soleil rouge

Mon nouveau tube ! APO 203 Fluorite Lichtenkneker

Recommended Posts

Il y a 1 heure, lyl a dit :

hé tu te calmes là, regarde ce que j'ai écris 4 lignes avant

Moi je suis calme ça va. Mais je ne suis pas sûr d'avoir compris le propos et la logique. M33 avec du rouge tu parles de ton observation ? Dans quel télescope ? 
Et pour Orion je comprends que dans un télescope tu as des nuances de vert et de brun. Je ne vois pas comment cette perception (qui est commune pour le coup, peut se transformer en rouge à l'œil nu). Visiblement je ne suis pas le seul que ça étonne. J'essaye juste de piger. Et je ne néglige pas que l'on voit parfois ce que l'on se persuade de voir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

, c'est à ce demander si on a pas là des retouches manuelles.

Chez Taka oui, c'est sûr. 

Et c'est pour ça que dedans le rendu me fait penser à celui d'une lunette. Entre ça et l'araignée à 3 branches c'est bien noir autour de la planète. Et les brutes ont la patate comme je l'ai montré en vidéo en début de fil de discussion. Ca met le télescope à une EER de 0.8. Ce n'est pas un hasard je pense si ce 0.8 a été fixé comme un seuil surtout que c'est basé sur des notions physiologiques à l'époque. 

 

 

Il y a 2 heures, lyl a dit :

Pour le secondaire, c'est un morceau de sphère, pas trop grand (80mm ?), si c'est fait dans un martyr, tu peux monter à des précisions diaboliques, ce n'est pas lui le problème.

Exactement, et c'est pour ça que l'une des marques les plus haut de gamme sort des tubes avec la formule optique la plus pourrie sur le papier. 
Au contraire un secondaire de Cassegrain sera plus difficile, et un secondaire de RC encore pire.

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Adamckiewicz a dit :

Mais toujours pas d’orion rouge !

Bien dommage pour toi.

M57 aussi tu ne vois pas non plus l'anneau extérieur en rouge ?

Un dobson 200 suffit.

large.M57-80-900.jpg.1c6ab5a31607a10db6f9faa2f2a16a7d.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, lyl a dit :

Bien dommage pour toi.

M57 aussi tu ne vois pas non plus l'anneau extérieur en rouge ?

Un dobson 200 suffit.

large.M57-80-900.jpg.1c6ab5a31607a10db6f9faa2f2a16a7d.jpg

Alors sur m57 je perçoit une vague couleur et une sorte de rougeur ou brun périphérique à 200mm mais je suis limité à une pupille de 4mm. (C8, xw40 mm). Sur le 400, les couleurs sont presque vives, c’est superbe (pupille 4,8mm)!!! Le bleu-vert est perçue même à 1mm de pupille, mais pas évidente.

 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Adamckiewicz a dit :

Alors sur m57 je perçoit une vague couleur et une sorte de rougeur ou brun périphérique à 200mm mais je suis limité à une pupille de 4mm.

Merci pour ton retour précis pour le 200 et le 400.

Je pense que c'est moi alors, car à l'époque sur le Semnoz (2017-2019), c'était avec un RKE 8mm et un 15mm sur un dobson 200f6.

Ça explique peut-être aussi le fait que j'ai vu la tête de cheval avec le 150.

Avec le ES406 du club d'Annecy l'anneau rouge est flamboyant et il y a un gradient de couleur.

Je vais aller plus loin, lorsque j'ai échangé avec Sam sur le forum ZWO pour le calibrage du capteur du Nikon D7000 (qui est devenu l'ASI 071MC) image.png.8248d27c47ac372df5798ea5f201017f.pngzASCOM-631-025-cor-moi.jpg.f7919315c11829b3bf1149e8f17d2cd9.jpgzASCOM-680-035-cor-moi.jpg.f479158d1b1dc0518653ff3294e958df.jpg

J'avais acheté pas mal de diodes calibrées, voici mes perceptions pour 631nm et 680nm. L'intensité était similaire.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, lyl a dit :

Je pense que c'est moi alors, car à l'époque sur le Semnoz (2017-2019), c'était avec un RKE 8mm et un 15mm sur un dobson 200f6.

Ça explique peut-être aussi le fait que j'ai vu la tête de cheval avec le 150.

Avec le ES406 du club d'Annecy l'anneau rouge est flamboyant et il y a un gradient de couleur.

Je ne sais pas ce que tu appelles flamboyant mais ce n’est pas le mot que j’utiliserais, sous un ciel de montagne à 400mm aussi :) . Le bleu ou vert ( une sorte de dégradé entre le bleu et le turquoise) est par contre beaucoup plus vif. Il y a une transition assez nette avec le rouge qui se fond dans du brun avant le noir du ciel. Mettre un filtre sur cette nébuleuse est une grande perte…

la tête de cheval , je la trouve difficile sous ces belles conditions avec 400mm et uhc (astronomik) , beaucoup plus facile avec le même scope et un HBeta ( je sais plus lequel, astronomik me semble-t-il). J’essaierai l’hiver prochain avec un dobson 150mm ( mais obstrué au 30% :S ) 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Adamckiewicz a dit :

Je ne sais pas ce que tu appelles flamboyant

C'est lui qui est le plus imposant en épaisseur et il n'est pas égal partout en teinte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, lyl a dit :

C'est lui qui est le plus imposant en épaisseur et il n'est pas égal partout en teinte.

Je pense que tu perçois l’anneau extérieur alors ? 
moi non :( 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dessin de Fred montre bien ce que je perçois en couleurs  ( bien sûr j’ai beaucoup moins de détails dans les structures) : 

M57-T1000.jpg

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Adamckiewicz a dit :

Le dessin de Fred montre bien ce que je perçois en couleurs

euh ? pas de couleur jaune ni orange ni rouge ?

Elle est plus grande pour moi, si je tiens compte de la dimension de la piscine (les trois bandes bleues)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, lyl a dit :

euh ? pas de couleur jaune ni orange ni rouge ?

Elle est plus grande pour moi, si je tiens compte de la dimension de la piscine (les trois bandes bleues)

La périphérie est un plus rouge chez moi, et il y a du jaune dans son dessin, j’en vois pas plus, plutôt moins. 
J’essaierai un dessin en couleur…

Il n’y a pas tellement de jaune sur ton spectre.

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça laisse perplexe. On est quand même censé avoir une sensibilité proche pour la luminosité dans les jaunes.

Ça me donne envie de reprendre les crayons de couleur ça plutôt que de faire des photos souvenirs. (sur ce ... j'va dodo)

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, FREDERIC49130 a dit :

Comment avez vous réussi à trouver une lunette de 203 mm fluorite ? à ce qui me semble je n’en ai jamais vues dans leur catalogue…

 

Apparemment c'est référencé, même si je comprends pas l'allemand...

1.jpg

2.jpg

3.jpg

4.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble que je ne vois donc pas notre monde comme la plupart des gens...

Pourtant jusqu'à présent (62 ans) cela ne m'a jamais gêné et j'ai plus de dix aux 2 yeux.

Je ne parlerai donc pas de couleurs avec vous !

Philippe

 

 

Capture d’écran 2023-09-13 à 07.52.58.png

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, lyl a dit :

l'anneau rouge est flamboyant et il y a un gradient de couleur.

On a du mal à te suivre dans tes descriptions. Flamboyant pour des sources peu lumineuses aux nuances très subtiles et surtout très pastel, ... 
Les mots ont un sens quand même. Flamboyant ça signifie couleurs vives et lumineuses. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, jldauvergne a dit :

Flamboyant ça signifie couleurs vives et lumineuses. 

C'est exact, au 400 les teintes oranges et rouges donnent ce ressenti.

Je rectifie : me donne ce ressenti. oculaire : RKE 15mm (x122), soit pupille de 3.3mm

Vous savez, c'est peut-être pour ça que je trouve les photos planétaires publiées dans Astrophotographie comme étant très terne et les nébuleuses en palette hubble comme inappropriée.

Il n'y a pas de mal, les planètes et nébuleuses sont justes plus riches en nuances.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Astrowl a dit :

(13 Kg tout de même).

En vrai 10 kg (tube + queue d'aronde)

Plutôt léger en fait :)

Edited by GuillaumeGZ

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, lyl a dit :

C'est exact, au 400 les teintes oranges et rouges donnent ce ressenti.

Je rectifie : me donne ce ressenti. oculaire : RKE 15mm (x122), soit pupille de 3.3mm

Vous savez, c'est peut-être pour ça que je trouve les photos planétaires publiées dans Astrophotographie comme étant très terne et les nébuleuses en palette hubble comme inappropriée.

Il n'y a pas de mal, les planètes et nébuleuses sont justes plus riches en nuances.

Tu veux dire pourpre plutôt que flamboyant?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, lyl a dit :

Je pense que c'est moi alors

Effectivement.

 

D'après le dictionnaire :

 

Citation

Flamboyant (Adjectif)

[flɑ̃.bwa.jɑ̃]
Qui brûle en produisant une vive lueur, des flammes.
(Par extension) Qui produit une vive lueur, un éclat.
(Figuré) Qui est éclatant, remarquable dans son genre.
(Par extension) D’une couleur chaude, par exemple rouge vif; qui évoque les flammes.
(Par extension) D’une richesse éclatante, en faisant généralement référence à des vêtements décorés de perles, de pierres précieuses, etc, qui les rendent ostentatoires.

 

Si tu vois au télescope le tour de M57 d'un rouge vif éclatant, je comprends que tu voies M42 rouge à l'œil nu, c'est cohérent. Apparemment tu as une vision nocturne décalée vers le rouge. Ça doit être très rare. (La mienne, c'est le contraire : pour moi M57 est verte, et seulement verte.)


 

Edited by Bruno-

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, boss351 a dit :

tous les intes étaient livrés avec leur bulletin de controle ? 

Les Deluxe oui

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, grenoblois a dit :

Un oeil bionique, c'est la seule explication!

Ce qui fait un point commun avec André. 

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au T300 je perçois aussi l'extérieur de l'anneau de M57 légèrement pourpre, mais c'est ultra subtil. Je ne me souviens plus de la pupille. Idem sur M43 en un peu plus marqué. Et presque évident sur le bord de M42

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Blink
      Bonjour !
      J'ai acheté récemment un Celestron 9.25 XLT fastar d'occasion (fabriqué en 2015)
       
      Or il s'avère que le support du secondaire tourne : on lui fait faire facilement 360° à la main. D'où les questions épineuses suivantes : 
       
      -Vais-je pouvoir le collimater? (sur étoile)
      -Faut-il que ce support du secondaire soit fixe, et ne me sentant pas l'âme d'un aventurier de l'optique, sauriez-vous qui peut arranger cela (région bordelaise)?
       
      Merci pour les conseils
       

    • By lpalbou
      Bonjour à tous,
       
      Je suis dans les expérimentations ces jours-ci, notamment car je viens tout juste de racheter un Takahashi 76-DC à Simon (merci Simon !). A priori, ce scope est idéal avec un Quark puisqu'à F7.5, on atteint F31.5. Sans doute un peu d'over sampling avec la 174mm, mais ça dépend aussi des conditions d'observations, comme toujours. L'avantage du scope : sa taille (53cm), sa portabilité (1.5kg) et bien sûr, son optique.. 76mm n'aura jamais la même résolution qu'un 120 ou 150, mais c'est assez pour voir des détails assez fins et surtout, ça rentre dans mon sac à dos.
       
      Ce n'est pas un test complet car nous n'avons que de la pluie et des nuages et je n'ai pu faire que de l'imagerie opportuniste entre les nuages.. et parfois même au travers de nuages fins.. Les conditions sont donc bien loin d'être idéales, mais en attendant, j'ai testé ce que j'ai pu.
       
      Commençons par l'une des meilleures captures.
       
      Original sans gamma, sortie AS4 :

       
      Même image traitement simple avec IMPPG:

       
      Et en sortie photoshop (stretch / contraste):

       
      Avec couleurs:

       
       
      PS : pour ceux qui sont curieux et parce qu'il y a 1001 façon de traiter l'image sur IMPPG:


       
       
       
    • By Goofy2
      Bonjour   
       
      Une autre façon plus traditionnelle de réaliser la collimation. Cette méthode itérative est utilisée par plusieurs utilisateurs de Smart télescope Unistellar.
      Cette méthode est dérivée de la méthode que j'utilise pour collimater mes Schmidt-Cassegrain, mais à très fort grossissement et sur la tache d'Airy d'une étoile située sur l'axe de la chaîne optique.
       
      Nous réalisons une VA de 2 à 4 minutes dans la voie lactée (pour avoir un maximum d'étoiles sur le capteur) et on regarde la coma des étoiles sur tout le bord du champ de la capture, surtout dans les quatre coins (c'est l'endroit où la coma est la plus forte, car la plus éloignée du centre du capteur). Il est normal d'avoir de la coma sur les étoiles en bord de champ, car nos Smart Télescope ne possèdent pas de correcteur/aplanisseur de champ.
      Si la coma des étoile est homogène, de même intensité et pointent toutes en direction du centre du capteur: c'est collimaté, pas besoin d'ajuster la collimation Si ce n'est pas le cas, alors la collimation doit être ajustée (un ou deux bords de champ montrent une coma stellaire plus prononcées que le ou les bords de champ opposés et les coma ne pointent pas en direction du centre du capteur)  
      ----
      Ajustement de la collimation:
      Au préalable faites une bonne mise au point de l'optique avec le masque de Bahtinov fourni avec l'instrument.
      Faire un Goto sur une étoiles brillantes située dans la Voie Lactée (pour avoir un maximum d'étoiles sur le capteur et avoir une étoile centrale comme référence bien visible). Puis faire une VA de 2 minutes (ou plus). Analyser la coma stellaire en bord de champ sur la capture de la VA (ne pas hésiter à zoomer). Repérer le bord ou le coin qui présente la plus forte coma stellaire En vision temps réelle et uniquement avec les vis de collimation, déplacer l'étoile de référence située au centre du capteur en direction du bord ou du coin présentant la plus forte coma stellaire. L'amplitude du déplacement est fonction de l'amplitude de la décollimation. Puis avec les mouvements lents de l'application, replacer l'étoiles de référence au centre du capteur. Refaire une VA de 2 minutes (ou plus) et recommencer les étapes 2, 3 et 4 jusqu'à ce que la coma stellaire en bord de champ soit homogène, de même intensité et pointent toutes en direction du centre du capteur.  
      Il s'agit d'une méthode itérative.
      Bonne collimation...
    • By Close-to-focus
      Salut à tous,

      voici quelques images faites au newton trusstube désaluminé skywatcher 150/750.
      Camera apollo-m mini (imx429) et mars-m en bin2 (imx290). avec barlow 2.7x, 4x, 5x.. et filtre continuum 8nm, des combinaisons qui me donnent un échantillonnage entre 0.40" et 0.24" suivant le montage.

      Je trouve que j'ai de meilleurs résultats avec un échantillonnage proche de 0.40", mais d'un jour à l'autre le seeing évoluant, pas sûr que mes "tests" soient cohérents avec la réalité.
      Les poses sont de l'ordre de la milliseconde, voire moins (ce matin j'étais à 0.5ms).

      J'image sous un ciel la plupart du temps plus ou moins voilé, ciel gris/bleu pour vous donner une idée (ce matin c'était bien bleu, mais plein de vent ), dans une cour ombragée mais située dans une (toute) petite ville, donc bitume et pavés à proximité.
      Je n'arrive pas à avoir plus de netteté, du coup je me demande si changer de setup pourrait améliorer mes images ou si mon ciel me limitera de toute façon.

      J’envisageais, à qualité optique égale, de passer sur un 200 / 1000, (en truss tube pour limiter le poids et la turbu interne), le max que ma monture devrait accepter de porter correctement.
      Mais vais-je gagner beaucoup en résolution?

      j'envisageais aussi la possibilité de rester sur mon diamètre de 150mm (vu mon ciel, est-ce bien utile d'augmenter le diamètre?) mais avec un miroir d'artisan (zen ottiche en fait en petits diamètres).

      Autre question : quel échantillonnage serait  le plus approprié sous un ciel moyen à bon?
      si je reste sur les valeurs théoriques d’échantillonnage (si j'ai bien calculé elle se situe autour de 0.25") les résultats ne sont pas top.

      merci à vous

      voici les photos en question:
      imx 429

       

       
      imx 290 bin2

       


       
    • By Papy lulu
      Bonjour,  je débute,  la photo (M51) est le résultat de 261 fichiers empilés par le seestar S50 je présume que ce sont 261 prises de vues de 10" chacune.
      Bonne journée à tous.
      Papy lulu


  • Upcoming Events