jldauvergne

Celestron se met au télescope 2.0

Recommended Posts

Hello

je n'ai pas plus d'information que ça, mais voici la réponse de Sytha/Celestron. 
Vaonis et Unistellar ont vraiment eu le nez creux pour être copiés à ce point. 
Dans le même temps, Unistellar sort un télescope de 85 mm. https://www.unistellar.com/fr/discovery/
Pas dit que le timing soit très bon pour Unistellar si il s'avère que le produit de Celestron se positionne beaucoup plus bas en termes de tarifs.

Déjà par rapport au Seestar de ZWO, les 2499€ de l'Odyssey ne sont pas évidents à défendre.

Quelle époque épique en tout cas. 

416702999_7144633682223711_3450579681342174863_n.jpg.15933cf617a41613a6dc1f6f9dffb64f.jpg

 

(PS : si vous êtes hater des télescopes connectés, vous pouvez éventuellement ne pas commenter ce fil et aller faire un footing, ça défoule aussi ;). A bon entendeur ) 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

A priori il s'agit d'un télescope RASA de 150/355 mm F/2.2, à mon avis il risque de ne pas être donné non plus ...

Edited by laurent13
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et meilleurs vœux ! 

Effectivement, je n'irai pas faire le footing et... Je n'ai rien contre les scopes connectés. Mais encore une fois, cette magie de l'œil à l'oculaire est irremplaçable pour moi. 

Mon astropote possède le Stellina, lors des soirées publiques les seuls "wahoo"  qu'on entend proviennent des instruments visuels et non de l'écran de la tablette

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

et puis même si on aime les télescopes connectés, on n'est pas obligé de répondre

à bon entendeur:P

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

(/arf) je ne vois vraiment pas l'intérêt de ce genre de télescope. Pourtant je cours depuis des heures. C'est une blague, hein, pas taper :D

 

plus sérieusement, il me semble que la qualité de l'oculaire nikon des unistellars doit - c'est l'idée il me semble - rester un différentiel technique sur les modèles expert ?

mais sur les petites versions purement 'électroniques'...et avec 150 vs. 85...là il reste le facteur de poids ?

 

il faudrait, comme les américains savent si bien le faire, trouver en EU ou FR des investisseurs capables de mettre qqs 50M€ sur la table pour continuer à faire du différentiel technique vs. chine...?

Edited by loulou13

Share this post


Link to post
Share on other sites

@bricodob300 : Le problème depuis le départ c'est l'amalgame entre visuel et photographie. Ces instruments sont des astrographes tout automatisés, ils sont géniaux dans le sens où ils permettent de réaliser des images du ciel sans se prendre la tête. Personnellement j'ai un Vespera, je l'installe à côté de mon Dobson Taurus 508 mm et pendant que j'observe au dobson je lance des prises de vues avec le Vespera. A la fin de la soirée je repars avec des images du ciel et des dessins. Sans instrument automatisé comme le Vespera çà serait impossible, difficile d'être au four et au moulin.

  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, laurent13 a dit :

Ces instruments sont des astrographes tout automatisés

 

Pas que il me semble : les unistellar sont aussi capable de visuel assisté avec l'oculaire Nikon = on y met son oeil !!!

Je n'ai jamais eu la chance de regarder dedans, mais il semble que ce soit assez bluffant ... le meilleur des deux mondes  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, jldauvergne a dit :

(PS : si vous êtes hater des télescopes connectés, vous pouvez éventuellement ne pas commenter ce fil et aller faire un footing, ça défoule aussi ;). A bon entendeur ) 

Alors là.... Elle est bien bonne celle là. On sait parfaitement comment ça fini sur Astrouf, et c'est très bien ainsi !  😉

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 9 heures, loulou13 a dit :

il me semble que la qualité de l'oculaire nikon des unistellars doit - c'est l'idée il me semble - rester un différentiel technique sur les modèles expert ?

La partie oculaire électronique ne m'a jamais trop convaincue en raison du crop de l'image principalement. 
Dans des soirées publiques c'est apprécié par contre il me semble, donc ce que je dis là est très subjectif.
Je trouve les eVscopes intéressants mais vraiment pas pour cet aspect. Que ce soit Nikon c'est un bon coup marketing, mais ça ne change rien au fait que l'image est plus belle sur l'écran du téléphone.
Une vision EV c'est néanmoins intéressant, mais il faudrait plus de résolution, plus de champ apparent, et plus de champ réel. Le proto avait un masque ovale, c'était un compromis intéressant. Un plus grand capteur en serait un autre possible en cropant la partie où la coma est trop forte. 

Je précise que je n'ai eu en main que eVscope 1 et 2. Je ne connais pas les nouveaux produits, c'est possible qu'il y ait des évolutions. 

 

Et tant qu'à avoir un EV, je trouverais intéressant qu'il y ait un mode où on se passe du smartphone, avec simplement une raquette goto à papa. Le smartphone ça pète quand même un peu les yeux, alors qu'un EV bien réglé peut nous laisser en mode nuit au niveau de nos yeux.

A ce titre je trouve que les fabricants (pas que astro) filent un mauvais coton à quasi nous imposer l'usage du smarphone dès qu'on veut faire de l'astro. Je ne dis pas ça pour les télescopes connectés parce que c'est à la base du délire. Par contre que chez Vixen on laisse tomber les raquettes je trouve ça très dommage par exemple. C'est le meilleur moyen d'avoir un produit que l'on ne pourra plus utiliser dans 20  ans.

Edited by jldauvergne
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

beaucoup d'offres pour peu d'acheteur . pas tres rentable à terme xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, laurent13 a dit :

Sans instrument automatisé comme le Vespera çà serait impossible

Je réagis car j'ai fait de l'astrophoto CCD avec une G11 et/ou AP1200 en même temps que de l'observation visuelle au Dobson 500 (un Starmaster) pendant des années :) C'est tout à fait faisable en maîtrisant un minimum son setup (car il faut pouvoir laisser l'acquisition d'images suffisamment autonome pour ne pas ruiner son adaptation nocturne).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jldauvergne a dit :

Oups ! 

En plus avec un IMX178 sorti de la cave, ... 

Unistellar va dormir sur ses deux oreilles. 

Tu oublies une proposition de valeur assez imbattable : ce RASA6 "intelligent" fonctionne à f/2.2 (probablement un peu plus haut en rapport f/D effectif, à cause de l'obstruction centrale). Ca reste près de 3x plus rapide optiquement que ce qu'Unistellar propose avec ses Odyssey/Equinox/EVScope2, malgré ce curieux choix d'un IMX178 complètement dépassé.

 

Si on pense à de l'imagerie/"observation" sur le pouce, le Celestron devrait donc fournir des images plus rapidement que tous les autres téléscopes robotiques du marché.

 

Par contre, il est vraiment trop moche. On dirait un assemblage bricolé sorti tout droit de l'atelier de Frankenstein, en prenant tout ce qu'ils avaient sous la main (monture Evo qui aura de la peine à guider convenablement même avec un échantillonnage pas très serré, pare-buée alu recoupé, trépied en bon acier qui pèse 3 tonnes, SkySafari à l'ergonomie toute relative...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, jldauvergne a dit :

Oups ! 

En plus avec un IMX178 sorti de la cave, ... 

Unistellar va dormir sur ses deux oreilles. 

 

il y a 10 minutes, bon ciel a dit :

beaucoup d'offres pour peu d'acheteur . pas tres rentable à terme xD

Ils rentabilisent leur monture, c’est un bon point pour eux. Et en rasa va y avoir du flux! Ça diversifie l’offre!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Adamckiewicz a dit :

Et en rasa va y avoir du flux! Ça diversifie l’offre!

Certes c'est indéniable, et le diamètre de 150 mm en fait le plus gros instrument de ce type. 

Le problème c'est que l'IMX178 il est sorti il y a plus de  10 ans. A ce tarif là on s'attendrait à de l'IMX533 refroidi par exemple. Un capteur de cette trempe avec cette formule optique ça ferait une grosse différence avec la concurrence et ça justifierait le prix.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, jldauvergne a dit :

Certes c'est indéniable, et le diamètre de 150 mm en fait le plus gros instrument de ce type. 

Le problème c'est que l'IMX178 il est sorti il y a plus de  10 ans. A ce tarif là on s'attendrait à de l'IMX533 refroidi par exemple. Un capteur de cette trempe avec cette formule optique ça ferait une grosse différence avec la concurrence et ça justifierait le prix.

par contre je reconnais pas le volume important d'un hyperstar? pourquoi n'y en a t-il pas besoin sur les rasa alors qu'il le faut sur les sct classiques?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://www.lesnumeriques.com/astronomie-conquete-spatiale/avec-odyssey-unistellar-et-nikon-s-unissent-a-nouveau-pour-vous-faire-explorer-l-univers-n217216.html

 

L’entreprise française championne des télescopes numériques grand public Unistellar enrichit sa gamme avec deux nouveaux modèles plus compacts et plus automatisés que les précédents. Nikon est toujours aux commandes de l’optique et, dans la version pro, de l’œilleton.

Deux ans et demi après leur première collaboration technique pour l’eVscope 2, Nikon et le français Unistellar conjuguent à nouveau leurs forces pour le développement d’un nouveau télescope numérique : l’Odyssey et sa version Odyssey Pro.

Du point de vue de l’optique et de la technique pure, l’Odyssey reste un cran en-dessous de l’eVscope 2 : sa longueur focale est plus réduite (300 mm contre 450 mm), tout comme le diamètre de son miroir (85 mm contre 114 mm), ce qui limite quelque peu plus ses usages "expert".

Mais ceci a tout de même l’avantage de faire baisser son poids (6,5 kg avec le pied contre 9 kg !), son encombrement et son prix. Du moins, pour la version classique, c’est-à-dire celle qui se pilote et se visionne uniquement via le smartphone. Car il existe une version "Pro" qui profite d'un système de visée physique.

Edited by bon ciel
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce serait bien d'avoir sous forme de tableau un comparatif de tout ce type de matériel

pour un club pas trop fortuné, ça rendrait bien service

si quelqu'un a le courage et s'y connaît ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, MARCOPOLE a dit :

ce serait bien d'avoir sous forme de tableau un comparatif de tout ce type de matériel

pour un club pas trop fortuné, ça rendrait bien service

si quelqu'un a le courage et s'y connaît ....

Si tu as besoin de faire un tableau de caractéristiques techniques tu peux le faire, c'est à la portée de tout le monde, les données sont publiques, il n'y a rien de compliqué.

Les caractéristiques importantes étant essentiellement le diamètre, la focale, l'échantillonnage, le champ et le nombre de pixels, le système de filtre (ou pas). Et ce n'est pas très long à faire, il doit y avoir moins de 10 produits à scanner. 
Mais pour un club qui a peu de moyens, la solution est évidente, c'est le Seestar. Le produit fonctionne bien et en offre beaucoup pour son prix.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@fou d'astro Chapeau d'arriver à faire les deux ! Mais de mon côté je n'ai pas de poste fixe, je suis souvent en itinérance sur un soir ou deux. Une G11 + un tube optique pour la photo + mon taurus 508 + toutes les affaires pour le froid, le couchage, la bouffe etc ... çà ne rentre pas dans ma voiture. En plus je fais du dessin, çà prend du temps et demande de la concentration, donc difficile de gérer un set up photo classique à côté. Franchement, je suis content de mon Vespera, tout petit et efficace, pas de temps perdu sur la mise en station, les branchements, l'équilibrage, paramétrer le go to, vérifier le cadrage, régler la map etc ... Un gros gain de temps réinvesti dans mon temps passé à l'oculaire du dobson. Puis pour moi l'astro doit rester un plaisir, si je dois me transformer en déménageur à chaque fois que je sors observer ...

Edited by laurent13
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Adamckiewicz a dit :

par contre je reconnais pas le volume important d'un hyperstar? pourquoi n'y en a t-il pas besoin sur les rasa alors qu'il le faut sur les sct classiques?

 

La grosse différence, c'est la position du foyer du miroir primaire.

 

Dans le cas du SCT standard, habituellement, les rayons sont interceptés par le miroir secondaire pour les renvoyer vers l'arrière du tube, donc il faut que ce foyer primaire soit largement "derrière" le miroir secondaire.

 

image.png.d1a1e821fdf10e09b202fe67cad20ce2.png

(source SAP Limoges)

 

Le RASA n'a pas cette contrainte puisqu'il n'y a pas de secondaire. Le foyer primaire peut donc se retrouver beaucoup plus près de la lame, les lentilles peuvent ainsi rester sagement dans le tube

image.png.a03713abcaa8ca9f2d98ae733e61dfb9.png

 

A part ça, c'est le même principe optique entre RASA et SCT+Hyperstar (et quasiment les mêmes lentilles d'ailleurs, il me semble). Le baffle du secondaire est par contre différent (bien plus court pour le RASA qui n'a pas à protéger un miroir secondaire des réflexions parasites)

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Join citizen astronomy... ça me fait un peu sourire. Il y en a qui maîtrise bien la rhétorique très"in the wave" de la science citoyenne en communauté... Ceci étant c'est très bien mais la science citoyenne (si tenté ce genre de vocable puisse être appliqué aux astronomes amateurs...) n'est pas que le seul apanage de personnes avec un/des télescopes pilotables par un smartphone. Cela reste qu'un équipement d'imagerie - certes très sympa, pédagogique et qui permet d'apprendre beaucoup de choses en peu de temps - mais une fois de plus le visuel c'est le visuel. L'imagerie c'est l'imagerie.

Je viens de vois la présentation de eVscope2 en japonais, c'est quand même sympa même si je comprends pas la langue!

Edited by maire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By transitmk1
      comment evité ce probleme de cercle avec cette lunette de 60mmx360mm et l'asi2600,photo ci jointe sur flat

    • By pfil
      Bonjour,
       
      Une question me trotte dans la tête depuis quelques temps. J'utilise une caméra avec guidage hors-axe par prisme. Pour préparer mon cadrage et la recherche d'étoiles-guide (pas toujours évident au foyer d'un C14, mais il m'arrive d'utiliser des instruments avec un f/d plus ouvert), j'utilise un logiciel de planétarium. La question est comment indiquer au logiciel l'écart entre le centre du champ principal et le centre du champ de guidage... et si possible le savoir avec des mesures au pied à coulisse avant d'aller sur le ciel.
       
      Sur Starry Night, Stellarium et TheSkyX Pro, on rentre une distance en millimètres (elle s'appelle Prism/CCD distance sur Stellarium). Le logiciel connaît aussi le télescope (diamètres, focale). Mais ce qui me surprend, c'est que la distance le long de l'axe optique entre le capteur et le prisme (en tenant compte le cas échéant de l'épaisseur des filtres) n'entre pas en ligne de compte. C'est bien sûr normal pour les caméras à double capteur, puisque le capteur de guidage est dans le même plan que le capteur principal. Mais avec un prisme, le capteur de guidage est "en avant"... il me semble que pour une distance entre le prisme et l'axe optique donnée, plus le télescope est ouvert plus le champ de guidage doit se trouver "près " du capteur principal.
       
      AI-je manqué quelque chose ? 
       
      Philippe
    • By goheleth
      Bonjour,
       
      Je vous expose un petit problème optique que j'ai constaté en faisant les premières lumières de mon télescope Newton adapté pour l'astrophotographie. Comme il était d'occasion j'ai fait une aluminure des miroirs primaire et secondaire. Après avoir remonté tout l'ensemble et fait la collimation, je constate une aigrette supplémentaire sur l'image de l'étoile (Vega) focalisée. Comme je savais que les chanfreins de bord de miroir pouvaient poser problème j'ai déjà positionné un masque de chanfrein devant.

       
      En défocalisant l'étoile, pour vérifier la collimation, je constate en bas à gauche de l'étoile que le miroir n'est pas parfaitement circulaire... Est-ce que cela serait dû à un serrage du miroir ? J'ai pourtant fait très attention à serrer à peine les vis de fixation de miroir car je sais que cela peut créer de l'astigmatisme en le pinçant.
       

       
      J'en fais appel à vos lumière si quelqu'un(e) aurait une explication et une solution à me proposer pour régler ce léger défaut.
       
      Merci par avance !!!
    • By Goofy2
      Hello 
       
      J'ai fait un essai pour voir comment réagit le Little Baby (Vespera Pro: 50x250) avec un filtre Dual Band en entrée. Ce filtre laisse passer uniquement l'hydrogène alpha/beta et l'oxygène II/III en émission, tout le reste du spectre visible est coupé.
      Cible pour ce test: la nébuleuse M20 Trifide dans la constellation du Sagittaire. Ce n'est pas le meilleur choix car toute la partie bleue en réflexion de cette nébuleuse est totalement coupée par le filtre DB.

      Ce filtre efficace permet:
      - de bien faire ressortir par contraste les zones hydrogène alpha en émission de la nébuleuse,
      - le champ stellaire est bien atténué et non saturé. Des étoiles fines, rondes et non saturées, ça change  

      Ici c'est un CROP, le champ couvert par le capteur est beaucoup plus grand (1.6° x 1.6°)


    • By Cratos
       
      Je partage quelques liens sur l'histoire de la société '' VIXEN '' avant de tout perdre.
      Au départ, je cherchais toutes les infos possibles sur la SP 102 M.
       
      Lien vers un site qui résume pas mal l'histoire.
      https://astrofan.pl/vixen/
       
      Vixen (entreprise)
      https://ja.wikipedia.org/wiki/ビクセン_(企業)
       
      Blog du responsable en ligne.
      http://vixenmarketing.seesaa.net/article/186210560.html
       
      Lo
       
  • Upcoming Events