Phil49

Quel est le record de nuits perdues ?

Recommended Posts

il y a 4 minutes, jldauvergne a dit :

Certes mais c'est déjà arrivé à tout le monde de tout temps. 
Le fait que parfois on se casse les dents ne démontre rien de la dégradation de la prévision météo. Si tu démontrais que l'on se casse plus les dents qu'il y a 10 ans ou simplement que la précision des prévisions s'est dégradée là ce serait objectif. 

 

JL, tu n'interprètes pas correctement mes propos ! ;)

 

En aucune manière je veux dire depuis le début que les prévisions se dégradent, je veux dire simplement que malgré tout il y a des trous dans la raquette pour des prévisions qui sont à très court terme, périodes où il n'est en théorie pas nécessaire de faire tourner à pleine puissance les calculateurs (encore que, je dois dire que je ne sais pas s'ils affinent jusqu'au dernier moment les prévisions à pleine puissance...) ;-)

C'est là que je suis le plus surpris ou comme tu dis, le "bon" modèle n'a pas été choisi...

 

Je sais que je suis bavard, ce qui finit par nuire à mon propos ! :-(

 

Philippe

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, JD a dit :

Je ne vous envie pas les nordistes. Ici on arrive à sortir chaque mois avec de belles transparences.

Cet hiver un peu moins qu'un hiver habituel plus sec. Ici les mois pourris sont avril, mai et Novembre...

 

Hello,

 

Bah si ça continue je vais négocier du remote depuis chez toi ! LOL ;-)

 

Philippe

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, JD a dit :

Je ne vous envie pas les nordistes. Ici on arrive à sortir chaque mois avec de belles transparences.

Cet hiver un peu moins qu'un hiver habituel plus sec. Ici les mois pourris sont avril, mai et Novembre...

A Paris de mi-octobre (voire fin octobre quand c'est une bonne année), à fin avril, en général c'est mort. On peut récupérer du mieux à partir de mars mais c'est très aléatoire et fortement variable d'une année à l'autre. Et inversement, des mois de mai inexploitables ça arrive aussi (c'est quand même plutôt rare). 
Les meilleurs mois, ça reste juin-septembre je pense avant tout, et juillet-aout-octobre aussi un peu forcément, mais parfois aléatoires. Quand les planètes iront vers les constellations d'hiver, ça ne va pas être drôle, ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Phil49 a dit :

JL, tu n'interprètes pas correctement mes propos ! ;)

Pardon si je ne comprends pas. Initialement tu as relié la dégradation de la qualité des prévisions à la pollution d'origine humaine. 

 

il y a 9 minutes, Phil49 a dit :

C'est là que je suis le plus surpris ou comme tu dis, le "bon" modèle n'a pas été choisi...

Si aucun d'autre ne converge tu n'as pas de raison objective de le prendre. Rien ne te permet de savoir que ce sera le bon. A moins d'augmenter le temps de calcul à plus de 24h, mais quand tu auras le résultat, ben ce sera trop tard :) (je caricature un peu mais il y a de ça dans les prévisions météo, tu ajustes forcément la complexité du calcul à ta capacité de calcul). 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, jldauvergne a dit :

Pardon si je ne comprends pas. Initialement tu as relié la dégradation de la qualité des prévisions à la pollution d'origine humaine. 

 

Oui et non ! LOL ! :D

 

Tu fais référence à ces deux phrases je pense :

 

Par le passé, j'entends avant l'anthropocène, on n'aurait probablement pu voir des tendances se profiler, j'imagine (hors évènements naturels exceptionnels, tels que volcanisme, chute de météorite, etc.), mais aujourd'hui, il y a tant de facteurs humains qui sont venus s'ajouter que cela devient démentiel de prévoir !

 

Donc dès lors que l'on sait que l'entropie peut-être générée par des pollutions plus ou moins variables avec parfois de curieuses boucles de rétroaction que les scientifiques découvrent, on peut dire que la prévision météo risque d'être plus impactée, et que les modèles vont avoir un peu plus de travail à faire pour en tenir compte et en partant du principe que l'on ait pu modéliser ces nouveaux facteurs.

 

Oui j'ai relié l'impact de la pollution humaine aux modèles de prévision des météorologues, mais non, je ne voulais pas sous-entendre que les prévisions s'étaient dégradées ! ;)

 

Je voulais dire que cela allait sérieusement compliquer les choses avant que tu ne précises que ces facteurs avaient déjà été pris en compte dans les modèles !

Ce dont je n'avais pas connaissance malgré mes nombreuses lectures assez variées mais pas encyclopédiques ! ;)

 

L'autre élément qui est venu ensuite apporter une précision qui me fait maintenant un peu mieux comprendre ces "loupés", parfois, c'est cette notion d'indice basé sur les modèles, que tu as expliquée !

 

Voilà, je pense que maintenant nous sommes sur la même longueur d'onde, enfin j'espère ! :D

 

Philippe

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Phil49 a dit :

Voilà, je pense que maintenant nous sommes sur la même longueur d'onde, enfin j'espère ! :D

yep, ça manquait de clarté, mais on retombe sur nos pieds.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Phil49 a dit :

Hello,

 

Bah si ça continue je vais négocier du remote depuis chez toi ! LOL ;-)

 

Une maison dans le midi, des amis pour la vie ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut bien reconnaître que nos nuits d’observations sont en net diminutions depuis une bonne décennie. 

En astrophotos les excellentes nuits pour ma part c'est entre 30 et 50 jours dans l’année, quand j'ai commencé cette passion dans les années 90 c'était 250 dans mon modeste observatoire. 

La pollution lumineuse n’arrange pas non plus sur le résultat final. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir 

J'habite dans la plaine du Roussillon et on peut dire que le ciel nocturne c'est nettement amélioré. Hélas nous subissons une sécheresse sans précédent... il a plut lundi dernier cela faisait 8 mois que cela n'était pas arrivé.  

Au printemps dernier les nuits sans lune on pouvait sortir 3 fois hebdo, mais si je ne bossais pas on aurait pu le faire au moins 20 nuits par mois.

Le seeing s'est amélioré aussi à  l'automne où le temps a été très sec. De début  janvier à la semaine dernière rares nuages et des températures nocturne jusqu'à 14 degrés une nuit ! Je n'avais jamais vu ça. 

Lorsque j'étais ado je me rappelle que la Tramontane pouvait souffler des semaines sans interruption, ça me rendait fou. Fini elle souffle 2 à 3 jours max depuis 3 ou 4 ans.

Bon pour l'astro mais le reste c'est la cata, les conifères commencent de crever, les chênes aussi, quasiment plus d'herbe et restriction sévères d'arrosage. Très peu de réserve d'eau car peu de neige, barrages presque vides. Ici c'est l'inquiétude généralisée, tout le monde en parle.

Il y a 20 ans les agriculteurs du coin se sont opposés au "tuyau d'eau du Rhone" destiné  à  Barcelone. Il s'arrête à Narbonne. Depuis les Espagnols ont trouvés d'autres solutions.

Bref, nous commençons d'avoir un bon ciel. Pour ceux qui cherchent un spot prometteur dans ce domaine...

 

De plus, concernant la PL... ENFIN les communes coupent l'éclairage publics grosso modo de 23 h à  5h30.  Autour de chez moi 5 villes sont ds le noir total. Il y a 15 jours avec mon astropote on a tenter du CP en plein village, cool.

 

Edited by bricodob300
Complément au sujet de la PL

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Argi34 34 pour l'Hérault je suppose ? Si c'est le cas c'est vrai qu'avec la barrière  des Cévennes c'est la mousson de fin Août à Octobre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui en Hérault 

Au nord de Montpellier,  Argelliers exactement. 

Depuis le début de l’année 2 nuits et pas complètement. 

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici dans le SO, c'est pourri aussi cette année (dans ma commune deux routes sont d'ailleurs fermées suite à des instabilité de terrain liées aux précipitations bien que la Garonne soit encore dans son lit), à la différence de l'année dernière (mais avec la sécheresse à la clef) ou de 2020, mais c'est relativement normal: c'est l'hiver!*

Comme l'a rappelé Jean-Luc, il ne faut pas non plus confondre météo et climat.

Pour ce qui est des prévisions, je consulte pas mal de sources et différents modèles, je suis assez confus sur notre météo nationale et  au niveau site de prévision généraliste, la météo agricole ( https://www.lameteoagricole.net/  ) fonctionne assez bien (malheureusement la version gratuite et un peu limitée).

Il faut garder à l'esprit aussi que les influences océaniques font que la météo est bien plus difficile à prévoir à l'ouest et plus on s’approche de l'Atlantique et çe malgré les efforts des prévisionnistes et la puissance des ordinateurs.

 

*Une petite remarque: lorsque l'hiver le temps n'est pas au beau fixe et surtout lorsque la température est un peu basse, les mêmes qui pleurent sur le réchauffement climatique se plaignent dès que la température passe sous les 10° et le moindre degré en dessous de 0 est traité dans les médias comme une quasi catastrophe nationale, j'avoue que ce genre de réactions m'énerve! Qu'il fasse froid l'hiver et qu'il tombe de l'eau sont des choses tout-à-fait normales et souhaitables!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Argi34 a dit :

Il faut bien reconnaître que nos nuits d’observations sont en net diminutions depuis une bonne décennie. 

 

Attention à la mémoire du mauvais temps toujours bien plus tenace que celle du beau, d'autre part tu fais une généralité qui n'est pas forcément valable partout.

https://www.meteo-paris.com/actualites/comment-le-climat-a-t-il-evolue-en-france-depuis-10-ans

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas de généralités, mais faut bien se rendre compte que le changement climatique est bien présent, et qu’aucune région sur notre planète n'est exemptés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais changement climatique ne signifie pas forcément diminution des nuits d'observation sur l'ensemble du territoire, il ne faut pas tout confondre...

 

As tu regardé la page que j'ai mise en lien (page de Guillaume Séchet), en particulier sur l'ensoleillement (qui est tout de même un indicateur relativement bon en ce qui concerne les nuits claires).

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ensoleillement ne veut pas dire nuit claire propice pour l’astrophotos .

Tu vois ce soir chez moi , ciel clair à la tombée de la nuit et très rapidement ça c'est voilé, j'ai refermé le toit roulant, ça devient routinié. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Argi34 a dit :

L'ensoleillement ne veut pas dire nuit claire propice pour l’astrophotos .

 

Oui, bien sûr, mais il y a tout de même une certaine corrélation (et puis on peut faire du solaire;))...

 

Que chez toi, tu remarques un voile à la tombée de la nuit (ce qui ne veut pas dire qu'il ne se dissipe pas plus tard), ne signifie pas que ce soit un phénomène généralisé, d'autre part pour qu'on puisse commencer à tirer quelques conclusion, il faudrait que tu aies noté soigneusement le nombre de jours où cela se produit et ce depuis des années pour qu'on puisse en tirer quelques statistiques, là ce n'est "que" de la météo avec le biais de ton ressenti, ça n'a pour l'instant pas de signification climatologique.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous dans le Gard des nuits claires on en a à la pelle toute l'année :)  mais exploitable pour l'astro , alors là !!!!!  ce n'est pas terrible :( 

 

par contre au niveau précipitation  le changement a été radical en 40 ans !!!! 810 mm de moyenne sur Uzès il y a 40 ans  , 650 actuellement , 520 mm l'année dernière  , çà  dégringole au fil  des décennies  et encore nous ne sommes pas les plus à plaindre dans le Sud  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

"Quel est le record de nuits perdues ?"

c'est moi le gagnant, je gagne quoi ? ...

 

 

 

Capture T 02 2024.JPG

Edited by PETIT OURS
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Argi34 a dit :

Je ne fais pas de généralités, mais faut bien se rendre compte que le changement climatique est bien présent, et qu’aucune région sur notre planète n'est exemptés. 

autant sur les températures et l'enneigement c'est flagrant. Autant sur le nombre de nuits claires, je ne vois vraiment pas la différence. La météo nous a toujours fait chier, et l'hiver au nord de la Loire c'est l'enfer.

 

Et les nuits claires et l'ensoleillement sont forcément corrélées, il n'y a pas de phénomène météo qui associe systématiquement la formation de nuages le soir quand il fait beau la journée. Et inversement il n'y a aucune conditions nuageuses de jours qui garantisse systématiquement un temps clair la nuit. 

 

Il faut vraiment se méfier de nos souvenirs. On peut se faire biaiser. On pourrait par exemple se souvenir des printemps 1996 et 1997 exceptionnels pour observer Hale Bopp et Hyakutake. Mais on a aussi eu de magnifiques printemps en 2018 (que tout le monde a déjà oublié je pense), et 2020 dont vous devez vous souvenir en raison du covid.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Phil49 a dit :

Je ne sais pas s'il existe des données compilées pour les nuits "claires" ?

J'avais posé la question à un copain climatologue au CEA, spécialiste des nuages et membre du GIEC.

Après quelques recherches et à sa grande surprise, ça n'existe pas en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on voit que Météo France n'est pas fichu de donner les données venteuses nocturnes... 9_9

 

 

Il y a 10 heures, Argi34 a dit :

Tu vois ce soir chez moi , ciel clair à la tombée de la nuit et très rapidement ça c'est voilé, j'ai refermé le toit roulant, ça devient routinié. 

 

C'était prévu comme ça. Pareil en Provence. Mais ce soir ce sera l'inverse et la nuit sera claire, comme celle de mercredi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Et les nuits claires et l'ensoleillement sont forcément corrélées, il n'y a pas de phénomène météo qui associe systématiquement la formation de nuages le soir quand il fait beau la journée. Et inversement il n'y a aucune conditions nuageuses de jours qui garantisse systématiquement un temps clair la nuit. 

 

Bonjour,

 

C'est assez étonnant, car quand on considère les principes de base en météo, ciel dégagé de jour, la nuit pourrait-être claire et fraiche car l'énergie accumulée de jour est parfaitement restituée, ce que des nuages éparses pourraient limiter, ce qui aurait pour effet de limiter la baisse de température.

 

Mais ce ne sont que des principes de base, basiques et on ne peut bien évidemment pas en tirer un modèle, on a tous vu de très belles journées prometteuses, et pourtant la nuit a été au mieux moyenne, au pire un ciel voilé...

 

Mon petit doigt me laisse penser que c'est plutôt dans la moyenne et haute atmosphère que cela se joue surtout, lors de cette transition jour/nuit... 

 

Je serais curieux d'avoir l'avis d'un spécialiste sur les phénomènes qui transforment une journée claire en nuit voilée...

 

Si on prend le cocktail température, hygrométrie et pression, on doit avoir un réponse...

 

En parlant d'ingrédients, je n'ai pas souvenir d'avoir lu quoi que ce soit à ce sujet, mais je me demande si, malgré& tout, notre cher Soleil avec ses cycles de + ou - 11 ans peut être ajouté en tant que variable ? :|

C'est quand même lui notre "générateur à photons" ! 

 

65e1a5c100e59_Cyclessolaires(FuturaSciences).jpg.cd2ebab84527b54dc53f2996f4972815.jpg

 

On parle de cycles donc on devrait plutôt voir des ...cycles et non pas une augmentation plus ou moins linéaire comme le suggère le lien d'Astroviking !

Plutôt contre-intuitif si c'est le cas, surtout quand on observe le graphe de tendance du bas...

 

il y a 57 minutes, morbli a dit :

J'avais posé la question à un copain climatologue au CEA, spécialiste des nuages et membre du GIEC.

Après quelques recherches et à sa grande surprise, ça n'existe pas en France.

 

Ah mince, c'est dommage, cela aurait été intéressant !

 

D'un autre côté, aujourd'hui, pour qu'un phénomène soit étudié il faut le rentabiliser, ce ne sont pas les nuits claires de l'astrophoto qui vont le justifier ! ;-)

 

A part de la recherche fondamentale, dénuée (en théorie) d'intérêts financiers, cela devient rare... 

 

Il y a 11 heures, astrovicking a dit :

As tu regardé la page que j'ai mise en lien (page de Guillaume Séchet), en particulier sur l'ensoleillement (qui est tout de même un indicateur relativement bon en ce qui concerne les nuits claires).

 

J'ai des panneaux solaires depuis 13 ans, je fais des relevés hebdo, et j'ai le total produit à la fin de l'année.

 

Cela m'a intéressé de comparer cette tendance, par curiosité !

 

Avec un rendement qui varie très très légèrement avec l'âge des panneaux (ils faisaient partie du haut de gamme à l'époque) on voit que ce n'est quand même pas une tendance très claire cette augmentation de l'ensoleillement...

 

65e1a241e5c10_Prodphotovoltaique.jpg.17bd0fc559c7a9325416ac1d25533cd8.jpg

 

2016 à 2022 oui, mais pour les autre années c'est plus chaotique...

 

Bine entendu on m'objectera que l'ensoleillement augmente peut-être dans ces proportions mais il y aura peut-être eu plus de nuages au-dessus de chez moi...

 

Bref c'est juste une illustration "factuelle" comme les aime tant JL (tu as raison !) ! :D

 

Philippe

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now