Recommended Posts

J'ai bientôt fini mes mesures, même si certaines courbes de lumière ont encore des trous.

J'en suis à 194 variables repérées, mais certaines sont au cœur de l'amas, donc les mesures sont difficiles en raison des étoiles à proximité. Peut-être que je pourrai faire une campagne au C2PU avec Omicron ¬¬.

Ce sont apparemment toutes des RR Lyrae, de période comprise entre 6.5 et 18 heures, sauf pour l'une d'entre elles, de période 1.4 heure, et une autre, qui semble avoir des variations de type RRLyrae, mais avec des sauts de magnitude importants entre les différents jours.

Sur l'histogramme des périodes (150 périodes bien déterminées pour l'instant), on voit bien les 2 types principaux de RR Lyrae, le type RRab (périodes entre 10 et 15 heures), et RRc (entre 6 et 8 heures). Ces 2 types se distinguent très facilement selon la forme de leur courbe de lumière. Les RRab ont une courbe assez dissymétrique, avec une remontée rapide de la luminosité, et les RRc ont une courbe plus symétrique, presque sinusoïdale.

histo_periodes_m3.png.881599b10764ed80f94380c919122047.png

 

Quelques RRab:

64591e9199934_m3v134119.thumb.png.b35c5477625668502ceed146aa0df0e2.png

 

Quelques RRc:

64591eaf7bdd1_m3v27161185.thumb.png.cd9a89683320adf88d817c5be39f12e0.png

 

Les 2 types semblent sujets à l'effet Blazhko, qui change l'amplitude (et parfois la période) des oscillations.

64591ecc667b7_m3v16111140.thumb.png.35f8dd7587a4281082865f76ad7f8666.png

 

Pour la dernière ci-dessus, tout comme pour 4 ou 5 autres, il semble presque impossible de retrouver une période correcte, un peu comme ce que j'avais observé dans NGC 5466, avec un effet Blazhko complètement chaotique.

Ca serait intéressant de faire de la spectro en même temps que la photométrie pour bien comprendre ce qui se passe :$

 

Il y a aussi une variable de période 1.4 heure, bien plus rapide que les autres, qui doit être d'un type assez différent:

m3v182.png.b0da027c184c17a4a205f7a7ace0ce6a.png

 

D'ici quelques jours, si le ciel veut bien se dégager, je vais pouvoir compléter les autres courbes de lumière.

Voici la carte des étoiles que j'ai répertoriées:

m3_var2.thumb.jpg.6d4e44c1d07b8f8649f35a68eb14146d.jpg

Matt

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 4
  • Love 2
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau travail, intéressant 👍

J'aime beaucoup l'animation également 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial!!! L’animation est impressionnante, on sait pourquoi il y a autant de RR Lyrae dans les AG et en particulier celui-ci?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, AlSvartr a dit :

on sait pourquoi il y a autant de RR Lyrae dans les AG et en particulier celui-ci ?

 

Je n'en sais rien. Les RR Lyrae sont des étoiles vieilles, de faible métallicité, donc ce n'est pas étonnant d'en retrouver dans les amas globulaires.

Pour la différence entre M13 (64 variables) et M3 (275 variables), je ne sais pas non plus. Peut-être une histoire d'âge (mais les 2 semblent avoir un âge de ~11.5 milliards d'années) ou la composition du nuage initial qui leur a donné naissance (qui doit être assez semblable aussi)... Je sèche...

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après en y réfléchissant c'est peut-être juste une (grosse) fluctuation stat...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais, je n'y crois pas trop. Passer du simple au quadruple, c'est un peu fort. Y s'est forcément passé quelque-chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent Matthieu!!! Comme toujours. 👍👍

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

EXCELLENT !!! Super manip Matthieu, comme toujours. C’est fait au 400mm que tu avais utilisé pour les cepeheides de NGC206?

 

Superbes observation et analyse impeccable 👍👍

 

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Arnaud17 a dit :

C’est fait au 400mm que tu avais utilisé pour les cépheides de NGC206?

Oui, c'est bien ça. On est à 5 minutes de Nice, mais on est un peu en hauteur, donc le ciel permet de faire ce genre de choses, même si le fond de ciel augmente rapidement.

Je pensais faire ces mesures avec la lunette de 50 cm (lunette Charlois - Petit Equatorial), mais l'Observatoire est en train de finir de la rénover, donc j'espère l'utiliser d'ici 1 mois si tout va bien.

 

Si vous voulez voir toutes mes autres mesures avec ce télescope, vous pouvez toujours jeter un coup d’œil sur mes 'rapports d'activité', que je publie sur le site de mon assoce:

www.aquila.free.fr/download1.htm :$

 

Matthieu

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une manip tout aussi spectaculaire qu'instructive, j'adore :x

Merci beaucoup pour ce post :)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une animation absolument fascinante, une des choses les plus spectaculaire qui m''est été de voir en astro !

Faire de la spectro à la magnitude 17 avec des objets aussi rapides, pas évident, mais bon.... tout ce fait !

 

(Valérie (et moi bien)  est sur Antibes à partir de ce mercredi et pour une semaine, ca serait cool de voir ce télescope. Ca te parait possible Matthieu ?)

christian.buil_at_wanadoo.fr

 

Christian

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Christian,

merci pour ce message.

Stéphane Ubaud a fait de très beaux spectres sur RR Lyrae (l'original): https://spectro-uvex.tech/?p=1590

(Bon, c'est magnitude 7.5, donc c'est pas pareil qu'à 17...)

Pas de soucis pour voir le télescope, je pense monter dès qu'il fait beau (et c'est pas gagné). Je t'écris en perso...

Matt

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fini ma campagne sur les variables de M3. Le plus dur, c'est de mettre au propre toutes les courbes de lumière, d'autant que près du centre de l'amas, les mesures sont très difficiles en raison de la proximité des autres étoiles. J'ai encore quelques courbes à reprendre.

En attendant, voilà les courbes de lumière des 206 variables que j'ai répertoriées dans M3.

Il y a 197 RR Lyrae, et 5 variables à longue période. 2 étoiles sont clairement variables (dont une RR Lyrae évidente), même si elles ne sont pas classées comme variables sur Simbad.

On trouve parfois des effets Blazhko complètement chaotiques, c'est assez impressionnant je trouve.

m3v1-32.png.5c8118d2a8476c9c78309adc6304d4d9.png

m3v33-64.png.2fd95c237b48d887413f69c83a105814.png

m3v65-96.png.10d378f24ae94981d8b048913b2612ce.png

m3v97-128.png.512113f03408cb7907f5802e22b67c63.png

m3v129-160.png.7a99768f8e62ec5efd97bbbd3f6ce410.png

m3v161-192.png.7e36bbe86fd44c0db1b8239e5fc18802.png

m3v193-206.png.47e1575424eb08af763d2b5bcb1dd109.png

 

Vous pourrez trouver un peu plus d'infos ici: http://www.aquila.free.fr/Les RR Lyrae de M3.pdf, même si ce n'est qu'un 1er jet.

J'aimerais encore analyser un peu mieux les variations Blazhko, donc il me reste un peu de travail. Mais avec la météo pourrie dans le sud depuis 1 mois, je n'ai pas beaucoup de données fiables pour caractériser un peu mieux l'évolution de cet effet pour chaque étoile.

 

En tous cas, si la team Omicron veut bien me faire parvenir les images brutes de M13, je me ferai un plaisir d'analyser en détail la courbe de lumière de chaque étoile individuelle :$

 

Matthieu

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 7
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Matthieu,

 

Travail passionnant et très méticuleux !

 

Dans ton rapport, il manque l'échantillonnage de ton setup, cela donnerait une meilleure idée de la résolution spatiale au sein de cet amas globulaire.

 

Concernant la mystérieuse v195 classée en Delta Scuti avec une période totalement incompatible pour ce genre de variables, il faut regarder d'autres catalogues.

Si tu colles tes coordonnées 13 42 41.49 +28 19 08.05 dans VizieR et en cherchant dans un rayon de 2", tu trouves d'autres choses intéressantes:

Updated catalog of variable stars in globular clusters (Clement+ 2017)  : type SR (Semi Regular) et période de 31.3950 jours.

General Catalogue of Variable Stars (Samus+, 2007-2017) : type SR et période de 53.9 jours

AAVSO International Variable Star Index VSX (Watson+, 2006-) : type SRD et période de 53.9 jours (reprend le GCVS - variable connue sous le nom de V0473 CVn)

 

Et là cela colle ;-)

 

Dans l'article où la variable est indiquée en Delta Scuti, il y a un petit offset en déclinaison de 1.6" mais vu le champ c'est bien la même étoile:

Citation

ROTSE1 J134241.28+281906.9 ds   205.672028 +28.318605 12.32  0.014   0.12556601 0.00001112 0.150 3

Ils mesurent une période de 0.1255 jours (3.012 heures). Va comprendre.

 

Tu devrais faire un pdf de plus haute résolution pour qu'en zoomant on puisse mieux voir tes courbes.

 

Bon courage pour te battre avec @Superfulgur pour gratter du temps d'observation sur l'un des 1 mètre.

 

Marc

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Gribol a dit :

Travail passionnant et très méticuleux !

 

Merci :$

Il y a 2 heures, Gribol a dit :

Dans ton rapport, il manque l'échantillonnage de ton setup

Ah ouais, c'est un peu succinct pour le moment. Comme c'est un extrait des rapports d'activité que je fais depuis 15 ans, je ne pense pas à rajouter à chaque fois les détails de l'optique (il y a 0.56" par pixel)

Il y a 2 heures, Gribol a dit :

il faut regarder d'autres catalogues.

C'est vrai que je n'ai pas encore regardé ni les autres catalogues, ni les autres articles sur M3, comme j'avais fait pour NGC5466 par ex. Je vais zieuter tout ça.

Il y a 2 heures, Gribol a dit :

Ils mesurent une période de 0.1255 jours (3.012 heures)

Ouais. Clairement pas ça. J'observe parfois des petits sursauts de 0.02 mag en quelques heures, mais rien de reproductible. Sinon je retrouve bien une pseudo-période de 45 jours.

 

Pour le pdf, je viens de le mettre à jour, d'autant que je viens de repérer 2 nouvelles RRab dans le champ... Il fait 30 Mo:

http://www.aquila.free.fr/Les RR Lyrae de M3.pdf

 

 

Il y a 2 heures, Gribol a dit :

Bon courage pour te battre avec @Superfulgur pour gratter du temps d'observation sur l'un des 1 mètre

Ben non, pas possible, y sert qu'à faire des zolies photos, ce télescope, visiblement. Moi je fais de la Science, Monsieur !!!

 

Edited by Matthieu Conjat

Share this post


Link to post
Share on other sites

de beaux travaux astro, comme je les aime

très intéressant ce sujet

bravo Matthieu

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, petite mise à jour. J'ai fait le diagramme HR de cet amas.

J'ai utilisé des images RVB que j'avais faites en 2016 sur 3 nuits, ainsi que des images faites cette année il y a 2 semaines, sur 2 nuits.

La photométrie est calée en magnitude grâce aux mesures Gaïa, donc ça doit être assez fiable.

Il y a environ 100 minutes en R, 120 minutes en V, et 185 minutes en B, ce qui me permet de mesurer environ 6900 étoiles. J'aimerais en détecter plus, mais le programme que j'utilise pour les détecter automatiquement (Avis Fits viewer, un dérivé de Astroart je crois) a du mal avec les zones denses au centre de l'amas. Il faudrait que je teste Muniwin, qui semble marcher à ce qu'il parait. Certaines RR Lyrae au centre de l'amas ne sont donc pas représentées ici.

Les cercles rouges sont les variables que j'ai répertoriées pendant cette campagne.

 

Du coup, en faisant la photométrie RVB sur 5 nuits, ça me lisse un peu la position des RR Lyrae, qui se retrouvent donc bien au milieu de la branche horizontale, dans la zone d'instabilité, comme prévu:

 

HR_annot.png.b447c690419bfa70040c73d8a3bf8408.png

 

Les chiffres noirs indiquent le numéro de quelques variables particulières.

On voit que v7 semble être une étoile normale, malgré des variations faibles mais nettes.

v163 est indiquée comme RR Lyrae sur Simbad, mais ce n'est clairement pas le cas ici, d'autant que sa période est d'environ 22 jours. Il faudrait que je compare avec les liens fournis par @Gribol

v107 est classée comme étoile, malgré les faibles variations de type RR Lyrae que je mesure.

V196 et v206 sont des géantes rouges avec des variations de 0.07 mag.

v195 est la fameuse Delta Scuti, qui est finalement bien une géante rouge d'après ce diagramme.

v45 et v60 sont des RR Lyrae bien banales, qui s'éloignent un peu de la zone d'instabilité.

 

Autre indication de ce diagramme: la branche horizontale est de magnitude apparente 15 (filtre R). Avec les images en filtre V, on est plutôt vers 15.1. Il semble que la magnitude absolue de cette branche soit généralement de l'ordre de 0. Ca me donne un module de distance de 15.1, soit une distance de 10500 parsecs, soit 34200 a.l.. Officiellement, la distance est 33300 a.l., c'est pas mal !

Il faudrait tenir compte du rougissement et vérifier la magnitude absolue de la branche horizontale, mais c'est un résultat satisfaisant B|

 

Sur le diagramme, on voit bien le sommet de la séquence principale, dont les étoiles les plus faibles ne sont pas visibles. On devine bien le coude (turnoff) au sommet de la séquence principale, lié à l'âge des étoiles dont les plus lumineuses ont déjà quitté la séquence principale et évolué en géantes. Avec les images en filtre V, on arrive à une magnitude de ~18.8, soit un rapport log (L/Lo) de ~0.4. D'après les mesures d'isochrones de Jordi Casanellas (https://www.researchgate.net/figure/sochrones-for-a-cluster-of-stars-with-masses-between-07-M-and-35-M-that-evolved-in-a_fig1_51891502), ça donnerait un âge entre ~7 et 10 milliards d'années:

isochrones_m3.png.136e0ce09db7c4a449dd1ad431a0d68d.png

L'âge officiel est 11.4 milliards d'années !!! mouais, pas mal^_^

 

Matt

 

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 2
  • Love 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je passais par là complètement par hasard... Eh bien je trouve que l'image de M3 animée, avec toutes ces variables qui clignotent, est la plus intéressante que j'ai vue depuis longtemps ! Quelle bonne idée d'avoir pensé à faire cette animation ! (Il suffisait d'y penser, mais je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu ça.) Génial, et en effet hypnotisant ! :)

 

On perçoit même que le clignotement n'est pas symétrique, que ces étoiles (enfin, la plupart) restent moins longtemps au maximum qu'au minimum, conformément aux courbes.

 

En tout cas, ce sujet est vraiment intéressant et je ferais mieux de venir ici plus souvent (notamment pour te lire, car je sais que ce n'est pas la première fois).

 

Bon, je retourne voir l'animation...

Edited by Bruno-
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bruno,

Le 24/06/2023 à 12:06, Bruno- a dit :

je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu ça

 

Bah on trouve 2-3 animations sur M3, mais elles ne sont pas toujours très longues. Ici c'est vrai qu'on voit bien la dissymétrie de la courbe de lumière des RRab dont la montée en luminosité  est bien plus rapide que la chute.

 

Le 24/06/2023 à 12:06, Bruno- a dit :

je ferais mieux de venir ici plus souvent

 

Bah malheureusement, je ne poste pas souvent,  hélas.

Là je finis ma campagne sur M3, puis je vais commencer à suivre une binaire a éclipses dans la galaxie M31 qui est bien intéressante. Je vous en parlerai à l'automne si tout va bien ^_^

Matthieu

 

Edited by Matthieu Conjat
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu tard, c'est absolument fascinant Matthieu !! O.o Heureusement que Stéphane nous a alerté dans son post, je ne viens jamais dans cette rubrique...:ph34r:

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Valère,

 

Il y a 15 heures, ValereL a dit :

je ne viens jamais dans cette rubrique

 

On n'y parle pas toujours de photométrie, mais il y a chaque fois des trucs intéressants, comme la découverte d'un astéroïde double par @jfleouf

C'est ici, au cas où tu aurais raté ça aussi: ^_^

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By siegfried_M31
      Le 9 & le 10 Mai j’ai profité de 2 nuits claires.
      La 1ere nuit j'ai commencé par de la maintenance de l'observatoire.
      Une fois tout en place, n'ayant plus beaucoup de temps je me suis décidé pour un objet assez lumineux. Les conditions étaient correctes et j'ai mixé le résultat avec mes séries 60s de 2016.
      L = 65*60s + 16*300s (Fwhm médian 2,5)
      R = 7 *60s + 4*300s
      G = 8 * 60s
      B=10 * 60s + 4 * 300s
       
      Capture : SW254/1200 / G42 observatory + / AtikOne6
      Guidage : OA + Phd2
      Traitement PixInsight + Iris+ Toshop
       
      Infos complètes : https://telescopius.com/pictures/view/188571/deep_sky/great-globular-cluster-in-hercules/M/13/globular-cluster/m13/by-siegfried_m31?gallery_user_id=11315&gallery_order=is_featured
      Pleine résolution, cliquez sur l'image :

       
       
      La nuit suivante je comptais capturer une grande galaxie, j'ai relevé 11',  je me suis trompé, elle ne fait que 1.7' x 0.4'. Mais le champ était bien placé pour faire la photo, les galaxies ainsi que le fond du ciel semblait riches en détails.
      Conditions assez bien sans être optimales. Les aurores semblent ne pas avoir affecté la photo. Je craignais pour les couleurs.
       
      Capture et guidage voir M13
      L=37*300s (Fwhm médian, 2.7")
      R+B=8*300s bin2
      Traitement PixInsight + Iris+ Toshop
       
      Autres infos + annotation objets : https://telescopius.com/pictures/view/188291#annotated
      La galaxie centrale , Ngc5899, montre un très faible arc de gravitation sur sa gauche.
      Ngc5900 (en haut) montre un jet de gravitation plus facile à voir que l’arc de la 5899.
      Le grand phare illuminant l’image est de magnitude 6. Le ciel est tapisser par un grand nombre de galaxies lointaines, certainement au délà du milliard d'AL
      Pleine résolution, cliquez sur l'image :

       
      Cette photo du zénith réaliser avec le smartphone, montre l'ampleur de l'aurore qui occupe la majeure partie du ciel, nord à gauche:

      D’abord je ne comprenais pas d’où sortait ces reflets rouges, suite aux infos le lendemain j’ai compris qu’il n y avait pas d’anomalies, c’était l’aurore.
      Dommage que je ne me suis pas attardé à regarder le nord. Mais la 2émé nuit à l’extérieur je n’était plus trop joueur.
    • By zeta Gemini
      Bonsoir à tous
      Je poste ici ma dernière image du ciel profond. Le choix de la cible incombe à mon ami @lolodobs qui m'a demandé cet été, alors que nous étions dans le Mercantour, de faire une image d'un amas galactique. D'une ce n'étais la saison et de deux je ne savais pas vraiment vers quoi pointer (Markarian? déjà vu!). Mais l'idée est restée dans ma petite tête... Comme le ciel boudait nos observations j'ai flâné sur les cartes astros (ça donne l'illusion d'y être un peu). Je suis tombé sur NGC 4884 (ou NGC 4889) dans la Chevelure de Bérénice.  Les principales galaxies se trouve à environs 360 millions d'AL. Je vous laisse compter pour savoir combien sont présente en fait
       
      Aussi Lolo je te dédie cette image
       
      Le ciel des NAT 2024 m'a permis d'y aller. Certes pas assez pour cause d'aurore boréale (pffff!).
      Le traitement m'a donné du fil à retordre en particulier les flats ne voulaient pas s'opérer... Ce n'est pas la meilleure des images et j'attends tous vos bons commentaires.
      Ma configuration: monture EQ6pro, SW 250/1200, camera Starlight Xpress 694 mono avec RAF SX également, filtres LRVB Astronomic, guidage en parallèle avec PHDguiding, moteur de focalisation Pierro Astro
      Prism en chef d'orchestre, Pixinsight et Photoshop derrière
      L 30x300 sec, R et B 4x180 sec et V 3x180 sec le tout à -25°C
       
      NGC4884.tif
       

    • By Discret68
      Bonjour à tous
      En novembre 2023 (ce n'est pas si vieux), je vous avais présenté ce qui constitue implicitement ma première version de cet amas.
       
      Après avoir imagé M92, un autre amas qui ressemble comme 2 gouttes d'eau à M13, le rendu de M92 me plaisait davantage par rapport à la version initiale de M13. J'ai donc logiquement repris mes images de M13 pour réaliser un traitement dans la lignée de celui appliqué à M92, que je vous soumets aujourd'hui.
       
      Pour mémoire, l'image est un empilement de 350 images de 10s soit un total de 58mn.
      Les images ont été prises avec le newton de 300 f/d4, le correcteur TS Wynne 3, le focuser/rotateur Integra85, le filtre IDAS LDS-D2 et l'ASI2400MC. Le tout sur la GM2000HPS en fixe dans l'abri.
       
      La nouvelle image du champ complet (non présenté initialement) à la résolution de 3600 x 3100 pixel :

       
      La même image annotée :
       

       
      Et un focus sur M13 à la résolution de 3200 x 2900 pixels, à regarder préférentiellement en grand :
       

       
      Bonne soirée à vous.
       
      Jean-Pierre
       
    • By Discret68
      Bonjour à tous
       
      La météorologie nationale ayant annoncé de la pluie durant la dernière nuit, j'en ai profité pour faire le portrait de ce bel amas bien dodu qu'est M92
      Même pas un petit nuage d'altitude n'a montré le bout de son nez durant la séquence.
       
      En plus, avec la Lune qui commence à bien briller, M92 est assez éloigné pour ne pas être trop embêté. Le fond de ciel s'en ressent quand même un peu  et on voit bien la diminution du fond de ciel au fil de la séquence. Une image présente un pic de luminosité au niveau du fond de ciel. Je l'ai comparé aux autres images et je n'ai rien constaté de bien particulier :
       

       
      Pour cet amas, la séquence est composé de 249 images de 60s de temps de pose unitaire, soit un total de 4h09.
       
      Coté setup, c'est toujours le newton de 300 en f/d 4, le correcteur TS Wynne 3", l'Integra85 en focuser/rotateur, un filtre Antlia Luminance et la caméra ASI2400MC. Le tout sur la GM2000HPS, sans autoguidage.
       
      La FWHM moyenne sur la séquence est à 2,9", ce qui constitue un bon score chez moi.
      Les acquisitions ont été réalisées avec NINA, l'empilement et le prétraitement avec APP en Drizzle 2 et le traitement avec Pixinsight.
       
      L'image du champ complet à la résolution réduite de 3600 x 3000 pixels :
       

       
      La version annotée. Il y a quelques galaxies NGC en haut à droite, j'aurais pu décaler légèrement la zone de capture pour les éloigner du bord  :
       

       
      Et un crop de M92 à la résolution de 3000 x 3000 pixels, à apprécier en vrai grandeur. Attention, ça pique un peu les yeux :
       

       
      Voila, je prépare l'image suivante pour le courant de l'après-midi
       
      Bonne journée à vous.
       
      Jean-Pierre
    • By Achaim
      un essai en  30min  de poses sur la 13  avec la 103 ..j ai pas fait de DOF mais sa passe sans je trouve , par contre il faudrait bcp plus de poses pour avoir les étoiles les moins brillante , par contre ..le petit Y est la 
       
       
       

       
       
      et alors la c est plus pour avoir des conseils 
      2h de poses  sur   la nébuleuse du chat  tjs sans DOF ....C6.ou ngc ? je sais plus ..suis pas arrivé a voir plus ...c est fait sans filtres avec la 103 vixen , mais justement , que faut il pour que je puisse avoir ces extensions bcp plus visibles.... et le  centre apparemment est très lumineux ....une neb qui à l aire compliquée
      oublié c est imx533
       

       
       
      et pour ceux qui sont interressé.......
       
       
  • Upcoming Events