flavien beauvais

√Čtoile filante multicolore ūüĆą

Recommended Posts

il y a 42 minutes, Optrolight a dit :

un collègue a pensé à un cosmic qui passe dans le capteur mais j'ai du mal à appréhender le résultat.

J'y ai pensé aussi, mais dans ce cas tu reviens sur un effet dans la matrice de Bayer. 
Visuellement, la variation de luminosité est cohérente avec un météore ou un satellite, je pense que c'est plus difficile à reproduire avec un cosmique. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spoutnicko a dit :

par ailleurs, je trouve que ca ne ressemble pas à un météore. Pour un météore, il y a souvent des variations de luminosité plus ou moins irrégulières selon la trainée.

Exact. Cela me rappelle les "flash d'iridium". Ils devenait de plus en plus brillants jusqu'au maximum d'intensité puis la luminosité  décroissait progressivement. C'était symétrique. Ici, c'est pareil sauf la petite trainée à une des extrémités.  Sur des poses, j'ai déjà eu des satellites qui devaient tourner sur eux même. Cela se répétait à intervalles réguliers (rien, luminosité croissante, maximum, luminosité décroissante puis rien, et cela recommençait...).

 

Il y a 3 heures, den b a dit :

Depuis la disparition de Calsky, c'est très difficile d'identifier ou de retrouver les positions de satellites à un instant T

Il y a Heavens above mais pour les satellites et débris "brillants" :

https://www.heavens-above.com/AllSats.aspx?lat=0&lng=0&loc=Unspecified&alt=0&tz=UCT

Renseigner le lieu avant une recherche.

 

J√©r√īme

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Visuellement, la variation de luminosité est cohérente avec un météore ou un satellite, je pense que c'est plus difficile à reproduire avec un cosmique. 

je suis d'accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Sonne a dit :

mais pour les satellites et débris "brillants"

Oui,  pour les brillants et on retrouve ceux-ci dans diverses applis et programmes de  planétarium. Mais c'est souvent pour les plus faibles que l'on a besoin de chercher.

Si Flavien veut se documenter sur les obs de satellites : https://www.webastro.net/forums/topic/31072-satellites-artificiels-et-objets-volants-de-tous-types/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Erreur...

 

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Flavien devrait vérifier avec sa localisation exacte ce sat orbcomm qui passait sur une trajectoire assez proche à moins de trois minutes de l'heure de la prise de vue :

https://www.heavens-above.com/SatInfo.aspx?satid=33062&

L'architecture bizarre pourrait peut être expliquer l'irisation ? :

https://space.skyrocket.de/doc_sdat/orbcomm-2.htm

Edited by den b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La trace lumineuse montre la décomposition d'un spectre lumineux. Cela ressemble à ce que l'on peut voir le long de trainées de condensation laissées par des avions ( voir photo jointe).

 

un-rarissime-arc-en-ciel-de-feu-apercu-au-japon.jpg.fee73bd706073e5f6fcd3c4cfb931161.jpgso-5f0ee11466a4bd936bd490cb-ph0.jpg.bf8fd97cbcc02f02ba4f5d7861b2de5a.jpg

 

Une explication serait alors la décomposition de la lumière émises par le météore par de très tenus nuages de cristaux de glace en haute altitude.

 

Bon ciel

Patrick

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

intéressante ces photos mais je m'interroge sur l'angle nécessaire du faisceau lumineux qui passe par ces cristaux pour aller vers l'observateur.

Dans ce cas des cristaux on est dans le principe de l'arc en ciel non? Donc des angles de 40¬į non?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ces images sont des arcs circumhorizontaux. les halos de ce types (arc circumzenithal ou circumhorizontal) sont du à la lumière solaire refractée. la source lumineuse à l'origine de ces halos (le soleil) est toujours infiniment plus brillante que ces halos eux-memes. pourqu'un météore puisse générer des halos, il faut que ce soit un bolide extrêmement brillant.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/06/2023 à 14:04, Optrolight a dit :

Cela se produirait sur tout le champs et avec les étoiles brillantes non?

 

La solution d'un satellite pourrait quand même tenir la corde d'un point de vue optique. Ce rendu optique optique pourrait d'expliquer par une surface diffractive (panneau solaire?, antennes?, corps du satellite?) en légère rotation permettant ainsi pour une position donnée de réfléchir qu'une certaine longueur d'onde. S'il est en rotation on a donc un changement de couleur émise dans la direction de l'observateur.  Et même rien que le changement de plan due à la rotation autour de la terre pourrait en être la cause. 

J'avais le souvenir d'un satellite genre boule à facette. Est ce qu'il y en a pas un avec un réseau gravé sur une de ces faces?

 

Pour ce qui est de la vitesse, je dirais que c'est trop approximatif comme méthode, car la longueur de la trace te renseigne sur la visibilité de l'objet dans la configuration soleil satellite observateur. Il suffit qu'il y ait une rotation pour que la longueur de la trace soit plus longue ou plus courte. Donc à prendre avec des pincettes.

J'attends les RAW pour analyser mieux.

 

Hello hello désolé pour le retard je viens enfin poster mon image Raw. Je n'ai toujours aucunes explications sur ce phénomène.

9A2A3974.CR3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now