jfleouf

T CrB: une nova récurrente à surveiller en 2024

Recommended Posts

Posted (edited)

Merci de l'info JF , c'est sur que ca doit faire un drole de choc....

une apparition de cet ordre...dans la même nuit.

Historiquement, on sait en combien de temps l'éruption d'une Nova (peu importe la nova) est à son maxi ? depuis sa 1ere detection. De mag 10 à 2... c'est

costaud.

D'ici peu, je vais avoir un ciel bien plus dégagé qu'en France pour 3 mois

j'essaierai d'imaginer un peu, mais bon ..pour les mesures ..je ne suis pas aussi branché qu'en planétaire, ..je refilerai le bb 🤔

Juste, niveau champ, focale, filtre,

un tuyau ?

 

### rajout, un document Geo très intéressant je trouve

https://www.geo.fr/histoire/cette-curieuse-etoile-qui-sapprete-a-briller-plus-fort-faisait-deja-parler-delle-au-moyen-age-216694 

 

Et meilleurs voeux 2024 pour toi. et les tiens..

 

Bernard Bayle

 

 

Edited by Bernard_Bayle
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Bernard_Bayle a dit :

Historiquement, on sait en combien de temps l'éruption d'une Nova (peu importe la nova) est à son maxi ? depuis sa 1ere detection. De mag 10 à 2... c'est

costaud.

 

Je ne m'y connais pas assez pour répondre à cette question. Pour T CrB, ce que j'ai retenu du webinar (un peu long, mais intéressant) c'est qu'elle est passé  de trop faible pour être visible à l’œil nu (magnitude > 6) à magnitude ~2.0 en moins de 4 heures (voir aussi ici: https://www.astronomy.com/science/is-t-crb-rising/ ). D'après la courbe de l'AAVSO, T CrB est retombée à magnitude 6 en une semaine et sous la magnitude 9 en 18 jours. Autant dire que ça va vite ! Pour les autres nova récurrente, ça a l'air de pas mal varier (de 3 à 70 jours d'après wikipédia : https://en.wikipedia.org/wiki/Nova#Recurrent_nova)

 

il y a 23 minutes, Bernard_Bayle a dit :

j'essaierai d'imaginer un peu, mais bon ..pour les mesures ..je ne suis pas aussi branché qu'en planétaire, ..je refilerai le bb 🤔

Juste, niveau champ, focale, filtre,

un tuyau ?

 

Ça dépend pas mal de ton objectif. Si tu veux essayer de détecter la montée en luminosité pour donner l'alerte, pas besoin de filtre. Une augmentation de 2 magnitudes (passer de mag 10 à mag 8 pour chopper le truc au début de la montée) ça doit pouvoir se faire avec à peu près n'importe quel matos, et même sans filtre photométrique. Donc si tu as un petit tube qui traîne avec une vieille CCD,  tu peux te faire un système dédié à la surveillance de cette étoile. Je pense y dédier mon C8 sur la Avalon M-zero. Actuellement je fais les mesures avec le C11 Hyperstar et une ASI533MM + filtre Johnson V. Mais c'est clairement "overkill".

 

Quand ça va devenir vraiment brillant, il faudra utiliser un système à champ large pour avoir des étoiles de comparaison du même ordre de grandeur.

Idéalement, il faudrait faire des mesures de photométrie en V et B, mais je pense qu'une fois l'alerte lancée, il va y avoir du monde sur l'affaire (y compris les pros j'espère).

 

Pour le fun: penser à faire une photo (grand champ) de la région avant l'éruption pour faire un petit gif si tu réussis à la chopper au max. Bien sur, on peut toujours faire une photo après (il suffira d'attendre quelques jours).

 

jf

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

on a un spectre récent ?

 

 

il est surprenant que William Herschel, qui avait toujours le nez dehors, n'ait pas laissé de trace

sur le maxi de 1787, à moins de supposer que la météo n'était pas de la partie, contrairement à son collègue Wollaston

Edited by MARCOPOLE
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, MARCOPOLE a dit :

il est surprenant que William Herschel, qui avait toujours le nez dehors, n'ait pas laissé de trace

sur le maxi de 1787, à moins de supposer que la météo n'était pas de la partie, contrairement à son collègue Wollaston

 

C'est vraisemblable.

Et il n'y avait pas moyen de lancer une alerte en temps réel à travers le monde à l'époque ;)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

T Crb est enfin accessible en seconde partie de nuit sur mon site, voici un premier spectre HR Halpha de ce matin,  cela fait du bien d'imager un peu après plus d'un mois sans ouvrir l'observatoire !

Elle est encore en phase assez faible sur Halpha :

_tcrb_20240306_069.png.d6b55a9840b3e4a055763c8b7a2c3982.png

 

Xavier

 

  • Like 7
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci Guillaume :)

Je vais essayer de suivre T CrB un peu plus assidument mais je posterai maintenant dans le bon forum après ce pettit up ;)

 

Xavier

Edited by artemis
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@artemis tu ouvres donc la saison pour TCrb :) beau spectre, je vais essayer de la suivre ce printemps au LHIRES !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent, Xavier. Effectivement, pas grand chose à signaler pour le moment. Le calme avant la tempête ?

 

De mon côté, j'ai prévu un télescope entièrement consacré au suivi de T CrB. C'est une petite lunette ED80T CF avec 480mm de focale. J'ai mis un Ati 414ex et la roue à filtre avec Jonhson/Cousins B/V/R/I/U. Dès que T CrB devient visible (vers 23h locale ces jours-ci), le télescope pointe et prend des séries d'images avec les 5 filtres, tour à tour. C'est tout contrôlé par un mini-PC qui se charge aussi de faire la photométrie automatiquement (je me suis fait quelques petits programmes en Python pour ça) et qui m'enverra un message sur Telegram pour me réveiller en pleine nuit si la magnitude de T CrB dépasse une certaine valeur...

 

Y a plus qu'à attendre et espérer avoir du ciel clair pour tout le monde (donc pas cette semaine stp T CrB, il fait un temps de merde chez moi).

 

JF

 

 

  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jfleouf a dit :

De mon côté, j'ai prévu un télescope entièrement consacré au suivi de T CrB. C'est une petite lunette ED80T CF avec 480mm de focale. J'ai mis un Ati 414ex et la roue à filtre avec Jonhson/Cousins B/V/R/I/U. Dès que T CrB devient visible (vers 23h locale ces jours-ci), le télescope pointe et prend des séries d'images avec les 5 filtres, tour à tour. C'est tout contrôlé par un mini-PC qui se charge aussi de faire la photométrie automatiquement (je me suis fait quelques petits programmes en Python pour ça) et qui m'enverra un message sur Telegram pour me réveiller en pleine nuit si la magnitude de T CrB dépasse une certaine valeur...

Excellent ce setup !! je vais également essayer de suivre la magnitude en parallèle avec ma 66x400 de pointage, mais sans filtre JC pour l'instant... Tu as des liens pour tes calculs de photométrie ?

 

il y a 7 minutes, AlSvartr a dit :

@artemis tu ouvres donc la saison pour TCrb :) beau spectre, je vais essayer de la suivre ce printemps au LHIRES !

Merci Simon, il y a déjà  quelques spectres BR 2024 sur la base ARAS, mais pas encore de HR je crois... Bon ciel pour ton suivi...

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, artemis a dit :

Excellent ce setup !! je vais également essayer de suivre la magnitude en parallèle avec ma 66x400 de pointage, mais sans filtre JC pour l'instant... Tu as des liens pour tes calculs de photométrie ?

 

Idéalement il me faudrait un capteur plus grand pour avoir plus d'étoiles de comparaison, surtout quand elle va péter. Mais jusqu'à magnitude ~6 ça devrait le faire sans problème.

 

Faut que je mette mon code au propre et ensuite sur github. Je posterai le lien ici (peut-être dimanche si je trouve le temps). Le mini PC tourne sous Linux, ça doit pouvoir s'adapter pour Windows ou Mac mais je ne sais pas si ça serait facile ou pas.

 

JF

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, jfleouf a dit :

Faut que je mette mon code au propre et ensuite sur github. Je posterai le lien ici (peut-être dimanche si je trouve le temps). Le mini PC tourne sous Linux, ça doit pouvoir s'adapter pour Windows ou Mac mais je ne sais pas si ça serait facile ou pas.

Super je vais guetter ;)

J'ai du W10, du W11 et Ubuntu sur mes PC cela devrait le faire... je devrais avoir un créneau demain matin si mon site météo ne me ment pas, je verrais si je peux faire une série de capture pour estimer la magnitude globale, j'hésite encore à investir dans des V et B JC pour démarrer...

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, artemis a dit :

j'hésite encore à investir dans des V et B JC pour démarrer...

 

Pour T CrB, tu n'as pas forcement besoin de filtres JC. Si le but est juste de détecter les premiers instants de la nova, même sans filtre ça va se voir facilement. Tu peux sans problème te faire un système sans filtre qui t’indiquera si il faut vite sortir du lit et aller pointer le spectro ;)

 

Les filtres sont utiles si on veut en savoir plus sur les mécanismes en jeu et pour avoir des valeurs de magnitudes qui peuvent se comparer entre elles (si les données de 1946 sont en Johnson V, il faut utiliser du V pour comparer), mais tu sais probablement déjà ça. Pour ma part, j'espère pouvoir collecter des données utiles avec ces séries en B/V/R/I/U en continu et bien sur partager ça sur AAVSO pour que les pros puissent s'en servir si c'est utile (savoir comment l'étoile se comporte dans les heures qui précèdent le grand sursaut).

 

JF

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 3/6/2024 à 07:48, artemis a dit :

Excellent ce setup !! je vais également essayer de suivre la magnitude en parallèle avec ma 66x400 de pointage, mais sans filtre JC pour l'instant... Tu as des liens pour tes calculs de photométrie ?

 

Xavier,

 

J'ai enfin pris une minute pour mettre mes scripts sur github: https://github.com/jfgout/TCrB_Photometry

J'ai écris une petite description vite fait, qui devrait suffire à comprendre comment ça marche si tu programmes un peu. C'est codé à la va-vite, il faut modifier un peu le code pour que ça fonctionne sur ton système, mais ça ne devrait pas être trop compliqué. N'hésite pas à me contacter directement si tu as des questions.

 

Un truc qui pourrait être pas mal, je pourrais partager les codes pour envoyer des messages sur le canal Telegram pour que je puisse recevoir l'alerte si un autre observateur détecte la monté en luminosité. Réciproquement, je peux aussi inviter les astrams intéressés à joindre le canal Telegram en mode passif pour recevoir l'alerte. On pourrait se faire un petit réseau d'observateurs qui envoient l'alerte sur le même canal...

 

JF

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un communiqué de la NASA ; Traduction automatique :

 

https://www.nasa.gov/centers-and-facilities/marshall/nasa-global-astronomers-await-rare-nova-explosion/


La NASA et les astronomes du monde entier attendent une rare explosion de nova


Partout dans le monde cet été, les astronomes professionnels et amateurs seront fixés sur une petite constellation au fond du ciel nocturne. Mais ce ne sont pas les sept étoiles de la Couronne boréale, la « couronne du Nord », qui ont suscité une telle fascination.

C’est un point sombre parmi eux où un événement nova imminent – si brillant qu’il sera visible sur Terre à l’œil nu – est sur le point de se produire.

« C’est un événement unique qui créera beaucoup de nouveaux astronomes, donnant aux jeunes un événement cosmique qu’ils pourront observer par eux-mêmes, poser leurs propres questions et collecter leurs propres données », a déclaré le Dr Rebekah Hounsell, chercheuse adjointe spécialisée dans les événements de nova au Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland. « Cela alimentera la prochaine génération de scientifiques. »

 

T Coronae Borealis, surnommée « Blaze Star » et connue des astronomes simplement sous le nom de « T CrB », est un système binaire niché dans la couronne nord à environ 3 000 années-lumière de la Terre. Le système est composé d’une naine blanche – un vestige de la taille de la Terre d’une étoile morte avec une masse comparable à celle de notre Soleil – et d’une ancienne géante rouge lentement dépouillée d’hydrogène par l’attraction gravitationnelle implacable de son voisin affamé.

L’hydrogène de la géante rouge s’accrète à la surface de la naine blanche, provoquant une accumulation de pression et de chaleur. Finalement, il déclenche une explosion thermonucléaire suffisamment grande pour faire exploser ce matériau accrété. Pour T CrB, cet événement semble se reproduire, en moyenne, tous les 80 ans.

 

Ne confondez pas une nova avec une supernova, une explosion finale titanesque qui détruit certaines étoiles mourantes, a déclaré Hounsell. Dans un événement de nova, l’étoile naine reste intacte, envoyant la matière accumulée dans l’espace dans un éclair aveuglant. Le cycle se répète généralement au fil du temps, un processus qui peut se poursuivre pendant des dizaines ou des centaines de milliers d’années.

« Il y a quelques novae récurrentes avec des cycles très courts, mais en général, nous ne voyons pas souvent une explosion répétée dans une vie humaine, et rarement une explosion aussi proche de notre propre système », a déclaré Hounsell. « C’est incroyablement excitant d’avoir ce siège au premier rang. »


La première observation enregistrée de la nova T CrB remonte à plus de 800 ans, à l’automne 1217, lorsqu’un homme nommé Burchard, abbé d’Ursberg, en Allemagne, a noté son observation d’une « étoile faible qui a brillé pendant un certain temps d’une grande lumière ».

La nova T CrB a été vue pour la dernière fois depuis la Terre en 1946. Son comportement au cours de la dernière décennie semble étonnamment similaire au comportement observé dans une période similaire menant à l’éruption de 1946. Si le schéma se poursuit, selon certains chercheurs, l’événement nova pourrait se produire d’ici septembre 2024.

 

Que doivent rechercher les astronomes ? La couronne nord est une courbe d’étoiles en forme de fer à cheval à l’ouest de la constellation d’Hercule, idéalement repérée par nuit claire. Il peut être identifié en localisant les deux étoiles les plus brillantes de l’hémisphère nord – Arcturus et Vega – et en suivant une ligne droite de l’une à l’autre, ce qui conduira les observateurs du ciel à Hercule et à la Corona Borealis.

L’explosion sera brève. Une fois qu’elle entrera en éruption, elle sera visible à l’œil nu pendant un peu moins d’une semaine – mais Hounsell est convaincu que ce sera tout un spectacle à voir.


Le Dr Elizabeth Hays, chef du laboratoire de physique des astroparticules de la NASA Goddard, est d’accord. Elle a déclaré qu’une partie du plaisir de la préparation de l’événement est de voir l’enthousiasme des astronomes amateurs, dont la passion pour les phénomènes spatiaux extrêmes a contribué à maintenir un partenariat long et mutuellement enrichissant avec la NASA.

« Les scientifiques citoyens et les passionnés de l’espace sont toujours à la recherche de ces signaux forts et brillants qui identifient les événements de nova et d’autres phénomènes », a déclaré Hays. "En utilisant les médias sociaux et le courrier électronique, ils enverront des alertes instantanées et le drapeau se lèvera. Nous comptons à nouveau sur cette interaction de la communauté mondiale avec T CrB.

 

Hays est le scientifique du projet du télescope spatial à rayons gamma Fermi de la NASA, qui effectue des observations de rayons gamma depuis l’orbite terrestre basse depuis 2008. Fermi est prêt à observer T CrB lorsque l’éruption de la nova sera détectée, ainsi que d’autres missions spatiales, notamment le télescope spatial James Webb de la NASA, l’observatoire Neil Gehrels Swift, IXPE (Imaging X-ray Polarimetry Explorer), NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array), NICER (Neutron star Interior Composition Explorer) et INTEGRAL (Extreme Universe Surveyor) de l’Agence spatiale européenne). De nombreux radiotélescopes et imageurs optiques au sol, y compris le Very Large Array de l’Observatoire national de radioastronomie au Nouveau-Mexique, participeront également. Collectivement, les différents télescopes et instruments captureront des données sur l’ensemble du spectre de la lumière visible et non visible.

« Nous observerons l’événement nova à son apogée et à travers son déclin, à mesure que l’énergie visible de l’explosion s’estompe », a déclaré Hounsell. « Mais il est tout aussi essentiel d’obtenir des données au début de l’éruption - de sorte que les données recueillies par ces scientifiques citoyens passionnés à la recherche de la nova contribueront considérablement à nos résultats. »


Pour les chercheurs en astrophysique, cela promet une occasion rare de jeter un nouvel éclairage sur la structure et la dynamique des explosions stellaires récurrentes comme celle-ci.

« En règle générale, les événements de nova sont si faibles et éloignés qu’il est difficile d’identifier clairement où l’énergie éruptive est concentrée », a déclaré Hays. "Celui-ci sera très proche, avec beaucoup d’yeux dessus, étudiant les différentes longueurs d’onde et, espérons-le, nous donnant des données pour commencer à déverrouiller la structure et les processus spécifiques impliqués. Nous sommes impatients d’avoir une image complète de ce qui se passe."

 

Certains de ces yeux seront très nouveaux. Les imageurs gamma n’existaient pas la dernière fois que T CrB est entré en éruption en 1946, et la capacité de polarisation de l’IXPE – qui identifie l’organisation et l’alignement des ondes électromagnétiques pour déterminer la structure et les processus internes des phénomènes de haute énergie – est également un tout nouvel outil en astronomie des rayons X. La combinaison de leurs données pourrait offrir un aperçu sans précédent des cycles de vie des systèmes binaires et des processus stellaires en déclin mais puissants qui les alimentent.

Y a-t-il une chance que septembre se passe sans l’explosion de nova prévue de T CrB ? Les experts s’accordent à dire qu’il n’y a aucune garantie, mais l’espoir demeure.

« Les novae récurrentes sont imprévisibles et à contre-courant », a déclaré le Dr Koji Mukai, chercheur en astrophysique à la NASA Goddard. "Quand vous pensez qu’il ne peut pas y avoir de raison pour qu’ils suivent un certain schéma défini, ils le font - et dès que vous commencez à compter sur eux pour répéter le même schéma, ils s’en écartent complètement. Nous verrons comment T CrB se comporte."

 


 

corona.JPG

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/01/2024 à 22:18, jfleouf a dit :

Ces prédiction sont à prendre avec des pincettes, donc ne venez pas m'engueuler si il ne se passe rien dans les 6 prochaines mois.

 

T'es vraiment nul, il s'est rien passé, ça fait six mois que je regarde le ciel comme un con, queud, nada, quetchi.

T'es nul.

 

>:(>:(>:(

 

  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Superfulgur a dit :

T'es vraiment nul, il s'est rien passé, ça fait six mois que je regarde le ciel comme un con, queud, nada, quetchi.

T'es nul.

 

Bon, mais ça a du te permettre d'apprendre à reconnaître la couronne boréale. Tu devais pas connaitre, toi qui ne connais pas trop le ciel. Donc c'est pas une perte de temps complet :D 

 

Le point positif c'est que mon système d'alerte automatique n'a pas lancé de fausse alerte, ce qui aurait beaucoup amusé ma compagne (alarme en pleine nuit... j'ai un télescope qui ne fait que suivre T CrB et qui doit m'envoyer une notification pour me réveiller en pleine nuit si la magnitude tombe sous 9).

 

Allez, je retourne observer, même si je ne vois que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoit (ou un truc comme ça).

 

jf

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, jfleouf a dit :

même si je ne vois que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoit (ou un truc comme ça).

Y aurait pas un corbeau dans l'histoire ? xD

Bonne soirée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jfleouf a dit :

Allez, je retourne observer, même si je ne vois que le soleil qui poudroie

 

On va pas avoir l'air con si l'explosion a lieu en novembre...

>:(

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/06/2024 à 21:46, jackbauer 2 a dit :

Si le schéma se poursuit, selon certains chercheurs, l’événement nova pourrait se produire d’ici septembre 2024.

 

il y a 36 minutes, Superfulgur a dit :

On va pas avoir l'air con si l'explosion a lieu en novembre...

>:(

 

"L'air con" à partir d'octobre donc..

En novembre on passera à "complètement cons:|

Ensuite :(...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Si le schéma se poursuit, selon certains chercheurs, l’événement nova pourrait se produire d’ici septembre 2024

 

Ca fait beaucoup de si,... si, selon certains, pourrait... on en sait rien !! Y'a qu'a observer. Comme dit plus haut, si ça à lieux entre Septembre et Novembre on va être bien dégouté...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now