Bernard_Bayle

Maroc2024, Dunes de l'Erg Chebbi , quand le soleil se lève pendant le vent des sables , face à la Lune

Recommended Posts

Comme ça, il n'y a pas besoin de filtre solaire. Faut voir le bon côté des choses.

Enfin, sachant ce qu'ils annonçaient comme vent lors des dernières expéditions catastrophiques d'Abdullah dans le désert, et ce qu'ils annonçaient pour le 29 mars... c'est à dire le même vent dans tout le désert que nous à Tamlakout, je me suis dit que ça devait être démentiel là-bas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa les paysages marocains.

profites en bien Bernard !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By MatEX
      Avec un peu de retard au traitement, la forte poussée d'acnée solaire de ces derniers jours. Et avec la première sortie d'un nouveau compagnon pour l'imagerie solaire HR...
       

       

       


      Et si le H-beta n'était pas une alternative si bêta que ça ? Je cumule une jolie collection de filtres en tout genre depuis des années et l'idée m'est venue de dégainer mon vieux filtre h-beta qui me servait de  temps à autre pour de l'observation visuelle CP. Absolument aucune nouvelle révolution sous le soleil mais je suis lancé depuis quelques temps maintenant dans une période de tests intensive. Dans ma logique de chercher à exploiter toujours plus loin dans les longueurs d'onde courte, le h-beta succède à l'OIII sur le podium de la meilleure alternative au vert continuum. 486 nm versus 501 nm, je grapille relativement peu de choses certes, mais la large bande passante de ce filtre m'autorise à garder un peu de flux de lumière, ce que ne me permettait guère les filtres bande G et Cak au vu de mon setup utilisé pour l'imagerie solaire. Petit inconvénient toutefois : mon modèle H-beta actuel est un filtre visuel 25 nm de BP qui lors de précédents tests m'ont révélé une fuite assez net dans les IR tout au moins. Pour encadrer donc le flux à la seule raie H-beta, j'ai ajouté en tant que préfiltre un SLOAN G'.
       

       

       

       

       

       
      Une série accompagnée de prises d'acquisition en halpha qui présente un bilan mitigé. Autant une bande passante étroite est extrêmement intéressante pour booster les contrastes en full-disc, autant la transmission de flux que donne une feuille astrosolar de densité 3.8 est largement insuffisante pour permettre une exploitation correcte d'un filtre 3 nm en haute résolution. Une leçon pour moi qui m'obligera sans doute à faire marche-arrière dans ma course à la BP la plus étroite possible. Un filtre Ha au moins 4 fois plus large pourrait donc rapidement se trouver à l'ordre du jour. Plus dur à dénicher, un Gband de 10 nm complèterait mon actuel 2 nm. Eventuellement, un Cak de 8-10 nm ( simple-stack, je précise que je possède déjà le Baader k-line 8 nm mais qui est un double-stack ce qui en fait une ineptie totale puisque ne laissant finalement pas passer plus de lumière qu'un 3 nm ). 
      Tout cela pour faire joujou à la fois en full-disc et en HR(s) mais encore sur la granulation photosphérique comme avec les protus ed la chromosphère. Tout un programme et des financements à lever pour subventionner les fabricants d'optique astro...
       
      En attendant, week-end ensolleillé pour tous !
       
       
      Matthieu, l'explorateur du ciel.
       
    • By soleil rouge
      Les taches solaires du 19 avril 2024 
      Réfracteur 185 mm Apo Askar - Fabry Perot PST prototype Coronado , camera player one et camera 2.5 x





    • By banjo
      bonjour,
      ciel bien dégagé , mais transparence et diffusion assez forte
      Paul

       

       

       

       

       
      une d'aujourd'hui finalement c'est le OIII qui passe le mieux avec cette lunette , le continuum impossible 
       

       
       
       
    • By PPAQU
      Salut à tous
      Hier, tout semblait au vert côté météo : ciel d'un bleu azur, légère brise d'ouest, température clémente et pas de jet stream au-dessus. Mais cela n'a pas suffit pour dompter complètement le filtre Edmund Optic à 394 nm (10 nm de bande passante) avec le 254 qui est manifestement très exigent côté seeing.
      D'ailleurs, ci-dessous un court extrait de mon premier SER qui au final s'est avéré le meilleur de la série (pris à 9h07 TU).

      J'avais fait quelques prises auparavant avec ma petite lunette de 66 mm pour avoir une vue d'ensemble. Là, vue l'échantillonnage, pas de soucis à 394 nm .
      Image prise au foyer à 08h26 TU.
      Matériel : lunette TS 66/400 ed + caméra QHY5III200M + filtre Astrosolar (D3.8) et filtre EO à 394 nm.

      Le gros plan sur le groupe central a été réalisé au 254 un peu plus tard.
      Matériel : newton SW 254/1200 + barlow APN 2.7X + caméra PO MARS-II-MONO + filtre Astrosolar (D3.8) et filtre EO à 394 nm.
      Les deux images et le gif sont présentées avec leur taille d'acquisition.
      Pascal

    • By jean-marc hiryczuk
      salut a tous
      gros plan sur les taches tout a l'arrache
      entre les nuages
      jean-marc
       
       





  • Upcoming Events