coxinelle

Besoin de conseils astrophotographie Argentique

Recommended Posts

il y a 26 minutes, CASTOR78 a dit :

On ne faisait pas de belles images du CP sans hypersensibilisation

Alors ça, c'est exactement vrai. Mais bon, faut le laisser tenter le coup et après avoir vu ses résultats peut-être qu'il se dira ; ah bein ils avaient raison. Moi ce que je me dit c'est que c'est beaucoup de travail pour un résultat qui sera forcément moyen mais ça restera un excellent test et souvenir. Si je crois bien avoir compris, c'est que coxinelle fait pour l'instant que des photos lunaires en argentique et c'est bien là le problème car il va vite se rendre compte que le ciel profond est vraiment différent que de faire des images de la lune. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, FranckiM06 a dit :

Pas de problème, la prochaine fois je me passerais de donner des conseils. Encore désolé et toutes mes excuses si je t'ai froissé :$ car ce n'était pas mon intention car on est tous passionné par la même passion et j'ai débuté par l'argentique donc je connais très bien ce terrain. Par contre, je suis comme Alain et j'attends de voir tes premiers résultats ;) 

Modifié il y a 1 heure par FranckiM06

FranckiM06, mon commentaire n'était pas dirigé contre toi, j'ai eu tellement de commentaire de ce type sur certains forums, groupes FB et même clubs astro que j'ai préféré prendre le devants avant que ça ne dérive vers un débat stérile ;), je suis preneur de tout conseils.

 

il y a une heure, FranckiM06 a dit :
Il y a 1 heure, BERTRAND76 a dit :

autoguidage a l'occulaire réticulé j'espere, :):)

Non Bertrand, il n'en a peut-être pas besoin s'il a une 10µ xD

J'ai bien précisé que la monture ne devrait poser aucun soucis de suivi sur plusieurs minutes.;)

 

Il y a 1 heure, Superfulgur a dit :

C'est très facile, si je l'ai fait, c'est que n'importe quel abruti peut y arriver. Comme tu l'as compris, ça permet de faire baisser la granulation au profit de l'image, quand on faisait ça avec du 103 aF, c'était efficace. C'était de la fusion d'images 40 ans avant qu'on le fasse aujourd'hui massivement en numérique...

Problème, ça oblige à de nombreuses (minimum deux, donc) photos.

J'ai un peu oublié le principe, de mémoire, il fallait une planchette de bois avec un rabattant, on mettait le papier photo dessous, on exposait le premier négatif, on enlevait le négatif, on passait au second, mais j'ai oublié. Je suis nul en bricolage. En gros, si tu y réfléchis cinq minutes, tu trouveras la solution.

 

il y a une heure, FabriceM a dit :

Oui j’avais appliqué cette procédure... il y a de cela une trentaine d’années :)

L’idéal est de fixer deux loupes de mise au point réticulées sur le rabattant (il faut faire un bricolage pour que l’on puisse les déplacer).

Cela permet d’amener une étoile de référence au milieu de chaque réticule, et d’avoir ainsi un alignement parfait de chaque image de la pile.

Cool, je vois le principe, je testerais ça .

 

il y a une heure, FranckiM06 a dit :

Ah au fait, je me permet de revenir sur un point essentiel :D. Comment fais-tu ta MAP ? Tu as un couteau de Foucault ?

Au départ,  je pensais faire la mise au point via le viseur mais le couteau de Foucault semble la meilleur solution.J'ai testé, je peux ouvrir obturateur et relever le miroir sur mon boitier.

 

il y a une heure, christian viladrich a dit :

Pour info, il y a un forum dédié à l'astrophotographie avec "film" sur Cloudy Nights :

https://www.cloudynights.com/forum/75-film-astrophotography/

Merci pour le lien, je ne connaissais pas.

 

il y a 37 minutes, FabriceM a dit :

Tu t'orientes vers le noir et blanc ou la couleur ?

Noir et blanc.

 

Merci a tous pour vos réponses et conseils.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, FranckiM06 a dit :

Alors ça, c'est exactement vrai. Mais bon, faut le laisser tenter le coup et après avoir vu ses résultats peut-être qu'il se dira ; ah bein ils avaient raison. Moi ce que je me dit c'est que c'est beaucoup de travail pour un résultat qui sera forcément moyen mais ça restera un excellent test et souvenir. Si je crois bien avoir compris, c'est que coxinelle fait pour l'instant que des photos lunaires en argentique et c'est bien là le problème car il va vite se rendre compte que le ciel profond est vraiment différent que de faire des images de la lune. 

Je pratique également la photo astro "conventionnelle" ou "actuelle", je ne sais pas quel terme est le mieux indiqué, a l'apn numérique avec tout le traitement qui va avec.

 

Encore une fois je suis pleinement conscient de la difficulté de mon projet et de la différence de rendu comparé au photos actuelles.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, christian viladrich a dit :

Il y avait un monde entre les photos (NB ou couleurs) hyper et non hyper. L'hypersensibilisation a vraiment été une révolution en imagerie argentique.

 

Oui, en effet j'ai beaucoup pratiqué jadis cette technique avec le kit Lumicon, sur le TP2415 évidemment mais aussi sur les négatives couleurs Ektar 25 (oui, 25 ASA !) et la  Fujicolor 400 célèbre en son temps pour sa sensibilité au Halpha.

 

A tout hasard, j'indique ici quelques préconisations:

 

1. Après traitement, découper le film en sections d'une longueur comportant les amorces et le double du nombre de vues prévues pour une session et mettre les cartouches au congélateur, enveloppées dans du film plastique. 

2. Il faut savoir qu'au moment des prises l'hypersensibilisation est dégradée très vite par l'humidité de l'air ambiant.
Un remède : Pendant les prises, injecter dans le dos de l'appareil de l'air sec. J'utilisais un pulvérisateur de jardin gonflé à l'air ambiant alimentant à travers un détendeur de butane un bocal de silicagel connecté à une aiguille de seringue.
Cette technique évite aussi le gonflement progressif des pellicules négatives (le TP 2415 émulsionné sur ses deux faces n'avait pas ce problème) pendant les poses conduisant à une dégradation de la mise au point.

3. Après chaque prise, avancer de deux vues, car malgré l'air plus ou moins desséché, la demi-vue non exposée déjà sortie de la cartouche peut avoir perdu une partie de son hypersensibilisation.


Et bien sûr quand on part pour des demi-heures de pose, en guidant à la raquette, l'œil rivé sur le réticule :

 

- Utiliser un déclencheur pose B électrique

- Si possible, motoriser l'appareil.
- S'assurer du bon état des piles de l'appareil (noter les temps d'utilisation...)
- Soigner le chargement de la cartouche

- Caler la mise au point par foucaultage (bricolage d'un outil basé sur la bague de l'appareil utilisant comme couteau  un prisme de jumelle en partie noirci).

Avec un C8, toujours terminer la mise au point en poussant le miroir, c'est à dire, si mes souvenirs sont exacts, en tournant le bouton dans le sens des aiguilles d'une montre.
- Après chaque déclenchement, vérifier que le viseur est noir  ;)

- etc...

 

Et au chapitre des disparus :

http://www.astrosurf.com/luxorion/Documents/kodak-tp2415-p255.pdf

Outre son intérêt pour les prises du CP, ce film  permettait de tirer des positifs à projeter sur grand écran et aussi, traité au HC 110, la confection de masques divers pour le tirage des négatifs N&B et couleur.

 

Bon courage ! :)

 

PS  : une M42 argentique ici :

 

 

 

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites

@coxinelle 

Ce bouquin pourrait t aider si tu le trouves .

C'était une des bibles à l'époque 

Ph

20240107_211413.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, coxinelle a dit :

Pour complexifier un peu la tache (sinon ce n'est pas marrant) je pense mettre mon boitier derrière un RC600 de 4800 de focale ouvert a F8.

Avec un solution de repli sur une lunette de 100mm ouverte a f5.

Intéresse toi avant de faire quoi que ce soit au défaut de réciprocité. 
C'est une catastrophe qui fait que même du temps de l'argentique on évitait si possible les émulsions classiques, leur préférant celles hypersensibilisées. 

En raison de ce même défaut de réciprocité, sur une nébuleuse, la lunette f/5 fonctionnera mieux que le 600 f8 (ce n'est pas intuitif mais c'est comme ça). Sur des amas d'étoiles en revanche un T600 peut être très intéressant en argentique. 
Ce qu'il faut que tu ais à l'esprit, c'est qu'on utilise des capteurs qui turbinent à des 70, 80% d'efficacité, parfois plus. En argentique tu peux compter sur quelques pourcent seulement d'efficacité, à peine 5 il me semble. C'est à dire que sur 100 photons qui arrivent tu en auras au mieux 5 qui induisent une réaction dans le film. 

C'est tendance l'argentique chez les jeunes, et on peut comprendre pourquoi, c'est ludique et ils ont du temps. Mais dis toi bien que si en astro on passait progressivement au numérique dès le début des années 90 (donc 10 ans avant le milieu), c'est que l'apport est vraiment considérable. Sans commune mesure avec la photo de tous les jours. IE : il serait toujours possible de faire une belle photo de portrait avec un Nikon F5 ou un EOS 5, et elle pourrait rivaliser avec ce que faisaient les APN d'il y a 20 ans, mais en astro tu peux employer tous les moyens que tu veux, ce que tu sortiras en argentique sera toujours très "pauvre" comparé à n'importe qu'elle image numérique actuelle. 

Bref si tu veux y aller quand même, penche toi sur l'hypersensibilisation (c'est coton), et trouve toi une optique ouverte à 3,5 maxi. Le f/d est la seule façon de combattre le défaut de réciprocité. Quand on voit les images des années 80 et 90 prises avec des télescopes de Schmidt, en notamment le DSS ça se laisse encore regarder (même si n'importe qui peut faire mieux avec une lunette de 100 mm en numérique actuellement). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande (et du coup, te demande ;)) quelle peut être ta motivation pour faire de l'astrophoto argentique aujourd'hui ? Parce qu'en dehors du fait que tu auras des résultats à mille lieux de ce qu'on fait en numérique (mais ça visiblement tu le sais), les difficultés techniques sont importantes (mise au point, suivi, défaut de réciprocité des films). J'ai longuement pratiqué l'astrophoto argentique dans les années 80/90, mais depuis près de 25 ans je ne suis plus au fait des pellicules. Je sais qu'il reste des HP5 et Delta 400, ainsi que des Tmax 400, mais les anciennes générations étaient peu performantes sur de la longue pose à cause de ce défaut de réciprocité. En gros, tu risques de ne plus avoir beaucoup de sensibilité au bout de 5 minutes, l'équivalent de quelques ISO seulement. Le seul film qui valait la peine en noir et blanc était le TP2415 hypersensibilisé, mais il n'est plus commercialisé.

D'autant que l'instrument que tu souhaites utiliser, à f/8, n'est pas du tout lumineux. Tu vas enregistrer très peu d'info au bout de quelques minutes. Même si tu dis que la monture n'est pas un problème, à près de 5 m de focale, il n'y a pas beaucoup de marge d'erreur… 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hello :)

 

D'autres saines lectures :  9_9

 

Pour le CP :

 

BP.png.f9a8180699eed730b581a9fe30f7c230.png

 

 

Pour Lune et planètes,  à défaut de la version originale en français :

 

JD.png.568b9e359a5e9106ba19e713873985ba.png

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By airbus340
      Bonsoir à tous ,
       
      Je vous soumets ce flat pour avoir votre avis.
      Le halo central vous paraît -il normal ?
      On dirait un gros donut 
      Je n'avais jamais remarqué ça auparavant 
      L'histogramme est à 31500 donc bon normalement 
      Merci par avance pour vous réponses 
      Ph
       

    • By sebseacteam
      Salut les planéteux/luneux/bronzés  
       
      Je viens de tomber dans Github sur une version spéciale de PHD2 destinée à faire du guidage en planétaire.
       
      Logiciel ici:

      https://github.com/Eyeke2/phd2.planetary/releases
       
      Explications là:
       
      https://github.com/Eyeke2/phd2.planetary/wiki/Quick-Start-Guide-for-Solar-Guiding
       

       

       

       

       
      (pas eu le temps de tester encore, pas de planètes visibles encore, lune trop basse en ce moment, soleil...caché par les nuages en journée)
       
       
    • By FrancoisGAP
       Bien que le nombre de poses soit relativement modeste (115 poses de 120 secondes avec l’Optolong Clear), le résultat est déjà très prometteur et révèle des détails fascinants de cette galaxie.
       
      Détails su mon site web : https://planetediy.fr/index.php/2024/05/19/capturer-la-magnifique-galaxie-m51/
       
       

       

       
      Détail du Matériel Utilisé :
      TS-ONTC HYPERGRAPH 10″ 254/1000 (Fd4)
      Correcteur Réducteur 0,85×3″ soit 863mm (Fd3,4)
      EQ8R-Pro sur Pilier Acier DIY
      ZWO ASI2600MC DUO + Optolong Clear 2″ + Optolong LExtreme 2″
      ZWO EAF
      ZWO EFW 5 positions 2″
      Temps intégration total de 4.73h
      Clear 115x120s Gain=100 (-20°C) soit 3.83h
      LExtreme 27x120s Gain=100 (-20°C) soit 0.9h
      40 Darks Gain=100
      40 Darks Flat Gain=100
      40 Flats Gain=100
      Traitement PSD / Pixinsight
       
      Pour répondre aux nombreuses demandes de ceux qui veulent voir le seeing aveyronnais en action, j’ai posté une vidéo YouTube montrant l’assemblage des 115 images brutes de 120 secondes. Bien que cette nuit n’ait pas été incroyablement claire, elle démontre la qualité de notre ciel ici.
       
       
    • By frédogoto
      Edit 18/05/2025
      la v2 j'ai trouvé d'autres images encore mieu sur ma carte SD
      cette fois avec les lumiere de ma maison allumée , ça donne du relief 

       
      pano vertical de 4 images
      Canon 5 D antique, Tamron 28/75 f2.8
      6 secondes unitaires à 800 iso
      je comprends mieux pourquoi mon fond de ciel sur la galaxie m109 était tout rouge hier soir ^^

    • By biver
      Voilà 2 photos prises au foyer du T407 au NATs:
      le 9 mai à 22h21 UT (162s de pose cumulées)
      et le lendemain le 10 mai à 24h04 UT (142s)
      Et oui, le ciel n'avait pas tout à fait la même couleur!
      Pourtant, contrairement à ma photo de M51
      je visais au-delà de la zone de ciel... polluée par l'aurore, mais cela diffusait partout!
      Cependant pour cette dernière une balance des blanc était encore possible, contrairement à M51.
      Nicolas
       


  • Upcoming Events