Sign in to follow this  
Laurent51

Dark Cloud G351.85+2.25 avec Janus Sud

Recommended Posts

Bien jolis ces darks clouds :) et ceux là au moins ne mouillent pas ;)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!!

 

Merci pour vos messages! 

AlainG est sous les eaux semble t'il, je crois que tu habites dans le sud est... il y a eu pas mal d'eau ces dernières 24h. Et pas que la...

 

Amitiés à tous!!

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Laurent51 a dit :

AlainG est sous les eaux semble t'il, je crois que tu habites dans le sud est..

Non, le sud ouest :) mais en ce moment la mousson bat son plein, on marche sur l'eau :(

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Laurent51
      Bonjour à tous,
       
      Deuxième revisite (après NGC5128 et son immense Jet), voici une nouvelle version de la grande nébuleuse de la Tarentule en mosaïque 2 images afin d'avoir un champ très large tout en conservant l'échantillonnage de 0.4 sec d'arc. La force du newton couplé avec une camera à petit pixel et de grande taille. Le télescope fait vraiment son travail, c'est je pense vertigineux.
      Je ne vais pas décrire ici cette magnifique nébuleuse de la Tarentule, mais je prendrai quelques lignes pour vous montrer plus en détail un petit objet particulier un peu plus bas.
       
      Tout de suite Le coté  technique:
      Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili.
      Temps de pose: Couche SII, Ha et OIII, 11h de pose pour chaque couche et pour chaque image. Soit 66h de pose au total.
      Poses élémentaires de 5min.
      Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.2 sec d'arc. L'image finale a un seing d'environ 1.6 sec d'arc.
      Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5.
      Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel.
      Camera ZWO 6200MM-PRO.
      Filtres  Baader SII et Ha de 3.5nm, et OIII de 4nm avec la roue à filtres ZWO.
      Motorisation Directdrive Alcor System.
      Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST.
      Correcteur de champ conception Laurent Bernasconi et Alcor System.
      Piloté en automatique sous NINA, vérification des images sous Prism V11, prétraitement sous PixInsight, et traitement final sous PixInsight et CS2022. Utilisation de BXT.
       
      Voici l'ensemble de l'image, mais surtout à regarder en pleine trame, ne pas hésiter à se promener!!

       
      Voici le petit zoom que j'ai retenu qui concerne une probable nébuleuse LBV. Nous sommes sur Sk-69 279. C'est une étoile variable hypergéante bleue et très lumineuse. Ces étoiles présentent de lents changements de luminosité, ponctués par des expulsions occasionnelles et importantes de matière (de l'ordre de 10−5 masse solaire par an). Extrêmement rares, on en connais quelques une dans la galaxie d'Andromède. 
      Ces étoiles, avec des masses allant jusqu'à 150 fois celle du Soleil, peuvent briller des millions de fois plus que le Soleil et ainsi approcher la limite théorique supérieure des radiations stellaires. Si elles étaient encore plus brillantes, la gravité serait insuffisante pour contrebalancer la pression de radiation et elles se disloqueraient. Elles maintiennent difficilement l'équilibre hydrostatique car leur vent stellaire éjecte constamment de la matière, faisant décroître la masse de l'étoile. Pour cette raison, elles sont habituellement entourées de nébuleuses, créées par ces explosions ; Eta Carinae est l'exemple le plus proche et le mieux étudié. À cause de leur masse élevée et de leur très grande luminosité, leur durée de vie est très courte : quelques millions d'années.
      Pour les plus pointu, il y a une publication ici: https://www.aanda.org/articles/aa/full/2002/38/aa9906/aa9906.html ou une autre ici: https://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2002/38/aa9906.pdf
      Voici cette étoile, extrait de l'ensemble de l'image:

      Je vous laisse la rechercher dans le champ.
      Mais suivant les recherches que j'ai pu faire sur le net, c'est peut-être l'image la plus définie existante de cet objet particulier.
       
       
      Amitiés et Bonne Astro à tous!!!
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

    • By Sauveur
      Bonjour!
       
      bon j'ai passez un peu de temps pour continuer les traitement de mes dernière captures et je suis en retard du coup
       
      ah je teste Blur machin chose
       
      une fois posté je vois des défaut mais bon ca restera comme ça au moins jusqu'à ma prochaine tentative car il en reste d'autre au four
       
      M27 Epsilon 160 d imx 571 Mc bleu result_8415s
       
      V2  
       

       
       
       
      M27 C11 red 6.3 imx 571 mc result_GraXpert ir cut V2
       

       
       
       
      hier au telephone en mode cool voile m27 C11 red 6.3 p 30 pro r_pp_light_stacked filtre Lextrem Lune a donf pour tester et voir un peu
       
      Le filtre coupe beaucoup 
       

       
      C11 telephone m57 p30 pro r_pp_light_stacked
       

       
      m57 C11 imx 571 30 minutes r_pp_light_stacked_GraXpert
       

       
       
      passez une belle soirée et bon ciel
    • By LaurentAndre
      Bonsoir les Astrams,
      Petit retour sur des données 2022-2023 avec cet objet, plutôt faible, qui éveillait ma curiosité
      En bon bleu, c'est encore une première fois pour moi... une rosette à la bonne taille pour mon setup préféré ?! Go !
      Au vu des premières poses, j'ai vite compris qu'il allait falloir "un peu de temps" ... à F10
       
      On parle de quoi, au fait ? D'une nébuleuse en émission, région H2
      Curieux, j'ai tenté Ha, OIII, et SII pour voir, et bien c'est le signal SII qui m'a surpris, bien présent, plus que l'OIII, et surtout avec des formes et détails intéressants, supérieurs au Ha, même.
      => J'opte ici pour un traitement SHO + Etoiles RVB.
       

       
      De particulier :
      En bleu blanc On retrouve le OIII au centre... avec une "fuite" dans le FDC  vers l'extérieur haut centre gauche, à moins que ce ne soit un artéfact... uniquement en OIII ?!
      En Rouge Rosé, Le Ha un peu partout (je l'ai affaibli au profit de l'OIII là ou l'OIII était présent, pour bleuter un peut plus)
      En Jaune-Orangé Le SII, très très présent, qui porte beaucoup de détails, notamment au centre droit, mais surtout au haut à gauche, avec cet "arc et flèche" très distincts et concentré
      J'ai laissé un peu d'extension colorer le FDC, pour indicateur de présence, sans les poussées, au vu du peu de détails qu'elles portent ici.
       
      Acquisitions: 456 images pour 62,5H de poses, en Bin2

       
       
      Setup : Remoteam
      6200MM sur C11HD sur GM1000 en remote.
       
      Traitement 
      avec des fausses couleurs ne faisant pas appel au Vert...

      Astrobin :

       
    • By Goofy2
      Hello   
       
      Nuit du 22 mai 2024, pleine lune très gênante, ciel dégagé. L'eVscope 2 pointe une nébuleuse planétaire: Messier 57
       
      M57 (NGC 6720), surnommée la "nébuleuse de la Lyre", est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Lyre. M57 a été découverte par l'astronome français Charles Messier en 1779.
      Une nébuleuse planétaire est une nébuleuse en émission constituée d'une coquille de gaz en expansion éjectée d'une étoile en fin de vie, en transition de l'état de géante rouge à l'état de naine blanche. Quand une petite étoile (moins de huit masses solaires) achève de consommer son hydrogène, puis son hélium, son cœur s'effondre pour former une naine blanche, tandis que les couches externes sont expulsées par la pression de radiation. Ces gaz forment un nuage de matière qui s'étend autour de l'étoile à une vitesse d'expansion de 70 000 à 100 000 km/h. Ce sont des objets qui évoluent assez rapidement.
      Au centre de M57, la naine blanche d'une jolie couleur bleuté, est de la taille d'une planète comme la Terre. Sa température de surface très chaude est de 120 000° K et sa luminosité est environ 200 fois plus grande que celle du Soleil.

      Nota: la petite galaxie spirale située au-dessus et à droite de M57 est IC1296, de dimensions apparentes de  1,1' × 0,9' et d'une magnitude apparente de +14,22
       
      - Dimensions apparentes:    3,0'
      - Dimensions réelles:    ~ 2,24 années-lumière
      - Magnitude apparente:    +8,83
      - Distance: ~ 2 570 années-lumière
       
       

  • Upcoming Events