chantepierre

Réduction 1:10 pour crayford, imprimée en 3D, à très faible coût

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je me permets de partager ici le projet de mon ami @EleusisT, un réducteur 1:10 à train épicycloïdal imprimable en 3D.

 

https://www.printables.com/fr/model/501591-crayford-focuser-reducer-110

 

Je l'avais installé sur mon petit dobson il y a quelques semaines déjà mais ai pu profiter des nuits du causse noir pour vraiment l'essayer (et le faire essayer).

La technicité repose sur l'impression des deux roulements planétaires à denture en chevrons, qui bénéficient beaucoup d'une buse fine (0.2mm, ou 0.3mm), et d'un assemblage (détaillé sous forme de texte explicatif sur Printables.com) rigoureux. Les légers défauts d'assemblage, dans mon cas, sont compensés par une patte de liaison souple à ma cage secondaire, visible sur cette image. Une fois cette patte proposant un peu d'absorption des défauts mécaniques installée, nous trouvons la mise au point manuelle extrêmement douce.

 

Un autre prototype était installé sur le strock 300 d'un ami non loin de nous aux nuits du causse noir, assemblé par mes soins avec plus de difficulté, et quelques personnes ont pu constater à quel point la qualité d'assemblage influait sur la sensation. Nous avons fini par sortir les limes et autres outils et sommes parvenus à l'ajuster, mais un assemblage initial correct semble essentiel.

 

capture-decran-2023-06-20-a-162513.webp

 

Voilà pour ce partage initial : notre objectif est l'accessibilité (financière) de ce genre d'accessoires bien pratique. Ce réducteur pour crayford, à notre sens adapté à l'observation visuelle, coûte environ 1€ à réaliser sous réserve d'accès à une imprimante 3D bien réglée.

 

Nul doute que vous aurez des idées pour l'améliorer : la licence choisie par @EleusisT vous autorise à le faire et à publier vos modifications. (Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License (CC BY-NC-SA 4.0)). Serge Vieillard nous a déjà proposé une piste d'amélioration avec ressort conique poussant une bille acier pour supprimer le jeu dû à l'impression 3D, qui ne gêne pas l'usage mais fait que le petit bouton "bloblote" un peu.

 

Bonne journée,

Lucas

 

 

  • Like 1
  • Love 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour la conception et merci pour le partage. J'aurais bien aimé tester mais je n'étais pas aux NCN cette année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Adamckiewicz
      Puisqu’il paraît qu’on fait trop la promotion du matériel cher, voici un petit cheshire gratuit
      il pellicules photos ayant un peu déserté nos fonds de tiroirs, je vous propose celui ci avec une boîte d’efferalgan . Ca a juste le bon diamètre, faut couper à 1cm du haut et  Percer le fond à 1.5mm
       

       

       
      testé efficace à f5  
       
      il vous en coûtera une grippe ou un covid et 1e de franchise sur les médicaments  
    • By Philippoïde
      Bonjour,
      Attention, si vos impressions 3D sont exposées au Soleil, particulièrement pour les coloris noir ou foncés, il y a risque de ramollissement et de déformation du matériau (PLA, PETG...). Imprimez en clair ou peignez en blanc les pièces susceptibles d'étre exposées
      Cela peut aussi se produire pour un objet imprimé qu'on laisse dans une voiture en plein Soleil .
      Glob
    • By Romain Guillou
      IC434, Barnard 33, le 02/02/24, Ronsenac (16)
       
      Ce cliché est mon 1er essaie avec mon tout nouveau porte secondaire (araignée) en monobloc CNC, l’objectif était d'avoir des aigrettes les plus fines et sans dédoublement, et j'en suis plutôt satisfait.
       
      Conditions météo plutôt mauvaises :
       Seeing 1.9  Humidité très présente (m'obligeant à sécher mon secondaire au sèche-cheveux plusieurs fois dans la soirée) Arrivé du brouillard en fin de shoot  
      Exifs :
      70x120s à 800iso Canon 60D dé-filtré partiellement EQ6 r Pro SkyWatcher 250P (250/1000) f4 Autoguidage lunette 60mm, Cam mono Atltair DOF
    • By LaurentLab
      Une nouvelle fonctionnalité vient d'apparaitre sur la dernière version de SharpCap : le live stack planétaire
      J'ai déjà utilisé cette fonction pour imager et traiter en direct Jupiter (idéal pour les observations publiques )
      Mais j'ai pensé que l'on pouvait aussi l'utiliser pour faire une collimation en direct sur une étoile .
      De la même façon que l'on peut obtenir une figure d'Airy en traitant une courte vidéo avec Autostakkert  , j'ai donc fait cet essai en direct avec SharpCap.
      J'ai fait un essai avec mon Schmidt Cassegrain de 150 mm , barlow X 2 et caméra Uranus c:
       

       
       
       

       
      Un ami astram  a , lui aussi ,fait un essai avec son Schmidt Cassegrain 14 pouces , barlow X3 et caméra 585 mc :
       

       

      Il y a donc possibilité de finaliser sa collimation en quasi direct (il faut attendre environ 15 sec de stacking pour visualiser la figure d'Airy)
      Bonne soirée
      Laurent
       
       
    • By sparrow88
      Bonjour à tous,
      j'ai l'habitude de faire des flats le lendemain de ma session astrophoto .
      Cependant, en manipulant mon télescope, j'ai très légèrement modifié la rotation de la caméra avant de faire des flats (involontairement). Je ne peux pas me passer de ces flat car j'ai de gros donuts qui apparaît sur mes images.
       
      Savez-vous ce que je peux faire maintenant? J'ai peur d'avoir foutu en l'air une session astrophoto
       
      Merci d'avance pour vos réponses
       
       
       
       
  • Upcoming Events