Recommended Posts

Merci pour ce témoignage @cbuil.

 

Ce sont effectivement de très belles images surtout quand on sait qu'elles ont été capturées à Antibes. Je connais, je suis natif de St-Jean-Cap-Ferrat.

 

Il me semble que le Vespera Pro va proposer un champ encore plus important comme le présente le site officiel. Voici l'image qui provient de ce site :

Rosette.jpg.5aa1f831ee41ac43cd6787e1070d7e9e.jpg

 

Le prix d'achat du Vespera reste bien supérieur au SeeStar. J'espère une évolution de ce dernier dans le même sens que l'évolution Vespera 2 -> Vespera Pro.

 

Astronomicalement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

IC434 avec le Seestar depuis l’observatoire de haute provence sous un ciel trés contrasté.

Filtre duo band actionné

 

IMG_5344.jpeg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/03/2024 à 01:00, cbuil a dit :

la première image que j'ai faite avec un Vespera II sous le ciel pollué d'Antibes :

C'est bluffant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@cbuil, une question concernant le système vendu par Vaonis (Stellina, Vespera) ou le Seestar, j'aimerais comprendre quelle satisfaction ou plaisir en tires tu ? C'est de l'astrophoto tout automatisée par écran interposé de tablette, a priori depuis ton canapé. 

Attention, comme l'écrit ne retranscrit pas la tonalité, je précise que ce n'est pas polémique, ni une critique, c'est une vraie interrogation (au vu du succès de ces instruments je me doute bien que ça comble un besoin). Le système en lui-même est techniquement une vraie prouesse, ca sort des photos du ciel profond que certains ont du mal a obtenir avec du matériel traditionnel et de la retouche d'image...

Perso j'ai eu le Seestar que j'ai revendu rapidement par manque de conviction et d'intérêt et un eVscope pour lequel je comprends mieux l'intérêt qui est plus proche du Visuel Assisté et permets de garder un certains contact avec le ciel, entre autre avec l'oculaire électronique.

Edited by Astrowl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, cette évolution de la technologie laisse beaucoup de questions sur l'astro du futur... "Garder le contact avec le ciel ", c'est l'essence même de l'astronomie, mais bon, il faut s'y faire!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, je trouve que c'est pas pire que faire du remote au chili :)

Seestar ou remote, pour moi c'est du kif côté "Garder le contact avec le ciel "

Bonne journée,

AG

  • Like 4
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 9 minutes, ALAING a dit :

Bah, je trouve que c'est pas pire que faire du remote au chili :)

Seestar ou remote

Complètement d'accord, le remote pour moi est une énigme, mais je trouve plus facilement des arguments. Il reste quand même tout le boulot du traitement d'image qui peut être une passion, le souhait d'être sous un ciel dégagé plus souvent. Mais côté "contact avec le ciel", effectivement, c'est pas ça.

 

J'avais lu dans un précédent numéro Astrosurf un gars au Japon qui a plusieurs observatoires disséminés dans son pays et son truc c'était la découverte de novae et de comètes de mémoire. Bon, dans ce cas de figure effectivement, à part l'automatisation je ne vois pas comment tu peux faire efficacement.

 

On est loin de la découverte de la comète Hyakutake par un amateur japonais avec ses paires de jumelles 150 Fujinon (ça m'avait impressionné cette découverte).

Edited by Astrowl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Ramper à 4 pattes avec les genoux  endoloris, chercher l'équilibre instable en haut d'un escabeau ou pianoter sur mon clavier confortablement installé dans mon fauteuil avec mes jumelles .....j'ai choisi et il me semble que garder le "contact avec le ciel" ne doit pas être synonyme de "c'était mieux avant". Il faut toujours raison garder. 

Carpe diem... xD

Alain, retraité 69 ans. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vraiment bluffant cette qualité.... surtout l'évolution aussi rapide d'un point de vue qualité... Dans 10 ans (ou moins) juste poser le bidule, appuyer sur un bouton et hop le résultat, plus besoin de rien connaitre et on obtiendra de magnifique photos... Je suis partagé quand même car cela permet une approche de l'astronomie finalement à tout le monde, il n'y a plus cette barrière de savoir faire la MES avec une équatoriale et du post traitement. J'ai une monture alt-az, pourquoi ? oui je devrais avoir honte mais je ne sais pas faire une MES, donc je vais au plus simple. En fait chacun picore où il veut, où il peut et trouve son compte. C'est comme en photo, beaucoup ne savent absolument pas photographier, ils font appel à des programmes automatique de recadrage, de luminosité, de couleur et hop je te travestis la photo et ils sont contents pendant que d'autres reviennent à l'essence même de la photographie; savent pourquoi utiliser tel objectif, savent quels réglages effectuer pour avoir le rendu désiré, savent développer et tirer leur photos... il en faut pour tout le monde. En fait chacun place son exigence où il le souhaite... mais ça reste quand même bluffant tout ça... :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Hercules996 a dit :

En effet, cette évolution de la technologie laisse beaucoup de questions sur l'astro du futur... "Garder le contact avec le ciel ", c'est l'essence même de l'astronomie, mais bon, il faut s'y faire!

Pour moi "Garder le contact avec le ciel" c'est être sous un beau ciel étoilé en montagne.

Les astronomes professionnels s'y sont fait il y a déjà longtemps: ils ne passent plus des nuits à se les geler dehors et ne mettent plus l'œil à l'oculaire depuis belle lurette :)

Et pourtant c'est ce que je fais avec un immense plaisir avec mon "smart télescope" dès que la météo le permet ;)

 

il y a 12 minutes, Orionis56 a dit :

J'ai une monture alt-az, pourquoi ? oui je devrais avoir honte mais je ne sais pas faire une MES

Aaaah la honte xD  Nan je rigole... Y a pas de honte à ça :$ 

Qui a dit qu'il fallait savoir faire une MES pour faire de l'astro? C'est écrit où? Dans quelle Bible?

Chacun pratique l'astronomie comme il veut et il y a autant de façon de faire de l'astronomie que d'astronomes...

Je souhaite à tous les processeurs de Seestar un beau ciel comme celui qu'on avait cette nuit en Savoie 9_9

 

Edited by polorider
Correction de la grammaire et de l'orthographe
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, OlivierG a dit :

IC434 avec le Seestar depuis l’observatoire de haute provence sous un ciel trés contrasté.

Filtre duo band actionné

C'est vachement recadré, non? Le Seestar c'est une focale de 200mm donc le champ devrait être bien plus important que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Orionis56 a dit :

J'ai une monture alt-az, pourquoi ? oui je devrais avoir honte mais je ne sais pas faire une MES, donc je vais au plus simple.

La MES rapide n'est vraiment pas compliquée, mais si tu ne fais que du visuel, une monture équatoriale est finalement plus contraignante qu'une monture Alt/Az, parce que le tube va tourner et le porte oculaire avec. Donc pas la peine de s'embêter avec l'apprentissage de la MES dans ton cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, polorider a dit :

Les astronomes professionnels s'y sont fait il y a déjà longtemps: ils ne passent plus des nuits à se les geler dehors et ne mettent plus l'œil à l'oculaire depuis belle lurette :)

Etonnamment beaucoup d'astronomes professionnels n'ont même jamais été des astronomes amateurs, donc leur sensibilité à un beau ciel étoilé est proche de zéro.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Orionis56 a dit :

plus besoin de rien connaitre et on obtiendra de magnifique photos...

même pour moi ?  :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

He oui, il y a 30 ans pas de goto ou automatique j'ai fait mes dobs et strock du manuel.

Une equato sans moteur après les moteurs la photo en NB  le goto  photo couleur , l'asiair 

avec camera map auto etc. et maintenant le seestar.

et oui j'aime bien tous les modes, de regarder dans un dob 600 ou 800 dans ceux des copains. 

ou dans les rassemblements NAT RAP Mageriaz RABS 

Mais maintenant pour bibi un seestar c'est auto léger automatique.

Et puis l'âge qui rend moins costaud et la pollution lumineuse ou avec un dobs de 400 M51 reste 2 taches (chez moi)

mais dans le seestar c'est visible.

Je ne renie pas avant, mais avec l'âge, l'automatisme, la légèreté bien content du tout auto

Alain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, alain a dit :

Et puis l'âge qui rend moins costaud et la pollution lumineuse ou avec un dobs de 400 M51 reste 2 taches (chez moi)

Ca je le comprends, effectivement passé un certain âge, on ne peut plus,  on n'a plus envie ou plus la santé de sortir.

Ca me fait penser au début du VTT électrique. Je me disais, mais quel intérêt ? A la base la sortie VTT se veut sportive. Et puis un vendeur m'a dit que ça se vendait beaucoup auprès de personnes d'un certain âge, qui souhaitaient pouvoir faire des sorties avec des plus jeunes ou des sorties plus longues. Ca m'a semblé tout à fait légitime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, Bretoc a dit :

C'est vachement recadré, non? Le Seestar c'est une focale de 200mm donc le champ devrait être bien plus important que ça.

Non, pas de recadrage, c'est l'image telle que généré par le Seestar, j'ai juste repris le fits dans la mémoire plutôt que le jpeg envoyé sur le smartphone (un peut trop compressé).

Le Seestar a une focale de 250mm pas 200mm.

Edited by OlivierG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans le même genre, une image des 3 galaxies du Lion toujours depuis l'Observatoire de Haute Provence (et en même temps que le Seestar prend des photos tout seul, je fait de la spectro).

 

 

65eb260a17641_GalaxiesLion.jpg.ef65efa5cac34ad74650d14160629537.jpg

Edited by OlivierG
  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet intéressant! Mais quand je pense que je viens de recevoir après commande avant hier chez MEDAS, d'une paire de Jumelles Grand-Duc de chez PERL.... j'ai l'impression de d’être à contre temps :o:D.

Bon faut dire que je vais faire un "petit tour" dans le désert Marocain et c'est le seul "appareil visuel" que je peux amener.

Donc, je vais tester dans un ciel exempt de pollution lumineuse :), si fait beau!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas l'expérience pour juger mais qu'apporte ce genre de système face à une lunette avec un asiair ? Ça a sûrement déjà été évoqué mais un astrographe avec un asiair doit pouvoir en faire autant voir même plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, EboO a dit :

Ça a sûrement déjà été évoqué mais un astrographe avec un asiair doit pouvoir en faire autant voir même plus. 

Bien sur qu'avec un ASI air ont fait mieux car déjà on a une optique plus grande en diamètre que les 50mm du Vespera ou du Seestar, avec des poses unitaires sans limitation (alors que c'est limité à 10, 20 ou 30s sur ce type d'e-telescope) avec de plus une caméra refroidis et régulée, mais un setup ASI air va couter bien plus cher et est bien plus compliquer à utiliser : installation du matériel, équilibrage mise en station, utilisation d'un PC plus encombrant, autonomie d'énergie plus encombrant, etc..

 

Alors que là on pose juste l'engins et on lui demande de pointer un objet juste en appuyant sur un bouton et on attends le temps que l'on veut pour obtenir une image, certes moins bonne mais c'est assez bluffant tout de même compte tenu des moyens utilisé. On peut aussi récupérer les images unitaires à l'intérieur du e-télescope et les traiter manuellement avec son soft préféré.

 

Et puis c'est facilement transportable en voyage car tient dans une valise de 30x30x15cm et un poids de 3kg, donc un setup entier facilement transportable en cabine avion par exemple.

 

Moi je l'utilise comme complément d'observation en spectro, pour illustrer par exemple un article avec la cible que je suis en train de faire et c'est très pratique pour produire une image simultanèment d'une autre manip. On pourrait aussi s'en servir pour faire du surveys en automatique.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now