Sign in to follow this  
stéphane

ngc7293 HOO-RVB à la fs60 et atik460ex

Recommended Posts

Un poil bruitée mais une fort belle image Stéphane :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique image traitée toute en douceur avec de magnifiques couleurs. Bravo! Un peu d'été ça fait du bien en ce moment!xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By guy03
      Bonsoir
      Hier soir le ciel semblait vouloir se dégager et malgré le fait que j'avais sommeil vers 21h, l appel du ciel était plus fort!! J'ai monté le C14 sur la monture et préparé 3 oculaires, un Leitz de 30mm avec 88 degrés de champ, un WO de 40mm avec 72 degrés et un Explore scientific de 18mm avec 82 degrés de champ. Le filtre oxygéne 3 était de sorti également. J'ai observé différents objets et me suis régalé!
      Les dentelles du cygne avec le 40mm....NGC 6960 avec la partie au nord de 52 cYG un régal. C'était bien brillant, deux "branches" bien séparées tout du long. NGC 6992 avec ces belles torsades était bien belle aussi!
      M27, j'ai pris le temps, je l'ai observée avec tous les oculaires, avec filtre, sans filtre. Avec le 18mm, l'étoile centrale est bien visible (sans le filtre) avec, ce sont ses extensions qui apparaissent. Je l'ai observée à la bino. Elle prend de la place!!
      M13, pareil il a eu droit aux différents oculaires et à la bino.....quel spectacle!
      NGC 6888, je l'avais déjà vu avec le C11 mais avec le C14 et le filtre bien sûr (même avec le ciel qui était pas complétement noir)  la forme du croissant m'a tout de suite sauté aux yeux. Avec le C11 il faut se "concentrer", avec le C14 pas besoin. A l intérieur du croissant il y avait plein de choses à voir .....avec de la concentration!
      M16....c'était un challenge, un objectif, j'ai eu du mal à me repérer et comprendre qu'il ne fallait pas que je cherche des zones "claires" mais plutôt des zones sombres pour voir les piliers. Je ne vais pas vous dires que je les ai vu d'une façon nette et tranchée, non, mais les zones claires et sombres j'en ai vu sans probléme. Il faudra que je recommence cette observation comme il faut. M16 était assez basse, peut'être trop? Même si elle ne monte jamais trés haute le mois prochain sera peut'être meilleur.
      J'ai vu M101, 8, 97 M17 ....un beau cygne entrain de flotter dans l'espace! 
      C'était une soirée sans caméra, ordinateur, que du visuel. Pour les planétes je vais attendre.
      Je vous souhaite un bon ciel et de bonnes observations!!
       
       
    • By Goofy2
      Hello    
       
      Nuit du 11 juin 2023, lune déjà couchée, ciel contrasté sans nébulosité. L'eVscope est de sortie pour pointer une nébuleuse planétaire: NGC 6781.
       
      NGC 6781 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Aigle. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1788. 
      Cette nébuleuse a été produite par une étoile qui a expulsé une partie de sa masse dans l'espace à la fin de sa vie et qui est devenue une naine blanche. NGC 6781 a la forme d'un baril cylindrique. La masse de gaz dans la nébuleuse est d'environ 0,41 masse solaire et son âge est de 38 000 ans. La masse initiale de l'étoile progénitrice se situerait entre 2,25 et 3,0 masse solaire.
      Dans NGC 6781, des coquilles de gaz soufflées par la surface de la naine blanche centrale, faible mais très chaude, se propagent dans l'espace. Ces coquilles brillent sous le rayonnement ultraviolet intense de l’étoile génitrice selon des motifs complexes et magnifiques. L’étoile centrale se refroidira et s’assombrira progressivement, pour finalement disparaître de la vue dans l’oubli cosmique.
       
      - Magnitude apparente: +11,8
      - Dimensions apparentes: 1,9'
      - Dimensions réelles: ~2.0 années-lumière
      - Distance: ~2500 années-lumière
       

    • By Goofy2
      NGC 6781 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Aigle. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1788. 
      Cette nébuleuse a été produite par une étoile qui a expulsé une partie de sa masse dans l'espace à la fin de sa vie et qui est devenue une naine blanche. NGC 6781 a la forme d'un baril cylindrique. La masse de gaz dans la nébuleuse est d'environ 0,41 masse solaire et son âge est de 38 000 ans. La masse initiale de l'étoile progénitrice se situerait entre 2,25 et 3,0 masse solaire.
      Dans NGC 6781, des coquilles de gaz soufflées par la surface de la naine blanche centrale, faible mais très chaude, se propagent dans l'espace. Ces coquilles brillent sous le rayonnement ultraviolet intense de l’étoile génitrice selon des motifs complexes et magnifiques. L’étoile centrale se refroidira et s’assombrira progressivement, pour finalement disparaître de la vue dans l’oubli cosmique.
       
      - Magnitude apparente: +11,8
      - Dimensions apparentes: 1,9'
      - Dimensions réelles: ~2.0 années-lumière
      - Distance: ~2500 années-lumière

       (avec un eVscope2)
    • By Bigcrunch
      bonsoir ,

      Après OU4 , à l'APN , je vous propose une image grand champ réalisée le 09 mai dernier , de la région de NGC 6888 à Sh2-101 dans le Cygne...
      de nombreuses nébuleuses sont à découvrir dans  ce champ  ainsi que  la "célèbre nébuleuse Roswell"  
      réalisée avec la  FS60 + réducteur (252 mm) + SigmaFP et filtre duoband  prétraitement manuel Siril et traitement PI - 57 poses cumulées de 3 mn  

      je vous livre une version à 2500 px * 1619px
       
      bonne soirée
      Olivier 
       
       
       
       
       



    • By RIGEL33
      Toujours lors des NAT 2023, à l’observatoire de Tauxigny de la Société astronomique de Touraine, j’ai pu lancer des poses en grand champ vers la constellation de Céphée vers l’objet nommé IC 1396 (aussi cataloguée Sh2-131). C’est une immense nébuleuse en émission située à environ 3.000 années-lumière de la Terre, d'environ 5 fois le diamètre de la pleine Lune. Elle est appelée The Misty Clover Cluster chez les anglo-saxons (ou l’amas du Trèfle Brumeux).
       
      Les nébuleuses en émission sont constituées de nuages de gaz (neutre ou ionisé) émettant de la lumière dans différentes couleurs. Les étoiles jeunes et chaudes, qui se trouvent dans les nuages, produisent des photons de haute énergie. Ce rayonnement intense excite les atomes du nuage, qui émettent à leur tour de la lumière (photons). Ce sont de vraies pouponnières d’étoiles
      Ces étoiles naissent dans les régions les plus sombres et opaques où la densité de matière et la température sont les plus importantes, en raison de l’effondrement gravitationnel de la matière environnante, les ondes de choc ou encore la pression de radiation. La matière au sein de ces zones opaques finit par s’écrouler localement sous la forme de petits « globules de Bok ».
       
      Parmi la cinquantaine de globules que contient la nébuleuse, la plus marquante est la « Trompe de l’éléphant », visible au centre de l’image, comme une colonne de poussière descendant vers l’étoile centrale, ressemblant à un des « Piliers de la Création » de la nébuleuse de l’Aigle.
       
      Photos prises le 19 mai 2023 à Tauxigny (37) – Canon 40D défiltré avec objectif 70-300, focale à 214 mm, ouvert à f/5.0, sur monture StarAdventurer motorisée (sans autoguidage ni goto). 
      73 poses de 120 s – ISO 1600 – 25 DOF – Traitement Siril
       

      (cliquez sur l’image pour voir la full)
  • Upcoming Events