conseil. Je sais qu elle a de l amp glow mais facile à gérer. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :

tu as beaucoup plus de chances de faire de belles images avec la 80ed et tu peux toujours t'amuser avec le Mak sur des cibles plus petites pour voir ce que ça donne.

Je pense que c est la conclusion. Comme j ai le matériel je vais quand même essayer , et je risque de fatiguer avant d y arriver.  Alors je revendrai le mak et il me faudra déménager à la campagne et acheter une grosse takahashi :$

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bruno- a dit :

Mais si, tu peux l'imprimer en A2, il suffit de la dilater ! (Une photo A2, donc quasiment un poster, ce n'est pas fait pour être regardée à la loupe, si ?)

Oui et non, si la pièce n´est pas très grande tu regardes souvent de près. 
@Sonne nous a donné des références utiles en terme de taille d impression plus haut. 
 

je me range à vos avis, ça sera pas mal du tout  avec la 80ed. Et nettement plus facile. Le jour ou j arrive à faire des mosaïques avec le mak 180 , tu me payes une bière 🍺 , la mosaïque sera tellement bien définie qu’i, faudra au moins 3 bières pour la voir floue. 
 

Merci de ton aide précieuse Bruno

jnoastro. 

Edited by JnoAstro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, JnoAstro a dit :

Je met aussi celle avec Dumbell pour avoir un peu raison parce que la il faut cropper. .  Bien sûr on peut faire des mosaïques et j en connais qui vont hurler. 

 

Alors effectivement pour Dumbell, tu peux augmenter la focale. Ceci dit, la petite nébuleuse dans son champ d’étoiles c'est très joli aussi, pas forcement besoin de cropper.

 

Pour la deuxième camera, si j’étais toi je prendrais une camera dédiée planétaire qui pourra aussi servir pour le guidage. Mais je n'ai pas suivi toute la discussion.

 

Dans tous les cas, l'accessoire le plus important maintenant pour toi c'est le filtre anti pollution lumineuse.

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Bruno- a dit :

OK, tu veux plus de finesse. Dans ce cas il faut améliorer la définition, par exemple trouver un capteur 8000×8000

Oui c est logique. En fait avec la 533 on ne gagne pas tant que cela en définition par rapport à la 80ed. En bin 3 on double la définition avec un échantillonnage plus défavorable qui passe de 1,29 pr la 80ed a 0,86 pr le mak. 
 

Ne suis ps prêt à investir ds une caméra a 8000x8000 évidemment pour un projet si risqué. 
 

merci pour tes (vos) conseils. Au moins je sais où j en suis . Je peux toujours essayer en parallèle. 
 

A ton avis, si je prend une 294mc pixel 4,63 microns qui servira aussi au guidage, perd on beaucoup en qualité de guidage par rapport à une 290 qui a de plus petit pixels 2microns ?

 

Cordialement Jnoastro

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, JnoAstro a dit :

et de la complexité , et ils auront raison , j en ai peur. 

D4E1174A-DC0C-46BA-AEFE-CD47CCC80319.jpeg

3CA3B690-1EA6-4D4D-BF9F-47696D4435F7.jpeg

 

Du coup, je ne comprends pas pourquoi tu écartes du revers de la main la possibilité de photographier le ciel profond avec ton Nikon full frame qui te donnera un bien plus grand champ.

 

Est-ce parce que tu ne veux pas le faire vieillir prématurément ? Si c'est le cas, je t'ai dit que ma fille va commander un filtre anti pollution lumineuse de très haute qualité samedi et que je te ferai part de ses compétences sous un ciel archi pollué le plus tôt possible.

 

Ce filtre, @Sauveur l'a testé sous un ciel qu'il a tenté de simuler aussi pollué que les nôtres en s'installant sous un lampadaire et près d'un autre lampadaire. Il a fait la preuve, avec plusieurs objets du ciel profond, qu'un filtre anti pollution lumineuse dans un APN fonctionne très bien même si l'APN n'est pas défiltré. Il fonctionne encore mieux si l'APN est défiltré mais il fonctionne déjà très bien dans un APN non défiltré. Il m'a convaincue.

 

Ça te permettrait de faire des poses plus longues et profiter de l'autoguidage. Du coup, tu éviterais le vieillissement prématuré de ton APN.

 

Le filtre anti pollution lumineuse que je vais tester dès réception est le clip multispectra à installer dans l'APN. Tu l'installes et le retires à ta guise.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Julie, merci de tes conseils. Ça fait plaisir de t entendre.
 

Tu as raison, il faut que je rentre l’appareil dans mon processus. En fait j’étais en Suisse pendant quatre ou cinq jours. J’avais apporté la star Adventures mini pour tester. Sauf que le premier soir nous sommes allés à 1500 m dîner dans un restaurant et j’avais prévu de faire une séance, mais malheureusement il y avait des lampadaires partout et j’étais obligé d’aller dans un terrain privé. Je n’ai pas osé.

Le lendemain soir j’ai juste eu le temps d’installer mon matériel au bord du lac et les nuages sont arrivés. Du coup j’ai fait des photos à l’iPhone. Je n’ai toujours pas testé-la Skyadventurer 

 

je poste quelques photos que j’ai faite à l’iPhone.

 

Toute cette discussion était très intéressante parce que ça m’a forcé à pousser les calculs jusqu’au bout. Le gain potentiel avec le Mak 180 permet  simplement de doubler la définition de la photo au prix d’une complexité élevé. pas terrible. 
 

De toute manière, je vais quand même essayer puisque j’ai le matériel pour faire les photos en parallèle avec la 80 ED et le Mak Je les lancerai en même temps. Ça tournera tte la nuit. 
 

je vais faire le calcul avec mon Nikon , parce qu’il part avec du 24 mégapixels et je suis curieux de voir si en croppant j’arriverai à faire mieux qu’avec la 80ed. J en doute. Dans tous les cas ça sera beaucoup plus facile et j’achèterais le filtre que tu me conseilles.
 

amicalement 

 

jnoastro

CA740054-840E-40A3-85F8-25A9BD8EE711.jpeg

B3EAE518-9671-4506-8733-445EF82829BE.jpeg

C7DE92F6-DC49-493B-9468-00A238C8A45E.jpeg

887541E8-46B4-4CE0-BD35-2B72EE3A03C8.jpeg

BD342FCC-B53E-4A3F-90B5-AC16A6B49C07.jpeg

Edited by JnoAstro
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

mois j'aime bien ton idée.

je pense que  tu 'n'as pas saisi toutes les difficultés qui t'attendent, et c'est bien que tu partes sans illusion sur cette aventure, car oui comme le disent les copains, c'est très délicats et tu cumules toutes les sources d'emmerde possible. Mais ça être hyperformateur à condition d'être opiniâtre et persévérant 

pas de soucis pour ton dispositif d'autoguidage, il me semble fonctionnel. juste un truc active bien un déplacement aléatoire de la position de verrouillages du guidage de quelques pixels entre les poses sinon les flexions différentielles vont foirer la brute de registration (ça fera des trainées degueux sur l'image)

Edited by frédogoto

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JnoAstro a dit :

Toute cette discussion était très intéressante parce que ça m’a forcé à pousser les calculs jusqu’au bout. Le gain potentiel avec le Mak 180 permet  simplement de doubler la définition de la photo au prix d’une complexité élevé. pas terrible.

 

Bon avoue, tu nous fais marcher, c'est une blague ? La définition ne dépend en rien du télescope. C'est seulement le nombre de pixels dans le capteur utilisé.

 

il y a une heure, JnoAstro a dit :

ps : j ai fais le calcul. ça ne marchera pas avec le Nikon. il faudra tellement cropper pour obtenir le meme cadre que le mak 180 que la définition de la photo sera de 80 ko.!

avec mon 200mm’et un double de focale. Avec un apn on ne peut pas faire de petits nébuleuses et cropper très près. ou il faudrait un téléobjectif de 1000mm ! 

 

 

Encore une fois : tu raisonnes à l'envers. Pour revenir au tout début, en astrophoto l’idéal c'est de commencer par définir ses objectifs et ensuite s’équiper en conséquence. Dans ton cas, tu as le matos, il faut donc trouver les objectifs qui sont raisonnables avec ce matos de façon à prendre des images d'objets que tu ne vas pas ensuite cropper à fond. Si ton objectif c'est uniquement les petites nébuleuses, ok, mais c'est pas le plus facile. Mieux vaut commencer par les objets de grande taille angulaire, qui se font avec une petite focale (80ed) --> beaucoup moins de problèmes de suivit/turbulence.

 

Donc, pour résumer :

 

ED80 + ASI533 -> parfait pour du moyen/grand champ (hiver: M42, tete de cheval, rosette, ... / printemps:  chaîne de Markarian, m81+m82, trio du lion, ... / été: lagune, m17, m16, ngc 7000 ... / automne : Andromède,  double amas de Persée, ...). C'est aussi la combinaison la plus facile à mettre en marche (moins sensible aux imperfections de suivit, turbulence, vibrations, vent, ...)

 

Mak 180 + ASI533 -> pour des objets petits mais idéalement brillants (lucky imaging): m27, m57, amas globulaires, ... Mais attention, le suivit devient sportif et il va falloir accumuler beaucoup de pauses (ça va mouliner au traitement, même avec un bon ordinateur)

 

Mak 180 + APN -> entre les deux. La question c'est : est-ce que le champ du mak est suffisamment bon pour couvrir le capteur d'un APN (plein format ou APS-C?) sans vignetage ou horribles distorsions ?

 

Tu peux aussi faire 80ed + APN pour le très grand champ.

 

Pour le voyage hors de Paris, la 80ed + une petite monture harmonique ça aurait été top (beaucoup moins de poids/encombrement). La CEM70, tu ne vas pas la trimbaler dans un sac à dos ! :D

 

jf

 
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, jfleouf a dit :

 

Bon avoue, tu nous fais marcher, c'est une blague ? La définition ne dépend en rien du télescope. C'est seulement le nombre de pixels dans le capteur utilisé.

Non je m exprime peu être mal. Je parle du poids en Mo donc de la définition de la photo a même cadrage final ( donc crop pour la 80ed )  du set up 80ed m294 a comparer à mak180 533 mm.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que JnoAstro n'a pas compris qu'en CP avec des longues poses , il aura la résolution de la turbulence !

enfin , je pense !!!

 

Edited by ngc_7000
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur une photo astro, ce qu'on recherche, c'est deux choses :

- Le meilleur rapport signal/bruit possible, afin de détecter des choses les plus faibles possibles.

- La meilleure résolution possible.

 

Tu te préoccupes de « cropper » l'image et je pense qu'on est un certain nombre (quasiment tout le monde ?) à ne pas bien comprendre pourquoi tu te préoccupes de ça.

 

Si l'image de M27 au Maksutov n'a pas une meilleure résolution effective qu'à la 80 ED (parce qu'il a fallu poser plus longtemps, que le suivi avec un tube lourd est moins performant, que le seeing a de toute façon imposé sa loi), il y aura le même niveau de détails (en secondes d'arc) sur la nébuleuse dans les deux images : celle à 3000x3000 (Maksutov) et celle à 1000x1000 (après crop − c'est un exemple). Elles ne seront pas à la même échelle, mais elles montreront les mêmes détails. Du coup, si tu imprimes les deux images, il faudra réduire celle du Maksutov d'un tiers (pour que, sur la photo imprimée, les plus fins détails aient la même taille). Sans ça, l'image du Maksutov aura l'air un peu floue.

 

Ceci si l'image de M27 au Maksutov n'a pas une meilleure résolution effective qu'à la 80 ED. Donc ça montre que c'est la résolution effective qui compte, et c'est d'elle dont tu devrais te préoccuper.

 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jfleouf a dit :

Pour le voyage hors de Paris, la 80ed + une petite monture harmonique ça aurait été top (beaucoup moins de poids/encombrement). La CEM70, tu ne vas pas la trimbaler dans un sac à dos !

 

Il a déjà ce qu'il lui faut pour les voyages hors balcon et/ou toiture : sa Star Adventurer mini et ses téléobjectifs.  Ça ne prend vraiment pas beaucoup de place dans sa voiture. 

 

 

Pour ce qui est d'une harmonique qu'il pourrait trimballer dans un sac à dos ...

J'économise pour avoir une harmonique plus légère que la Star Adventurer (considérant la non-nécessité de contre-poids) et qui supporte bien plus de poids que la Star Adventurer. C'est juste quelques milliers d'euros ! Alors, j'économise ... 

 

Edited by MCJC

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, MCJC a dit :

Il a déjà ce qu'il lui faut pour les voyages hors balcon et/ou toiture : sa Star Adventurer mini et ses téléobjectifs.  Ça ne prend vraiment pas beaucoup de place dans sa voiture. 

 

Oui, mais avec les téléobjectifs il va devoir cropper 99% de la surface :D:D:D (Pas taper, humour). Je pensais juste qu'avec son cahier des charges, une ZWO AM5 ou NYX 101 (Made in Europe !) par exemple aurait été plus appropriée que la CEM70 (qui est plutôt orientée poste fixe - j'en ai une et je ne voudrais pas avoir à l'installer/ranger tous les jours !!!).

 

Mais c'est trop tard, et c'est pour ça que j'ai écrit "ça aurait été top". Il aurait pu faire des images à la 80ed pendant les séjours hors de Paris, en plus des simples téléobjectifs pour du très grand champ.

 

Dans tous les cas, on en revient toujours au même point : il faut pratiquer pour progresser (et avoir de la patience).

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/03/2023 à 08:36, JnoAstro a dit :

Je vais faire le guidage de mon Mac 180 avec une Skywatcher 80Ed pour des photos de nébuleuses en CP

Je suis bien conscient que c’est un défi. @jldauvergne @Colmic et de nombreux autres m ont déjà pas mal aiguille sur le sujet. 

 

j’ai une caméra imageur 533 Mm Pro et je dois choisir la caméra de guidage.

 

J’hésite entre plusieurs solutions :


Prendre une caméra 290 mini Qui servirait uniquement de caméras de guidage. Elle a de petits pixels de 2,90 qui permettrons donc de faire un suivi plus précis. Avec le 80 ED le champ ne sera pas très grand. Il faint trouver une étoile assez lumineuse. Pouvez-vous me confirmer qu’il est possible de viser une étoile lumineuse même si elle n’est pas exactement à côté de la cible ? Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas vu que toutes les étoiles se déplacent à la même vitesse.

 

Prendre une caméra couleur soit là 533 MC pro soit la 294 MC.

Bon je reprend la question du début.

Faire du CP de nébuleuse avec un Maksutov 180 2700 et cam principale ASI533 et quelle contrainte sur la caméra de guidage pour la choisir

je vais montrer que Une ASI220 mini à 380€ fera l’affaire

 

D’abord tu vas avoir un échantillonnage de 0,28’’ ce qui est très exigeant. Pour approcher ce genre de résolution dans une image astro il faut partir sur du CP en pose courte (Considérer que c’est moins de 500 à 600 ms de pose.) et surtout pas en pose longue pour contourner la turbulence. Sinon il faut prendre un réducteur de focale pour augmenter l’échantillonnage à 2’’.

 

Ma conclusion en pose longue ca sert à rien d’avoir une telle config car la turbulence du site va prendre la main soit 2 à 3’’ ,la finesse de l’image sera donc réduite à la turbulence.

 

Est-ce résolument perdu ou impossible ? Non la pose courte est une autre porte de sortie.

La 533 MC Pro peut le faire

 

Très peu de personne témoignent de cette pratique sur les forums. A mon avis c’est pas pour rien.

1- ca fait peur . Il y a pas mal de contrainte. Et c’est moins connu. Cela a commencé à apparaître vers 2015-2016 avec les meilleures performances des cam CMOS.

2-La difficulté est plutôt du côté de la MAP et de la collimation qui ne toléreront aucune imperfection. Un champion astro du planétaire saura migrer vers le CP en pose courte.

3- il faut savoir utiliser beaucoup plus de connaissance technique que pour la pose longue

4- la stabilité thermique du tube fermé est aussi un problème à gérer

5- coté traitement il y a un volume énorme de data à traiter ça va facilement à 2 To

6- PC musclé avec au moins 16Go de RAM et gros disque dur.

7- beaucoup de belle nuit pour l’acquisition

 

du côté des avantages

1- Faire du CP en pose courte est nettement moins exigeant au niveau du guidage car les défauts n’ont pas le temps de marquer. d’ailleurs il y en a qui font ça avec des dobsons et table équatoriale

2-on a pas besoin de faire des flats, des offset seul les dark sont nécessaires avec une cam refroidie comme la tienne un seul jeu de dark suffit par session.

3- il est même dit que justement il ne faut pas de guidage trop précis pour gommer la trame qui apparaît si les poses sont trop courtes

 

Une ASI220 mini à 380€ fera l’affaire donc pour l’autoguidage j’en suis sur

 

regarde ce qu’un spécialiste français fait couramment, regarde la finesse des détails de son image

 

https://www.webastro.net/forums/topic/193309-m82-son-coeur-detaillé-nouvelle-camera-player-one-neptune-color-ii-poses-courtes/

 

 

après pour avoir mieux c’est hubble https://hubblesite.org/contents/media/images/2006/14/1876-Image.html

 

mais c’est un autre budget:)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je livre mon expérience. J'ai un SW Mak180. J'ai voulu faire de la détection d'exoplanéte en septembre dernier sur une iOptron GEM28 et une QHY183MM comme imageur.

Pour le guidage, j'ai utilisé un chercheur 9x50 avec une barlowx3 et une QHY224C.

Ca a très bien fonctionné, jusqu'à l'arrivée des nuages. Je n'ai pu capturer que 1h30 sur les 3h prévues. Je n'ai eu que la moitié de la courbe de lumière. Et pas de problème de guidage avec le guideur interne de Kstars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now