danielo

Conception d'un astrographe 250/1200 "galaxy killer"

Recommended Posts

    Salut,

 

Après l'assemblage de mon astrographe 200/800

 

Je me lance dans la construction de son grand frère, un T250/1200. Pourquoi ? Premièrement parce que une fois qu'on s'est lancé dans la conception de télescopes on y prend goût 9_9 Deuxièmement, j'ai dans mon dobson de voyage un miroir 250/1200 Orion Optics de la "bonne" période (2008) qui me donne satisfaction en visuel. En dehors de quelques rares sorties l'été sous de bons cieux le dobson ne sert pas beaucoup (le visuel  CP en IdF, comment dire... :$), l'idée serait donc d'avoir deux structures, une pour l'AP et l'autre pour le visuel. Troisièmement, les 750mm de focale de mon T200 sont parfaitement adaptées aux petits pixels de l'IMX183 mais l'échantillonnage n'est pas suffisant pour les galaxies avec les capteurs les plus récents comme l'IMX571. Et enfin, j'ai maintenant une monture (AP900) qui portera un T250 à l'aise.

 

L'objectif final est évidemment de détailler les petites galaxies dont je suis friand B|

 

 

 

J'ai donc déjà le miroir primaire, et le tube carbone sandwich  reçu aujourd'hui :

 

IMG20231016164722.jpg.a53a6f9adc3a649559b9539c5efb5683.jpg

 

Pour le reste, j'oscille entre deux points de vue :

  • mutualiser le plus d'éléments avec le T200, sous réserve que le passage d'un tube à l'autre ne soit pas trop pénible, pour contenir les coûts
  • profiter de l'expérience acquise avec la conception du T200 pour mettre au point l'astrographe "ultime"....

 

Du premier point de vue, je peux évidemment mutualiser le porte-oculaire 3 pouces, ainsi que le correcteur de Wynne.

 

focuser.jpg

 

L'ensemble PO+moteur+correcteur+train d'imagerie aurait juste besoin d'être dévissé de la platine pour être transplanté d'un tube à l'autre. Sur le tube du T250, il suffirait donc de faire usiner une platine avec filetage en M117. Ou bien d'utiliser la moitié de cette bague de correction de tilt: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p4043_TS-Optics-M117x1-Tilting-Adapter-Neigeflansch-fuer-Astrofotografie.html

 

Le tube ayant un bord plat, pas besoin de colliers, j'y fixerai directement une queue d'aronde Losmandy, comme celle-ci: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p12410_PrimaluceLab-Losmandy-Style-Dovetail-Plate-350mm-PLUS.html

 

Je me demandais à ce propos, pour absorber la différence de coeffs de dilatation entre l'alu et le carbone, est-ce suffisant de visser la platine au tube en utilisant d'un côté des trous oblongs avec rondelles en nylon ??

 

Concernant le barillet, je vais reprendre la conception du barillet du T200 (barillet sur rotule) qui me donne satisfaction, mais en 6 points en ajoutant trois leviers. Reste  à trouver où faire usiner les pièces.

 

R0011006.jpg

 

La plus grosse interrogation concerne le secondaire et l'araignée. Le plus simple serait d'acheter juste une araignée et de mutualiser le secondaire de 75 et son support avec le T200, ça passe très bien avec le Paracorr et un peu juste avec le Wynne Riccardi 2.5"

 

image.png.f5fa91d4ffd56205145361dd0ac6d0cd.png

 

Ce qui me gêne le plus dans cette approche est de perdre complètement la collimation dans l'opération de transplantation de secondaire (sans compter qu'il n'est pas si évident à sortir du T200).

 

L'autre option serait de munir le T250 d'un secondaire dédié un peu plus grand (80 à 85mm). Dans ce cas la tentation est grande de le munir également d'un support de secondaire plus sophistiqué (je ne supporte plus le système classique avec une vis centrale + 3 vis poussantes). L'idéal étant un système sur rotule avec réglage fin  de l'orientation, la référence ultime étant la mécanique du télescope ASTAP :x

 

Toutes vos suggestions sont bienvenues pour ce projet, en dehors du tube et du primaire rien n'est figé :)

 

 

À suivre !

 

 

Edited by danielo
  • Like 4
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est moche et ambitieux de vouloir tuer des galaxies :/ 

 

Le projet est déjà bien lancé et orienté!!! Bravo, le 200/800 était déjà top :) . La mutualisation du secondaire me semble assez pénible à mettre en œuvre pour une économie pas si énorme…

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Adamckiewicz a dit :

C’est moche et ambitieux de vouloir tuer des galaxies :/ 

 xD

 

il y a 9 minutes, Adamckiewicz a dit :

La mutualisation du secondaire me semble assez pénible à mettre en œuvre pour une économie pas si énorme…

 

C'est ce que je me dis aussi...  en comptant le support, de l'ordre de 300 à 400€ suivant le secondaire.

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 avec Adam

Il te faut une config dédiée avec secondaire intégré au tube à demeure, tu risques de te lasser dans les opération de démontage/remontage+ collimation à refaire systématiquement, sans compter le risque d'abimer les composants ....

idéalement un PO à demeure également ;)

Bonne continuation pour ce projet

 

@+

Christian

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian pour tes encouragements !

 

il y a 5 minutes, candrzej a dit :

sans compter le risque d'abimer les composants ....

 

J'imagine bien les grosses traces de doigts sur le secondaire 9_9

 

il y a 5 minutes, candrzej a dit :

idéalement un PO à demeure également ;)

 

Ça je ne pense pas que ce soit un problème, comme le PO a une connexion vissante (en M117) ce n'est pas plus compliqué de changer l'ensemble PO + correcteur + caméra d'un seul tenant que seulement l'ensemble correcteur+caméra ?

Edited by danielo
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Pascal C03 a dit :

Bon courage dans ton entreprise !

 

Merci Pascal !

 

il y a 1 minute, astrovicking a dit :

OO UK?

 

Oui, mais je n'ai pas trop d'illusions vis à vis du bulletin fourni (Strehl 0.988 9_9).

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Danielo est ce indiscret le prix du tube chez Klaus ...? Je vois que tu as fait renforcer le haut du tube. Perso j'ai un miroir de 300 fab perso que je vais sous peu sortir des catacombes aussi.

 

Enfin tu as  reçu le tube perdu dans les couloirs de la logistique 😉 

Bon courage pour le nouveau tuyau à galaxies 👌

Edited by Raphael_OD
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Salut Raphael

 

il y a 57 minutes, Raphael_OD a dit :

est ce indiscret le prix du tube chez Klaus

 

740€ port compris, ce qui est raisonnable pour un tube sandwich sur mesure de cette dimension.

 

il y a 57 minutes, Raphael_OD a dit :

Je vois que tu as fait renforcer le haut du tube

 

Il y a un peu plus d'épaisseur de carbone dans la zone du PO, comme Klaus le fait toujours, mais je ne suis pas certain que ce soit crucial pour une construction sandwich, d'autant plus que la rigidité à ce niveau là est déjà très significativement augmentée par le méplat.

 

La rigidité de ce tube me semble monstrueuse, l'usage le dira.

Edited by danielo
  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau projet ,

tu seras bien occupé cet hiver 😁.

Comme les collègues, je pense qu'il faut eviter les usines a gaz , sous peine de se demotiver.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Haltea a dit :

tu seras bien occupé cet hiver 😁.

 

L'objectif c'est bien évidemment d'être prêt pour la saison des galaxies au printemps prochain ^_^

 

il y a 12 minutes, Haltea a dit :

Comme les collègues, je pense qu'il faut eviter les usines a gaz , sous peine de se demotiver.

 

Vous m'avez convaincu pour le secondaire dédié, je reste sur l'idée du PO partagé, comme écrit plus haut avec la connexion vissante  sur la platine ça ne devrait pas poser de souci (la décollimation éventuelle ne sera pas pire qu'après une rotation du PO pour changer de cadrage).

 

Très probablement je ne changerai pas de config d'une nuit à l'autre, mais plutôt d'une lunaison à l'autre....

 

 

Prochaines étapes :

  • déterminer la taille idéale du secondaire et passer commande (Romano Zen sans doute)
  • dessiner les pièces du  barillet, trouver un prestataire pour l'usinage
  • me décider pour l'araignée : modèle du commerce (lequel ?) ou bien mécanisme plus sophistiqué à faire usiner également.... 

 

 

Bonne journée,

 

Dan

Edited by danielo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau projet !

Pour l'araignée, je te suggère notre concept totalement isostatique, point -trait-plan, largement détaillée sur notre site Magnitude 78, du t250 au t600. Franchement, c'est facile à faire et ça marche du feu de dieu.

Nota : j'ai toujours un petit plaisir quand je vois ces systèmes et concepts sur les trucs pros, pas plus tard qu'il y a quelques jours sur les segments des Magic de La Palma.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, serge vieillard a dit :

Beau projet !

Pour l'araignée, je te suggère notre concept totalement isostatique, point -trait-plan, largement détaillée sur notre site Magnitude 78, du t250 au t600. Franchement, c'est facile à faire et ça marche du feu de dieu.

Nota : j'ai toujours un petit plaisir quand je vois ces systèmes et concepts sur les trucs pros, pas plus tard qu'il y a quelques jours sur les segments des Magic de La Palma.

Je plussoie évidemment! C’est quoi les magic ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, serge vieillard a dit :

Pour l'araignée, je te suggère notre concept totalement isostatique, point -trait-plan, largement détaillée sur notre site Magnitude 78, du t250 au t600. Franchement, c'est facile à faire et ça marche du feu de dieu.

 

Salut Serge, merci pour ta suggestion, votre araignée  fait  évidemment partie des conceptions que je considère attentivement,  même si je suis convaincu de sa pertinence pour le visuel, concernant son utilisation en imagerie, j'ai quelques interrogations:

  • les branches n'étant pas en tension, elles vont être plus épaisses, cela va affecter la forme des aigrettes (je préfère des aigrettes fines et longues) ? Et avec la forme en T les deux aigrettes n'auront pas la même intensité ?
  • si j'ai bien compris le principe, deux degrés de liberté (rotation autour de l'axe optique du primaire et  translation le long de cet axe) sont gelés, les deux degrés de liberté restants concernent l'inclinaison du secondaire. Cela est bien sûr suffisant en visuel mais pour l'imagerie il me semble qu'il est important de pouvoir ajuster finement  tous les degrés de liberté (en particulier la rotation du secondaire) ?

 

 

 

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, danielo a dit :

en particulier la rotation du secondaire) ?

Oui prévois un système de réglage en rotation.

Je serai curieux de savoir si ceux qui ont ces systeme light sur leur stock ou autre dobson ont vérifié la colim du secondaire avec un vrai outil comme le catseye qui permet d'affiner le réglage en rotation...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spider_cochon a dit :

Je serai curieux de savoir si ceux qui ont ces systeme light sur leur stock ou autre dobson ont vérifié la colim du secondaire avec un vrai outil comme le catseye qui permet d'affiner le réglage en rotation...

Il y a aussi l'OCAL dont la collim se fait par rotation et ajustement des vis de collim du secondaire.

Mon dob ne permet pas la rotation du secondaire mais mon Newton, si.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cochon rapide, tu es du genre pénible à nous prendre pour des quiches... Évidemment que sur nos trucs ultra léger, on n'a pas exactement la même raideur, mais la réciproque est vraie, que ce soit sur nos 400 et 600, et là, ben tu peux te pointer avec ce que tu veux pour le constater. Ce n'est pas le concept qui est à remettre en cause.

 

 

Pour les branches,

Il y a toutes les solutions possibles, et on a décliné ça aussi en 4 branches sur le t600 ACA, ne voulant prendre aucun risque sur ces contrées aux antipodes.

En bref, tu mets l'araignée de ton choix, peu importe. Ce qu'il est intéressant de noter, c'est que les points de contact sont derrière  le secondaire et sont étagées,et ainsi, tu gagnes en compacité dans la hauteur, minimisant les couples de torsion.

 

La rotation,

En effet sur nos bidules elle est réalisée d'usine, une fois réalisée une première collimation pour bien orienter le trait. Mais il semble aisé  de la rendre réglable. On pourrait faire une touche réglable latéralement, ou une butée réglable au niveau du point pivot (dans ce cas il n'y aurait plus le trait mais 2 contacts identiques plan), ou différent, un pivot sur l'axe optique et une inclinaison du miroir (comme les superbes engins de Fred Géa), etc.

 

Ce que je trouve important, et souvent totalement ignoré sur la plupart des réalisations,  c'est l'absence d'une approche isostatique de nos éléments qui doivent être réglables avec précision. Et les trucs du commerce n'y échappent pas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, serge vieillard a dit :

Cochon rapide, tu es du genre pénible à nous prendre pour des quiches.

 

Déjà tu te calme. Je prends personne pour des quiches. Je ne parle pas de raideur. Je remets juste en question un système qui ne permet pas le réglage en rotation du secondaire réglé d'usine... Pourquoi pas faire la colim d'usine aussi ? xD

Pour faire mumuse avec un truc ultra léger je dis pas mais danielo fait un astrographe....

 

 

 

Edited by spider_cochon

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Salut Serge,

 

 

Il y a 8 heures, serge vieillard a dit :

Pour les branches,

Il y a toutes les solutions possibles, et on a décliné ça aussi en 4 branches sur le t600 ACA, ne voulant prendre aucun risque sur ces contrées aux antipodes.

En bref, tu mets l'araignée de ton choix, peu importe

 

Effectivement, la problématique du support du secondaire est découplée de celle de l'araignée.

 

Il y a 8 heures, serge vieillard a dit :

On pourrait faire une touche réglable latéralement, ou une butée réglable au niveau du point pivot (dans ce cas il n'y aurait plus le trait mais 2 contacts identiques plan), ou différent, un pivot sur l'axe optique et une inclinaison du miroir (comme les superbes engins de Fred Géa), etc.

 

 

Je vais creuser cette piste. Sans moyens d'usinage ça me semble plus réalisable qu'un support type ASTEP

 

653181021e82f_Capturedcrandu2023-10-1921-16-31.jpg.2c0485bc6bbbfdb05f7d47b3e4dcd99a.jpg

 

En revanche je ne connais pas le système de Fred Géa il est décrit quelque part?

 

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cochon, t'es vraiment trèèèès pénible dans la tournure de tes propos. Si la question est bonne (et partiellement répondue), le ton est désagréable.

Oui je fais mumuse, mais je pense que je le fais pas trop mal dans mon domaine qui est l'observation, j'ose ajouter "poussée", et la conception/fabrication de Dobson en tout genre pas si déconnant que ça - en tout cas moins que bien d'autres. En clair, c'est costaud si on fait ça bien, et ça se règle FINEMENT et RAPIDEMENT, c'est par principe stable et ça ne bloblote pas, et c'est ce qu'on trouve sur les engins de ceux pour qui c'est le métier, avec bien d'autres paramètres de précision et reproductibilité que nos "joujoux".

Et pour la rotation, rien n'empêche de la rajouter selon ses attentes comme décrit plus haut ou ci- dessous.

Et t'inquiète pas pour ma tension, elle va bien, les doigts de pieds en éventail aux Canaries.

 

Pas sûr que Fred ait décrit ça, mais on peut voir des photos probablement.

Mais le système est simple dans le principe :

Sur l'axe optique, ben c'est un axe pouvant pivoter sur lui même, avec une butée réglable pour assurer la position en rotation. Puis en dessous, un axe, comme une sorte de charnière au dos du secondaire dans le sens du petit axe, elle même contrôlée par une butée réglable .

Je crois qu'ici sur le forum, Erik Bondou  avait poste plans et photos d'un tel concept- et le monsieur n'est pas forcément un rigolo sur le sujet....

 

Ce qui est intéressant avec  ces concepts, outre l'isostatisme, tout comme celui d'un barillet à rotule, c'est que les centres de rotation de réglage sont très près de l'axe et la surface optique du miroir secondaire et donc n'influent que peu sur les autres paramètres ( centrage, hauteur)

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, serge vieillard a dit :

 

Pas sûr que Fred ait décrit ça, mais on peut voir des photos probablement.


stellarzac : 

 

stellarzac-t560-spidlight.jpg

https://stellarzac.wordpress.com/2017/08/05/araignee-des-champs/

 

arp83 avec un téton pris entre deux vis comme pour l’ajustement du Nord sur les montures équatoriales :

 

4_DSC_2720-1.jpg
 

https://arp83.fr/?page_id=1193

Edited by Adamckiewicz
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now