Bohns

Boucler la ceinture : ajout

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous :)

 

Parfois, boucler la ceinture peut poser quelques soucis. Surtout après les fêtes de fin d'année, les crêpes, et tout le reste :P

 

Alors, j'ai adapté un vieil objectif Leica R de feu mon père sur ma caméra pour le ciel profond. Et gonflé par mes "bonnes résolutions pour 2024", j'ai essayé de boucler la ceinture d'Orion :D.

En dépit du beau temps annoncé pour la nouvelle lune, j'ai dû lutter contre les remontées de brouillard depuis la vallée. Malgré mes 800 m d'altitude, l'exercice fut moins simple que prévu. 58 photos gardées sur 120 prévues en 2 nuits. Mais ce n'est pas dû à (mon) un excès de graisse abdominale :ph34r:

 

Config : objectif Leica APO-Telyt-R 180 f/3,4 ouvert à f/4,5, caméra ZWO ASI533MC Pro à -10°C, filtre L-eXtreme, guidage Zwo ASI224MC, monture EQ6-R Pro*.

Acquisition : ZWO ASIAIR Pro, 58x240s sur 2 nuits, 20 darks, 60 offsets, 60 flats.

Traitement : SIRIL 1.2.0 rc1  puis Lightroom Classic (Jpeg en traitement final)

2 nuits de capture les 3-4 et 5-6 février 2024

IMG_0236.thumb.jpg.3d5d278e4b5871fa01af5b79faaae129.jpg

* mon EQ6-R était déjà mise en station et portait jusqu'alors le Mewlon 210 pour les photos de Jupiter. Ma GEM28 aurait été plus adaptée à ce montage.

 

Tout d'abord, le traitement issu de l'OSC (pas totalement satisfait, notamment par NGC2024 qui sort très rouge à cause du L-eXtreme) :

65c8cbdc019b0_20240203-05CeinturedOrionOSC-Web-1.jpg.ae7f1eb51feb3a98e1208311486e2a93.jpg

 

Ensuite, la couche rouge qui en est extraite, et que j'aime beaucoup :

65c8cc66ca861_20240203-05CeinturedOrion-Red-1.jpg.e777f9e47f9758912bb4e4ec7e3f266d.jpg

 

Pour finir, j'ai tenté un script Ha+OIII, et fait une composition Ha+HOO (Ha en luminance, Ha en rouge, OIII en vert et en bleu) :

65c8ccf2b3c08_20240203-05CeinturedOrionHHOO-Web-1.jpg.ad9234da948e94f2a56baa4beae83449.jpg

 

Je suis plutôt satisfait de ces résultats préliminaires, même si la ceinture d'Orion présente des flares (halos) qui seront difficiles (impossibles ?) à gérer avec cette configuration.

Un filtre UV-IR cut anti halo comme vendu par P1 serait sans doute plus adapté à ce genre de cible, surtout sans lune. Pas trop cher, donc achat probable.

 

Le fdc peut être mieux rendu avec un petit passage par Photoshop. V2 à suivre sur le Ha+HOO.

 

Cordialement,

Stef.

 

Edited by Bohns
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

La dernière image est vraiment très bonne Stef :)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, ALAING a dit :

 

La dernière image est vraiment très bonne Stef :)

 

Merci beaucoup Alain :)

J’avais l’idée de monter cet objectif sur mon ASI533 depuis longtemps, mais ne m’étais jamais jeté à l’eau.
Je crois que c’est prometteur. Je suppose que c’est comparable avec une FMA180. Il y a certes plus de verre (7 lentilles en 4 groupes) et les traitements datent des années 70, mais c’est un objectif optimisé pour le lointain à pleine ouverture. Donc, l’infini lui sied bien ;)

 

Cordialement,

Stef.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Bohns a dit :

la couche rouge qui en est extraite, et que j'aime beaucoup :

Moi aussi, j'aime cette version!:x

C'est dommage pour ces flares mais beau résultat Stef.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à toutes et tous :)

 

Voici la v2 de la photo Ha+HOO avec un fond de ciel plus homogène.

65c90ff40652f_20240203-05CeinturedOrion-v2-Web.jpg.84252cc0db80007cbd6fad079374c05f.jpg

 

Cela ne fait pas une grosse différence pour les publications sur le forum, mais la version non compressée y gagne vraiment.

Cordialement,

Stef.

Edited by Bohns
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Stef très beau et un plus pou la derniere

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien joué. ;) Un plus pour la dernière. Bravo :)

 

XavS

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Sauveur, Alain et @XavS :)

 

Cordialement,

Stef.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci aussi aux visiteurs et likers 😊

 

Cordialement,

Stef.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup Paul 😊

 

Cordialement,

Stef.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FrancoisGAP
      Bonsoir à tous,
       
      Je viens de tester mon nouveau workflow sur une cible que j'avais déjà traitée mais le résultat est vraiment meilleur.
      Je penses que je vais devoir retraiter tous mes anciens fichiers.
       
      Détails et la full visible sur mon site web : 
      https://planetediy.fr/index.php/2024/02/25/exploration-en-profondeur-dic410-un-nouveau-regard-sur-une-nebuleuse-captivante/
       
       
       

    • By Nebulium
      Bonjour à toutes et à tous
       
      "Bio" parce qu'ils me semblent ne pas faire appel à de l'intelligence artificielle, procédé évoqué il y a (déjà !) six ans ici :
       
       
      J'ai évoqué séparément ces deux algorithmes dans les fils :
       
      1. http://www.astrosurf.com/topic/130094-débruitage-par-lalgorithme-hovsd-essai-sur-une-vieille-m42-argentique/
      Selon :
      https://www.ipol.im/pub/art/2019/226/
       
      2. http://www.astrosurf.com/topic/166794-un-nouvel-algorithme-de-débruitage-à-essayer-facile-ça-se-fait-en-ligne/
      Selon :
      https://www.ipol.im/pub/art/2023/467/
       
      Les deux algos nécessitent la fourniture d'un certain nombre de paramètres à essayer en modifiant progressivement les valeurs proposées par défaut, le plus critique étant l'estimation de l'écart-type σ du bruit supposé gaussien.
      Pour une valeur de départ, on peut utiliser cette méthode :
      https://www.ipol.im/pub/art/2013/45/

      Il m'a paru intéressant d'évaluer cette valeur pour chaque couche R V B et donc de traiter séparément chaque couche puis re-synthétiser l'image finale.
      Dans mes essais, cette séparation s'est avérée utile pour l'algo 2 (avec des  σ  RVB respectifs = 7 10 7) mais sans effet sensible pour l'algo 1 avec σ =10 pour l'image RVB.
      Je présente ci-dessous des premiers résultats à partir de l'image argentique :
      http://www.astrosurf.com/uploads/monthly_2024_02/_orig.png.faae9bb90507fc7c18e0cfe8e2790dd9.png
       
      Donc, de gauche à droite :
          - L'image bruitée
          - L'algo 2
          - L'algo 1
       


      Pour moi, yapafoto !
       
      A venir (peut-être ?), un essai sur l'image :
      http://www.astrosurf.com/uploads/monthly_2024_02/Stack_16bits_1745frames_436s.thumb.jpg.47f3cce9f90525114cde4b97d37d7ee5.jpg
      proposée par  @pleclech94 ici :
      http://www.astrosurf.com/topic/167056-centre-m42-en-lucky-imaging/
       
      Tous les commentaires sont bienvenus, merci
       
       
    • By Team OURANOS
      7e image de la Team, avec la nébuleuse du Croissant (accompagné de la petite "bulle" à proximité) en HOO et avec une très bonne résolution !

      Cherchez la bulle 
       

       
       
      La full est évidemment conseillée, pour profiter au mieux des plus fins détails dans les filaments de la nébuleuse : https://astrob.in/pvyi5q/0/
       
      Située à environ 5000 années-lumière de distance, cette enveloppe de matière est produite par une étoile d’un type très particulier, une « étoile Wolf-Rayet » du nom des deux astronomes de l’observatoire de Paris qui ont découvert grâce à la spectroscopie ce type d’étoiles en 1867 : il s’agit d’étoiles chaudes, probablement issues d’étoiles de type spectral O et B (c’est à dire les étoiles les plus chaudes et les plus massives existantes) qui viennent de quitter la séquence principale et abordent donc les dernières étapes de leur vie.
      Le Croissant matérialise la zone d’influence du vent stellaire de l’étoile centrale WR-136, dont la température de surface est extrêmement élevée et estimée à 70 000K. Cette bulle est de dimension considérable puisqu’elle s’étend sur 25 années-lumière de longueur ! A titre de comparaison, l’héliosphère du Soleil, c’est à dire la zone d’influence de ses vents solaires, n’excède pas les 12 heures-lumière.
      La matière composant l’enveloppe ayant été éjectée de l’étoile il y a 400 000 ans, il est donc possible d’estimer sa vitesse d’expansion actuelle à environ 50 km/s. Lors de l’éjection, la vitesse était cependant beaucoup plus importante, estimée à 1400 km/s.
      Les chercheurs estiment que WR-136 devrait exploser en supernova dans un futur « proche » (à l’échelle de l’Univers), d’ici 100 000 à 1 million d’années.
      ----------------
      TEC140 - EM200 Tema 2 - ASI 6200 MM Pro
      Ha : 217 x 120s
      OIII : 910 x 120s
      Total : 37h34
      Corse - 20/07 au 23/08/2023
      Traitement : Pix & Photoshop
      Bon ciel à tous !
    • By Laurent51
      Bonjour à tous,
       
      Voici quelques nuages obscures en LRVB que nous avons trouvé au hasard lors de la recherche d'un "truc" à photographier en utilisant Aladin. Il est vrai que nous ne réalisons pas souvent de champ avec des nébuleuses obscures, alors que c'est généralement très beau, au milieu d'un champ étoilés denses.
      Malgré quelques recherches, j'ai bien eu du mal a trouver un nom (ou les noms) à ces nébuleuses obscures, mais j'ai au moins pu trouver G351.85+2.25.
      Pour le reste peu de choses, j'ai trouvé au moins une petite NP dans le champ: PN K 5-26. Je laisse les plus courageux la rechercher dans le champs:-).
       
      Le coté  technique:
      Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili.
      Temps de pose: Couche L, 8h50mn de pose. Couche R, V et B: 1h05mn de pose par couche.
      Poses élémentaires de 5min.
      Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.2 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.2 sec d'arc. L'image finale a un seing d'environ 1.8 sec d'arc pour les étoiles les plus fines sur l'image L avant traitement.
      Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5.
      Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel.
      Camera ZWO 6200MM-PRO.
      Filtres  Baader LRVB avec la roue à filtres ZWO.
      Motorisation Directdrive Alcor System.
      Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST.
      Piloté en automatique sous NINA, vérification des images sous Prism V11, prétraitement sous PixInsight, et traitement final sous PixInsight et CS2022. Utilisation de BXT.
       
      Voici l'image:

       
       
      Bonne astro à tous!!
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

  • Upcoming Events