Sign in to follow this  
Superfulgur

Découverte à Paris

Recommended Posts

Belle trouvaille. 300€.

Trouvé sur le site de la librairie en question :

 

ANONYME

CLICHÉ DE LA LUNE - 12 Février 1905

[France], 2020, in-folio, impression numérique d'après négatif sur plaque de verre.

La Lune fait l'objet d'une attention particulière dans la pratique photographique liée à l'astronomie, et s'intensifie à partir des années 1850. En raison de sa proximité avec la Terre, l'astre demeure en effet aisé à étudier et le photographier ne présente guère de difficulté pour un photographe averti ou un astronome rompu aux techniques photographiques. Dans les 1880-1890, les prises de vues de la lune deviennent de plus en plus courantes avec l'apparition d'une émulsion standardisée - le gélatino-bromure d'argent - qui permet alors aux amateurs d'accéder sans trop d'inconvénients techniques, et à un moindre coût, à cette pratique photographique. En parallèle paraissent des articles ou des ouvrages entièrement consacrés à l'application de la photographie astronomique, à destination des nombreux amateurs, dans lesquels sont consignées toutes les étapes nécessaire à l'obtention d'une bonne photographie astronomique. Et naturellement la Lune y occupe une place centrale. Belle impression numérique agrandie et réalisée à partir d'un négatif sur plaque de verre, sous encadrement [70 x 90 cm]. La prise de vue a été réalisée, très probablement par un photographe amateur, le 12 février 1905 [comme l'indique l'inscription manuscrite inscrite en blanc dans le négatif par l'auteur], cliché qui s'inscrit dans une série de 8 photographies datées entre septembre 1899 à février 1905. Bien qu'étalées sur six années, ces photographies semblent avoir été exécutées selon le même procédé et la par la même personne, elles documentent différentes phase de la Lune. Le nom de l'auteur ainsi que le contexte dans lequel furent réalisés ces clichés, dont seuls les négatifs sur verre au gélatino-bromure d'argent ont été retrouvés, restent pour le moment mystérieux.

  • Like 2
  • Love 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial :)

D'autant plus qu'elle est magnifique :)

Mais perso je la préfère comme ça : :D

 

IMG_5606.thumb.jpg.7e607ff8412d9e1cb837087a4e9beed6.jpg.84a191aaefcbee28ae6487f23fdfb787.jpg

 

Bonne soirée,

AG

  • Love 3
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amusant de vérifier la phase pour cette date sur skysafari , elle est bien exacte et la Lune était joliment encadré par Neptune, Pluton, Jupiter et Vénus  le tout tenant dans un champ de 84°.

Pluton à 56° de hauteur entre Taureau et Orion, faudra attendre quelques temps avant de le revoir(prochain passage par là en 2151) ;)

c-00-04.png.04e16d634e1bc0aef6260fd09e659bdd.png

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Superfulgur Merci pour l'info et la photo :) J'irai y faire un tour  lors de mon prochain passage à Paris. Bonne fin de journée, Seb

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que la qualité des photo de cette époque était assez bleuffante ! 

Je possède une véritable édition de "les Terres du Ciel" de 1884, je ne sait pas quoi penser de la photo des appennins de cette même époque où les bord des cratères ont l'apparence de tubes plus que bols... 

IMG_20240118_161309.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, bricodob300 a dit :

Je possède une véritable édition de "les Terres du Ciel" de 1884, je ne sait pas quoi penser de la photo des appennins de cette même époque où les bord des cratères ont l'apparence de tubes plus que bols... 

 

Oui, mais il me semble que c'est plutôt une représentation d'après photo, quelque chose comme ça. Je connais rien aux vieux trucs, je me demande si ils ne faisaient pas des représentations en gravure, ou en plâtre, en tout cas, là, clairement, c'est pas une vraie photo.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok pigé, en fait c'était la photo de maquettes en plâtre. Je ne savais pas... en plus de la part de Nasmyth lui-même xD

 

Source : paperblog.fr

 

Pourquoi dépenser des sommes fabuleuses pour aller sur la lune ?Déjà au XIXe siècle on réalisait des photographies époustouflantes de la surface lunaire - photo 1, extraite de l'ouvrage de Camille Flammarion, "Les Terres du Ciel", édition 1877 (photo 3).En fait on pourrait presque dire qu'il s'agit d'un canular. En partant d'une carte dessinée de la lune, l'astronome Nasmyth reproduisit des régions lunaires en relief sur des maquettes en plâtre. En photographiant ces maquettes, il obtint des images extraordinaires de précision plus vraies que les vraies photos. Aujourd'hui, on dirait qu'il s'agit de "faux", d'autant que le relief lunaire était très exagéré.Par contre la photo 2 montre bien une photographie réelle de la lune prise au télescope.Il ne s'agit pas de photographies argentiques mais de tirages réalisés par le procédé photo-mécanique de la Photoglyptie ou Woodburytypie, la mention Goupil en est du reste la preuve. La qualité de ce procédé, aujourd'hui abandonné, est telle qu'on peut facilement prendre les tirages pour des photos classiques.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me demande si ce cliché n'est pas issu de l'atlas lunaire de Loewy et Puiseux

clichés pris entre 1895 et 1910

 

 

 

31380451795_5.jpg

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Phil49
      Bonjour à tous,
       
      Je vais essayer de la faire courte.
       
      Décembre achat d'un Mak 180 d'occase, accompagné d'un P.O Omegon d'occase, d'une nouvelle caméra Player one Mars C-II , une barlow 2x Baader VIP (pas encore montée on verra après).
      Une lunette guide un peu légère je le concède, une SVBony de 200mm avec une ASI 22M montée dessus.
       

       
      Ma monture, une AZ EQ6 qui tourne bien et revenue de chez P.A il y a un an.
       
      Point d'observation : mon observatoire..
       
      Pilotage : mon miniPC Mele Quieter 3Q avec NINA et FireCapture installés et à jour.
       
      J'ai naïvement pensé que mon expérience avec mon RC 8 et ses 1 624mm de focale et F/D10 allaient me donner un point de repère.
       
      Avec lui, P.A, calibration, et tout le toutim en DSO, pas de soucis, que ce soit avec NINA ou un ASIair.
       
      Mais avec le Mak, une vraie cata !
       
      Je sais que pour la phoo lunaire, (usage exclusif auquel je le destine pour le moment), on n'a pas besoin d'un P.A , d'une calibration etc. aux petits onions.
       
      Mais je pensais quand même faire un minimum...
       
      Le P.A, bah impossible, on ne voit qu'une étoile ou deux au mieux, alors je vois bien une ou deux étoiles (je fais tous mes tests sur l'étoile polaire), mais je laisse 5 ou 10 secondes, peut-être pas suffisant !?
       
      Pas de P.A , donc impossible de faire au moins une calibration même si je sais qu'après pour la Lune on s'en fiche je suppose !
       
      Je n'ai pas d'adaptateur dédié pour faire passer ma Player One Mars C-II à la place de la ASI 220MM en 1.75'' sur la lunette guide, il faut que je regarde si cela existe mais je crois que j'avais réussi à trouver un adaptateur, mais je n'arrivais pas à faire la MAP sur la lulu guide, ballot..
       
      Enfin, je me disais, bon eh bien on va essayer de paramétrer la MAP sur NINA (pour affiner), bah que nenni !
       
      J'ai affiné au max avec le bouton de MAP du Mak, puis lancé le module de NINA, mais rien, une courbe à encéphalogramme plat !
       

       
      J'ai essayé plein de valeurs de step size, de 10, 20, 50 , 100, 200, rien !
       
      Laurent d'Explore Astro utilise l'ASIair pour le tracking et fait l'aller et retour avec son PC et FireCapture, n'y a t'il pas d'autre solution ?
       
      Voilà, déjà qu'en 5 mois je n'ai eu que de3 ou 4 nuits max dont celle d'hier, une vraie torture ! :-(
       
      Help !
       
      Philippe
       
       
       
    • By LucaR
      Salut!
       
      J'utilise un RPI4 pour Stellarmate avec l'OS qui tourne sur la carte SD, mais apparemment j'avais installé une version 32 bits à l'origine or ce n'est plus supporté, je n'ai donc plus les mises à jours. De plus la lenteur commence à me lasser...
       
      J'envisage deux solutions:
      Faire un fresh install de la dernière version de l'OS, qui est en 64 bits, mais cette fois sur un SSD externe du genre samsung T7. Quelqu'un à déjà essayé un stellarmate récent sur un RPI4, pas de souci particulier?  Et pas de souci particulier à flasher la SD de SM sur un SSD? Ou bien acquérir un nouveau RPI5 en lui ajoutant la fameuse interface "HAT" + un disque NVME. Quelqu'un a déjà tenté ça avec succès sur SM ou Astroberry par exemple?  
      Dans le cas du RPI5 j'ai lu qu'il est recommandé de l'alimenter en 5V/5A via USB-c. Or j'utiliser un pegasus PowerBox qui délivre en 5V/3A sur USB... C'est suffisant pour le RPI4, mais est-ce que ça le sera encore pour le RPI5? Parce que bon, si en plus faut que je rachète un boitier ld'Alim, ça rend cette solution carrément chère...
       
      D'avance merci!
    • By Vlaams59
      Bonsoir à tous,
       
       
      Hier avec une nuit pas trop mal,même si malgré tout entachée de passages nuageux j'ai été voir cette fameuse étoile qui fait l'objet d'articles de presse aussi inexacts que sensationnalistes.
      T coranae borelis ou the Blaze star est une étoile binaire avec un cycle récurent de nova tout les 80ans.Elle est a à surveiller cette année avec un changement de magnitude qui pourrait valoir le coup de s'y attarder.Plus on l'image plus on aura de données pour estimer ses changement de mag.(enfin pas moi je suis pas spécialiste de la chose).
      D'ailleurs si me données intéressent quelqu'un je serai ravi de les partager.
      - Setup : Skywatcher 200/1000+correcteur,EQ6,Zwo 294mc pro +filtre Idas lps p3.Guidage 224mc.Traitement Pixinsight.
      Pour la repérer c'est très facile est pas loin d'ic 4587 une petite galaxie à environ 630 millions d'années lumière de nous.
       
      T Coronae Borelis 45x240":

       
      Version annotée:

       
      et la version Ab: https://astrob.in/93d62i/0/
       
       
      Bon Ciel!
    • By FrancoisGAP
      Tout est déjà presque dans le titre !!!! Deux belles nuit sur NGC4565.
      La qualité d'une des deux nuit était vraiment topissime. Je vais essayer de poster une video du blink de pix pour l'illustrer
       
      Détails sur mon site : https://planetediy.fr/index.php/2024/03/24/ngc-4565-capturee-en-deux-nuits/
       

       
      Détail du matériel utilisé :
      TS-ONTC HYPERGRAPH 10″ 254/1000 (Fd4)
      Correcteur Réducteur 0,85×3″ soit 863mm (Fd3,4)
      EQ8R-Pro sur Pilier Acier DIY
      ZWO ASI2600MC DUO + Optolong Clear 2″
      ZWO EAF
      ZWO EFW 5 positions 2″
      Temps intégration total de 7.26h
      83x120s Gain=100 (-20°C)
      135x180s Gain=100 (-20°C)
      40 Darks Gain=100
      40 Darks Flat Gain=100
      40 Flats Gain=100
      Traitement PSD / Pixinsight
       
       
      La Full est sympathique même si quelques nuits supplémentaire ne serait pas un luxe. 
       
       
    • By jeffbax
      Bonjour les amis,
       
      comme vous le savez, la team Omicron aime beaucoup les galaxies naines, surtout lorsque le T1000 permet de les résoudre en étoiles. Nous vous en avons déjà proposé plusieurs, satellites de la voie Lactée ou de M31.
       
      Pour cette fois, malgré une météo très défavorable (de merde donc que nous subissons tous ces derniers temps), nous avons réussi à terminer un objet très difficile, car il est proche de la très brillante étoile Regulus du lion. @Superfulgur  l'avait commencé fin 2022 en luminance avec 1h30 au foyer du T1000 à f/3.2. Nous avons eu 6 nuits récemment pour la finir. La météo a fait qu'on a juste réussi à rentrer du RVB, tout juste, pour la présenter (environ 3x 45mn).
       
      Nous avons fait un choix d'interprétation assumé : Effacer complètement la présence de Regulus, qui accompagne toutes les images de cette galaxie, pour la remettre dans la profondeur du vide. Quand on a eu cette idée, j'aurais dû la fermer en fait... Le traitement a été d'une rare complexité. Je n'en dirai pas plus, les brutes LRVB stretchées sont en dessous .
       
      On est super contents de vous présenter cette voisine. Elle a des airs d'amas globulaire, mais c'est tout un autre monde là, beaucoup plus loin avec des étoiles entre Mag 21 et 24. J'espère qu'elle vous plaira et que pour la prochaine dispo du T1000 on aura du ciel.
       
      Bon ciel à tous :
       
       

       
       
      Juste pour le fun, quand on a accès à un T1000 c'est pas toujours reposant . Les LRVB (non mais halos quoi...) :
       

       
       
      Et enfin le lien Astrobin :
       

  • Upcoming Events