sebseacteam

Astrophoto: astuce gradient délicat et alternative à BlurXterminator (pour ceux qui n'ont pas Pixinsight)

Recommended Posts

 Hello,

 

J'ai découvert récemment 2 approches qui peuvent sauver la mise pour le traitement de nos images du ciel profond.

 

1)- Gradient difficile

 

Vu dans une vidéo YT de Adam Block, le sorcier de l'astrophoto

 

 

Il fait la manip avec le DBE de Pix mais ça marche très bien dans Siril avec le retrait de gradient RBF.

 

Avec l'extraction "normale" il a ça:
image.png.f404ec182ddc3264765bdfdef99d74d8.png

 

Avec son approche il corrige comme ça:

image.png.55c5dd6eed966c9fc345c97bf982fbc8.png

 

comparaison:
image.png.b5847748c68aab2a0cd91292ecf140b6.png

 

Le secret (pour ceux qui n'ont pas le temps de lire la vidéo:

 

Au lieu d'extraire le gradient sur l'image linéaire classique, il fait un starless sur l'image linéaire, retrait de gradient dessus puis recombinaison avec les étoiles, et poursuite du process.

J'ai essayé, c'est diablement efficace.

 

 

2)- Alternative à BlurXterminator : Astrosharp

 

Pour ceux qui n'ont pas Pix  et le plugin BlurXterminator , il y a une alternative intéressante.

 

Astrosharp

 

https://github.com/deepskydetail/AstroSharp

 

image.png.a7ed69f2aaafa96e030ace8026f114bf.png

 

 

vidéo de présentation ici

 

ou là

 

 

ou là

 

 

ça s'applique sur une image non linéaire, donc déjà étirée (asinh, hyperbolique ou histogramme)  mono ou couleur.

ça augmente les détails avec de l'AI dedans, comme BlurXterminator.

Pas de déconvolution avant de passer dans Astrosharp.

ça peut s'appliquer sur l'image telle quelle mais il peut apparaitre des trucs un peu bizarre avec les étoiles.

L'astuce est donc d'utiliser l'image starless étirée, appliquer Astrosharp puis recombiner avec les étoiles.

 

Vous présenterai l'image ainsi traitée avec ma NGC5907 de cette nuit, post à venir  

;) 

 

 

 

 

Edited by sebseacteam
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, sebseacteam a dit :

Au lieu d'extraire le gradient sur l'image linéaire classique, il fait un starless sur l'image linéaire, retrait de gradient dessus puis recombinaison avec les étoiles, et poursuite du process.

J'ai essayé, c'est diablement efficace.

 

C'est en gros comme ça que je fais depuis un bon moment, je travaille sur la starless, puis je remet les étoiles à la fin.
Bon, ça a ses limite, tout dépend aussi du nombre d'étoiles, des fois c'est pas jouable. mais ça facilite grandement le traitement pour une bille comme moi :) .

connais pas astrosharp, vais jeter un oeil ;)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup Seb pour ce partage d'informations :x

Dommage qu'Astrosharp ne soit pas multiplateformes... :(

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, COM423 a dit :

Dommage qu'Astrosharp ne soit pas multiplateformes..

Tu parles de Linux? ou Mac?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, sebseacteam said:

Tu parles de Linux? ou Mac?

Oui, je pensais au pingouin ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, COM423 a dit :

Oui, je pensais au pingouin

Pas d'infos si ça sera un jour compatible.. le soft a l'air bien récent mais déjà efficace.

Mais je suis d'accord qu'on peut se débrouiller sans ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, sebseacteam a dit :

vidéo de présentation ici

 

Contrairement à ce qui est raconté dans la vidéo ce n'est pas il me semble une alternative à BlurX.  BlurX fait de la déconvolution assistée par IA alors que Astrosharp est un outil de renforcement des détails sur des images non-linéaires entraîné par IA (comme peut l'être Topaz). Cela n'enlève pas son intérêt à cet outil évidemment.

 

La meilleure alternative à BlurX c'est la déconvolution non-assistée, qui peut donner des résultats (presque) aussi satisfaisants mais demande nettement plus de travail. Personnellement je suis bien content de ne plus avoir à en passer par là...

Edited by danielo
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce genre de gradient n'a rien de difficile à enlever. Je pratique également le starless depuis longtemps mais avant, je plaçais tout mes points manuellement pour éviter les étoiles et ça marchait res bien. Attention quand même de ne pas mettre un point de mesure sur un halo résiduel d'une étoile.

Par contre, les gradients qui sont très compliqués à enlever voire impossible, sont ceux sur un fond de nébuleuses sur tout le champ. Pour ces cas, je n'ai jamais trouvé de solution miracle.

 

Quant à blurxterminator, je l'ai découvert il y a très peu de temps, avec une main pas trop leste, ce plugin révolutionne le traitement par sa simplicité.

 

Jean-Christophe 

Edited by Jean-Christophe Dalouzy
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FrancoisGAP
      Bonsoir à tous,
       
      Je viens de tester mon nouveau workflow sur une cible que j'avais déjà traitée mais le résultat est vraiment meilleur.
      Je penses que je vais devoir retraiter tous mes anciens fichiers.
       
      Détails et la full visible sur mon site web : 
      https://planetediy.fr/index.php/2024/02/25/exploration-en-profondeur-dic410-un-nouveau-regard-sur-une-nebuleuse-captivante/
       
       
       

    • By Nebulium
      Bonjour à toutes et à tous
       
      "Bio" parce qu'ils me semblent ne pas faire appel à de l'intelligence artificielle, procédé évoqué il y a (déjà !) six ans ici :
       
       
      J'ai évoqué séparément ces deux algorithmes dans les fils :
       
      1. http://www.astrosurf.com/topic/130094-débruitage-par-lalgorithme-hovsd-essai-sur-une-vieille-m42-argentique/
      Selon :
      https://www.ipol.im/pub/art/2019/226/
       
      2. http://www.astrosurf.com/topic/166794-un-nouvel-algorithme-de-débruitage-à-essayer-facile-ça-se-fait-en-ligne/
      Selon :
      https://www.ipol.im/pub/art/2023/467/
       
      Les deux algos nécessitent la fourniture d'un certain nombre de paramètres à essayer en modifiant progressivement les valeurs proposées par défaut, le plus critique étant l'estimation de l'écart-type σ du bruit supposé gaussien.
      Pour une valeur de départ, on peut utiliser cette méthode :
      https://www.ipol.im/pub/art/2013/45/

      Il m'a paru intéressant d'évaluer cette valeur pour chaque couche R V B et donc de traiter séparément chaque couche puis re-synthétiser l'image finale.
      Dans mes essais, cette séparation s'est avérée utile pour l'algo 2 (avec des  σ  RVB respectifs = 7 10 7) mais sans effet sensible pour l'algo 1 avec σ =10 pour l'image RVB.
      Je présente ci-dessous des premiers résultats à partir de l'image argentique :
      http://www.astrosurf.com/uploads/monthly_2024_02/_orig.png.faae9bb90507fc7c18e0cfe8e2790dd9.png
       
      Donc, de gauche à droite :
          - L'image bruitée
          - L'algo 2
          - L'algo 1
       


      Pour moi, yapafoto !
       
      A venir (peut-être ?), un essai sur l'image :
      http://www.astrosurf.com/uploads/monthly_2024_02/Stack_16bits_1745frames_436s.thumb.jpg.47f3cce9f90525114cde4b97d37d7ee5.jpg
      proposée par  @pleclech94 ici :
      http://www.astrosurf.com/topic/167056-centre-m42-en-lucky-imaging/
       
      Tous les commentaires sont bienvenus, merci
       
       
    • By ruffister
      Bonjour à tous,
       
      Suite à des captures de la Voie Lactée au DSLR (Nikon D5600), j'ai observé un changement de... température je dirais, de mes clichés, au fil de la nuit.
      [Captures : 20 sec, F/2.8, 10mm, ISO 2000], zone à faible pollution lumineuse à priori.
       
      Ci-joint, je fournis un montage des 6 images (de 22h à 3h, heure par heure) : la déviation est clairement visible.
       
      Si l'un d'entre vous aurait une explication (environnement, DSLR, mauvais réglage...), je suis preneur !
      Merci à ceux qui prendront la peine de me lire et de me répondre !
       
      A bientôt et portez-vous bien

    • By aacrocc
      Bonjour, 
      Depuis quelques temps une boîte de nuit qui se trouve à 5 km de chez moi à mis en place un laser. 
      Ce dernier balaie le ciel sur une belle portion à l'ouest toutes les trentes secondes. 
      À cause du mauvais temps je n'ai pas encore évalué l'impact sur les prises de vue. 
      Est ce que certains ici ont eu des expériences de ce genre, 
      Y a-t-il une réglementation sur l'utilisation de ces lasers ? 
    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Petite sortie ce samedi soir sur mon site habituel d'hiver Que ça fait du bien Début de soirée mitigée avec quelques rafales de vent qui se sont vite estompées.
       
      Malgré la présence de la Lune à 59 %, la principale cible de la nuit a été la nébuleuse de la Méduse (Abell 21 ou Sh2-274) située dans la constellation des Gémeaux. Elle doit son nom aux filaments de gaz lumineux, qui rappellent la « chevelure » de Méduse de la mythologie grecque. Elle a été découverte par George Abell en 1955.
       
      Comme toujours, j'ai des petits soucis avec le matériel. Cette fois c'est le réducteur Starizona que je n'arrive pas à bien aligner dans le PO. D'où ces étoiles en bas à droite en forme de grain de riz.
       

       
      Les données de l'image :
      Matériel : C9 + réducteur sur AZ-EQ6
      Imageur : ZWO 1600MMC
      Suivi : ZWO 120 mini sur lunette TS80D
      Lights : 51 sur 80 x 300s
      Darks : 7 x 300s
      Flats : 11 x 100ms
      Offsets : 31 x 1 ms
      Traitement : Sirilic, Siril, Gimp
      Durée totale : 4h15mn
       
      Puis la version grand champ de cette nébuleuse de la Méduse photographiée au Canon 450D et son objectif Samyang 85mm.
       

       
      Les données de l'image :
      Matériel : Canon 450D + objectif Samyang 85mm sur Star Adventurer.
      Lights : 740 x 30s
      Darks : 82 x 30s
      Flats : 0
      Offsets : 51 x 1/4000s
      Traitement : Sirilic, Siril, Gimp
      Durée totale : 6h10mn
       
      Lorsque la belle s'est couchée, direction la galaxie NGC5033 dans la constellation des Chiens de Chasse. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785. Elle est située à environ 53,7 millions d'A.L.
       

       
      Les données de l'image :
      Matériel : C9 + réducteur sur AZ-EQ6
      Imageur : ZWO 1600MMC
      Suivi : ZWO 120 mini sur lunette TS80D
      Lights : 29 x 300s
      Darks : 7 x 300s
      Flats : 11 x 100ms
      Offsets : 31 x 1 ms
      Traitement : Sirilic, Siril, Gimp
      Durée totale : 2h25mn
       
      Vos commentaires sont bien entendu la bienvenue
       
      Bon ciel
       
      XavS
       
       
       
  • Upcoming Events