soleil rouge

Jupiter du 1 Janvier 2024 Lunette 203 mm APO

Recommended Posts

Posted (edited)

Première photo de Jupiter , ce 1 Janvier 2024 avec la lunette de 203 mm APO Fluorite - Barlow 3x et camera Altair 178 Couleur.

659486e9ae964_jupiter1Janvier2024refracteur203mmapo.png.9b0abcb904cc21d962dabedeac5300e0.png

Jupiter 1 Janvier 2024 refracteur 203 mm APO Fluorite.png

 

Impact Jupiter 1 janvier Refracteur 203 mm apo fluorite.png

 

 

Edited by soleil rouge
  • Like 5
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres joli,Bravo,la prise est tres bonne et j aime beaucoup le traitement tres contrasté

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, soleil rouge a dit :

Il n'est pas impossible que lors de la prise de vue, j'ai enregistré un impact sous la forme d'un point blanc très brillant sous la bande équatoriale inferieure, car j'ai vu un éclat soudain apparaitre ! 


La résolution est plutôt correcte pour une ouverture de 200 mm. Mais la saturation des couleurs est un peu à l’ouest.
Si j’ai bien compris ce que tu décris en tant qu’ « impact », il n’est pas impossible… que ça n’en soit absolument pas un du tout. La preuve en images puisque cet « éclat » blanc revient sur chacune des prises de vues qui ont été faites sur un intervalle de temps assez long au vu de la rotation planétaire perceptible au fil de celles-ci. Un impact ne dure généralement que quelques secondes et se trouve bien souvent éliminé après stack classique d’une acquisition de plusieurs dizaines de secondes. Lorsqu’un impact se produit réellement, il faut isoler la partie de la séquence où il apparaît afin de pouvoir faire un traitement spécifique.

Ici, je pencherais pour un phénomène météorologique local de la Bande Équatoriale Nord, typiquement une « éruption », c’est à dire une cellule orageuse créée par un fort mouvement convectif de l’atmosphère à cet endroit. Cette éruption est visible au même endroit depuis déjà plusieurs jours après observation de mes propres images de fin décembre et de celles de Tom de la veille. Si c’est bien cela, il faudra plusieurs semaines avant la disparition totale de cette éruption sous l’effet des puissants courants-jets ( horizontaux ).

 

Matthieu, l’explorateur du ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Chacun ses gouts pour la saturation et le contraste ! personnellement, je préfère les images contrastés et pas fades et laiteuses ! " les gouts et les couleurs ...... " 

Les détails sont présents, c'est le principal !

Pour l'impact, je n'affirme rien du tout, j'admet l'hypothèse, car le 28 et 29 décembre 2023 , visuellement des impacts furent aperçu , donc il est possible qu'un morceau arrive plus tard de l'objet incriminé ! Quand un impact a lieu, il ne disparait pas en quelques minutes, mais va influencer l'atmosphère autours de l'impact comme ne 1995 pour la comète Shoemaker-Levy que j'ai observer avec les nombreux impacts pendant plusieurs heures !

 

 

Edited by soleil rouge

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, soleil rouge a dit :

Pour l'impact, je n'affirme rien du tout, j'admet l'hypothèse, car le 28 et 29 décembre 2023 , visuellement des impacts furent aperçu , donc il est possible qu'un morceau arrive plus tard de l'objet incriminé ! Quand un impact a lieu, il ne disparait pas en quelques minutes, mais va influencer l'atmosphère autours de l'impact comme ne 1995 pour la comète Shoemaker-Levy que j'ai observer avec les nombreux impacts pendant plusieurs heures !


D’où l’utilité de vérifier séparément chaque fichier d’acquisition. Tu peux le faire en les passant sous le logiciel DeTect de Marc Delcroix ou tout simplement les lui envoyer pour vérification. 
Le flash, brillant, ne dure que quelques secondes. Maintenant, l’onde de choc résiduel peut ( ou pas d’ailleurs en fonction de la masse de l’impacteur ) générer un nuage noir sur son passage. C’est ce qu’il s’est passé en 1995. Dans ce cas, la tache sombre reste visible quelques jours ( ou quelques mois si l’impact était vraiment important ) avant de s’effacer, toujours sous les coups de boutoir des courants-jets. Malheureusement, la plupart du temps, le corps à l’origine des impacts ne laisse aucune trace résiduel suite à des mensurations trop modestes…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, MatEX a dit :

C’est ce qu’il s’est passé en 1995.

16-22 Juillet 1994, et une fois depuis le 19 juillet 2009

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ! Effectivement c'est un détail atmosphérique, plutôt un anticyclone blanc de la zone tropicale nord, ils peuvent être assez brillants, et apparaître de façon plus saillante à l'écran au gré des fluctuations atmosphériques. La totalité des phénomènes observés après l'impact de 2009 n'ont été que de brefs flashs lumineux de quelques secondes qui ont toutes les chances de ne pas apparaître sur une image finale intégrée sur un temps long. D'où l'importance comme le dit Mathieu de passer le film sous DeTect (et encore, parfois le logiciel prend ces structures pour de possibles impacts, donc il faut faire des vérifs)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai toujours un peu de mal avec ce contraste très élevé et ces couleurs, mais c'est bien au dessus des premières images réalisées avec cet instrument.

A l' oculaire, ça doit être fabuleux.

Bonne continuation 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By lpalbou
      Bonjour à tous, je n'ai eu littéralement que quelques minutes de percés entre les nuages, mais ça m'a permis de prendre quelques shots rapidement:
       
      AR3712 BW:

       
      Et une version négatif + couleur:
       
       
       
      AR3716 BW:
       
      Et une version juste colorisée:

       
       
      Et juste 2 prises sur des protubérances:


    • By Chris277
      Bonsoir les amis,
       
      Petite reprise du traitement d'images avec les derniers progrès logiciels.
      Il s'agit d'un panorama de 7 tuiles qui ne voulait pas s'assembler en 2019. Les images datent du 30 mai 2019, depuis le Parc Natural de Cap de Creus sur la commune de Port de la Selva.
      De gauche à droite au sol :
      D'abord au NNE la pollution lumineuse de la côte française, qui s'étend jusqu'à Marseille presque au milieu. On voit l'eau du Golfet avec la pointe des Farallones. Puis, la lumière du phare du Cap de Creus. Puis le halo de Cadaqués, puis la lumière de la base militaire de Puig el Peni et enfin le halo de Rosas, que j'ai fortement atténué.
      Dans le ciel :
      De l'amas double de Persée jusqu'à Rho Ophiuchi, Antares et M4 à droite avec juste avant Jupiter et tous les Messiers de la voie Lactée.
      Sous l'arche de la Voie Lactée, on devine le vert de l'airglow dans la zone sans PL.
      Le sol est bougé, suite au suivi stellaire.
      7 tuiles avec le Canon eos 6D et zoom 24-105L@24mm et f4@f4
      Sur Axis f20a (j'ai jeté les RAW, mais environ 20 ou 40 poses / tuiles entre 30s et 1 min)
      PI- Stack des tuiles --Tiff
      PS- photomerge
      PI- BXT, qui fortement arrangé les étoiles en hirondelles des bords
      PS-courbes, correction de la PL aux extrémités droite et gauche, saturation.
       
      Bonne promenade dans les 71,6 Mpixels.
       
      Christophe

       
      Et la version 2 un peu plus lumineuse, l'autre étant faite de nuit... Je pense c'est mieux, dites moi ce que vous en penser
       

    • By Chrishapha2019
      Bonjour,
       
      Je dois être un peu idiot et ignorant sans doute mais je ne comprends pas trop ce qu'est la fonction offset de ma caméra ASI 178MM.  Jusque là je n'avais jamais prêté attention a ce réglage et je ne jouais qu'avec le gain , l'exposition et le gamma pour tenter d'éviter de saturer mes images des protubérances très faibles ou trop brillantes pour avoir la dynamique la meilleure et limiter le bruit.
      Quelqu'un peut il m'éclairer à ce sujet car je ne trouve que des question de gain/offset sur des forums (même en anglais) mais rien de très précis (même en video youtube) et de savoir si cela est utile en astrosolaire H alpha ..
       
      Merci beaucoup....
       
      Chris
       
    • By FrancoisGAP
      La Nébuleuse du Croissant et sa Bulle de Savon Voisine
       
      Bonjour à tous,
      Je suis ravi de partager avec vous ma dernière photo de NGC 6888, la Nébuleuse du Croissant, capturée lors d'une rare nuit dégagée ici en Aveyron. 
       

       
      ### Détails Techniques
      - **Instrument** : TS Optics Hypergraph 10" (254/1000 Fd4)
      - **Correcteur Réducteur** : 0,85×2″, soit 863mm (Fd3.4)
      - **Caméra** : ZWO ASI2600MC DUO
      - **Monture** : EQ8R Pro
      - **Guidage** : ZWO ASI220MM Mini with DUO
      - **Mise au point** : ZWO EAF
      - **Roue à filtres** : ZWO EFW 5x2"
      - **Filtre utilisé** : Optolong L-Extreme
      ### Détails de Prise de Vue
      - **Temps d'intégration total** : 5.73 heures
      - **Poses** : 172 x 120s à Gain=100 (-20°C)
      - **Calibration** : 40 Darks, 40 Darks Flat, 40 Flats
      - **Traitement** : PixInsight et Photoshop
       

       
      NGC 6888, également connue sous le nom de la Nébuleuse du Croissant, est située dans la constellation du Cygne, à environ 5 000 années-lumière de la Terre. Cette nébuleuse en émission est formée par le vent stellaire de l'étoile massive WR 136 (une étoile Wolf-Rayet), qui souffle les couches extérieures de l'étoile, créant cette structure complexe de gaz et de poussière. Le diamètre de NGC 6888 est d'environ 25 années-lumière.
      À proximité, on peut également observer la nébuleuse de la Bulle de Savon (PN G75.5+1.7), une nébuleuse planétaire découverte plus récemment. Bien qu'elle soit moins connue que NGC 6888, elle offre une vue fascinante avec sa forme sphérique et ses détails fins.
       
      En observant NGC 6888, on pourrait se demander si l'on regarde une méduse, un croissant ou même un cerveau. Heureusement, la Bulle de Savon à côté met tout le monde d'accord avec sa forme claire et distincte. 😊
      Et pour répondre aux sceptiques, je confirme que cette photo n'a pas été prise à travers les nuages !!!
       

       
       
      Pour plus de détails et des images supplémentaires, vous pouvez consulter mon article complet ici : https://planetediy.fr/index.php/2024/06/09/ngc-6888-croissant-meduse-ou-cerveau-la-grande-question-astrophotographique/
       
      J'espère que vous apprécierez cette image autant que j'ai pris plaisir à la capturer et la traiter. Vos commentaires et critiques constructives sont les bienvenus !
      Clear skies à tous !
    • By Rolumix
      Le Soleil ce matin, juste avant les nuages...

  • Upcoming Events